Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien…





télécharger 1.05 Mb.
titreVous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien…
page22/22
date de publication25.02.2018
taille1.05 Mb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   22

Mise en forme des résultats : Cette phase essentielle occupe près de 20 % du temps total. Ce travail va toujours plus loin que le strict domaine de la présentation : faire un plan, hiérarchiser les résultats, identifier les conclusions, vérifier leur solidité, les illustrer par des chiffres ou des tableaux… Ces démarches conduisent souvent à revenir sur tel ou tel point pour l'approfondir. D'où l'importance d'entreprendre cette phase suffisamment tôt.
Préparation de la présentation orale : Il s'agit de bien définir un plan et les points essentiels à mettre dans l'exposé ainsi que ceux qui seront développés avec le jury. Des entraînements blancs sont prévus au lycée.
Gestion du temps de travail : Il est difficile pour l'étudiant de prépa de gérer, en parallèle des autres activités, le temps qu'il lui faudra pour son TIPE. Certains se trouvent pris au dépourvu au seuil de remettre la fiche synoptique, d'autres au contraire auront géré leur temps sur toute la longueur de l'activité TIPE (5 mois).
L'étudiant est suffisamment bien encadré pour comprendre l'importance de cet aspect du TIPE. À lui de se fixer un calendrier et de s'y tenir : il sait qu'il lui faudra environ une centaine d'heures pour réaliser son TIPE (soit 15 à 20 h de travail par mois) ; cette organisation pourrait s'articuler de la façon suivante :


  • 1er mois : choix du thème.

  • 2e mois : recherches à l'extérieur, en fonction des informations recueillies, choix d'un travail précis et limité qui constituera le TIPE.

  • 3e mois : poursuite du travail, infléchissement éventuel du sujet en fonction des difficultés rencontrées, obtention de premiers résultats.

  • 4e mois : mise en forme écrite des résultats… études complémentaires, rédaction de la fiche synoptique.

  • 5e mois : préparation de la présentation orale, choix du plan et minutage de l'exposé, choix et rédaction des transparents, sélection de ce qui est dit, et de ce qui est laissé pour les questions, inventaire des questions possibles et préparation des réponses, entraînement à l'exposé.


Après les écrits, il est prudent de tester l'exposé sur différents publics : professeurs, camarades, familles (de nombreux lycées organisent des TIPE blancs pour s’entraîner).

Le travail en équipe est possible à condition de trouver un bon fonctionnement : ces réunions en équipe doivent être structurées avec un ordre du jour, pour mettre en commun le travail des membres, définir les phases suivantes, décider des objectifs de chacun, réunions séparées par des phases de travail individuel. Cependant, il est clair que chaque candidat doit dégager avec précision sa part personnelle et la façon dont elle s'insère dans le travail collectif, ce en quoi le travail de ses camarades l'a aidé et réciproquement. Les fiches synoptiques et les présentations devront donc toutes être différentes.
Présentation du TIPE : Un ingénieur ou un chercheur est souvent amené à rendre compte de sa mission à des personnes qui connaissent beaucoup moins le sujet. Il faut donc que le candidat ait la même démarche face au jury (des personnes qui ne connaissent pas forcément le sujet).
Le candidat doit avoir en tête le temps qui lui est imparti : 10 minutes de présentation dans lesquelles il devra, avec un débit modéré, introduire puis prendre le temps d'expliquer son travail :

• la situation du problème et, rapidement, ce qui a conduit à réaliser le travail,

• l'hypothèse formulée, le but du travail,

• un résumé des points forts et les principaux résultats,

• une conclusion dégageant leurs implications et leur portée générale.

Le candidat doit montrer qu'il sera un futur ingénieur méticuleux et précis. Les transparents doivent être propres, précis avec une typographie lisible :

• une police de caractère simple (sans fioriture car cela n'aide pas à la lecture) ;

• un corps 16 ou 18 ;

• pas plus de 10 lignes par transparent ;

• couleur de police en noir pour que cela soit visible sur n'importe quel fond ;

• quelques mots en gras ou en majuscules pour faire ressortir des mots-clés, des idées ;

• une bibliographie / webographie qui présente les ouvrages (titre, auteur, éditeur, année), les adresses

URL + une ligne de commentaires, les contacts (nom de la personne, laboratoire, date de rencontre).

Toutes ces données, ces conseils sont consignés sur le site scei-concours, sur les documents que les professeurs distribuent à leurs élèves, dans les rapports de jury qu'il est, redisons-le, fortement conseillé de lire par les étudiants.

