Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets»





télécharger 421.54 Kb.
titreRapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets»
page1/23
date de publication06.10.2017
taille421.54 Kb.
typeRapport
m.20-bal.com > comptabilité > Rapport
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

S.A.T.E.S.E

Service d’Assistance

au Traitement des Effluents

et au Suivi des Eaux
58, Avenue Marcel Unal - 82 000 MONTAUBAN

Tél. : 05 63 63 14 27 Fax : 05 63 63 14 32

Contact : courrier@satese82

Suivi épuratoire

«D’un couple lagune-filtre planté de roseaux »

Et étude bibliographique sur les traitements complémentaires




Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle

«Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» Réalisé du 31 mars 2008 au 20 juin 2008
Par Gaëlle AUPIAIS



Centre Universitaire Jean François Champollion

Place Verdun 81012 Albi Cedex 9

Téléphone : 05 63 48 17 17

Contact contact.albi@univ-jfc.fr





RAPPORT DE STAGE
Pour l’obtention du diplôme de :
Licence professionnelle

« Analyse et Gestion du Traitement des Eaux, Boues et Déchets »
Option : Déchets



Auteur :
Aupiais Gaëlle



Lieu et Dates de stage :
S.A.T.E.S.E du Tarn et Garonne

58 avenue Marcel Unal

82000 MONTAUBAN
du 31 mars au 20 Juin 2008



Titre du rapport :
Suivi épuratoire « d’un couple lagune- filtre planté de roseaux »

et étude bibliographique sur les traitements complémentaires



Nombre de page : 73
Nombre d’annexes : 13
Nombre de pages d’annexes : 41



Centre Universitaire Jean François Champollion
LEGTA Albi-Fonlabour
Session 2007-2008




