Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau





télécharger 23.98 Kb.
titreIl y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau
date de publication20.09.2017
taille23.98 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > Biología > Documentos

Ximun / Vinc’




22/04/09

Sandrine et Elodie

REPRODUCTION

14h-15h







Berthelot Xavier


Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau.

Affections diverses
4.2 Autres affections
Prolapsus urétral

Hyperplasie du scrotum

Il s’agit d’une rétention de sperme qui fait suite à une inflammation.

C’est une affection peu fréquente qu’il faut suspecter dans le cas d’une azoospermie ou d’une augmentation de volume épididymique.

Dans le cas d’un problème unilatéral, on laisse tranquille. Par contre, si l’affection est bilatérale, on réforme le reproducteur car elle est souvent accompagnée d’une azoospermie.

C’est d’origine congénital.
Torsion testiculaire

Il s’agit d’une torsion du cordon. Elle peut survenir sur un testicule en place ou bien sur un testicule ectopique. Dans le cas d’une torsion sur un testicule en place ou sous la peau, on observe une augmentation du volume, un œdème, une nécrose ainsi qu’une évolution brutale. Dans le cas d’une torsion sur un testicule ectopique, on à un syndrome abdominal aigu avec une baisse de l’état général très rapide, c’est très douloureux.

Cela survient en général sur un testicule sain mais cela peut aussi se rencontrer sur un testicule cancéreux.

Le seul traitement possible est une réduction de la torsion si c’est pris assez tôt, sinon on réalise une castration.

Cela peut même tuer un chien par choc du à la torsion vasculaire.
Petite anecdote : la torsion peut être abordée avec un testicule surnuméraire, en général, on s’en rend compte avec une torsion.


Syndrome prostatique

Il affecte la prostate et est souvent associé à une hypertrophie de celle-ci.

La prostate est une glande à croissance continue sous influence des hormones stéroïdes, la testostérone et la prolactine. (Elle augmente de taille chez l’homme à partir de 12 ans, elle diminue de taille avec l’âge.)

Les problèmes les plus classiques sont

  • Syndrome adénoprostatique ou hyperplasie bénigne, elle concerne plus d’un chien sur 2

  • Des prostatites aigues ou chroniques (20% des chiens)

  • Un carcinome




En moyenne, ce type de problème se rencontre chez des chiens âgés de 8-9 ans. Il n’y a pas de prédispositions raciales.

Il n’y a pas de relations entre castration et carcinome prostatique avec un OR (odds ratio) de 4,34.

ATTENTION : c’est juste une relation descriptive, la castration ne déclenche pas un carcinome, au pire elle la favorise (augmente la vitesse d’évolution mais ne le déclenche pas).

Hyperplasie bénigne

Il s’agit du métabolisme androgénique et oestrogénique. Augmentation en taille et en nombre de cellules. L’enzyme 5α réductase qui réduit la testostérone en dihydrostérone. Elle est très fréquente chez les chiens âgés, il faut donc penser à aller explorer la prostate quand on réalise une visite de vaccination pour un chien âgé.

Prostatites

Il s’agit d’une inflammation d’origine bactérienne. En général, cela est du à des entérobactéries, des bactéries à Gram + (staphylocoques et streptocoques), moins fréquemment des mycoplasmes. Il peut y avoir infection ascendante via l’urètre. Il y a inflammation localisée ou diffuse, chronique ou aigue.
Métaplasie squameuse

C’est une grosse prostate mais la cause n’est pas inflammatoire. La cause est une hyperoestradiolémie du à un sertolinome. Les causes iatrogènes de la métaplasie squameuse n’existent plus car on n’a plus le droit de prescrire des oestrogènes à un chien.

Tumeurs

La cause est inconnue.

Les tumeurs de la prostate sont le plus souvent malignes mais on se rend compte de leur existence souvent trop tard.

Calculs

Les calculs prostatiques existent mais ne sont pas très handicapant pour l’animal.

Tableau récapitulatif des problèmes prostatiques

Symptomes communs aux différentes affections
Tout d’abord, on a des syndromes urinaires tels l’hématurie-chien âgé qui fait une goutte de sang- (quand on a ça, toujours penser à une hyperplasie !!), l’hémorragie urétrale, des cystites à répétition car la prostate peut basculer dans l’abdomen à cause de sa taille, elle fait alors faire un coude à l’urètre.

On peut également avoir des symptômes digestifs tels la coprostase, la constipation ou du ténesme (= effort pour déféquer), problème dans la forme des fèces, une hernie périnéale du vieux chien, souvent associé à un problème prostatique.

Enfin, on peut avoir des symptômes locomoteurs avec démarche raide, faiblesse, boiterie,…
Toutes ces affections peuvent s’aggraver si elles ne sont pas traiter. On peut ainsi avoir une cystite puis la mort de l’animal. Le processus est une cystite au départ puis une atonie vésicale provoquant une incontinence, on a enfin une néphrose.

Syndromes spécifiques

Pour l’hyperplasie bénigne, on n’a pas de syndromes spécifiques ou ils sont le plus souvent absents (hématurie).

Dans le cas des prostatites, on distingue différents types : aigu ou chronique même si dans certains cas on peut avoir un abcès.

  • La prostatite aigue se caractérise par une hyperthermie, des douleurs pelviennes et une augmentation du volume de la prostate.

  • Le type chronique, lui, est caractérisé aussi par une augmentation de volume de la prostate mais également par une hématurie intermittente.

