Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux





télécharger 42.99 Kb.
titreNote : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux
date de publication08.11.2017
taille42.99 Kb.
typeNote
m.20-bal.com > documents > Note

RENOVATION DE LA PROPRIETE DE M.me PASTY

11 Rue dE BORDEAUX 91490 MOIGNY SUR ECOLE



C.C.T.P lot PEINTURE



LOT PEINTURE



CHAPITRE PREMIER - INDICATIONS GENERALES 2


1-01 Objet du présent C.C.T.P. 2

1-02 Documents généraux de référence 2

1-03 Limites des prestations 2

1-04 Coordination avec les autres corps d’état 3

1-05 Nettoyage au cours du chantier et protections 4

1-06 Fiches techniques - échantillons - ouvrages témoins 4

1-07 Prescriptions diverses 4

CHAPITRE DEUXIEME-DESCRIPTION DES OUVRAGES 5

2-01 Notes préalables 6

2-02 TRAVAUX DE PEINTURE EN INTERIEUR 6

2-021 Travaux sur plafonds 6

2-022 Travaux sur parois 6

2-023 Travaux sur subjectiles bois 7

2-024 Subjectiles métalliques 8

2-025 Enduit décoratif 8


CHAPITRE PREMIER - INDICATIONS GENERALES


1-01 Objet du présent C.C.T.P.



Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet de définir les travaux de PEINTURE pour l’opération citée en référence.

1-02 Documents généraux de référence



La liste des documents généraux de référence ci-après complète celle du document “PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES CORPS D’ETAT”.

- Tous documents réglementaires concernant les interventions sur les peintures au plomb.

- Le D. T. U. n° 59-1 Travaux de peinture des bâtiments :

* Cahier des Clauses Techniques - Norme homologuée NF P 74-201-1

* Cahier des Clauses Spéciales - Norme homologuée NF P 74-201-2
- Les Normes Françaises et plus particulièrement :

* NF T 30-608 ; 30-700 ; 30-804 ; 30-805 ; 30-806 ; 31-004 ; 36-005.
Il est expressément stipulé que tout ce qui n’est pas spécifié dans le présent devis, quant aux produits de peinture et à leur mise en oeuvre, sera assujetti aux Cahiers des Prescriptions Techniques Générales du C.S.T.B. relatives aux travaux de peinture et aux normes AFNOR rappelées dans lesdits cahiers.
Note :

- La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux.

- Tous les documents généraux de référence visés ci-dessus seront ceux en vigueur à la date de la remise des offres et comprendront donc tous les additifs et modificatifs publiés officiellement à cette date.

1-03 Limites des prestations



Ce lot ne concerne que l’intérieur des locaux réaménagés, c’est à dire ceux de l’étage, hormis les ouvrages situés au RDJ qui seraient affectés par des interventions (ex : détalonnage des portes pour créer une VMC.
Travaux dus par les Entrepreneurs de Menuiseries intérieures bois :

- Les traitements : insecticide, fongicide, hydrofuge et anti-bleuissement.
Travaux dus par les Entrepreneurs de Chauffage V.M.C.- Plomberie :

- Une couche de peinture antirouille sur tous les ouvrages en métaux ferreux (compris retouche après pose).

- Pour le chauffagiste, la finition peinture (en usine) des radiateurs.
Les travaux à la charge du présent entrepreneur sont les suivants :
- Les impressions de tous les ouvrages de Menuiserie bois destinés à être peints.

- Le traitement des bois de charpente devenus apparents à suite de la dépose de l’ancien plafond de telle sorte qu’ils revêtent un aspect semblable à ceux qui sont conservés.

- La reconnaissance des subjectiles et des travaux préparatoires imposés.

- La fourniture des produits propres à l’exécution des travaux de peinture.

- La fourniture de l’outillage, du matériel d’exécution ainsi que les échelles et échafaudages nécessaires aux ouvrages.

- L’application des produits suivant les prescriptions des Cahiers des Charges D.T.U., du fabricant et des avis techniques des peintures et revêtements employés.

- La bonne qualité et l’aspect de finition, les coloris et les rechampissages.

- Le nettoyage des salissures occasionnées par l’exécution de ses travaux.

- La réfection des ouvrages défectueux constatés en cours d’exécution ou lors de la réception.

- Les raccords de peinture après ajustage des menuiseries.

- Les nettoyages de parachèvement.

1-04 Coordination avec les autres corps d’état



L’entrepreneur est tenu de prendre connaissance des C.C.T.P. et documents graphiques des autres corps d’état, afin de déterminer exactement la limite de ses prestations pour assurer une parfaite et complète finition de ses travaux. Le cas échéant il devra signaler au Maître d’Oeuvre avant remise de son offre, les dispositions qui lui auront paru douteuses, incomplètes et qui lui auront paru contraires au respect de la réglementation et aux règles de l’art.

