Adresse mail : Date de mise à jour





télécharger 0.59 Mb.
titreAdresse mail : Date de mise à jour
page1/4
date de publication19.09.2017
taille0.59 Mb.
typeAdresse
m.20-bal.com > documents > Adresse
  1   2   3   4
afficher l\'image d\'origineafficher l\'image d\'origineafficher l\'image d\'origineafficher l\'image d\'origine

afficher l\'image d\'origine


PPMS

Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs
Guide académique d’élaboration




Établissement scolaire :


Nom :

Adresse :

Numéro de téléphone :

Adresse mail :



Date de mise à jour :


Version septembre 2016



SOMMAIRE

Introduction p 2
1 – Identifier les risques qui concernent l’établissement p 3

- Liste des risques auxquels l’établissement est confronté p 4
2 – Prendre connaissance des recommandations générales selon les types de risques p 5
3 – Situer les accès de l’établissement et les organes de coupure des réseaux p 8

- Plan de masse de l’établissement p 9
4 – Définir le dispositif d’alerte interne à l’établissement p 10
5 – Prévoir la cellule de crise : composition – emplacement – moyens de communication p 11
6 – Définir les lieux de mise en sûreté p 12

- Lieux de mise à l’abri p 13

- Procédures d’évacuation – Localisation des points de rassemblement p 14
7 – Prévoir une mallette de première urgence dans chaque lieu de mise en sûreté p 15

- Mallettes de première urgence : contenu – emplacements p 16
8 – Répartir les missions des personnels p 17

- Répartition des missions des personnels (collèges – lycées) p 18
9 – Recenser les secouristes et leurs compétences p 20
10 – Recenser les personnes nécessitant une attention particulière p 21
11 – Constituer un annuaire de crise et gérer les communications p 22

- Annuaire de crise p 23
12 – Organiser le « retour à la normale » p 24
13 – Prévoir des fiches réflexes p 25

- Main courante : appels téléphoniques et messages – événements et mesures prises p 26

- Fiche réflexe individuelle p 27

- Fiche des effectifs p 28

- Fiche individuelle d’observation (à remettre aux secours) p 29

- Les conduites à tenir en première urgence – consignes générales p 30

- Les conduites à tenir en première urgence – consignes en fonction de situations spécifiques p 31

Annexes p 34

  • Information des familles : les bons réflexes en cas d’accident majeur p 35

  • Exercice PPMS - Fiche d’observation de la mise en sûreté p 36

  • Fiche administrative p 37


INTRODUCTION
Plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs
Extrait de la circulaire n°2015-205 du 25 novembre 2015 publiée dans le BO-MEN n°44 du 26 novembre 2015
« Les écoles et les établissements scolaires peuvent être confrontés à des accidents majeurs, qu'ils soient d'origine naturelle (tempête, inondation, submersion marine, séisme, mouvement de terrain...), technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité...), ou à des situations d'urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats...) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens. En conséquence, chacun doit s'y préparer, notamment pour le cas où leur ampleur retarderait l'intervention des services de secours et où l'école ou l'établissement se trouveraient momentanément isolés. Tel est l'objectif du plan particulier de mise en sûreté (PPMS) face aux risques majeurs, adapté à la situation précise de chaque école et de chaque établissement, qui doit permettre la mise en œuvre des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l'arrivée des secours ou le retour à une situation normale. »


Cette maquette académique permet aux chefs d’établissement et équipes éducatives d’élaborer un plan particulier de mise en sûreté (PPMS) opérationnel et synthétique. Elle comporte une méthodologie et des fiches à adapter à chaque établissement scolaire.

Le document intègre les données de la circulaire du 25 novembre 2015 et du « guide d’élaboration du PPMS » associé.

Avec l’accord de son auteur, ce guide académique d’élaboration du PPMS s’inspire largement de la maquette de l’académie de Rouen.
1 – Identifier les risques qui concernent l’établissement


  • Consulter le dossier départemental des risques majeurs (DDRM)


Le DDRM est établi par le préfet et donne les informations essentielles sur les risques naturels et technologiques majeurs du département.

Le DDRM est consultable en mairie.

Le DDRM est mis en ligne sur le site Internet de la préfecture.
DDRM Préfecture de la Réunion : http://www.reunion.gouv.fr/le-dossier-departemental-des-risques-majeurs-ddrm-a392.html

Les Risques Naturels à la Réunion : http://www.risquesnaturels.re/

  • Consulter le document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM)


Le DICRIM est un document d’information établi sous la responsabilité du maire. Il présente les risques sur le territoire de la commune, les mesures prises, les consignes à respecter en cas de danger ou d’alerte, le plan d’affichage de ces consignes.