Le candidat gardera à l’esprit que chacun des termes du sigle TIPE compte :

Travaux : l’épreuve est un couronnement d’efforts assidus en CPGE et entrepris bien avant.

Initiative : elle doit être soutenue tout au long de la préparation, dans le choix du sujet, la conduite du projet et la technique de présentation.

Personnelle : l’épreuve n’a pas pour but de contrôler l’accumulation de connaissances mais d’apprécier la manière dont le candidat se les est appropriées et sait les faire partager. Ambition et modestie peuvent aller de pair.

Le travail en groupe n‘est pas interdit, bien au contraire ; mais le candidat devra être capable à la fois de présenter la « philosophie générale » du projet, et de faire ressortir nettement son apport personnel à cette œuvre commune.

Encadrés : les professeurs auront accompagné l’élève pour le travail de fond et pour la préparation ; la qualité de la présentation mettra en relief l’excellence du travail.


COMMENTAIRES

La partie « commentaires » de la notice TIPE est à retenir pour tous les candidats :

L’épreuve a pour objectif d’apprécier et de noter les savoir-faire et qualités rappelés au premier paragraphe de la notice.

Les examinateurs seront attentifs entre autres aux points suivants :

• Comment, par tant des connaissances du programme, l’élève a-t-il su trouver et exploiter une documentation “hors cours magistraux” ?

Comment a-t-il fait preuve d’initiative dans le choix du sujet et dans la conduite du travail (bibliographique, expérimental) ? Le candidat a-t-il bien apporté de la valeur ajoutée (expérimentation, modélisation, investigation numérique, ...) ?

•Quelles sont ses capacités d’analyse ? A-t-il su bien décrire le sujet, poser le problème, énoncer une (ou des) méthode(s) de résolution ?

• A-t-il su allier rigueur et approche qualitative, montrer du “bon sens”, estimer des ordres de grandeur et être critique devant les résultats ?

• A-t-il une vision globale ? Sait-il replacer les résultats dans leur contexte ? Son travail a-t-il été l’occasion de rapprochements entre les diverses disciplines du programme ?

L’épreuve n’est ni une évaluation des connaissances acquises dans chaque discipline du programme 2, ni une prestation médiatique, ni encore, tant s’en faut, une évaluation du lycée ou du “tuteur” ou de la quantité de moyens qui ont été disponibles pour l’élève.

Une prestation oratoire, si brillante soit-elle, ne saurait valoriser à elle seule un travail médiocre.

Pour autant, l’excellence du contenu du message doit se refléter dans sa présentation, par exemple : l’élève maîtrise-t-il les moyens d’expression que sont sa voix, sa gestuelle, les supports qu’il utilise (tableau, papier, transparents,...) ? Sait-il parler et convaincre, écouter et dialoguer ?

Ces considérations justifient que les examinateurs intègrent dans leur note une appréciation de la forme en complément de celle du contenu.

Pour le candidat, c’est le moment de montrer qu’il a bien compris le sujet, les lectures faites, les expériences réalisées. Les examinateurs ne sont pas là pour juger l’ampleur des savoirs, mais leur assimilation. Préférentiellement à tout étalage scientifique, le candidat est invité à définir correctement tous les mots qu’il emploie.

La fiche synoptique permet au candidat de présenter et de résumer son travail. Ce ne sont donc ni sa longueur, ni sa qualité technique qui feront sa valeur, mais plutôt sa logique, sa cohérence, sa concision, son excellence en tant que traduction de l’initiative et de la méthode de travail du candidat.

L’initiative est laissée à ce dernier de faire figurer sur sa fiche, sources, contacts, textes, etc.

Ne sont pas évaluées l’abondance des documents, la nature du support, de la typographie etc., mais bien le contenu, la pertinence et l’authenticité du message que veut faire passer le candidat.
LE TIPE : UN ORAL IMPORTANT
Si la note attribuée peut paraitre parfois injuste car elle ne correspond pas au travail effectué dans l’année, il faut savoir que c’est la prestation qui est notée. Il n’existe pas de barème précis pour chacune des facettes, mais chaque examinateur s’attache à ce qu’elles soient toutes prises en compte. Les compétences académiques évaluées par ailleurs alors que dans l’épreuve TIPE, elles ne constituent qu’un élément parmi d’autres. Il ne faut pas s’étonner qu’un élève qui a fait un bon travail mais qui n’a pas su le montrer, soit évalué à la baisse.
La valeur ajoutée est donc un élément essentiel dans l’évaluation des candidats même si sa définition précise est difficile et varie au cas par cas. Elle peut se mesurer par la différence entre ce que le candidat a produit et ce qu’il a reçu.

