Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française





télécharger 120.47 Kb.
titreDossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française
date de publication10.11.2017
taille120.47 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > comptabilité > Documentos




DOSSIER COMBAT
B

oxe Française
Isabelle Fernay

Danielle Donnio

Boxe française

DÉFINITION



Activité duelle dont le but est de toucher l’adversaire sans se faire toucher (toucher plus qu’être touché) avec les poings et les pieds selon les règles connues de tous :

- dans un rapport de force équilibré en 1 contre 1

- au moyen de touches codifiées

- sur des cibles autorisées (différentes parties du corps de l’autre)

- dans un espace et un temps limités

- sous le contrôle de l’arbitre et des juges (gérer la sécurité)


PROBLEME FONDAMENTAL



Dans la même action (la touche) :

- assumer l’attaque du corps de l’autre et la protection de son propre corps

- toucher l’autre plus vite et plus souvent tout en maîtrisant la force et la précision de la touche.


ENJEU DE FORMATION



- développer la capacité à contrôler ses réactions émotionnelles dans une interaction duelle, adversive et codifiée. (maîtriser son agressivité : contrôle de soi, respect des autres,...)

- apprendre à faire des choix, prendre des décisions (améliorer le traitement de l’information, développer des capacités de perception, de décision, d’anticipation)

- gérer un rapport de force en sa faveur : gérer le couple incertitude/prise de risques.

- s’inscrire dans un projet collectif par la tenue de rôles sociaux (arbitre, juge)


LES RESSOURCES SOLLICITÉES





Énergétiques




→ gérer un effort sur une durée

ex : l’assaut

→ mobiliser différentes filières

ex : le saut à la corde



Biomécaniques




→ maîtriser la notion d’équilibre

ex : le touche mollet

le jeu du foulard

→ Adopter une attitude générale organisée permettant d’agir et de réagir.

La garde

- bagage technique moteur qui permet de gagner du temps au profit du temps de réaction, et d’abaisser le temps requis.

- tonicité, appuis, déplacements, parades, frappes, maîtrise de touche.

ex : touche ventre



Affectives et émotionnelles



→ maîtrise de soi, maîtrise de la peur : prendre des risques mesurés mais réels.

→ mettre en jeu les émotions.

→ augmenter la confiance en soi, se rassurer soi-même.

« la maîtrise en boxe française = le contrôle de son affectif ».

ex : cible morte/touche appuyée



Relationnelles et sociales



→ accepter le rapport de force.

→ accepter le regard de l’autre.

→ transformer sa production et son rapport au corps.

→ accepter les règles, le cérémonial : assumer ses responsabilités.

« c’est un jeu de rôles sociaux qu’il s’agit de tenir scrupuleusement ».

ex : tolérance 0


Informationnelles et décisionnelles


→ identifier : - l’espace d’intervention ouvrant la possibilité de toucher.

- le moment de déclenchement de l’action (diminuer le temps de réaction au profit du temps moteur, abaisser le temps requis) = la distance.

→ développer des stratégies de déséquilibre d’un adversaire (réduire et provoquer l’incertitude)

ex : le touché épaules

→ faire preuve d’intelligence : observation, analyse et recherche de solutions.

ex : le segment tendu ; échange/rupture, le jeu du miroir.

LES ÉTAPES


  1. FAMILIARISATION


Découverte ludique de la boxe

Nécessité de proposer une confrontation dans l’activité à des situations problèmes non traumatisantes
.Cibles non sensibles

.Toucher sans faire mal et sans se faire toucher (respecter la distance, la touche rebond et l’équilibre.)

.Faire vivre les rôles sociaux

.Faire vivre les statuts particuliers du boxeur (acteur aide, attaquant, attaqué…)


  1. FIXATION ET DIVERSIFICATION


Mise en place de situations relatives à la gestion de l’incertitude liée à la mouvance de l’adversaire.
.Se déplacer pour se placer : préparation d’attaque.

Ressource perceptivo décisionnelle et exécutive.

.Construire le moment de l’attaque (déplacements, débordements, cadrages...)

Réduire les possibilités d’action de l’adversaire.

.Construire la distance.

.Pour le défenseur : ne pas se faire toucher et profiter de la désorganisation passagère de l’attaquant.

.Pour l’attaquant : maîtriser l’attaque (éthique, règlement) et rester organisé pour éviter la riposte.
Il s’agit de réduire l’INCERTITUDE liée au SIGNAL c’est à dire lire les indicateurs dans le comportement de l’adversaire, analyser les appuis et déplacements de l’adversaire pour repérer les ouvertures possibles.