Il devra signaler toutes erreurs, insuffisances et manque de cotes pour obtenir toutes mises au point et rectifications nécessaires. En conséquence, il ne devra prendre aucune cote à l’échelle sur les dessins, plans de détails, mais s’assurer sur place et auprès du Maître d’Oeuvre ainsi que les corps d’état intéressés le cas échéant, de la possibilité de suivre les indications portées sur ces documents.

De ce qui précède l’entrepreneur ne pourra en aucun cas et sous quelque prétexte que ce soit, arguer d’insuffisance ou omissions aux C.C.T.P. et aux plans, dessins de détails, notes techniques pour demander des suppléments de prix.

L’entrepreneur devra établir toutes notes techniques à l’usage des corps d’état précisant à chacun d’eux, la nomenclature des ouvrages qu’ils devront exécuter ou lui préparer ou qu’il doit à leur demande, exécuter. En cas de besoin, il devra préciser l’état dans lequel devront lui être préparés certains ouvrages, notamment en ce qui concerne les supports.

Le Maître d’Oeuvre devra être tenu informé des résultats de cette coordination et pourra y apporter le cas échéant toutes rectifications et directives utiles dans l’intérêt d’une bonne réalisation des ouvrages.

Faute d’avoir négligé ou omis de suivre les prescriptions du présent chapitre, l’entrepreneur du présent lot restera responsable de toutes les erreurs ou malfaçons et aura à sa charge toutes réfections nécessaires, tant pour ses propres ouvrages que ceux par incidences des autres corps d’état intéressés.

La coordination devra en particulier porter sur la réception des supports neufs (pour l’ensemble des corps d’état).


1-05 Nettoyage au cours du chantier et protections



Suivant document « Prescriptions communes à tous les corps d’état ».


1-06 Fiches techniques - échantillons - ouvrages témoins



1) A l’appui de son offre, l’entrepreneur devra remettre :

- une fiche technique de chaque peinture ou revêtement mis en oeuvre

- avant mise en œuvre, les certificats de provenance
2) L’entrepreneur devra, après remise de son offre dans la semaine suivant la demande des Maîtrises d’Ouvrage et d’Oeuvre, être en mesure de présenter tous les échantillons qui lui seront demandés.

3) Dans son prix l’entrepreneur devra prévoir :

a) la présentation d’ouvrages témoins qui pourront lui être demandés par le Maître d’Oeuvre

b) la présentation d’échantillons fixés sur présentoirs

1-07 Prescriptions diverses


1-071 Ouverture des emballages

Systématiquement le Maître d’Oeuvre devra être prévenu des livraisons effectuées au chantier. Il pourrait exiger de l’entrepreneur que l’ouverture des emballages soit effectuée en sa présence.

1-072 Protections

Avant tout commencement des travaux, le présent entrepreneur devra effectuer à ses frais des protections efficaces de tous les appareils ou revêtements mis en oeuvre par les autres corps d’état et dont l’aspect fini ne nécessite pas l’application de peinture. De même, il devra effectuer des protections efficaces de tous les ouvrages existant à conserver (exemple : escalier en bois, les châssis de fenêtre, etc…). De même, le niveau restant occupé sera strictement sauvegardé.

Ces protections sont nécessaires en particulier pour les divers revêtements de sol, les pièces de quincaillerie, les éléments de vitrerie, de miroiterie, les menuiseries extérieures, les appareillages électriques et les appareils sanitaires.

En fin de travaux l’entrepreneur devra la dépose de toutes ces protections ainsi qu’un nettoyage soigné de toutes les parties apparentes ayant ou non reçues une protection.

1-073 Nettoyage

Les nettoyages de mise en oeuvre encore appelé “nettoyage de parachèvement” seront à la charge du présent entrepreneur.

Ces nettoyages intéresseront toutes les parties apparentes :

- Les revêtements de sols .

- Les accessoires de quincaillerie

- Les appareils sanitaires

- Les appareils et appareillages électriques

- Les vitrages aux 2 faces.

Seront compris dans le nettoyage :

- le balayage,

- l’évacuation des déchets résultant des nettoyages eux-mêmes.

1-074 Peintures et revêtements spéciaux

Les peintures et revêtements spéciaux répondent à des besoins bien déterminés. Ils seront précisés au présent C.C.T.P.Leur composition ne peut donner une mesure précise de leur qualité particulière ou de leur résistance. Ils devront donc être appliqués selon les prescriptions du fabricant. Le Maître d’Oeuvre pourra exiger de l’entrepreneur qu’il lui fournisse toutes justifications sur leur provenance.

CHAPITRE DEUXIEME-DESCRIPTION DES OUVRAGES




2-01 Notes préalables


a) Il est précisé que les teintes sont au choix du Maître d’Oeuvre après accord de la Maîtrise d’Ouvrage.

b) Il pourra être utilisé – exceptionnellement - plusieurs teintes dans un même local (ex : SDB)

c) Lorsqu’il est prévu 2 couches de peinture, les 2 couches pourront être de ton très légèrement différent.

d) Les placards reçoivent la même finition que les locaux dans lesquels ils se trouvent.

e) Quand il est précisé “peinture sur plafond ou rampants”, il faut comprendre non seulement les plafonds proprement dits mais également les retombées verticales, les retombées et sous faces de poutres apparentes éventuelles.

f) Quand il est précisé “peinture sur parois”, il faut comprendre les murs, cloisons, poteaux.

g) Partout où cela sera possible, il sera choisi des produits en phase aqueuse, particulièrement un label environnemental NF environnement, Eco-label ou équivalent.

