9. calendrier previsionnel 15





télécharger 90.75 Kb.
titre9. calendrier previsionnel 15
date de publication14.11.2017
taille90.75 Kb.
typeCalendrier
m.20-bal.com > documents > Calendrier

Signalétique touristique : stratégie de communication et outils pratiques d’application Pays de Figeac




PAYS DE FIGEAC


Cahier des charges

Signalétique touristique : stratégie de communication et outils pratiques d’application

Février 2010

SOMMAIRE


1. CONTEXTE DE LA COMMANDE 3

2. PRESENTATION DU TERRITOIRE 3

3. AMBITIONS DU TERRITOIRE 5

4. OBJECTIFS GENERAUX DE L’ETUDE 5

5. CONTENU DE L’ÉTUDE – VOLET SIGNALETIQUE TOURISTIQUE 7

6. CONTENU DE L’ÉTUDE – VOLET ANIMATION ET CONCERTATION 9

7. DOCUMENTS LIVRABLES 10

8. SUIVI & PILOTAGE DE L’ÉTUDE 12

9. CALENDRIER PREVISIONNEL 15

10. BUDGET RELATIF A L’ETUDE 15

11. COMPOSITION DE L’ÉQUIPE & COMPETENCES ATTENDUES 16

12. MODALITES DE CONSULTATION 16

13. DEPOT DES CANDIDATURES 17

ANNEXES 18
PREAMBULE

1. CONTEXTE DE LA COMMANDE
Face à l’importance de l’économie touristique sur le Pays de Figeac (3 Offices de tourisme et 6 points d’accueil, plus de 200 000 visiteurs poussant la porte d’un de ces 9 points d’accueil, près de 20 000 lits touristiques dont plus de 5000 hébergements marchands, 62 monuments et objets historiques protégés, 23 sites de visite.), les élus ont souhaité mettre en place un schéma de développement touristique, schéma validé en 2007 et fixant les priorités et enjeux pour les années à venir. Dans le cadre de son élaboration, un plan d’actions à court et moyen termes a été établi, permettant aux élus de cibler certaines thématiques à privilégier.

Parmi les actions envisagées dans le Schéma à l’horizon 2008-2010, un travail sur une signalétique touristique globale à l’échelle du Pays avait été inscrit.

Lors du Bureau du Pays de mai 2009, les élus du territoire ont jugé qu’il était nécessaire d’engager ce travail.

En effet, depuis la fin 2008, le Pays a pu identifier un certain nombre d’initiatives au niveau local et communautaire concernant la question de la signalétique touristique, signe d’un besoin de plus en plus présent.

De plus, le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, territoire voisin, s’est lancé également 2009 sur un projet similaire.

Afin d’assurer une cohérence des différentes démarches et d’harmoniser ce projet à l’ensemble du territoire, les élus ont donc souhaité que le Pays se saisisse aujourd’hui de cette thématique et amorce une étude sur la signalétique touristique en 2010. Pour cela, il s’agira de définir un système de signalétique touristique appréhendé en tant que stratégie de communication et en tant qu’outil pratique d’application.

2. PRESENTATION DU TERRITOIRE
Créé en 2004, le Pays de Figeac rassemble plus de 37 000 habitants sur 3 communautés de communes, 6 cantons et 69 communes, dans les départements du Lot et de l’Aveyron en région Midi-Pyrénées.

Situé aux extrémités nord-est de la région Midi-Pyrénées et sud du Massif Central, à équidistance des agglomérations de Rodez et Cahors, ce territoire se caractérise par une forte identité rurale et une tradition industrielle.
Dominé par la région naturelle du Ségala, il comprend aussi une partie de la Châtaigneraie et quelques communes du Causse Lotois.