Le DICRIM est librement accessible en mairie.

Le DDRM est mis en ligne sur le site Internet de certaines communes.

Le PPMS peut être articulé avec le dispositif Orsec et avec le plan communal de sauvegarde (PCS) pour les communes qui en disposent.

Le PCS est un dispositif permettant d'assurer la sécurité des personnes et des biens et de faciliter l'intervention des services de secours.



Liste des risques auxquels l’établissement est confronté
Evénements pouvant affecter tous les établissements de la Réunion


  • Accident de transport de matières dangereuses (TMD)

  • Situations d’urgence particulières : intrusion de personnes étrangères, attentat…

  • Cyclone : plan ORSEC spécifique cyclone

  • Evènements Météorologiques Dangereux (EMD) : Vents forts, Fortes Pluies, Fortes houles, Orages : Plan ORSEC spécifique EMD

  • Tsunami : Plan de Secours Spécialisé Tsunami


Risques naturels ou technologiques majeurs identifiés localement
Lister les risques recensés dans le DDRM et dans le DICRIM

Annexer éventuellement la cartographie du DICRIM
Attention :

Dans le DICRIM ne figure pas les risques de proximité et le feu de surface (champs de canne), pourtant il faut les repérer. Idem pour les stations-services à moins de 500 m.



























Nom et coordonnes du référent Sécurité Scolaire de la Police ou de la gendarmerie suivant le cas :



2 – Prendre connaissance des recommandations générales selon les types de risques
Guide d’élaboration du PPMS associé à la circulaire n°2015-205 – Extrait de la Fiche 5

Risques concernant le département de la Réunion

Respectez les consignes diffusées REUNION 1ere (radio et télé) ou autres radios autorisées : RFO, FREEDOM ou FESTIVAL

INONDATION
Si les délais sont suffisants

- évacuation préventive possible effectuée par les autorités

Si les délais sont insuffisants

- rejoignez les zones prévues en hauteur (étages, collines, points hauts…)

- n’allez pas à pied ou en voiture dans une zone inondée

Dans tous les cas

- coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité

- ne prenez pas l’ascenseur

- fermez portes, fenêtres, aérations…

- mettez en hauteur le matériel fragile

FEU DE FORET ou FEU DE SURFACE
- prévenez les services de secours

- ne vous approchez pas de la zone d’incendie, ni à pied, ni en voiture

- éloignez-vous dans la direction opposée à la propagation de l’incendie, vers une zone externe prévue dans votre plan particulier de mise en sûreté

Si le feu menace les bâtiments

- ouvrez les portails, libérez les accès aux bâtiments

- confinez-vous : fermez volets et fenêtres et bouchez soigneusement les fentes des fenêtres et bouches d’aération

- évitez de provoquer des courants d’air

TEMPETE
Si les délais sont suffisants

- évacuation préventive possible

Si les délais sont insuffisants

- rejoignez des bâtiments en dur

- éloignez-vous des façades sous le vent et des vitres

- fermez portes et volets

- surveillez ou renforcez, si possible, la solidité des éléments de construction

- renforcez la solidité des baies vitrées en utilisant du ruban adhésif

- enlevez et rentrez tous les objets susceptibles d’être emportés (tables, chaises…)

- limitez les déplacements

GLISSEMENT DE TERRAIN
Si les délais sont suffisants

- évacuation possible par les autorités

Pendant

- à l’intérieur, abritez-vous sous un meuble solide, éloignez-vous des fenêtres.

- à l’extérieur, essayez d’entrer dans le bâtiment en dur le plus proche, sinon fuyez latéralement

Après

- évacuez les bâtiments et n’y retournez pas

- éloignez-vous de la zone dangereuse

- rejoignez le lieu de regroupement prévu dans votre plan particulier de mise en sûreté

- n’entrez pas dans un bâtiment endommagé

ACCIDENT INDUSTRIEL

OU

ACCIDENT RESULTANT D’UN TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES (TMD)
Nuage toxique

- regroupez tout le monde à l’abri dans les locaux de confinement prévus dans votre plan particulier de mise en sûreté

- fermez portes et fenêtres et calfeutrez les ouvertures (aérations,…)

- coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité si nécessaire

- évitez toute flamme ou étincelle en raison du risque éventuel d’explosion

- en extérieur : s’éloigner si possible perpendiculairement à la direction du vent et rejoindre le bâtiment le plus proche

Explosion

- évacuez dans le calme tout le monde vers les lieux de mise en sûreté externes en évitant les zones fortement endommagées (chutes d’objets, de pylônes...)

- coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité.

Explosion suivie d’un nuage toxique

- regroupez tout le monde à l’abri dans les zones de confinement ; ces lieux doivent être éloignés des baies vitrées et fenêtres endommagées.

- coupez ventilation, chauffage, gaz et électricité

Dans tous les cas

- évacuation possible effectuée par les autorités

ACCIDENT NUCLEAIRE
- regroupez tout le monde dans les locaux de mise à l’abri prévus dans votre plan particulier de mise en sûreté

- fermez portes et fenêtres et calfeutrez les entrées d’air

- coupez ventilation et chauffage

Attendez les consignes des autorités

En fonction du type d’accident et de l’évolution possible, les autorités peuvent :

- demander la prise d’un comprimé d’iode stable (en cas de rejets contenant de l’iode radioactif)

- et/ou décider d’une évacuation (rejoindre dans le calme le point de rassemblement fixé)


ATTENTAT OU INTRUSION EXTERIEURE
Au déclenchement des faits ou d’une alerte

- analysez l’environnement dès l’apparition de la menace, localisez si possible la zone où se trouve l’individu ou le groupe d’individus afin de déterminer la conduite à tenir : évacuation ou mise à l’abri

- mettez-vous si possible en contact avec les personnes ressources de l’établissement

- appelez dans la mesure du possible les services de police ou de gendarmerie : déclinez votre qualité, décrivez la situation le plus précisément possible (nombre d’individus, localisation, type d’armes)

- restez calme pour ne pas communiquer votre stress
Choix n°1 : l’évacuation

- prenez la sortie la moins exposée et la plus proche

- demandez un silence absolu

- suivez les directives des services de secours et des forces d’intervention

- signalez la localisation des victimes éventuelles

- signalez l’emplacement du point de rassemblement
Choix n°2 : la mise à l’abri

- identifiez le(s) local (-aux) le(s) plus sûr(s) à proximité immédiate

- verrouillez les portes

- faites s’éloigner les élèves et personnels des portes, murs et fenêtres

- demandez-leur de s’allonger

- éteignez les lumières

- demandez un silence absolu

- faites mettre en silencieux les téléphones portables (

- une fois les personnes confinées, maintenez le contact avec les personnes ressources de l’établissement pour signaler la localisation exacte, le nombre de blessés et le nombre de réfugiés

- restez proche des personnes manifestant un stress et rassurez-les

- attendez les consignes des forces d’intervention pour évacuer


3 – Situer les accès de l’établissement et les organes de coupure des réseaux

Sur le plan de masse de l’établissement (EPLE) :


  • Positionner les accès aux piétons et aux véhicules, en particulier l’accès aux véhicules des services de secours.

Ce repérage permettra un meilleur accueil des services extérieurs. Il sera élaboré en collaboration avec les services de secours.
Personne chargée du contrôle des accès de l’établissement en cas de crise :
………………………………………………………………………………..


  • Positionner l’emplacement des organes de coupure des circuits d’énergie et de fluides :


    • GAZ ………………………………


HT

BT


    • ELECTRICITE ……………………



    • EAU …………………………………



    • MAZOUT ……………………………


GV


    • VENTILATION……………………..

L’arrêt de ces organes peut permettre d’éviter un sur-accident.


  • Positionner les locaux à risques : (transformateur, citerne de fuel, de gaz, d’huiles, stockages de bouteilles de gaz et de produits dangereux, groupe électrogène, laboratoires, atelier des agents…), le cas échéant



Plan de masse de l’établissement

(Accès - Emplacement des organes de coupure des circuits - Locaux à risques)


4 – Définir le dispositif d’alerte interne à l’établissement

Le chef d’établissement déclenche l’alerte dans son établissement et active le PPMS :

  • lorsqu’il est prévenu par les autorités (appel téléphonique, message…)

  • Lorsqu’il est témoin d’un événement pouvant avoir une incidence majeure pour l’établissement et son environnement (glissement de terrain, inondation…)


Un mode interne de relais et diffusion de l’alerte doit être mis en place de façon à prévenir les personnes présentes dans chaque bâtiment / étage/ salle.

