Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine





télécharger 12.02 Kb.
titreInfarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine
date de publication14.10.2016
taille12.02 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
L’infarctus d’effort et l’angine de poitrine

L’infarctus d’effort est une cause majeure de mort subite au cours de l’effort physique en particulier à partir de 40 ans. Les sportifs de haut niveau, même bien plus jeunes, peuvent en être victime !
L’angine de poitrine est moins bien connue des non-spécialistes.
- Qu’est-ce qu’un infarctus d’effort ?
- Qu’est-ce qu’une angine de poitrine ?
- Comment prévenir l’infarctus d’effort ?

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine
L’angine de poitrine aussi appelée angor(1) pectoris correspond à une ou plusieurs artères coronaires rétrécies, mais non obstruées. Il n’y a pas de caillot sanguin qui fait bouchon. La crise d’angor peut être provoquée par un effort physique, une émotion ou même la digestion. Elle se caractérise par une angoisse, une douleur thoracique constrictive, irradiant à la mâchoire et aux membres supérieurs, notamment aux poignets (en bracelet)… Certains angors sont trompeurs, parce que la douleur est abdominale au lieu d’être franchement rétrosternale(2).
L’infarctus se manifeste par les mêmes symptômes, mais cette fois le vaisseau coronaire qui était déjà rétréci, s’est bouché. Cette obstruction est en général due à un caillot sanguin. Le territoire myocardique qu’il irriguait risque de se nécroser, c’est-à-dire de mourir. Il y a donc extrême urgence à dissoudre le caillot (SAMU).

Signes annonciateurs
De nombreux infarctus ne “préviennent pas”. Certains se produisent en sortant de chez le cardiologue ; parfois même, alors que ce dernier venait de rassurer son patient suite à un électrocardiogramme (ECG) normal. En effet, chez une personne qui n’a pas encore eu d’infarctus, donc de nécrose partielle du myocarde, l’ECG de repos n’est pas perturbé.
Ceci incite à pratiquer des électrocardiogrammes d’effort (ECG d’effort). Certaines personnes découvrent alors leur(s) anomalie(s) cardiaques à cette occasion sous la forme d’un ECG perturbé (comme le footballeur Espagnol Ruben de la Red) et éventuellement de symptômes cliniques (angor). Mais d’autres, font un infarctus à cette occasion et même décèdent comme René Goscinny(3). Depuis cette époque, un défibrillateur est disponible à proximité du lieu où est passé le test.
Enfin, certains infarctus surviennent chez un “angoreux” connu.

Traitement
L’angine de poitrine est calmée par la prise de trinitrine(4) . Ce médicament a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins, en particulier les coronaires(5) . Mais, en général, dès que le diagnostic d’angine de poitrine est fait, le cardiologue procède aux examens visant à localiser le(s) rétrécissement(s) et il opère le patient.

Prévention et conduite à tenir
La première étape consiste à ne pas chercher à esquiver la visite médicale d’aptitude à la pratique sportive. Celle-ci doit comprendre des examens spécifiques (test de Ruffier, test de Flack…) qui pourront être complétés en cas de doute.
A l’entraînement et en ce qui concerne la reprise sur toutes les échelles de temps : le principe de progressivité doit être appliqué. Ceci exclut de négliger l’échauffement et les phases de récupération. Le cardiofréquencemètre est un outil de contrôle de l’intensité pour les activités physiques à dominante aérobie et lors des phases de récupération d’activités à dominante anaérobie. Il permet de doser l’intensité de l’exercice et de s’assurer d’évoluer dans une zone cible d’entraînement efficace mais raisonnable.
Les personnes qui se présentent à une activité sportive encadrée font rarement leur première crise d’angor à cette occasion. L’éducateur sportif doit donc penser à l’infarctus d’effort et faire appel au SAMU-centre (15). L’éducateur sportif et les responsables de structures sportives en particulier, pourraient sauver des vies si un défibrillateur était constamment à leur disposition, notamment lors d’activités physiques de pleine nature (alpinisme, spéléologie, kayak, VTT…) à condition d’apprendre à s’en servir.

