UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire





télécharger 12.17 Kb.
titreUE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire
date de publication06.10.2017
taille12.17 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > comptabilité > Documentos
UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire


  1. Définition et épidémiologie

  • Hémorroïdes : Structures anatomiques normalement présentes chez l’individu sain

    • S’organise en deux partie : Plexus hémorroïdaire interne et externe

    • Les plexus hémorroïdaires participent à la continence anale

  • La maladie hémorroïdaire :

    • Affection la plus fréquemment rencontrée en proctologie : 1/3 des adultes

    • Aucun parallélisme entre l’importance de la maladie anatomique et les symptômes

    • N’expose jamais à un risque de dégénérescence (cancérisation)

  • Facteurs de risque :

    • Troisième trimestre de la grossesse, accouchement, post-partum

    • Troubles du transit (dyschésie ou constipation terminale)

    • Exercice physique (cyclisme)




  1. Signes fonctionnels et cliniques

  • Douleur :

    • Gêne, prurit, tiraillement, …

    • Crise hémorroïdaire : Sensation de chaleur ou de pesanteur périnéal pendant 2-4jours, signes cliniques de congestion, œdèmes voir microthromboses

    • Thrombose : Douleur intense de survenue brutale, signes clinique d’œdème, d’inflammation et de tuméfaction bleutée

  • Hémorragie hémorroïdaire :

    • Sang rouge rutilant non mélangé aux matières

    • Doit TOUJOURS faire rechercher un diagnostic différentiel (Cancer colorectal)

    • Peut parfois causer des anémiesc:\users\pauline\pictures\screenshots\capture d’écran (78).png

  • Prolapsus ou procidence hémorroïdaire :

    • Peuvent être réductibles ou non

  • Maladies associées :

    • Locales : Fistule anale, abcès, marisque (cicatrice fibreuse d’hémorroïdes)

    • Générales : Troubles de la coagulation acquise ou innée

      • Willebrand, hémophilie, cirrhose, néoplasie, …

c:\users\pauline\pictures\screenshots\capture d’écran (79).png

  • Examen clinique

    • Inspection, palpation

    • Exploration visuelle endocavitaire grâce à un anuscope




  1. Examens complémentaires

  • Le diagnostic est posé sur les seuls données de l’interrogatoire et de l’examen clinique

  • Coloscopie à réaliser si saignements : Diagnostic différentiels

  1. Traitement

  1. Préambule thérapeutique

  • Le traitement des hémorroïdes est réservé aux formes symptomatiques

  • Le traitement des hémorroïdes est un traitement de confort

  • Le traitement médicamenteux est réversé aux symptômes aiguë et proposé en cure courte

  • Les procédés instrumentaux et chirurgicaux constituent le traitement de fond de la maladie hémorroïdaire interne




  1. Traitement médical

  • Règles hygiéno-diététiques

    • Mucilage (substance de nature végétale, la gomme)

    • Fibres alimentaires

  • Contrôle des troubles du transit

  • Médicaments anti-hémorroïdaires :

    • Diminuent l’inflammation et l’œdème, favorisent la cicatrisation et ont des propriétés antalgiques, utilisés lors des crises mais pas au long court

    • Topiques locaux

    • Médicaments veino-toniques : Diosmine micronisée




  1. Traitement endoscopique ou méthode instrumentale

  • Indication : Malades souffrant de façon régulière d’une procidence ou de saignements avec des hémorroïdes de taille moyenne

  • But : Retendre le tissu de soutient en créant une fibrose de la muqueuse, mais n’enlèvent pas les hémorroïdes

  • Techniques :

    • Ligature élastique (Meilleur rapport bénéfice/risque)

    • Injections sclérosantes

    • Photo-coagulation infrarouge

    • Cryothérapie

    • Electro-coagulation bipolaire

  • Réalisation : En ambulatoire et sans anesthésie

  • Effets secondaires : Signes 1-3 jours après l’intervention, risques d’infections, hémorragies, douleurs intenses, …




  1. Traitement chirurgical

  • Indication : Après échec des TTT instrumentaux, lors d’hémorragies trop importantes ou lors de maladies générales (Troubles de la coagulation, Anticoagulants, …)

  • Techniques :

    • Résection pédiculaire du tissu vasculaire et de soutient des plexus hémorroïdaires (+++)

    • Anopexie : Résection de la muqueuse rectale à la partie haute des hémorroïdes internes

    • Ligatures sous contrôle Doppler : Ligature artérielle des pédicules hémorroïdaires

  • Réalisation : Pas des spécialistes sous anesthésie générale

  • Effets secondaires : Saignements abondants, douleur intense, fièvre, rétention urinaire, constipation, troubles de la discrimination des gaz, impériosité, prurit




UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire

similaire:

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconFmc 273 pathologie hemorroidaire

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconDiagnostiquer une pathologie hémorroïdaire

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 277 – Ascite

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 240 – Hyperthyroïdie

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 241 – Hypothyroïdie

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 270 – Dysphagie

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 220 – Dyslipidémies

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 262 – Lithiase urinaire

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 230- fibrillation Atriale

UE8 – Item 285 – Pathologie hémorroïdaire iconUE8 – Item 243 – Insuffisance surrénale





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com