Cette alerte interne entraîne le déclenchement immédiat du PPMS et l’application par chacun des consignes.
Il est nécessaire de définir :


  • les moyens utilisés pour avertir les occupants de l’établissement (voix humaine, téléphone, sonorisation, panneaux lumineux, mégaphone, corne de brume…)




  • la méthode retenue (diffusion du signal d’alerte, chaîne téléphonique, « porte à porte »…)




Dispositif d’alerte interne




5 – Prévoir la cellule de crise : composition - emplacement - moyens de communication



  • Identifier les personnes susceptibles de constituer la cellule de crise

En général, il s’agit des personnels de direction, des personnels administratifs et de l’infirmier(e).


  • Désigner un lieu protégé, à proximité des dossiers administratifs, doté de moyens de communication (téléphone filaire, ordinateur avec liaison Internet, fax, poste radio FM*…)


*Inscrire sur le poste radio la fréquence des radios autorisées par la préfecture



Cellule de crise

(Composition - Emplacement - Moyens de communication)

Radio : …………………………. – Fréquence pour l’établissement : …………………. MHz
Radio : …………………………. – Fréquence pour l’établissement : …………………. MHz
Radio : …………………………. – Fréquence pour l’établissement : …………………. MHz



6 – Définir les lieux de mise en sûreté

Deux cas sont à prévoir :


  • La mise à l’abri




  • Mise à l’abri « simple » (en cas de tempête par exemple)




  • Mise à l’abri « améliorée » en cas de nuage toxique


La mise à l’abri s’effectue en utilisant au mieux les bâtiments existants.
Critères de choix :


  • facilité d‘accès et localisation

  • qualités du bâti et possibilité de confinement

  • sanitaires accessibles

  • moyens de communication interne


Lieux possibles :

  • la ou les classe(s)

  • locaux de regroupement (recommandations : 1 m2 au sol par personne)


Une « zone de mise à l’abri », peut être constituée de salles de classes reliées par des portes de communications.
Le jour de la crise, il pourra être nécessaire de modifier le choix des lieux et de s’adapter (si les locaux sont endommagés, les vitres brisées …)



  • L’évacuation




  • Evacuation « dans l’urgence » (en cas d’inondation brutale, d’alerte à la bombe…)


Les points de rassemblement externes peuvent être différents de ceux définis en cas d’incendie.


  • Evacuation « planifiée » ou « secondaire » (en cas d’inondation lente, d’accident technologique après une première phase de mise à l’abri…)


L’évacuation est décidée par les autorités. Elle s’effectue généralement par cars.

Les modalités sont définies, le jour J, par le chef d’établissement en liaison avec les services de secours (bâtiment par bâtiment, étage par étage, 2 classes par 2 classes…).



    • Prendre en compte la présence de personnes en situation de handicap pour la définition des lieux de mise en sûreté




    • Prévoir la mise en sûreté pendant les moments particuliers de la journée (repas, activités de plein air) ou pendant la nuit (si présence d’un internat)




Lieux de mise à l’abri

(Localisation dans les différents bâtiments – Accès)
Annexer les plans de chaque bâtiment / étage faisant apparaître les zones de mise à l’abri
résultats de recherche d\'images pour « zone de mise à l\'abri »




Procédures d’évacuation

Localisation des points de rassemblement




  • Evacuation « dans l’urgence »


Préciser les modalités et les points de rassemblement (qui peuvent être différents des points de rassemblement en cas d’incendie)


  • Evacuation « planifiée »


Préciser les modalités a priori, sachant que le jour de l’événement la procédure sera définie par le chef d’établissement en liaison avec les services de secours




7 – Prévoir une mallette de première urgence dans chaque lieu de mise en sûreté



  • Placer dans chaque lieu de mise en sûreté (ou à proximité) une mallette de première urgence




  • Faire connaître à l’ensemble du personnel l’emplacement et le contenu des mallettes


Le contenu est à adapter à chaque établissement scolaire en fonction de la nature des risques et des caractéristiques des locaux.

  1   2   3   4

similaire:

Adresse mail : Date de mise à jour iconTextes Réglementation Version juillet 2004 Textes et Sources (entre...

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse complète : Tél / fax / mél : Commune : Risques identifiés...
«simplifié» destiné à la réalisation du ppms de petites écoles ne se substitue pas au document du site académique. Le présent document...

Adresse mail : Date de mise à jour iconManuel Présents
...

Adresse mail : Date de mise à jour iconTableau de suivi des mises à jour du rbu «carcinomes épidermoïdes...

Adresse mail : Date de mise à jour iconTableau de suivi des mises à jour du rbu «cancers gynécologiques»...

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse Mail

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse e-mail  

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse Mail

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse e-mail

Adresse mail : Date de mise à jour iconAdresse mail





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com