Un tiers de la population du Pays est concentrée dans le pôle urbain de Figeac. Ce territoire s’appuie donc sur une entité urbaine forte à laquelle sont rattachés des pôles ruraux : Lacapelle-Marival, Cajarc, Latronquière et Capdenac-Gare.
Ce territoire a pour traits principaux :

  • Un regain démographique qui s’accompagne d’un vieillissement marqué de la population et plus particulièrement de ses actifs

  • Des espaces agricoles et forestiers importants dans un environnement préservé

  • Une ville sous-préfecture, Figeac, 10 000 habitants,

  • Des activités industrielles représentées essentiellement par la mécanique, sous-traitance aéronautique, le travail des métaux, l’agroalimentaire et l’industrie du bois.

  • Un potentiel touristique important en raison de la richesse de ses paysages, de ses milieux naturels remarquables, de son patrimoine architectural et des sites de renoms qui l’entourent (Cordes, Rocamadour, Saint Cirq Lapopie, Conques).


Le rôle du Pays de Figeac est d’impulser, favoriser et mettre en cohérence des projets répondant aux préoccupations en matière d’aménagement et de développement économique, social, culturel, environnemental et touristique.
Le Pays n’est pas une nouvelle structure administrative. Dans un esprit d’ouverture, il rassemble dans 2 organes, les élus (Association pour le Développement du Pays de Figeac) et la société civile (Conseil de Développement du Pays de Figeac).
Afin de remplir son rôle, le Pays de Figeac s’est doté d’une charte de développement valable pour les 10 à 15 ans prochains. Ainsi, à partir de ce document, il priorise et sélectionne les projets à mener sur 5 grandes thématiques :

  • Agir sur l’Emploi, l’Économie et la Formation

  • Préserver et valoriser l’environnement et le cadre de vie

  • Affirmer l’identité culturelle et touristique

  • Renforcer l’attractivité du Territoire

  • Amplifier la solidarité et organiser la cohésion du Territoire


Ces projets sont rassemblés dans un « Contrat de Pays » signé avec l’Etat, le Conseil Régional Midi Pyrénées et le Conseil Général du Lot.

3. AMBITIONS DU TERRITOIRE
Le territoire du Pays de Figeac abrite une architecture rurale et urbaine de grande qualité et des paysages reconnus au-delà de ses limites administratives. Le Pays souhaite préserver et valoriser cet héritage tout en l’inscrivant dans la modernité de son époque.
Parallèlement, le tourisme constitue une importante composante de l’économie pour notre territoire. En vue de maintenir et développer la fréquentation de la destination Pays de Figeac, il convient de mettre en valeur et de communiquer au mieux sur ses atouts. L’information que l’on souhaite délivrer et son mode de diffusion est une question importante à traiter dans la stratégie de développement du Pays de Figeac. La signalétique touristique constitue à ce titre un des outils de communication dont le territoire dispose et qu’il convient de maîtriser. En effet, la présence d’une signalétique illégale et mauvaise en terme de lisibilité et d’image, ainsi que la carence d’une signalétique homogène font partie des raisons pour lesquelles le Pays de Figeac souhaite aujourd’hui engager une étude sur sa signalétique touristique en tant que stratégie de communication d’un territoire et en tant qu’outil pratique d’application de cette stratégie. Il s’agit donc de définir les objectifs et outils permettant d’aboutir à une signalétique touristique homogène et de qualité.
Le Pays n’ayant a priori pas vocation à être maître d’ouvrage des investissements futurs en matière de signalétique (n’étant pas une collectivité territoriale), ni même de la phase opérationnelle d’implantation de panneaux signalétiques, il est important que les mairies et communautés de communes soient associées au plus près dans cette phase de définition de la signalétique touristique.


4. OBJECTIFS GENERAUX DE L’ETUDE
D’une manière générale, le Pays de Figeac souhaite à travers cette étude pouvoir accompagner les communes, communautés de communes et professionnels du tourisme de son territoire, dans la définition d’outils de signalétique communs, définis collectivement et répondant à la fois à leurs préoccupations respectives, mais aussi en adéquation avec les attentes des visiteurs sur le territoire.