2-02 TRAVAUX DE PEINTURE EN INTERIEUR

2-021 Travaux sur plafonds


- Egrenage, ponçage

- Dépoussiérage

- Rebouchage

- Impression

- Enduit repassé

- 2 couches de peinture en finition aqueuse, aspect mat dans les pièces sèches et satiné dans pièces humides (WC, salle de bains).

Positionnement :

  • Plafond de l’ensemble de l’étage (palier haut de l’escalier, dégagements, salle de bains, WC, chambres, placard et dressing) y compris rampants, plafonds et entourage du velux.

2-022 Travaux sur parois


a) Travaux préparatoires sur subjectiles neufs :

  • Subjectile plâtre :

    • Egrenage

    • Dépoussiérage

    • Révision des joints

    • Rebouchage

    • Enduit repassé

    • Impression

b) Travaux préparatoires sur subjectiles anciens mais en bon état :

  • Subjectile charpente :

    • Egrenage

    • Ponçage des irrégularités

    • Dépoussiérage

    • Rebouchages

    • Enduit repassé

    • Impression

  • Subjectile plâtre :

    • Egrenage

    • Dépoussiérage

    • Révision des joints

    • Rebouchage

    • Enduit repassé

    • Impression

c) Travaux de finition :

  • 2 couches de peinture en phase aqueuse, aspect satiné pour pièce sèches (séjour, entrée, salons, dégagements, chambres) et pour pièces humides (WC, salles de bains, cuisines)

Positionnement

  • Totalité des murs de l’étage.

2-023 Travaux sur subjectiles bois


Travaux préparatoires

  • Brossage, époussetage

  • Impression

  • Rebouchages

  • Ponçage

  • Enduit repassé

  • Ponçage

Travaux de finition

2 couches peinture en phase aqueuse (finition laque) pour les portes, finition satinée pour les autres menuiseries.

Positionnement

  • Huisserie et portes intérieures battantes

  • Ouvrages bois divers apparents (trappes d’accès , habillages)

NOTA : Ne pas oublier de traiter, à l’extérieur, la lisse bois de la main courante mais avec une finition compatible avec son exposition aux intempéries.

2-024 Subjectiles métalliques


Travaux préparatoires sur subjectiles métaux ferreux neufs :

  • Brossage des salissures

  • Epoussetage

  • 1 couche antirouille de renforcement

Travaux préparatoires sur subjectiles métaux non ferreux :

  • Dégraissage

  • Primaire d’accrochage

Travaux de finition (pour tous les types de travaux préparatoires)

  • 2 couches de peintures glycérophtalique F III - finition brillante.

Positionnement :

  • Canalisations apparentes

  • Divers éléments métalliques (ex : attaches de la lisse bois de la main courante).



2-025 Enduit décoratif


Après préparation soignée suivant indications du fournisseur, revêtement par un enduit décoratif d’aspect béton granuleux. Référence de la marque : LOFT ; teinte : Milan n°7 140 349

(distributeur : Aquamondo) Positionnement : sur le mur courbe, uniquement sur la face côté SDB.

- -

similaire:

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconNote : La liste des documents ci-avant n’est pas limitative. Elle...

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconRègles de calcul Règles nv 65 et n 84. Cette liste n’est pas exhaustive,...

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconRègles de calcul Règles nv 65 et n 84. Cette liste n’est pas exhaustive,...

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconRègles de calcul ­ Règles nv 65 et n 84 Cette liste n’est pas exhaustive,...

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconInstruction de tri 2005-003 du 22 février 2005
«description des documents», recense tous les documents produits et/ou reçus par l’établissement

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconGestion électronique des documents … Acquisition de documents papier...
«papier» pour les intégrer dans le système de gestion électronique des documents produits et exploités au sein de l’organisation

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconCompte rendu de la seance du 16 decembre 2004
Vous avez dans vos sous-mains un certain nombre de documents. Je propose de ne pas revenir sur l’ensemble de ces documents

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconComment exploiter des documents professionnels ?
«temps presque réel» que les élèves vont réaliser le travail et ainsi mieux comprendre l’utilité et l’intérêt des documents

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconLa liste de tous les codes rome, classés par ordre alphabétique,...

Note : La liste des documents ci-dessus n’est pas limitative. Elle inclut implicitement tous documents d’ordre réglementaire parus avant l’exécution des travaux iconI. Témoignages, documents, et travaux de recherche
«Ils ont une stèle de pierre, haute de dix coudées sur laquelle est inscrite, au creux de la pierre, l’énumération des maladies et...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com