Il s’agit de diminuer le TEMPS de RÉACTION lié à la réponse : réduire le temps des choix et réduire le temps de mouvement (organisation corporelle, équilibre…organisation, fixation d’automatismes), rester organisé pour agir vite.

Aller plus vite que l’adversaire : augmenter l’incertitude événementielle.


  1. AUTOMATISATION


Comprendre les ENJEUX de la confrontation.

Gérer la prise et la reprise d’initiative pour être le premier à toucher.
.Exploiter le STATUT DE DOMINANT : compétence à acquérir pour prendre l’initiative (prise d’initiative avec risques calculés).
- Feinter : simuler 1 coup et en porter un autre, capacité à enchaîner 2 coups du même segment en jouant sur les hauteurs de lignes, les formes, les trajectoires.

- Enchaîner : tâche d’ordre perceptivo décisionnel et exécutive selon plusieurs paramètres : segments frappeurs, la distance de l’adversaire, le sens de déplacement de l’adversaire, les réactions de l’adversaire.
.Exploiter le STATUT DE DOMINÉ : compétence à acquérir pour reprendre l’initiative.

- Se protéger, neutraliser et riposter en utilisant la désorganisation passagère, contrer, arrêter, provoquer en exploitant l’attaque adverse pour toucher avant.

COMPÉTENCE CULTURELLE

C.C.4 Conduire ou maîtriser un affrontement individuel ou collectif




Compétences méthodologiques

Connaissances mobilisées


CM1


S’engager lucidement

dans la pratique

de l’activité

  • Connaître la logique de l’échauffement corde à sauter, déplacements…

  • Connaître la durée nécessaire de l’échauffement afin de se trouver dans des conditions optimales de fonctionnement.

  • Reconnaître des éléments relatifs à la physiologie de l’effort.

  • Récupérer activement entre deux assauts, s’étirer.

  • Maîtriser la progressivité de son engagement personnel.

  • Maîtriser ses émotions, se concentrer.



CM2

Se fixer et conduire

de façon plus ou moins

autonome un projet

d’acquisition ou d’entraînement

  • Mettre en œuvre des solutions technico-tactiques situations répétées.

  • Se constituer un bagage technique spécifique : vitesse de touches, mobilité, vitesse tactique, déplacements adaptés.

  • S’initier et acquérir les principes d’affrontement : distance, équilibre, garde, protection, actions enchaînées et combinées d’attaque, enchaîner des actions : préparation d’attaque- attaque- défense- attaque- contrôle- contre attaque de défense. S’organiser pour ne pas se faire toucher : défense- esquive- parade.

  • S’approprier les techniques nécessaires à l’efficacité, identifier les stratégies gagnantes et les moyens tactiques afférents à ces stratégies.

  • Assumer la responsabilité de ses projets tactiques seul ou en équipe.

  • Identifier et utiliser son point fort.

  • Se préparer à affronter un adversaire identifié, observé en situation d’apprentissage ou en assaut.



CM3

Mesurer et apprécier les effets de l’activité

  • Reconnaître des sensations issues de l’action. Identifier les causes de ses échecs.

  • Evaluer ses capacités physiques et celles de son partenaire- adversaire, savoir maintenir un rapport de force neutre ou faire basculer un rapport de force en sa faveur.

  • S’estimer dans un niveau technique et tactique ; identifier sa distance d’intervention (à quelle distance je touche avec mes poings, mes pieds) et de sauvegarde (à quelle distance l’adversaire me touche).

  • Maîtriser ses actions, gérer sa dépense énergétique pendant l’action, contrôler la puissance et les trajectoires des touches selon le code moral propre à la boxe.



CM4


Se confronter à l’application et à la construction de règles de vie et de fonctionnement collectif

  • Gérer son travail en respectant l’intégrité physique du partenaire- adversaire.

  • Adopter avant, pendant et après le duel un comportement social acceptable.

  • Accepter les situations d’opposition et de coopération, respecter son adversaire- partenaire pour apprendre ensemble.

  • S’inscrire dans un projet collectif par la tenue de rôles sociaux, juger, arbitrer, chronométrer.

  • Faire respecter le règlement dans son rôle d’arbitre (introduire le salut, identifier les touches non valides, se placer sans gêner, intervenir au bon moment).

  • Tenir une fiche d’observation, une fiche de juge (comptabiliser les touches positives et négatives.



