Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l'exploration des fonctions pulmonaires





télécharger 295.16 Kb.
titreFourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l'exploration des fonctions pulmonaires
page1/5
date de publication10.10.2017
taille295.16 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANCON
DIRECTION DES EQUIPEMENTS MEDICAUX
HôPITAL JEAN MINJOZ

1 BOULEVARD FLEMING

25030 BESANCON CEDEX

Affaire suivie par : Mr JM. JOUNET

Tél : n° 03.81.66.81.46

Fax : n° 03.81.66.83.48

Email : jmjounet@chu-besancon.fr

(C. C. P.)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES
(C.C.P.)

MAPA N° JMJ/11.2010 du 26 AOUT 2010



FOURNITURE, INSTALLATION ET MISE EN SERVICE DE DIVERS EQUIPEMENTS DESTINES A L'EXPLORATION DES FONCTIONS PULMONAIRES


DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES OFFRES :
Le Vendredi 1er Octobre 2010 à 16 Heures au plus tard.


Le présent document comporte 31 pages numérotées de 1 à 31.

ARTICLE 1 - OBJET DE LA CONSULTATION
1. 1. - Objet de la consultation
La présente consultation est un Marché à Procédure Adaptée. Elle a pour objet la fourniture, l’installation et la mise en service :
- d'une station d'épreuve d'effort,

- d'une cabine de pléthysmographie,

destinées au Service d'Explorations Fonctionnelles (Professeur REGNARD) du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
1. 2. - Décomposition en tranches ou en lots
Le présent Cahier des Clauses Particulières est divisé en trois chapitres :
 dispositions spécifiques à la station d'épreuve d'effort (lot n° 1)

 dispositions spécifiques à la cabine de pléthysmographie (lot n° 2)

 dispositions communes (lots n° 1 & 2)
1.3. - Durée du marché
Il s'agit d' achats ponctuels.
1.4. – Configuration des équipements

CHAPITRE A : DISPOSITIONS SPECIFIQUES A LA STATION D'EPREUVE D'EFFORT

La station sera composée d’un système de mesure des débits et des volumes ventilés ainsi que des gaz inspirés et expirés pour l’évaluation des fonctions cardio-ventilatoires de l’adaptation à l’effort. La station sera couplée à une bicyclette ergométrique à frein électromagnétique, programmable en charge, et pilotable depuis un dispositif électrocardiographique d’effort GE Healthcare Case.

A.1. Caractéristiques souhaitées du dispositif spirométrique et de mesure des gaz :

  • Le dispositif d’analyse des gaz expirés doit être séparé du dispositif informatique de traitement des données afin, de pouvoir limiter au strict minimum (< 2 mètres) la longueur de la chaîne de prélèvement (Cas des explorations d’effort sur tapis de course). La communication entre l’unité d’analyse et l’unité informatique de traitement des données doit s’effectuer au minimum par une liaison de type filaire (Communication type USB 2, ou série), une communication type « wireless » peut être optionnelle.

  • Le dispositif spirométrique doit pouvoir être étalonné sur au minimum deux gammes de débit (petit et grand débits), et par rapport à une technique conventionnelle d’étalonnage des volumes (Seringue de calibration 3litres). Un étalonnage débimétrique peut être optionnel.

  • Le dispositif d’analyse des gaz inspirés et expirés doit pouvoir être réalisé soit à partir des gaz fournis par le constructeur, soit à partir de gaz étalons fournis par une société tierce. L’étalonnage doit également pouvoir s’effectuer à des concentrations choisies par le client pour la réalisation des épreuves d’effort en hypoxie ou en hyperoxie. Un dispositif de calibration à deux étalons est préféré vs 1 étalon + air de la salle d’exploration.

  • Le dispositif de mesure des débits, et des gaz inspirés et expirés doit être fonctionnel pour la réalisation de test de provocation bronchique par hyperventialtion d’air sec sur tapis roulant : adaptation du dispositif spirométrique sur valve 3 voies + casque de chez Hanz Rudolph, possibilité de prendre en compte les caractéristiques du gaz inspiré (concentrations et air sec).