Il ne s’agit pas d’aboutir à la réalisation d’un schéma d’implantation en matière de signalétique touristique, mais d’imaginer les outils de signalisation qui permettront d’offrir une information homogène, hiérarchisée et de qualité tout en tenant compte des contraintes et projets en cours ou à venir sur le territoire.
Le périmètre de l’étude devra concerner l’ensemble du territoire du Pays de Figeac, soit 69 communes.
Autrement dit, il s’agit de :

  • Définir une stratégie en matière de signalétique touristique à l’échelle de l’ensemble du territoire, signalétique touristique appréhendée en tant que stratégie de communication.

    Il s’agit de définir l'image globale que l’on souhaite renvoyer du territoire, et de cibler et hiérarchiser les éléments à mettre en avant.

  • Elaborer les outils de signalétique touristique (SIL, RIS, signalisation directionnelle, TIC, etc…) : il s'agit pour le territoire de bien définir le rôle de chaque outil dans la stratégie de signalétique touristique qui sera adoptée, outils qui devront être en cohérence avec :

    • La réglementation existante sur la signalisation,

    • Les schémas départementaux de la signalisation du Lot et de l’Aveyron,

    • Le projet de mise en place d’un plan d'interprétation, de signalisation et de traitement de la publicité routière du Parc naturel régional des Causses du Quercy,

    • Les spécificités de la charte Ville et Pays d’Art et d’Histoire de la ville de Figeac et la présence du secteur sauvegardé,

    • L’intégration de Figeac dans le réseau régional des Grands Sites de Midi-Pyrénées (contrat Grand Site de Figeac et charte graphique des Grands Sites)

    • Les projets en cours ou à venir sur le territoire.

  • Traiter la problématique de la signalisation et de la publicité anarchiques et illégales hors agglomération, et imaginer des outils de contrôle et de suivi pour le territoire.

  • Sensibiliser les communes et intercommunalités à l’importance d’une signalétique touristique de qualité en vue d’aboutir à une signalétique homogène et dont l’information délivrée soit pertinente pour les visiteurs et les locaux du territoire.

  • Assurer une bonne articulation entre les différents partenaires du projet (Etat, Conseil Régional Midi-Pyrénées, Conseils Généraux du Lot et de l’Aveyron, Communautés de communes, communes et territoires à proximité, professionnels du tourisme).


CONSISTANCE DE L’ÉTUDE


5. CONTENU DE L’ÉTUDE – VOLET SIGNALETIQUE TOURISTIQUE

5-1. Étape 1 - Diagnostic

  • Recensement des sites, équipements (offices de tourisme, hébergements, restaurants, sites de loisirs, sites de visite) et circuits touristiques existants

  • Etude de la signalisation existante des sites, équipements et circuits touristiques existants

  • Identification des besoins et des projets en cours ou à venir sur le territoire (au sein du territoire et hors du territoire)

  • Prise en compte des particularités et dispositifs réglementaires en matière de signalétique (réglementation existante sur la signalisation, schéma de signalisation départemental, charte Ville et Pays d’Art et d’Histoire, projet du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, contrat Grand Site Midi-Pyrénées et charte graphique des Grands Sites…)

  • Etude des outils de communication relative au tourisme déjà mis en place à l’échelle du territoire par ses différents acteurs (Pays, Offices de Tourisme, communes et communautés de communes)


5-2. Étape 2- Définition d’une stratégie globale de signalétique touristique
Cette étape doit permettre au territoire de s’interroger et d’imaginer les différentes stratégies en matière de signalétique touristique qu’il pourrait adopter, signalétique appréhendée à ce stade en tant que stratégie de communication du territoire. Le choix de la stratégie en matière de signalétique touristique conditionnera les outils et le mode d’organisation dont le territoire disposera par la suite.
Les différentes stratégies proposées devront prendre en compte les éléments du diagnostic réalisé précédemment et fixer les grands objectifs et enjeux de communication en matière signalétique touristique sur lesquels le territoire souhaite se concentrer. Les différents scénarios devront également envisager le rôle de chaque échelle territoriale (animation de la démarche, maîtrise d’ouvrage…) et proposer un programme d’actions sur les années à venir sur le territoire.
Il s’agira notamment pour le cabinet d’étude de :