BOXE FRANCAISE Secondes (Etape 1)


ACTIVITE

COMPETENCES ATTENDUES

CLASSE ET NIVEAU


* S’initier et acquérir les principes d’affrontement (distance, contrôle, garde, déplacements et actions simples) en préservant son intégrité physique par l’alternance de phases de coopération et d’apprentissage de techniques spécifiques.

* Accepter d’entrer dans une logique d’affrontement codifié.


INFORMATIONS

PROCEDURES


Sur l’activité :

- Terminologie de la BF

- Code moral, sens du rituel

- Conditions de l’assaut
Sur le pratiquant :

- Principes de :

mobilité

distance

garde

- Principes d’attaques :

enchaînement (pieds/poings)

variété, hauteur
Sur la pratique sociale :

- Bases du code moral

Techniques et tactiques

Connaissance sur soi

Savoir-faire sociaux

- Adapte ses appuis pour concilier mobilité et équilibre.
- Intégre la notion de distance : segments tendus à l’impact (maîtriser la distance entre soi et l’adversaire).
- Varie son déplacement pour garder la bonne distance (prés par les poings, loin par les pieds) et préparer ses attaques.
- Fait autre chose qu’avancer quand l’autre avance.
- Organise sa garde pour attaquer et se défendre.
- Enchaîne en attaque de 2 à3 coups sur 2 hauteurs différentes : délivre des touches valides.


- Gère le couple risque/sécurité
- Gère sa dépense énergétique (s’adapter aux moments forts et faibles de l’assaut).
- Adapte ses techniques en fonction des caractéristiques de ses adversaires.
- Identifie les points forts et faibles de l’adversaire et s’y adapte.
- Identifie sa distance d’intervention : ne fuit pas les attaques adverses.
- Contrôle la puissance et la précision de ses coups.
- S’impose physiquement face à l’autre.

- Occupe différents rôles :

Arbitre : fait respecter le règlement et garantit la sécurité des tireurs.

Juge : identifie les touches et les comptabilise, tient une fiche de juge.
- Met en place des attitudes sociales acceptables :

accepte le face à face, la décision des autres…
- Elabore un référent commun (utilise le même vocabulaire)



SITUATION PROPOSEE : Assaut 1x1 (voir fiche)
BOXE FRANCAISE Cycle Terminal Niv 1 (Etape 2)


ACTIVITE

COMPETENCES ATTENDUES

CLASSE ET NIVEAU


* Renforcer et perfectionner son bagage technique (feintes, actions combinées, rythme en attaque…) afin d’élaborer et d’optimiser un projet personnel, permettant d’obtenir le gain de l’affrontement selon les règles.

* Imposer son potentiel technique et tactique dans le respect strict des règles.

INFORMATIONS

PROCEDURES


Sur l’activité pratiquée :

- Terminologie de la BF

- Code moral
Sur le pratiquant :

- Principes d’attaque :

enchaînements, liaisons

variété, hauteur

- Les situations d’attaques :

mises à distance

déplacement, changement de direction…
Sur la pratique sociale :

- principes des sports de combat :

sens des rituels

action- réaction ressources mobilisées

Techniques et tactiques

Connaissance sur soi

Savoir-faire sociaux

- Varie les déplacements pour préparer les attaques :

Construire une boxe sur place ou en décalé.
- Varie les attaques en enchaînements :

Sur 3 hauteurs

De face

En décalage.
- S’organise pour ne pas se faire toucher :

Esquive sans casser la distance d’assaut (partielle, totale)

Pare en bloquant, en chassant.
- Exécute des enchaînements combinant 2 distances (pd.pg/pg.pd)

- Identifie et utilise son point fort.
- S’organise par rapport aux statuts :

D’attaquants

De défenseur

De contre attaquant.
- Régule ses efforts et s’efforce de rester maître de ses actions.
- Identifie les causes de ses échecs.

- Idem secondes
- Occupe différents rôles :

arbitre : -identifie les coups interdits (non controlés, non à distance, utilisant des trajectoires interdites, non armés…)

- intervient à tout moment

-se place sans gêner.

Gestion autonome dans l’organisation des assauts.


SITUATION PROPOSEE. : Assaut 1x1 (voir fiche)

LES

EXERCICES

D’ECHAUFFEMENT

GESTION DE L’AFFECTIF ET CONTRÔLE DES TOUCHES

OBJECTIF

EXERCICE

DESCRIPTIF

BUT


Gestion de l’affectif


Cible morte

Par 2

  1. Ferme les yeux, bras le long du corps.

  2. Touche A sur cibles réglementaires variables.

→ sur place, de plus en plus vite, en déplacement.

A bouge

B le suit en boxant.


A -accepte d’être touché sans peur, confiance en son partenaire.

