Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien…





télécharger 1.05 Mb.
titreVous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien…
page6/22
date de publication25.02.2018
taille1.05 Mb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

Les bourses accordées par le pays d’origine.

Certains pays accordent des bourses pour effectuer des études à l’étranger. Une très large majorité des étudiants étrangers boursiers en France bénéficie de ce type de bourses. Ces bourses sont plus nombreuses que celles accordées par le gouvernement français.

Les critères favorables pour l’attribution : études concernant des secteurs en développement et à fort potentiel, réussite scolaire ou universitaire dans le pays d’origine …

Renseignez-vous auprès du ministère de l’éducation de votre pays d’origine, de l’organisme en charge des bourses ou de votre université (peut-être que celle-ci a passé un accord de coopération et d’échange avec une université française…).
Les bourses du gouvernement français

Ces bourses émanent du ministère des Affaires étrangères et elles sont gérées par certains organismes tels que le CNOUS : http://www.cnous.fr/ ou Campus France : http://www.campusfrance.org/fr/ .

Les bénéficiaires sont désignés par les services culturels des ambassades de France. Une fois le dossier accepté par le ministère des Affaires étrangères, il est transmis à des organismes de gestion qui s’occupent de l’accueil et de la prise en charge du boursier.

L’attribution de la bourse (montant + durée) dépend du projet de formation. Celui-ci doit être précis et justifié, en sachant que vous vous engagez à mener à bien vos études ou stages dans les délais impartis. Le maintien, renouvèlement ou suppression de la bourse dépendent de vos résultats et appréciations obtenus aux examens et contrôlent tout au long de votre année universitaire.

À savoir : les critères sociaux ne sont pas déterminants pour ce type de bourses.

Pour trouver une ambassade française dans votre pays d’origine et obtenir toute l’information pratique sur l’expatriation, consulter le Site institutionnel de l’expatriation (Maison des Français de l’Etranger) http://www.expatries.org/
Les bourses des programmes spécifiques
Les bourses de couverture sociale :

Les bénéficiaires de ces bourses ont le statut de boursier du gouvernement français. Ils peuvent alors participer gratuitement aux activités culturelles organisées en France par les CROUS et sont exonérés des droits d’inscription dans les universités.

Elles sont attribuées par les services culturels français dans certains pays.
Les bourses d’excellence Major :

Les bourses Major prennent le relais des bourses d’excellence de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) qui offrent à ces élèves, sélectionnés parmi ceux qui obtiennent leur baccalauréat avec mention bien ou très bien, 2 ans de bourses pour entrer en classes préparatoires ou dans un premier cycle d’études universitaires en France.

Le programme Major offre en effet une bourse à ces étudiants sélectionnés qui ont réussi leur deux premières années d’étude, pour qu’ils puissent poursuivre leurs études dans les grandes écoles ou universités.

Ce programme de bourses Excellence-Major a connu un fort développement depuis sa création. Les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux et le montant a augmenté, prenant maintenant en compte la situation financière des familles des boursiers.

En voici le site : http://www.aefe.fr/aefe/operateur-du-ministere-des-affaires-etrangeres/dispositif-excellence-major
Les bourses d’excellence Eiffel :

Le programme de bourses d’excellence Eiffel permet de financer une formation de niveau Master ou une mobilité de dix mois dans le cadre d’une cotutelle ou codirection de thèse. Trois domaines d’études sont prioritaires : Sciences, Economie-gestion, Droit et Sciences Sociales). Ce programme Eiffel est un outil offert aux établissements français dans leur recherche des meilleurs étudiants étrangers.

Plus d’informations, le site : http://www.campusfrance.org/fr/eiffel
Les programmes de bourses cofinancées :

L’objectif est de favoriser et développer l’accueil d’étudiants étrangers en France, notamment les étudiants issus des meilleurs établissements d’études de leur pays d’origine. Des conventions sont signées entre le ministère des Affaires étrangères et des entreprises françaises.

Programme Thales/MAEE.

Programme Orange/MAEE.

Programme «Alten & n+i/MAEE».

Programme DCNS/MAEE.
En conclusion, pour financer un projet d’étude pour un étudiant étranger :

  • Les Bourses du Ministère des Affaires étrangères et européennes

  • Les Bourses du Ministère de l’Éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • Les Bourses proposées dans le cadre de programmes européens

  • Les Bourses de l’Agence Universitaire de la Francophonie

  • Les Bourses des institutions internationales des organisations non-gouvernementales, des fondations.

  • Les bourses des Collectivités territoriales

  • Les bourses des Gouvernements étrangers

  • Allocations proposées par divers organismes


Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes.

Sources :

http://www.smeno.com/etudiants/1419_bourses-detudes-aux-etudiants-etrangers-programme-charcoteiffel-erasmus-mundus.html
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/venir-en-france-22365/etudier-en-france-12794/financer-le-projet-bourses/


CAISSE DE SOLIDARITÉ DU LYCEE :
Les élèves du lycée Saint-Louis peuvent bénéficier des aides sociales étudiantes (bourses d'enseignement supérieur, aide au logement, accès aux résidences et restaurants universitaires, etc.) mais ne relèvent plus des fonds d'urgence des lycées du second degré (fonds social lycéen, aide régionale pour l'achat de livres).