L’ouverture vers le monde industriel et l’expérimentation ne sont pas obligatoires, mais dans bien des cas, elles peuvent constituer un atout majeur lorsqu’elles sont réelles et bien développées.

Pour conclure, les candidats devraient lire attentivement le texte du BOEN (bulletin officiel de l‘Éducation Nationale) et la notice des concours afin de leur éviter de mauvaises surprises lors du déroulement de l’épreuve.
TIPE : MODALITÉS PRATIQUES

L'épreuve de TIPE se déroule à Paris pendant la période des oraux. Les candidats doivent prendre leurs dispositions pour répondre à leur convocation.

La fiche synoptique doit être rédigée par le candidat avant le début juin sur le site internet :

http://www.scei-concours.fr/ rubrique «Fiche synoptique». Elle doit être validée par un des professeurs ayant encadré le travail. Le candidat devra ensuite l'imprimer en deux exemplaires qu'il présentera lors de l'épreuve. Une fiche synoptique non validée entraînera une sanction pouvant aller jusqu’à l’attribution de la note 0 à la partie C. La fiche synoptique sera transmise aux examinateurs par le service gestionnaire de l’épreuve.

La date et le lieu de l’épreuve seront disponibles par Internet : http://www.scei-concours.fr/ et par téléphone au 0 892 692 692.

Pour obtenir un créneau et l’heure de convocation correspondante, le candidat devra impérativement, l'avant-veille de l’épreuve, se connecter par Internet ou appeler le 0 892 692 692.

Le candidat doit se présenter à la date et à l’heure indiquées ; il doit prévoir une durée de 3h 45 dans les locaux.

Aucune convocation n’est envoyée au candidat.

Dès son arrivée, le candidat doit présenter une pièce d'identité avec photographie récente : carte nationale d'identité, ou passeport ; il reçoit un dossier à préparer. Le candidat doit se munir de crayons, stylos, transparents A4 pour rétroprojecteur, feutres pour transparents, etc. (seul le papier brouillon est fourni). Le candidat peut apporter, pour cette épreuve, les documents qu'il aura éventuellement préparés durant l'année (textes, photos, transparents...) pour servir, s'il le désire, de support à son exposé sur le travail effectué dans l'année. Par contre l'apport de tout produit, objet ou instrument (y compris calculatrice, ordinateur, téléphone) est interdit.
Pour la présentation, il dispose d'un tableau et d'un rétroprojecteur.

Prévoir donc d'acheter des transparents compatibles avec l'impression d'une imprimante laser ou jet d'encre, des feutres indélébiles pour transparents, on choisira également pour la présentation de l'ADS, des feutres effaçables pour transparents.
A l'issue de l'épreuve, le candidat doit remettre au jury non seulement le Dossier scientifique, mais aussi ses transparents et tout autre support présenté au jury, en vue de leur destruction.

Source : http://www.scei-concours.fr/cadre_tipe.htm
Lieu de passage pour les parisiens : IUT Paris -

143, avenue de Versailles - 75016 PARIS

Ne jamais téléphoner à l'IUT, en cas de besoin : 05 62 47 33 43).

L’accueil TIPE est au Rez-de-chaussée.

Carte de l’Avenue de Versailles







Mémento de l’APEISTE – Association de parents d’élèves du lycée Saint-Louis

1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   22

similaire:

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAvatar Si ce n’était ces quelques rides…
«Vous n’êtes pas la première à vous tromper de chemin… Le gr passe juste au dessus de la falaise. Ici, vous êtes au Moulin de Boussaguet....

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVous êtes membre de l’équipage d’un navire de la garde côtière. A...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconSi vous êtes retenu, le ca du pacf vous invitera à soumettre une...
«questions les plus fréquentes» (faq) et des pages Web du Positive Action for Children Fund pour vous guider

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… icon17. 03. 2016 : 440. La puissance de l'intention
«Oui, bien sûr, quelque chose m’avait bien prévenu. C’était comme une voix en moi, mais si faible, si faible !…» Et vous n’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVoici donc, enfin arrivé, le second épisode de Stargate c car, oui,...
«two-parter» pour continuer avec des épisodes simples qui servent à trouver quel sera le vrai ton définitif de la série. Mais l'un...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVous êtes chirurgien et vous devez poser un implant colchéaire. Quelle...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconQ2/ Quel est votre diagnostic ? Quel examen biologique vous manque-t-il...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com