  • Repérer les différents types d’axes de communication sur le territoire,

  • Prendre en compte les différents moyens d’accès au territoire par les visiteurs (route, bus, chemins de randonnée, vélo, train…),

  • Hiérarchiser l’information touristique (sites, équipements, circuits touristiques…) à signaler (intérêt national, départemental, de Pays, intercommunal, communal…) en concertation avec les collectivités et en connaissance des projets urbains, architecturaux et touristiques,

  • Mettre en correspondance les différents types d’information sur lesquels le territoire souhaite communiquer avec des outils signalétique pertinents, en cohérence avec :

    • La réglementation existante sur la signalisation

    • Les schémas départementaux de la signalisation du Lot et de l’Aveyron

    • Le projet de mise en place d’un plan d’interprétation sur le territoire du Parc naturel régional des Causses du Quercy

    • Les spécificités de la charte Ville et Pays d’Art et d’Histoire de la ville de Figeac et la présence du secteur sauvegardé,

    • L’intégration de Figeac dans le réseau régional des Grands Sites de Midi-Pyrénées (contrat Grand Site de Figeac et charte graphique des Grands Sites)

    • Les projets en cours ou à venir sur le territoire.


Cette phase de l’étude devra donc aboutir à la présentation de plusieurs scénarios possibles pour la signalétique touristique du territoire et au choix d’un des scénarios proposés.

5-3. Étape 3 – Schéma directeur de la signalétique touristique
En fonction de la stratégie globale de signalétique touristique retenue, le cabinet d’étude devra proposer un schéma directeur de la signalétique touristique qui aura pour but de :

  • Reprendre les différents objectifs et outils de la stratégie choisie par le territoire en matière de signalétique touristique,

  • Définir une charte graphique commune pour les différents outils signalétique retenus,

  • Imaginer les moyens de mise en œuvre et de suivi du schéma directeur de la signalétique touristique sur le territoire, autrement dit élaborer un document pré-opérationnel d’implantation de la signalétique touristique pour aider les futurs maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre dans leurs futurs projets d’investissements en matière de signalétique touristique.

Il s’agira pour le bureau d’études de proposer à l’échelle de chaque communauté de communes du Pays de Figeac :

    • Une priorisation et un phasage des investissements à réaliser,

    • Une estimation financière des futurs investissements en matière de signalétique touristique en tenant compte des financements potentiels pour ces opérations,

    • Une méthode concertée pour la mise en œuvre des investissements (articulation entre les différents partenaires à chaque phase du projet)

    • Un mode de gestion et de suivi adapté pour traiter la problématique de la publicité illégale hors agglomération,



6. CONTENU DE L’ÉTUDE – VOLET ANIMATION ET CONCERTATION
6-1. Objet
L’étude portant sur la mise en place d’une signalétique touristique globale à l’échelle du Pays de Figeac s’appuiera sur un dialogue territorial élargi dans le but d’aboutir à un projet partagé par les futurs maîtres d’ouvrage à l’échelle du Pays.
Le volet animation et concertation est le pilier central de la démarche de mise en place d’une signalétique touristique globale. La mise en œuvre de ce volet aura pour objectifs de :

  • construire collectivement étape par étape le contenu de la stratégie et du schéma directeur de la signalétique touristique,

  • compléter et affiner le contenu des différentes phases de l’étude,

  • parvenir à des propositions partagées et portées par l’ensemble des élus du Pays et des toutes les parties prenantes.