  • Spécificités du module spirométrique  :

  • Mesure des volumes mobilisables (VRI, VRE, CV, VEMS, VEMS/CV),

  • Mesure des courbes débit/volumes (débit de pointe, CVF, VEMS/CVF, DEM75, DEM50, DEM25, DEM25/75, DEM50/CVF)

  • Mesure des courbes débit/volume au cours de l’effort,

  • Présentation des résultats des courbes débit/volume suivant le modèle des tests de provocation bronchique : Base (avec choix de la courbe de base), Post-Effort (Max, R1 min., R2 min., R3 min., R5 min., R 10 min, R 15 min., R20 min., R25 min., R30 min., R45 min, R60 min., Post Bronchodilatateur 1, Post Bronchodilatateur 2, Post Bronchodilatateur 3.). Pour les 3 situations : Base, Post-Effort, Post-Bronchodilatateur, la courbe devra pouvoir être choisie par l’expérimentateur. Sur le rapport final doit pouvoir apparaitre les éléments chiffrés (CV, VEMS, VEMS/CV, DEM25/75, DEM 50) correspondant aux trois situations de base, de provocation et de post-bronchodilatateur et la superposition des 3 courbes choisies correspondant aux 3 situations de base précédemment évoquées. Les échelles de débit et de volume doivent pouvoir s’adapter (à l’écran et sur les rapports) manuellement ou automatiquement à la gamme de volume ou de débit mesuré.

  • Les équations correspondant aux valeurs de référence des différents paramètres mesurés (VO2, Puissance, VE, …), doivent être modifiables et d’autres équations doivent pouvoir être ajoutées si besoin.

  • La détermination de la VO2 Max., du seuil anaérobie ventilatoire SV1 et du seuil de désadaptation ventilatoire SV2 doit pouvoir s’effectuer manuellement.

  • Le système doit comprendre un dispositif de mesure de la SaO2 adapté à la mesure de ce paramètre au cours de l’effort.

  • L’appareil sera livré avec détendeurs et bouteille de gaz étalon, 4 lots d’accessoires (masques, capillaires…) pour permettre la réalisation de 4 épreuves / jour avec une seule procédure de désinfection / jour.

A.2. Caractéristiques souhaitées de l’ergocycle :

  • Ergocycle à frein électromagnétique,

  • Puissance linéaire de 25 à 140 tours / minutes,

  • Puissance imposée comprise entre 10 et 2000 Watts,

  • Adaptation de la hauteur de la selle et du guidon aux caractéristiques morphométriques du sujet,

  • Pouvant supporter des patients d’un poids allant jusqu’à 140 Kg,

  • Possibilités de remplacer les pédales d’origines par des pédales autobloquantes de cyclisme,

  • Programmable et pilotable depuis le dispositif d’enregistrement électrocardiographique GE Healthcare Case,

  • Pouvant être en option adaptable à la réalisation de test de type Wingate sur 30 secondes.

A.3. Dispositif d’impression des rapports :

L’impression des rapports devra pouvoir s’effectuer à l’issue des épreuves, dans un temps raisonnable (< 5 minutes) afin de ne pas différer la réalisation de l’épreuve suivante.

L’impression devra pouvoir s’effectuer sur le dispositif d’impression centralisé préalablement acquis dans un souci de mutualisation des impressions des différents dispositifs d’explorations : Imprimante Laser Couleur C544 DN dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • 23 pages / minutes N&B et couleur en format A4,

  • Temps de sortie de la 1er page : 11 secondes en N&B, 12 secondes en couleur,

  • Résolution d’impression : 1200 x 1200,

  • Processeur 500 MHz, RAM : 256 Mo,

  • Volume mensuel de pages recommandé : 1000 – 4000 pages,

  • Support pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows 2000, XP 32&64, Windows 7 x32 et x64,

  • Capacité de chargement papier : 1450 feuilles (75 g/m2),

  • Communication Fast Ethernet,

  • Méthode d’impression réseau : LPR/LPD, IP direct (Port 9100), IP amélioré (Port 9400), FTP, TFTP, IPP 1.1 (Internet Printing Protocol)

  • Support protocole réseau : TCP/IP, AppleTalk, TCP/IP IPv6, TCP, UDP,

  • Protocoles de gestion réseau : http, WINS, IGMP, APIPA (AutoIP), DHCP, ICMP, DNS, SNMPv2c, Bonjour, DDNS, mDNS, ARP, NTP, Telnet, Finger,

  • Police codes à barre : Polices vectorielles PCL 5e 3/9, étroites, standard et larges, 2 polices bitmap PCL, 39 polices vectorielles PPDS, 5 polices bitmap PPDS, 84 polices vectorielles PCL, Polices vectorielles PCL 5e OCR A, OCR B, 91 polices vectorielles PostScript,

  • Langages imprimantes : Emulation PCL 5c, Emulation PCL 6, Polices PPDS (Personal Printer Data Stream), Emulation PostScript 3, PDF 1.6, image directe.