SOMMAIRE

Table des illustrations 5

Remerciements 7

Résumé 8

Journal de stage 9

Introduction 10

Chapitre I : Présentation du SATESE 11

1. Historique du SATESE 12

2 Les différents domaines d’action du SATESE 12

3 Les missions 12

3.1 L’assainissement collectif  12

3.2 L’assainissement non collectif  13

3.3 La qualité des eaux de rivière  13

3.4 L’entretien des rivières  13

4 Organisation du SATESE 14

5 Les moyens 14

Chapitre II : Contexte général 15

1. Le département du Tarn et Garonne 16

2. La Communauté de Communes Terrasses et Vallées de l’Aveyron 18

3. Saint Etienne de Tulmont 18

3.1 Caractéristiques générales 19

3.2 L’épuration des eaux 19

4. Nègrepelisse 20

4.1 Caractéristiques générales 20

4.2 L’épuration des eaux 20

Chapitre III  : Les filières d’épuration 21

1. Le Filtre Planté de Roseaux 23

1.1 Introduction 23

1.2 Description 23

1.3 Fonctionnement 23

1.4 Les roseaux 26

  26

1.5 Dimensionnement 27

1.6 Performances épuratoires 27

1.7 Avantages et limites de ce procédé 28

1.8 Domaine d’application 28

2. Le lagunage naturel 28

2.1 Description 28

2.2 Dimensionnement et fonctionnement 29

2.3 Entretien 30

2.4 Performances épuratoires 31

2.5 Avantages et limites 31

2.6 Domaines d’application 31

3. Le couple «Filtre Planté de Roseaux – Lagunage» 31

3.1 Choix du couple 31

3.2 Descriptif du couple 32

3.3 Rendements épuratoires espérés 34

Chapitre IV : Suivi expérimental du traitement des nitrates et du phosphore 35

1 Paramètres analysés 36

1.1 Mesures en laboratoire 36

1.2 Mesures sur le terrain 38

1.3 Calendrier de prélèvements 39

2 Résultats et analyses 41

2.1 Suivi du débit 41

2.2 Les paramètres physico-chimiques 42

2.3 Les paramètres biologiques 43

2.4 Les paramètres azotés et le phosphore 44

3 Discussion 50

4 Limites 51

5 Conclusion 51

Chapitre V : Etude bibliographique sur les traitements complémentaires 52

1. Objectifs 53

1.1 Traitements complémentaires 53

1.2 Production de biomasse 53

2. Les différentes techniques 53

2.1 Procédé Bambou-AssainissementR 53

2.2 Le taillis Courte Rotation 56

2.3 Le Taillis Très Courte Rotation ou TTCR 57

2.4Les cultures traditionnelles 59

3. Le suivi d’exploitation 60

3.1 La plantation de l’essence choisie 60

3.2 L’irrigation des cultures 60

3.3 La récolte 63

3.4 Valorisation 64

3.5 Un exemple d’exploitation envisageable : les noues 65

Conclusion 70

Bibliographie 71

Glossaire 73


Table des illustrations
Figures :


Figure 1 :

Organigramme du SATESE……………………………………………………………….

15

Figure 2 :

Répartition des activités du Tarn et Garonne……………………………………………...

17

Figure 3 :

Carte des différentes administrations du Tarn et Garonne………………………………...

17

Figure 4 :

Synoptique du fonctionnement d’un Filtre Plantés de Roseaux vertical………………….

22

Figure 5 :

Coupe transversale d’un étage de FPR vertical……………………………………………

22

Figure 6 :

Composition du 1er étage d’un FPR………………………………………………………..

26

Figure 7 :

Composition du 2nd étage d’un FPR……………………………………………………….

26

Figure 8 :

Schéma d’un roseau………………………………………………………………………..

27

Figure 9 :

Schéma d’un lagunage type………………………………………………………………..

30

Figure 10 :

Schéma d’une cloison siphoïde……………………………………………………………

31

Figure 11 :

Synoptique de fonctionnement de la station de St Etienne de Tulmont…………………...

32

Figure 12 :

Evolution de la croissance des bambous………………………………………………......

52v

Figure 13 :

Schéma d’implantation d’un TTCR de saule……………………………………………...

59

Figure 14 :

Différentes techniques de récoltes…………………………………………………………

62

Figure 15 :

Coupe transversale d’une parcelle de noues……………………………………………….

66

Figure 16 :

Schéma de noues…………………………………………………………………………..

66

Figure 17 :

Proposition d’exploitation des 9 hectares situés sur la commune de Nègrepelisse………..

65v


Tableaux :


Tableau 1 :

Dimensionnement du lagunage et du filtre planté de roseaux de St Etienne de Tulmont….

20

Tableau 2 :

Normes de rejet……………………………………………………………………………..

21

Tableau 3 :

Dimensionnement du lagunage et du filtre planté de roseaux de Nègrepelisse……………

21

Tableau 4 :

Rendements épuratoires espérés pour la station de St Etienne……………………………..

35

Tableau 5 :

Classification des eaux d’après leur pH……………………………………………………

39

Tableau 6 :

Périodicité des prélèvements.………………………………………………………………

39v

Tableau 7 :

Tableau de synthèse des rendements sur les différents paramètres mesurés……………….

50

Tableau 8 :

Avantages et limites du bambou……………………………………………………………

53

Tableau 9 :

Avantages et limites du peuplier et de l’eucalyptus………………………………………..

56

Tableau 10 :

Avantages et limites du saule et du miscanthus……………………………………………

57


Photos :


Photo 1 :

Dégrilleur…………………………….………………………………………………….......

24

Photo 2 :

Alimentation du 1er étage…………….……………………………………………………...

25

Photo 3 :

Alimentation du 2ndétage……………….…………………………………………………...

25

Photo 4 :

Rhizome deroseaux…………….………………………………………………….………...

27

Photo 5 :

Roseaux adultes……………….…………………………………………………………….

28



Photo 6 :

Bambou……………………….……………………………………………………………..

53

Photo 7 :

TCR de jeune peuplier……….……………………………………………………………...

55

Photo 8 :

Eucalyptus………………….………………………………………………………………..

55

Photo 9 :

Saules âgés de 2 ans….……………………………………………………………………...

57

Photo 10 :

Miscanthus adulte….………………………………………………………………………..

57

Photo 11 :

Plantation manuelle de jeunes saules.……………………………………………………….