B - ose toucher sans faire mal


Maîtrise de soi, respect de l’autre


Touche douce

Par 3, 2 boxeurs, 1 juge

Opposition

Durée 30 secondes

Espace limité

Déterminer le boxeur le « plus doux » dans sa touche, le coup qui ne fait pas mal.

Attribution du gain de l’échange au boxeur le moins agressif.

Gestion de la puissance, Contrôle des touches, Maîtrise de soi



Flamand rose

Par 2, collaboration

A se déplace, suivi par B.

A s’arrête sur 1 pied « flamand rose » et présente 1 cible (main ouverte)

B doit toucher la cible par un mouvement de percussion.


B doit réaliser l’action de toucher sans produire le déséquilibre du « flamand rose » sans exercer ni pousser, ni frapper.


Contrôle de touche avec précision


Boxe-Ball

Par 2, collaboration

A se déplace de façon diversifiée en tenant un ballon entre les mains.

Quand il veut, il présente le ballon sur l’une des trois hauteurs de touche (basse- médiane- haute)

B « boxe balleur » touche la cible aux poings ou aux pieds.


B doit toucher la cible sans qu’elle n’échappe des mains de A.

Contrôle des touches

Gestion de la charge émotionnelle

Gestion de la concentration



Echange-rupture

Par 2, poings gauche dans le dos, en opposition

1 espace délimité (ring)

Les boxeurs reconnaissent la cible à chaque touche donnée et retournent en arrière du ring avant de reprendre l’assaut

Ne pas subir

Ne pas agresser



Contrôle des touches



Touche appuyée

Par 3, espace ring, en opposition

A boxe contre C

B boxe contre C

A chaque fois qu’il y a touche, retour au départ et changement d’adversaire.

Reconnaître la puissance donnée à une touche

Juger des effets d’1 touche

C attribue la victoire à A ou B en fonction non pas des touches mais en fonction de la maîtrise de frappe.


Gestion de la distance



OBJECTIF

EXERCICE

DESCRIPTIF

BUT


Prendre des repères sur le temps, l’espace, l’adversaire et sur soi

Touche épaules

Touche pieds


Touche mollets

Touche ventre

Par 2, en opposition dans un espace limité, un temps fixé (1 min).

Variable : 1 main dans le dos.

Par 2, en opposition dans un espace limité, un temps fixé (1 min).
Par 2, en opposition dans un espace limité, un temps fixé (1 min).
Par 2, en opposition dans un espace limité, un temps fixé (1 min).

Toucher les épaules de son adversaire sans se faire toucher.

Toucher les pieds de l’adversaire avec l’avant de son pied sans être touché par l’adversaire qui exploite la même technique.

Toucher les mollets de son adversaire avec l’avant du pied sans être touché soi même.

Toucher le ventre de l’adversaire sans se faire toucher.


Prise rapide d’informations



Jeu d’aveugle

Par 2, en collaboration A ferme les yeux, B se déplace en garde, et en stabilisant, donne un signal et présente une cible.

A doit toucher la cible le plus rapidement possible au signal de B avec poings ou pieds.


Prendre des repères sur la distance de touche



Jeu des cibles

Par 2, en collaboration A se déplace de façon variée et s’arrête pour présenter des cibles, mains ouvertes, destinées à être touchées par B, en direct du bras.

B doit avoir le bras tendu à l’impact sans pousser la cible.



Etre à distance


Le suiveur- suivi

Le meneur- mené

Par 2, en collaboration A se déplace, B le suit à distance. A peut, à tout moment, déclencher une action de bras en direction des épaules de B.

B, le suiveur, ne doit pas être touché par A, il doit être capable d’esquiver par l’action seule de retrait du buste.


Distance


Segment tendu

Par 2, en collaboration, les boxeurs sont reliés par une corde à la ceinture.

La corde ne doit jamais « tomber » ou « ramollir ».


Mise à distance

Diversifier l’action sur les lignes


Le sémaphore

Par 2, en collaboration A se déplace de façon variée et se stabilise pour présenter des cibles destinées à être touchées aux poings puis aux pieds (position de cible, main ouverte pour les fouettés, poing fermé pour les revers, gants retournés pour les chassés).

Toucher les cibles offertes aux différentes hauteurs (bas- médian- haut) avec les pieds.

Gestion des déplacements et de l’équilibre


OBJECTIF

EXERCICE

DESCRIPTIF

BUT

Amélioration de la vitesse de réaction

Conservation de l’équilibre

Jeu du foulard

Par 2, en opposition, chaque boxeur a un foulard à la ceinture

Attraper le foulard de l’autre sans se faire prendre le sien.