A.4. Archivage – Sauvegarde des données :

La base de données doit pouvoir être délocalisée du poste d’acquisition et de traitement des données sur un Serveur Hp Proliant DL 380 G5 dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • Processeur Quad Cœur E5405 2 GHz,

  • Mémoire 4 Mo DIMM PC2-5300 (DDR2-667),

  • Alimentation redondante hot plug,

  • 4 disques SAS 146 Go hot plug, 10000 tr/min., montés en RAID 5,

  • 2 cartes réseau Gigabit NC373i intégrées avec moteur de déchargement PCP/IP,

  • Système d’exploitation Windows Serveur 2003 Standard R2 SP2,

  • Client de sauvegarde Symantec Veritas Netbackup Réseau V7.

La base de données doit pouvoir être sauvegardée « à chaud », ou après une procédure d’export automatisée dont la mise en place et l’intégration est à la charge du fournisseur de la chaine de VO2. La sauvegarde doit pouvoir s’effectuer de façon automatisée entre 1 fois / heure et 1 fois / jour.

L’archivage des données doit pouvoir s’effectuer sur un espace disque tampon, ou directement sur un média du type DVD DL, éventuellement Blue Ray DL.

En cas de rupture de la liaison réseau avec le serveur, ou en cas de dysfonctionnement du serveur hébergeant la base de données, une procédure de type « off line » ou dégradée doit pouvoir être mis en place facilement par le personnel soignant afin de garantir la possibilité de réaliser les examens en absence de connexion physique avec le serveur. Lors du retour à une situation de fonctionnement normal, une synchronisation des données acquises en mode « off line » doit pouvoir s’effectuer avec la base de données présente sur le serveur. La procédure de synchronisation doit pouvoir s’effectuer automatiquement ou par une procédure simple accessible au personnel soignant, à défaut cette procédure reste à la charge de la société ayant fourni le matériel.

Une intégration de type HL7, doit être possible avec le Système d’Information de l’Hôpital. Son intégration s’effectuera dans une étape ultérieure. Le coût inhérent à l’intégration est basé sur le prix catalogue du constructeur. Les configurations et adaptations aux spécificités du SIH du CHU de Besançon sont à la charge du fournisseur. Les informations techniques inhérentes au SIH du CHU de Besançon sont disponibles en contactant Mme Lacour – Direction des Services Informatiques – CHU de Besançon.

Une attention particulière sera portée sur l’ergonomie du système ainsi que sur l’hygiène (changement du circuit si patient présentant un risque infectieux).

La proposition doit inclure l’ensemble des fournitures matérielles et logicielles nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l’équipement dans toutes les modalités offertes.
  1   2   3   4   5

similaire:

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Fourniture, installation et mise en service d’un logiciel pour la...

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Centre de Nantes
«monitoring» prévues à l’article 4 – 5 «Durée de vie et conditions environnementales». La fourniture et la mise en place de ce coffret...

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Fourniture de vetement de travail et des equipements de protection individuelle

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\2 precisions administratives sur la periode fiscale a date de depot...
«Gains Divers, Pertes Diverses, Divers à Réintégrer, Divers à Déduire» comme le demande la notice explicative

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Cette zone correspond au tissu urbain central regroupant les fonctions...

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Note de service du 19 Mars 1994
«Avant le cours d’eps, l’enseignant doit vérifier le bon état du matériel et des équipements utilisés pour l’enseignement.»

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Chapitre II : principes de mise en œuvre d’une installation d’anc

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Glossaire, abréviations et autres informations de base Mise à jour : voir nom du fichier
«la mise en œuvre du système de vigilance sur les nouveaux aliments, les compléments alimentaires, les aliments qui font l'objet...

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\La recherche des solutions
«entreprise» ou «maître d’ouvrage». Les diagnostics pourront concerner un site ou une installation, le terme «installation» a été...

Fourniture, installation et mise en service de divers equipements destines a l\Programme 129
«coordination du travail gouvernemental» regroupe les crédits destinés aux fonctions d’état-major, de prospective et de stratégie,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com