59

Photo 12 :

Tuyau d’irrigation gravitaire.………………………………………………………………..

60

Photo 13 :

Aspersion……………………………………………………………………………………

60

Photo 14 :

Rampes d’arrosage..…………………………………………………………………………

60

Photo 15 :

Sprinklers……………………………………………………………………………………

61

Photo 16 :

Gouttes à gouttes.……………………………………………………………………………

61

Photo 17 :

Micro aspersion.……………………………………………………………………………..

61

Photo 18 :

Submersion.………………………………………………………………………………….

61

Photo 19 :

Infiltration……………………………………………………………………………………

62

Photo 20 :

Récolte en tiges entières de saule……………………………………………………………

62

Photo 21:

Chaudière à bois……………………………………………………………………………..

63

Photo 22:

Copeaux de bois……………………………………………………………………………..

63



Graphiques :


Graphique 1 :

Evolution du débit et de la pluviométrie du 6 avril au 6 juin 2008 pour la station de St Etienne de Tulmont………………………………………………………………………..

42

Graphique 2 :

Evolution du pH du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont………………………...

43

Graphique 3 :

Evolution du potentiel Redox du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont…………..

43

Graphique 4 :

Evolution de la température du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont…………….

43

Graphique 5 :

Evolution de la conductivité du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont……………

43

Graphique 6 :

Evolution des charges en MES suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont…………………………………………………………………

44

Graphique 7 :

Evolution des charges en DBO5 et DCO suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont………………………………………………………….

44

Graphique 8 :

Evolution de la concentration en N(NH4) suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont……………………………………………………….

45

Graphique 9 :

Evolution de la concentration en N(NO3) suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont……………………………………………………….

46

Graphique 10 :

Evolution des charges en NTK, N(NO3) et NGL pour toutes les valeurs suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont………………………...

46v

Graphique 11 :

Evolution des charges en NTK, N(NO3) et NGL pour toutes les débits inférieurs à 300 m3/j suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont…

46v

Graphique 12 :

Evolution de la concentration en PT suivant les lieux de prélèvements du 15 avril au 6 juin sur St Etienne de Tulmont……………………………………………………………

49


Remerciements


Je tiens à remercier tout d’abord Monsieur le président du Conseil Général de Tarn et Garonne pour m’avoir permis d’effectuer ce stage au sein du S.A.T.E.S.E.
Je remercie aussi Monsieur Jean Sylvain BOIS, responsable du S.A.T.E.S.E pour son accueil, ses conseils, et son aide ainsi que l’ensemble de l’équipe ; le personnel technique de la CCTVA, Nathalie BANZATO et Stéphane CHADIRAT, et plus particulièrement monsieur Didier VERDIE, en charge du suivi des stations de la CCTVA.
Enfin, je tenais également à remercier l’ensemble des personnes que j’ai pu rencontrer au cours de ces 3 mois de stage. Ils m’ont tous aidé et apporté de nombreuses informations.


Résumé

Le suivi analytique des paramètres azote et phosphore sur la station de St Etienne de Tulmont, a permis de mettre en évidence l’augmentation des rendements épuratoires pour la couple « Lagune Filtre planté » par rapport à un Filtre planté seul.

En effet, avec un rendement global de 84 % pour le NTK contre 76 % pour le FPR et de 87 % pour le N(NO3) sur la lagune, pour des débits inférieurs à 300 m3/j, la lagune apparaît clairement comme un atout majeur. Rappelons qu’un Filtre planté de roseaux à une dénitrification très faible.

Pour le phosphore, avec un rendement global de 37 % contre 30 % pour le FPR, et un rendement de 24 % sur la lagune, pour des débits inférieurs à 300 m3/j, montre encore une fois l’impact important de la lagune sur ce paramètre. Rappelons également que durant les deux premières années des phénomènes de piégeage et de relargage sont observés sur les filtres. Cette étude devra donc être complétée lorsque le filtre aura atteint une maturité suffisante.

