Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin





télécharger 10.38 Kb.
titreVih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin
date de publication04.02.2017
taille10.38 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > comptabilité > Documentos
Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin


Ecrit Par Le Messager le 22 Apr 2013 Publié dans la categorie: A La UneActualitésSantéSciencesSociété   

 

    

sida-vih-1

 

Selon le rapport préliminaire de l’Institut national de la Statistique présenté en mars 2012, la prévalence du Vih/Sida au sein de la population adulte est de 4,3% contre 5.5% en 2004. Une baisse de l’ordre de 1,2%. Cependant, le Vih/Sida continue de faire des ravages. Les nourrissons en paient un lourd tribut. Par exemple, sur 11 230 enfants nés de mères séropositives et testés en 2012 au Centre international de référence Chantal Biya (Circb), 1200 ont été détectés positifs au virus du Sida. Entre janvier et mars 2013, ils sont déjà 88 enfants séropositifs sur 931 enfants testés dans six régions sur 10 au Cameroun, Soit 7 dans la région de l’Adamaoua ; 59 au Centre, 2 à l’Est ; 9 dans l’Extrême-Nord ; 8 au Nord et 3 dans la région du Sud. En raison de cette particularité du virus de muter très rapidement, les chercheurs «ont du mal à trouver un traitement curatif » avoue Dr Sylvie Moudourou, chef des unités techniques au Circb. 

En dépit de cette difficulté, la vision de cette structure affirme, son directeur, Pr. Alexis Ndjolo, est de mettre sur le marché un vaccin classique sur le Vih. Son adjoint, Dr Godwin Nchinda, par ailleurs coordonnateur des laboratoires et chef du Laboratoire de microbiologie et d’immunologie travaille sur ce projet avec des Américains. Ledit vaccin souligne le scientifique est en train d’être développé dans le laboratoire du Pr. Ralph Steinman, l’un des prix Nobel de la médecine en 2011 avec qui, il a travaillé 7 ans en Amérique avant de rentrer au Cameroun en 2010 pour y continuer ses travaux. C’est un vaccin, explique-t-il, qui cible « les cellules dendritiques (cellules claires dans le système immunitaire) ». Il pourra être thérapeutique « pour aider les personnes déjà atteintes par le virus à mieux contrôler le virus sans prendre les antirétroviraux, et ne pas développer la maladie » ; ou prophylactique : « C’est-à-dire adapté aux personnes qui ne sont pas encore infectées. Si ce vaccin arrive à un niveau qu’on peut utiliser en clinique, ça va donc protéger les gens contre l’infection ». 
Test de résistance 

Ce vaccin, affirme Dr Nchinda, est en phase 1 à New York où croit-il savoir, les chercheurs sont en train d’analyser les données des études faites. « Il faut noter que ce vaccin est basé sur la souche B qui se trouve en Europe, en Amérique. Et notre but au Cameroun est de voir si un vaccin fabriqué par une souche qui n’est pas au Cameroun peut être utilisé comme vaccin pour contrôler les souches qui sont au Cameroun ». Interrogez les chercheurs du Circb sur la date de la disponibilité dudit vaccin au demeurant très attendu, Pr Ndjolo conseille la patience. Et précise que toutes les voies sont explorées dans l’atteinte de cet objectif. «On travaille avec la communauté scientifique internationale, les tradipraticiens ; on expérimente les plantes médicinales… nous sommes ouverts à toutes les propositions même de ceux qui ne semblent pas des scientifiques ». 

En attendant, il est préconisé aux personnes encore saines de se prémunir et à celles déjà atteintes de se faire mettre sous traitement antirétroviraux. Cependant, cette mise sous traitement ne doit pas être faite au hasard. Dr Judith Torimiro, chef du laboratoire de biologie moléculaire exhorte avant cette action, un test de résistance, important dans la mesure où il permet d’identifier le meilleur produit qui convient à un patient. Ce test se fait pour les patients Vih Positif « pour savoir s’ils ont des mutations de résistance ou non. On conseille de le faire avant de commencer la trithérapie, c’est-à-dire le traitement antirétroviral. Parce qu’il y a des patients qui sont naïfs de traitement qui n’ont jamais été sous Arv mais qui d’emblée développent des mutations parce qu’ils ont reçu un virus muté ». En général explique Dr Moudourou, « on commence par un traitement de 1ère ligne, et si ce traitement n’est pas efficace ou si le patient développe des mutations, il faudrait faire un autre test de résistance pour savoir s’il faut passer à un traitement de 2e ligne. Donc c’est très important en vue du changement de thérapie et avant de commencer une thérapie antirétrovirale ». Le frein à ce test reste son coût : 100 000FCfa en dépit de la subvention dont il bénéficie au Circb. Ailleurs, il coûterait 250 000Fcfa. 
Nadège Christelle BOWA

similaire:

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconVih, immunite et sida introduction
«proviral» par la transcriptase inverse et intégré dans le génome de l’hôte. La sous-famille des lentivirus comprend le vih 1, le...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconVih ne pas confondre séropositivité vih et sida

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconVitamine et mineraux antiauxidant dans le traitement du vih sida
«Si vous avez un bon système immunitaire, IL se débarrassera du vih en quelques semaines» affirme –t-il à deux reprises en insistant...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconSida et virus du vih

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconDéclaration de politique de lutte contre le vih/sida au Mali

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconUmain, on parle de vih + (séropositif) lorsqu’il y a eu contamination...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconLes consequences d'une guerre civile ou d'un conflit arme : La Propagation...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconRÉsumé Les campagnes en faveur des droits de la personne peuvent...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconDéclaration obligatoire du vih-sida effectuable en ligne
«permet d'orienter les actions de prévention, de dépistage et de prise en charge des personnes infectées», et est également utile...

Vih/Sida: Le Cameroun en quête d’un vaccin iconLuc Montagnier, semi-révisionniste de la théorie viraliste du sida
«Revenons aux fondamentaux pour lutter contre le sida», propos recueillis par Sophie Coisne, La Recherche, N° 425, décembre 2008,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com