  • Abcès : aigue localisé c’est une collection liquidienne fluctuante à la palpation.


Pour une métaplasie, il n’y pas de symptômes caractéristiques à part que l’on trouve un sertolinome.

Les kystes que l’on trouve au niveau de la prostate n’ont pas de symptôme spécifique. Pour différentier abcès des kystes il faut faire une échographie. Les kystes provoquent une asymétrie de la prostate à la palpation. Ils peuvent être très volumineux (presque une balle de tennis).
Les calculs sont asymptômatiques, ce sont en général des découvertes.
Les cancers sont en général des carcinomes. Ils sont rares, causant une douleur d’intensité variable. Ils présentent des adhérences avec les tissus avoisinants. Ils y a des métastases en premier dans les ganglions iliaques et la zone du bassin.

Diagnostic

Le diagnostic se fait par anamnèse suivi d’un examen clinique. Si besoin, on peut compléter cet examen clinique par la récolte et l’analyse de la fraction prostatique de l’éjaculat (c’est la troisième fraction).

Sur le ppt, à gauche, on a un aspect normal puis sur les deux autres on a une fraction prostatique qui contient du sang.

On peut également réaliser endoscopie, radiographie, échographie et plus rarement la laparoscopie.
Depuis 15 jours, il est maintenant possible de doser chez le chien une protéine spécifique produite par les cellules de la prostate (la CSPE). Sa concentration sanguine est d’autant plus importante que la prostate a une taille conséquente.


La concentration sanguine va augmenter lors d’hyperplasie de la prostate ( naturellement produite par cellules prostatique.



D’autres examens peuvent être réalisés pour diagnostiquer une hyperplasie de la prostate telle une radiographie (outil historique) ou une échographie.

Pronostic

Il est variable selon l’affection, bénin pour une hyperplasie et réservé pour les autres affections.

Traitement

On a tout d’abord un traitement symptomatique pour soulager l’animal :

  • Si problème pour uriner, on réalise un sondage

  • Si problème à déféquer, on donne un laxatif

  • Si douleurs, on donne des anti-inflammatoires

  • Si cystite ou insuffisance rénale on la traite.




.

Si on a une hyperplasie bénigne de la prostate on peut réaliser un traitement radical : la castration sinon on peut prescrire un traitement hormonal.

L’osatérone est un progestagène récent qui n’empêche pas la reproduction.

Chez l’homme on utilise un inhibiteur de la 5α réductase sans AMM chez le chien.

On peut également poser un implant GnRH, c’est une forme de castration chimique mais cela se ferait hors AMM. De plus dans un premier temps le GnRH va stimuler la synthèse de testostérone. Pour ce traitement le médicament est le Tardac, Ipozane.




Un traitement pour une prostatite consiste en une antibiothérapie longue (4 à 6 semaines). On choisit un ATBQ qui diffuse bien, les macrolides et apparentés sont particulièrement adaptés. Les aminosides et tétracyclines diffusent moins bien. Suite au traitement ATBQ et après une guérison clinique, la castration peut être indiquée. Cela marche si on a une prostatite aigue mais dans le cas d’une prostatite chronique le traitement est illusoire.

Pour la métaplasie squameuse il faut supprimer la source d’œstrogène, ce qui se résume a une castration.

Pour les calculs il faut traiter comme les kystes.
Prévention

La prévention des ces affections passe par la prévention de l’imprégnation androgénique, on préconise donc la castration ou la neutralisation de l’activité testiculaire (implant GnRH). Mais c’est mal perçu par les propriétaires.

L’ablation de la prostate est elle possible ? Oui si il y a tumeur sinon ce n’est pas la peine. Il faudrait aboucher et suturer par microchirurgie.


Reproduction – Pathologie de l’appareil génital mâle des carnivores domestiques – page /

similaire:

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconTP1 d'Informatique Année 2008-200 9 I. Le bureau
«Poste de travail». En cliquant sur le bouton droit de la souris sur l’icône du disque dur puis en choisissant «Propriétés» une fenêtre...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconRecuperer des photos effacees par erreur

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconJe travaille sur mon bureau tout neuf. Le gagnant de la course a eu une jolie médaille

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconAssociation des Disciplines Orthodontico-Maxillo-Faciales
«paresse» du rameau mentonnier du nerf facial suite à la dissection de la région opérée. Cette asymétrie est temporaire et récupérer...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconSolution évolutive, elle permet d’offrir une gestion globale du patrimoine...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconRapport de visite : unité hospitalière spécialement aménagée de Toulouse (31)
«pôle de psychiatrie et des conduites addictives en milieu pénitentiaire». L’ensemble des documents demandés et un bureau ont été...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconMaladie de Lyme et Samento®
Je suis convaincu que la maladie de Lyme est transmissible de personne à personne. Le Dr. Mattman a été en mesure de récupérer des...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconRectorat Division des Examens et Concours Bureau des sujets du dnb,...
«Histoire des arts» organisée par chaque établissement devront être saisies entre le 26 mai et le 12 juin à 17h00

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconCompte rendu de la réunion des malades
«Baume du Tigre», sur ma tête. Quand on sent le «Baume du Tigre» dans mon bureau, on sait que je ne vais pas bien. Quand les céphalées...

Il y a une trousse, des écharpes et des chaussettes à récupérer sur le bureau iconLe terrain de l’atlas
«Le concret, la pratique, l’espace que l’on parcourt pour une étude de terrain, en étant «sur les lieux», par opposition aux livres,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com