Ces résultats iront, on le suppose, en s’améliorant avec le développement des roseaux et l’accumulation de la couche de boues.
Pour la mise en place d’un traitement tertiaire sur la station de Nègrepelisse plusieurs possibilités sont envisageables. Le procédé Bambou-Assainissment prôné par Phytorem propose l’utilisation de bambou pour épurer les eaux. Le Taillis Courte Rotation permet la culture de peuplier ou d’eucalyptus, avec une récolte tout les 7 à 8 ans, le Taillis Très Courte Rotation utilise du saule ou du miscanthus et la récolte s’effectue tout les 3 ans. Ou plus simplement, la culture traditionnelle, avec des espèces comme le kénaf, le chanvre, le sorgho ou le triticale.

Plusieurs filières de valorisation sont envisageables suivant les essences choisies, la papeterie, la production d’énergie, la production de biocarburant de 2nd génération et la production de biomatériaux.

Une exploitation par noues a été envisagée, cela consiste à planter une essence, dans ce cas du saule, sur le haut d’un grand fossé peu profond et d’irriguer le saule en alimentant le fond des noues. Une végétation propre aux milieux humides pourra y être implantée afin de développer une biodiversité plus importante.

Journal de stage
Durant mes 3 mois de stage au sein du SATESE j’ai été amenée à travailler sur plusieurs stations :

  • St Etienne de Tulmont pour le suivi des paramètres azote et phosphore, ainsi que l’évolution des débits ;

  • Nègrepelisse pour la bibliographie sur les traitements complémentaires.

  • Saint Nauphary pour le suivi des débits.


Saint Etienne de Tulmont et Nègrepelisse :
Ces stations dépendent de la Communauté de Commune des Terrasses et Vallées de l’Aveyron (CCTVA). Pour connaître parfaitement le contexte de ces stations, j’ai rencontré, en présence de Jean Sylvain BOIS, Nathalie BANZATTO et Stéphane CHADIRAT, qui sont respectivement responsable du service eau potable et directeur du service technique

Durant cette réunion, mon sujet et mes objectifs ont été validés :


  • Faire un suivi analytique de l’installation de St Etienne de Tulmont.

  • Quantifier les rendements d’épuration notamment sur l’azote et le phosphore de l’installation de St Etienne où sera intercalé un lagunage entre 2 étages de filtres plantés.

  • Rechercher des solutions rustiques de traitement tertiaire qui pourraient être appliquées sur les eaux traitées de la future station de Nègrepelisse


Un bilan 24 heures de la station de Saint Etienne de Tulmont, avait été prévu auparavant et nous l’avons mis en place le lundi 7 avril. Suite à ce bilan, les lagunes ont été intercalées, le 8 avril. J’ai commencé mes prélèvements et mes analyses une fois par semaine à partir du 15 avril jusqu’au 7 mai, puis deux fois par semaine du 8 mai au 13 juin. En effet, le volume des deux lagunes faisant 6273 m3, il a été décidé d’attendre le renouvellement de l’eau de la lagune donc le rejet d’une même quantité d’eau pour débuter un suivi analytique de la station.
J’ai également effectué un suivi journalier du débit en sortie de la station par télégestion avec le logiciel Sofrel, en fonction de la pluviométrie.
Parallèlement à cela, j’ai réalisé une étude bibliographique sur les différents moyens de traitement complémentaires qui pourraient être mis en place sur la station de Nègrepelisse, en utilisant les résultats des mesures effectuées sur St Etienne de Tulmont.
Afin de connaître le contexte de Nègrepelisse, j’ai assisté à plusieurs réunions :

  • une réunion avec le maire de Nègrepelisse, Mr Cambon, Nathalie Banzatto, Stéfane Chadirat, Mr Paulus maître d’œuvre et Mr Bois

  • une avec des producteurs de bois de FCBA, pour le choix des essences pour le traitement tertiaire,

  • une à la Chambre d’agriculture pour une information sur les cultures ligneuses et les possibilités de subvention.

  • Le suivi du cours d’eau Montrosiès avec Mr Paulus, Mr Chadirat, et deux personnes de l’ONEMA.