Des moments de dialogue et de participation élargie seront à organiser à chacune des étapes du déroulement de l’étude : étapes 1 à 3.
Le prestataire devra très clairement faire apparaître dans son offre les dispositifs qu’il compte mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs : méthodes, cibles envisagées, supports…

6-2. Implication des élus
Les élus membres du Bureau du Pays seront directement impliqués durant tout le déroulement de l’étude dans une optique de « co-construction » de la stratégie globale de signalétique touristique et du schéma directeur de cette signalétique. Le conseil de développement du pays sera aussi associé à la démarche.
Il est attendu un travail particulier en matière de sensibilisation et de familiarisation des élus aux questions de communication et plus spécialement de signalétique soulevées lors de l’étude. Les méthodes développées devront permettre leur mobilisation constante.

6-3. Partenaires et parties prenantes
L’ensemble des acteurs du territoire intéressé par les thèmes abordés dans l’étude sera concerné par le dialogue territorial. Une liste des parties prenantes à associer (administrations, professionnels, techniciens, etc. ) sera validée initialement avec l’appui du maître d’ouvrage et pourra faire l’objet d’ajustements en cours d’étude.


7. DOCUMENTS LIVRABLES
7-1. Qualité générale des documents livrables
Le maître d’ouvrage attachera la plus grande attention aux qualités rédactionnelles et graphiques de l’ensemble des documents remis. C’est à dire qu'ils devront être soigneusement présentés, clairs et compréhensibles par le plus grand nombre, et en particulier le grand public. Les éléments techniques devront notamment faire l’objet d’explications et d’une remise en contexte claires afin d'être intelligibles par tous.

Le prestataire aura la charge de la mise en forme définitive des documents.

Il devra remettre les documents en 5 exemplaires papiers originaux aux services du Pays de Figeac à l'issue de chaque phase de l'étude. Les documents devront être largement illustrés par des cartes, des documents graphiques, des illustrations et tous autres supports synthétiques nécessaires aux restitutions.
Tous les documents produits en cours d’étude seront en plus rendus sur support informatique dans un format compatible avec celui utilisé par le maître d'ouvrage et qui sera précisé au démarrage de l'étude.
7-2. Documents livrables

Le bureau d'étude prestataire s'engage à formaliser, au minimum, à chacune des étapes de la mission les documents suivants :
Etape 1 - diagnostic

  • un document d’étape présentant le diagnostic complet 

  • une note de synthèse illustrée aisément diffusable présentant le diagnostic en 6 pages maximum,

  • tout autre document ou support jugé nécessaire par le prestataire pour la communication de son travail pourra être proposé au maître d'ouvrage.


Etape 2 - stratégie

  • un document d’étape présentant les enjeux et la stratégie d’intervention,

  • une note de synthèse illustrée aisément diffusable présentant la stratégie en 6 pages maximum,

  • le programme d’action décliné en orientations à 5 ans

  • tout autre document ou support jugé nécessaire par prestataire pour la communication de son travail pourra être proposé au maître d'ouvrage


Etape 3 – construction des outils

  • un document d’étape présentant l’ensemble des outils proposés ainsi que leurs conditions d’utilisation et de mise en œuvre,

  • une note de synthèse illustrée aisément diffusable présentant les outils en 6 pages maximum,

  • les premiers documents et outils concrets de mise en œuvre territoriale du schéma directeur de la signalétique touristique définis et validés en cours d’étude : par exemple, documents de sensibilisation, animations, etc…

  • un tableau de bord d’évaluation des actions et des outils mis en œuvre (critères d’évaluation, indicateurs…)

  • tout autre document ou support jugé nécessaire par le prestataire pour la communication de son travail pourra être proposé au maître d'ouvrage


Le prestataire fournira également tout document intermédiaire nécessaire à la validation de la démarche.
7-3. Délais de livraison
Les documents intermédiaires seront fournis sur support informatique 15 jours avant la date des réunions de validation par le comité de pilotage.

Ce délai pourra être modulé en cours d’étude en accord avec le comité de pilotage ou les services techniques du Pays.