Les facteurs de risques cardiovasculaires sont :
1. Hérédité cardiovasculaire précoce
2. Tabagisme(6)
3. Dyslipidémies : trop de triglycérides, trop de cholestérol (LDL) dit “mauvais cholestérol”, pas assez de “bon” (HDL)
4. Diabète
5. Hypertension artérielle
6. Obésité, surpoids et sédentarité
L’alimentation (graisses saturées, sucreries, sel de table), la consommation de tabac, d’alcool et le stress sont à surveiller, de même qu’il faut éviter la sédentarité. Cette hygiène de vie n’exclut pas la nécessité de dépister les prédispositions génétiques à l’athérosclérose (hyperlipidémies familiales)…

Conclusion
Le sport est un élément de prévention des maladies cardiovasculaires à condition d’appliquer des règles de surveillance et de prudence ! Dans le cas contraire, le sportif s’expose à un risque d’accident coronarien grave. Des sportifs surentraînés ont pu développer une hypertrophie de leur myocarde au point que leurs coronaires, peut être trop comprimées par le muscle cardiaque. Elles sont en tous cas devenues insuffisantes pour irriguer toute cette masse. C’est un phénomène au long cours, mais dont la manifestation au plan cardiologique (syncope, angor ou même infarctus) peut se déclarer à l’occasion d’un effort ponctuel (exercice intense, compétition…).

(1) Le mot angor, en latin serrement, oppression, a donné le mot angoisse.
(2) Rétrosternale : sensation d’étau derrière le sternum.
(3) René Goscinny : co-auteur avec Albert Uderzo des aventures d’Astérix et Obélix.
(4) Trinitrine : ce médicament ne doit être consommé que s’il est prescrit par un médecin.
(5) Vaisseaux sanguins coronaires : ce sont les veines et les artères qui permettent de vasculariser le cœur lui-même : lui apporter de l’oxygène et des nutriments et le débarrasser du dioxyde de carbone et des déchets métaboliques.
(6) L’augmentation du tabagisme féminin est un facteur gravement préoccupant.

Références : Bernard, F. & Weber, S. (1997). L’infarctus du myocarde d’effort. European Workshop for Rheumatology Research No17. 148-1 : 39-90.
Collectif d’auteurs non-précisé. (2011). Infarctus du myocarde. En ligne.
Ziane, R. (2004). Utiliser un cardiofréquencemètre.
Sport, Santé et Préparation Physique. Let. 19 & 20 : 4.
Ziane, R. (2004). Planifier l’entraînement assisté par cardiofréquencemètre. Sport, Santé et Préparation Physique. Let. 20 : 3.

Liens :
http://infarctus-info.org

similaire:

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconAngine de poitrine (ou angor)

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconInfarctus du myocarde

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconBétabloquants et mortalité après infarctus du myocarde

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconCommunique de presse
«Infarctus Du Myocarde, Accident Vasculaire Cérébral… IL y a urgence… Composez vite le 15 !»

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine icon120 000 personnes sont atteintes d’infarctus du myocarde, 10 ne peuvent...

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconL’infarctus du myocarde (imc) & syndrome coronarien aigu (sca)
«American Heart Association» considère l’obésité comme un facteur de risque cardiovasculaire majeur modifiable pour le développement...

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconInformations sur le traitement de l’infarctus cérébral
«La thrombolyse combinée (IV puis ia) et la revascularisation mécanique par thrombectomie ou ultra-sons par voie endovasculaire ne...

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconPrévention de l'infarctus : une pomme à la place des statines ?
«Cholesterol Treatment Trialists» qui affirme qu’une diminution de 1 mmol/L des ldl cholestérol par les statines réduit la mortalité...

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconAngine bactérienne, angine virale, pourquoi les différencier, quels enjeux
«de Vincent» et la diphtérie. L’antibiothérapie et une prise en charge spécifique deviennent alors obligatoires

Infarctus, infarctus d’effort et angine de poitrine iconL'angine definition





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com