  • Présentation des résultats devant Mr Paulus, Mr Chadirat, Mlle Banzatto, Mr Archimbaud, Mr Verdié, agents le la police de l’eau et Mr Bois.


St Nauphary :
Sur la station de St Nauphary, j’ai simplement effectué le suivi du débit en sortie et de la pluviométrie pour démontrer la nécessité d’effectuer un diagnostic de réseau.
J’ai également suivi les différents techniciens en assainissement collectif et non collectif sur le terrain.

Introduction


Depuis une dizaine d’années, l’intensification de la réglementation contraint les mairies et les communautés de communes de tous les départements français et donc celui du Tarn et Garonne, à une amélioration de leurs filières de traitement. De plus, un certain nombre de communes du Sud du département soumis à l’influence du développement économique de l’agglomération toulousaine, voient leur population augmenter continuellement au fil des années. Les mairies sont donc également contraintes d’agrandir les capacités de traitement de leurs filières avec un coût le plus faible possible.

C’est le cas de St Etienne de Tulmont, commune du Tarn et Garonne qui possédait deux lagunes naturelles et qui a investi dans un filtre planté de roseaux pour augmenter sa capacité de traitement. Les lagunes ont été conservées avec pour objectif de les intercaler en période estivale pour augmenter l’abattement des paramètres azote et phosphore. Sur la station de Nègrepelisse, le même principe est prévu. En outre le maître d’ouvrage souhaite diminuer l’impact du rejet sur le milieu récepteur et a donc engagé plusieurs études sur les traitements complémentaires notamment avec le procédé bambou-assainissementR ou le procédé BionisR qui propose un Taillis Très Courte Rotation avec du saule.
C’est donc sur ces deux stations que j’ai basé mon travail d’où les problématiques suivantes :

Le positionnement d’un bassin de lagunage entre deux étages d’un filtre planté de roseaux à écoulement vertical peut il avoir un impact conséquent sur les rendements épuratoires au niveau des nitrates et du phosphore sur la station de St Etienne de Tulmont ?
Quels traitements complémentaires pourraient être envisagés sur la station de Nègrepelisse pour réduire l’impact du rejet en période d’étiage ?
Après une rapide présentation du contexte géographique et des deux techniques de traitement des eaux présentent sur les sites de St Etienne de Tulmont et Nègrepelisse, je vous exposerais la démarche que j’ai suivi pour étudier les capacités épuratoires de St Etienne de Tulmont, avec les différentes mesures, les résultats et leurs analyses.

Je vous présenterais les différentes techniques de traitement complémentaire existantes qui pourraient être mises en place sur la station de Nègrepelisse pour traiter l’effluent de sortie et enfin une proposition de projet.

Chapitre I : Présentation du SATESE

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

similaire:

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconRegroupement – mélange de boues issues du traitement des eaux résiduaires urbaines

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconRapport de stage de fin d’étude Etudiante

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconGrille d’analyse des projets d’aménagement et de construction au...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconRoyaume du Maroc
«L’exploitation et maintenance liées aux biotechnologies pour le traitement de l’eau et sa réutilisation», «L’efficacité énergétique...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconTraitement des eaux de Surface, eaux de Rejets et Epuration -conditionnement...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» icon12 allée des Clématites
«Hygiène, Sécurité et Environnement», spécialité Environnement et option analyse et traitement des eaux à l’Université de Poitiers...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconOpération : Gestion des déchets chimiques Petit manuel des règles...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconUniversité Toulouse le Mirail
«Gestion des eaux du bassin du Kou : état des lieux et perspectives de gestion équitable et durable»

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconLicence Professionnelle «Banque»
«répondre à un réel besoin d'insertion professionnelle au niveau bac + 3, compte tenu des besoins de qualifications nouvelles et...

Rapport de stage de fin d’étude de licence professionnelle «Analyse et gestion du traitement des eaux, des boues et des déchets» iconRapport de stage en vue de l’obtention du btsa gpn en option Gestion des Espaces Naturels
«protéger le milieu naturel» souhaite mettre en place une gestion adaptée qui permettrait de garantir et de promouvoir à sa juste...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com