RÉALISATION DE L’ÉTUDE

8. SUIVI & PILOTAGE DE L’ÉTUDE

8-1. Comité de pilotage
Le bureau du Pays sera l'organe de décision et de validation politique de la démarche. Sur le plan institutionnel, l’étude relative à la mise en place d’une signalétique touristique globale à l’échelle du Pays de Figeac sera suivie par un comité de pilotage présidé par M. le Président du Pays de Figeac. Ce comité sera composé comme suit :


  • Président de l’Association pour le Développement du Pays de Figeac

  • Président des 3 communautés de communes ou leurs représentants (Figeac-Communauté, Causse Ségala Limargue, Haut Ségala)

  • Présidents des commissions tourisme élus et conseil de développement Tourisme du Pays de Figeac

  • Président du Conseil de développement du Pays de Figeac

  • Présidents des Offices de Tourisme du territoire (Offices de tourisme du Pays de Figeac, du Pays de Lacapelle-Marival, et du Pays de Latronquière)

  • Membres du Bureau de l’Association pour le Développement du Pays de Figeac

  • Président du Conseil Régional Midi-Pyrénées

  • Présidents des Conseil Généraux du Lot et de l’Aveyron

  • Directeurs des services aménagement des Conseil Généraux du Lot et de l’Aveyron

  • Président du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy

  • Président de la commission signalétique de l’Office de Tourisme du Pays de Figeac

  • Président du Syndicat mixte du Bassin de la Rance et du Célé

  • Président du CAUE du Lot

  • Présidents de Lot Tourisme - Agence de Développement Touristique et du Comité Départemental du Tourisme de l’Aveyron

  • Président du Comité Régional du Tourisme Midi-Pyrénées

  • Présidents de l’UDOTSI du Lot et de l’Aveyron

  • Président de la FROTSI

  • Directeurs des Directions Départementales de l’Equipement et de l’Agriculture du Lot et de l’Aveyron

8-2. Comité technique

Un comité de technique opérationnel assurera le suivi régulier et l’avancement de la démarche. Ce comité sera composé comme suit :


  • technicien des Directions des routes des Conseils Généraux du Lot et de l’Aveyron

  • technicien des Directions Départementales de l’Equipement et de l’Agriculture du Lot et de l’Aveyron

  • technicien du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy

  • technicien du Syndicat mixte du Bassin de la Rance et du Célé

  • technicien de chaque Offices de tourisme du territoire (Offices de tourisme du Pays de Figeac, du Pays de Lacapelle-Marival, et du Pays de Latronquière)

  • technicien du CAUE du Lot

  • technicien du Conseil Régional Midi-Pyrénées

  • technicien par Communauté de communes (Figeac-Communauté, Causse Ségala Limargue, Haut Ségala)

  • techniciens de l’UDOTSI du Lot et de l’Aveyron

  • technicien de la FROTSI

  • technicienne du Pays de Figeac (chargée de mission tourisme et culture)

  • technicien de la ville de Figeac

  • technicien de Lot Tourisme - Agence de Développement Touristique et du Comité Départemental du Tourisme de l’Aveyron

  • technicien du Comité Régional du Tourisme Midi-Pyrénées

8-3. Référent de l’étude

Un référent de l’étude sera l'interlocuteur privilégié du prestataire retenu : Melle FARDET Emilie, chargée de mission Tourisme et Culture au Pays de Figeac.

8-4. Suivi et validation

Des points d'étapes réguliers permettront de vérifier l'avancement de l’étude, de gérer des éventuelles difficultés rencontrées et de valider les résultats atteints. Chacune des étapes de l'étude fera l'objet d'une validation formelle par le comité de pilotage lors d'une réunion de présentation.

Le nombre minimum de réunion de suivi à prévoir est fixé comme suit :

  • lancement de l'étude : 1 réunion,

  • étape 1 : 3 réunions dont au moins une avec le Comité de Pilotage,

  • étape 2 : 3 réunions dont au moins une avec le Comité de Pilotage,

  • étape 3 : 3 réunions dont au moins une avec le Comité de Pilotage,

En cas de non validation d’une des étapes de l’étude, de nouvelles réunions seront programmées sans qu’elles engendrent de coût supplémentaire pour la maîtrise d’ouvrage.