Déplacement vitesse de réaction

Chat- souris

Situation d’affrontement ludique. 3 ou 4 chats pour un groupe de 20 à 30 élèves.

Espace : 1 terrain de volley

Durée : 1 min 30.

Variable : imposer un type de déplacement (en courant, en pas chassés, en sautant…).

Touches réglementaires.

Variable : imposer une technique pour toucher (fouetté,…), préciser une cible (épaules, ventre…).

Variable : donner la possibilité aux souris de riposter sur le chat ; si touche, délivrance.

Les chats doivent toucher les souris.
Les souris ne doivent pas se faire toucher ; une fois touchée la souris s’immobilise et tend un bras pour être délivrée par une autre souris.

Déplacement vitesse de réaction

L’épervier

Sous forme d’allers- retours 3 ou 4 élèves doivent éliminer tous les autres en les touchant avec une techniques précisées : Touches aux poings, Touches aux pieds.

Toucher les épaules, le ventre en contrôlant pour faire sortir les éperviers de l’espace.

Pour les éperviers, ne pas sortir de l’espace, ne pas être touché, sinon élimination.

Rapidité

Béret- Boxe

2 équipes. A l’appel de son numéro, chacun des tireurs vient toucher l’autre dans un espace précis. 1 touche = 1 point pour l’équipe.

Toucher plus vite que l’autre.

Toucher le premier.

Se déplacer

Se stabiliser

1.2.3 soleil

Par 5 ou +. Un élève face au mur prononce « 1.2.3 soleil ». Les autres se déplacent en garde pour toucher le mur. Quand l’annonceur se retourne, les boxeurs doivent s’arrêter immobiles.

Variable : arrêt sur 1 pied.

Les boxeurs doivent toucher le mur le plus vite possible.

A chaque détournement de l’annonceur les boxeurs doivent être à l’arrêt sans perdre l’équilibre sous peine de retourner au départ.

Conserver son équilibre

Combat de coqs

Par 2, en situation d’affrontement. Espace délimité 4 m x 4 m.

Durée : 1 min. Toute sortie d’espace ou déséquilibre entraîne une perte d’1 point.

Déséquilibre l’autre par des touches mains
Ne pas perdre l’équilibre.

Disponibilité motrice défensive

Chasseur- Chassé

Par 2, en opposition. A est dos au mur et se déplace dans un espace de 2 x 2 m. B a un ballon en mousse et doit toucher A à une distance de 3 à 4 m.

A, le tireur chassé doit esquiver les ballons lancés par le chasseur.



Connaître le règlement


OBJECTIF

EXERCICE

DESCRIPTIF

BUT

Respecter le règlement

Tolérance zéro

Tous contre tous.

Tous les boxeurs sur le ring.

Espace délimité.
Boxer avec un partenaire et changer tout le temps après échange.
1 personne juge : applique le règlement et « STOP » dés qu’il y a faute (touche appuyée, mauvaise cible…) et attribue 1 point à celui qui a commis la faute.

Toucher l’adversaire dans le respect des règles

Avoir le moins de points possible.

Connaître le règlement : notion d’échange

Bleu- Rouge

1 boxeur bleu,

1 boxeur rouge en affrontement 4 juges possédant chacun 1 gant (bleu ou rouge) pour signifier qui a le point gagnant.
Notion d’échange : correspond à 1 ou plusieurs touches tant qu’il n’y a pas rupture, c’est-à-dire que l’échange prend fin quand le boxeur recule, s’écarte, et n’agit plus.

Gagner le plus d’échange (couleur majoritaire chez les juges).

Appliquer le règlement

Opposé- Partenaire

4 boxeurs opposés et partenaires.

2 arbitres.

Les juges arrêtent le combat si une touche est non réglementaire : cela entraîne l’élimination des 2 boxeurs.

Pour le couple, ne pas se faire éliminer.






similaire:

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française icon2 logique interne de la boxe française

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconCycle de Savate Boxe Française : N1 segpa Gap 2014

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconRésumé. La République française se dit «une et indivisible»
«théorique» à propos de la définition et de la hiérarchie des races humaines. Sous cette forme la question de la diversité humaine...

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconRÉpublique française

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconRepublique francaise

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconRepublique francaise

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconRepublique francaise

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconÉcole francaise de rome

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconAlimentation cretoise a la francaise

Dossier combat b oxe Française Isabelle Fernay Danielle Donnio Boxe française iconThèse de doctorat de Littérature française





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com