8-5. Conditions d’exécution de la mission
Le prestataire retenu pour l’exécution de la mission doit se conformer au secret professionnel et à l'obligation de discrétion pour tout ce qui concerne les faits, informations, situations personnelles des particuliers, études et décisions dont il aura connaissance au cours de l'exécution du marché. Il s'interdit toute communication écrite ou verbale sur ces sujets et toute remise de documents à des tiers sans l'accord formel du Pays de Figeac.
Le prestataire s'engage à mettre en œuvre les moyens intellectuels nécessaires à la bonne exécution de la mission et s'engage à intervenir dès qu'il aura eu notification de son contrat.

Par ailleurs, le bureau d'études prendra l'attache auprès des différents partenaires pertinents (Etat, Région, Département...).

De plus, il animera l'ensemble des réunions et en établira les comptes-rendus.
Enfin, l'attention du bureau d'études est portée sur le respect des délais impartis.

8-6. Propriété intellectuelle de l’étude

L’intégralité de l’étude et l’ensemble des pièces annexes seront et resteront la propriété exclusive du Pays de Figeac.

Après autorisation du maître d’ouvrage, le prestataire sera autorisé à utiliser toute ou une partie de cette étude pour une exploitation commerciale en terme de référence promotionnelle.

La propriété intellectuelle de la méthodologie de la démarche est commune au maître d’ouvrage (Pays de Figeac) et au maître d’œuvre (bureau d’étude mandataire de l’étude).


9. CALENDRIER PREVISIONNEL
L’objectif prévisionnel de la réalisation de l’étude sur la signalétique touristique est Septembre 2010.
Le phasage suivant est donné à titre indicatif :

  • Avril 2010 : lancement de l’étude,

  • Septembre 2010 : finalisation de l’étude



10. BUDGET RELATIF A L’ETUDE
La mission d’étude ne devra pas dépasser 40 000€ TTC.
MODALITES DE CONSULTATION

11. COMPOSITION DE L’ÉQUIPE & COMPETENCES ATTENDUES
La consultation est ouverte à des équipes pluridisciplinaires. Au minimum, les trois compétences professionnelles suivantes sont exigées :

    • Signalétique

    • Tourisme

    • Communication

L’équipe pourra aussi compter d’autres spécialités jugées nécessaires et proposées par le prestataire lors de son offre : graphiste, photographe…
Le prestataire devra posséder des compétences avérées dans les domaines suivants :

  • Signalétique et réglementation juridique,

  • tourisme,

  • animation et organisation de concertation,

  • communication,

  • environnement,



12. MODALITES DE CONSULTATION
12-1. Déroulement de la consultation
La sélection du prestataire se fera en deux temps :

  • une présélection sur dossier de candidature,

  • une audition des candidats retenus à l’issue de l’examen des dossiers. Cette audition a pour but de sélectionner le prestataire de l’étude.


12-2. Constitution du dossier de consultation
Lors de la remise des offres, l’équipe candidate fournira un dossier de candidature permettant d’effectuer la pré-sélection. Le dossier de candidature sera constitué de la façon suivante :


  • un mémoire technique présentant sur 10 pages A4 maximum,

  • les compétences et les rôles respectifs de l’ensemble des membres de l’équipe (disciplines, diplômes et expérience) avec un chef de projet nommément identifié,

  • des références ou des références illustrées pour chacun des membres de l’équipe et chacune des compétences attendues : études, publications, retours d’expérience…

  • les moyens que l’équipe envisage de consacrer à cette étude,

  • une note méthodologique détaillée précisant, sur 4 pages A4 maximum, la manière dont le prestataire envisage d’aborder les différents aspects de l’étude. La méthodologie d’animation engagée sera notamment clairement détaillée.

  • un calendrier échéancier de l’étude (1 pages A4 maximum),

  • un document financier (2 pages A4 maximum) présentant la rémunération proposée pour la prestation et faisant apparaître la répartition selon le phasage de l’étude. Il conviendra de faire apparaître la décomposition de coûts unitaires pour d’éventuelles prestations supplémentaires : conduite de réunions, travail sur le terrain, réalisation de documents….

12-3. Pré-sélection des offres
Lors de la présélection sur dossier, les candidatures seront appréciées en fonction des critères suivant (présentés par ordre de priorité décroissante) :

  • La composition de l’équipe,

  • La qualité de la note méthodologique,

  • La rémunération et les délais d’étude proposés pour la prestation,

  • Les références sur des études similaires.



12-4. Audition des candidats
Consécutivement à la présélection sur dossier, les candidats retenus seront convoqués pour une audition d’une durée d’une trentaine de minutes devant un jury constitué de membres du comité de pilotage.


13. DEPOT DES CANDIDATURES
Les dossiers de candidature sont à adresser, avant le 15 Mars 2010 à midi,

sous pli cacheté portant la mention

« consultation pour la réalisation de

l’étude sur la signalétique touristique à l’échelle du Pays de Figeac»
à l’attention de : Monsieur le Président du Pays de Figeac

1 av. Jean Jaurès

BP 86

46103 Figeac
Toute demande de renseignement concernant la présente consultation sera à effectuer auprès de :

Melle FARDET Emilie – chargée de mission Tourisme et Culture

Tel : 05 65 34 78 67

ANNEXES
LISTE DES ETUDES A CONSULTER POUR REALISER L’ETUDE

Les annexes sont téléchargeables sur le site internet du Pays :

www.pays-figeac.fr

Rubrique : Les Projets de Pays / Tourisme / Opérations collectives / Etude sur la signalétique touristique


Les études existantes suivantes seront à consulter pour la conduite de l’étude :


  • Carte touristique du Pays de Figeac,

  • Convention territoriale du Pays de Figeac,

  • Schéma de développement touristique du Pays de Figeac – octobre 2007

  • Diagnostic de l’économie touristique du Pays de Figeac,

  • Rapports d’activité relatifs au tourisme et à la communication du Pays depuis sa création,

  • Charte de Signalisation d’Information Locale du Conseil Général du Lot,

  • Projets recensés sur le territoire,

  • Schémas départementaux de la signalisation du Lot et de l’Aveyron,

  • L’étude paysagère de 2005 réalisée par le Syndicat Mixte du Bassin de la Rance et du Célé (étude sur la signalétique en bordure de la vallée du Célé)

  • Contrat Grand Site Figeac,

  • Charte des Grands Sites Midi-Pyrénées.






Février 2010

similaire:

9. calendrier previsionnel 15 iconCalendrier prévisionnel 6

9. calendrier previsionnel 15 iconCalendrier de traitement previsionnel 13

9. calendrier previsionnel 15 iconLe calendrier prévisionnel des sessions

9. calendrier previsionnel 15 iconLe calendrier prévisionnel des sessions

9. calendrier previsionnel 15 iconCalendrier prévisionnel d'élaboration d'une loi 174

9. calendrier previsionnel 15 iconLe calendrier prévisionnel est le suivant
«territoires zéro déchet zéro gaspillage», lancée par Ségolène Royal en juin 2015

9. calendrier previsionnel 15 icon2/ Calendrier scolaire + Horaires et emploi du temps
«Conter sa voix» prévoit la venue d’une chanteuse soprano auprès des élèves. Le projet s’adresse à 3 classes de ce1 et se déroule...

9. calendrier previsionnel 15 iconCalendrier Dissocier semaine / calendrier

9. calendrier previsionnel 15 iconProgramme Prévisionnel

9. calendrier previsionnel 15 iconL’examen clinique
«calendrier de grossesse» à la patiente (date d’accouchement, des échos, des congés…Ce calendrier personnalisé est disponible avec...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com