Pour répondre à des situations particulières d'urgence (aide au paiement des frais d'hébergement, au règlement des frais de concours…), le Conseil d'Administration du lycée Saint-Louis a institué une caisse de solidarité et en a fixé les règles de gestion et de contrôle (délibération du 2 juin 1997).



Dans la mesure de ses moyens l’A.P.E. participe à cette caisse de solidarité et relaie régulièrement les appels du lycée à la générosité des parents.
BUFFETS

Les buffets de décembre et juin pour les adhérents sont organisés l’avant dernier samedi avant les vacances scolaires de Noël et d’été et viennent clore une réunion mensuelle de l’A.P.E..
Les parents sont invités à boire un pot au self du lycée dans le réfectoire du bas à la fin de la réunion mensuelle.
Ne jamais mettre de réunion un samedi de départ en congés : les parents en profitent pour pénétrer dans le lycée et c’est une cohue indescriptible qui va à l’encontre de la sécurité dans le lycée.
Le buffet de l’A.P.E. accueille les adhérents, des étudiants, des profs et des personnels administratifs, proviseurs… c’est l’occasion de se rencontrer de façon plus conviviale.
Le chef de la restauration acceptait par le passé de faire une partie du buffet (il fallait voir avec lui très tôt pour les commandes). Mais ce n’est plus le cas : il faut donc organiser le buffet en demandant aux parents d’apporter quelque chose : mets régionaux, plats type tartes salées, pâtisseries, jus de fruits. Un formulaire d’inscription pour la participation permet d’équilibrer les participations (il a manqué de victuailles mais pas de boissons certaines fois).
Prévoir du champagne.

L’acheter… et le faire livrer – définir comment faire) ainsi que du vin rouge (pour ceux qui n’aiment pas les bulles).
Pour ces deux buffets, nous invitons notre agence bancaire à y participer et lui réservons une table.

Généralement la BPRP distribue des sacs cadeaux et informe d’éventuels clients.
LOGISTIQUE
Un mois avant chaque buffet, un tableau façon Excel est créé sur Google Drive pour que chaque adhérent puisse y indiquer ce qu’il compte y apporter.
Une équipe d’une dizaine de parents, coordonnée par un membre A.P.E. met en place le réfectoire le matin dès 9 h selon le schéma en annexe «Configuration du buffet ».
Prévoir un appel à bonnes volontés lors de la réunion mensuelle précédente.

Le coordonnateur vérifie les stocks A.P.E. : flûtes à champagne (200), verres à jus de fruit (200), gobelets à café (100), serviettes en papier (500), petites assiettes en carton (300), fourchettes et cuillères en plastique (200), nappes en papier (2 rouleaux 50 m), tirebouchon, couteau, plateaux de service.
À la fin du buffet, une équipe est prévue pour la remise en place du réfectoire (selon le schéma ci-après «Configuration du restaurant », nettoyage de la salle.
Demander au chef des balais, pelles et des sacs poubelle qui seront à porter au local poubelle situé au niveau de la porte de la cour du bas (parking) : il faut descendre la rampe située entre le CDI et la porte du bâtiment Administratif, le local se trouve sous le porche à droite en bas de cette pente, sous le porche à droite en face de la lingerie (pour les poubelles recyclage, c’est en bas de l’escalier se trouvant juste avant le local A.P.E., et pour les bouteilles en verre, c’est dans la rue).
STANDS


  • Un stand pour la banque BPRP (2 tables assez proches du buffet pour ne pas les isoler… ce sont aussi des personnes !)

  • Un stand pour la vente des T-Shirts et polos de l’Association Sportive. C’est l’A.P.E. qui s’en charge.


Vendre les polos aux buffets, permet aux parents de faire un cadeau à leur étudiant (ce t-shirt est réclamé notamment pour les concours).

Voir avec M. LABADIE, professeur d’EPS et responsable de l’AS, pour récupérer un stock de t-shirt le samedi matin avant le buffet.

Bien organiser cette vente pour éviter tout risque de perte ou vol de la caisse, mettre toujours deux membres du comité aux commandes, le stand étant intégré au buffet, cela ne doit pas poser de problème d’isolement et les parents viennent facilement discuter avec les membres du stand.

Une fois la vente terminée, remettre le reste du stock ainsi que la recette à M. LABADIE. La recette doit être comptée par les deux membres du comité qui en ont la charge et consignée sur un document papier, signé, qui sera remis à M. LABADIE avec les invendus.

  • En juin on met un stand pour les adhésions à côté de la

BPRP (toujours un membre du comité A.P.E. à ce stand)

  • Voir aussi la rubrique Logistique.


LE DEBIT DE BOISSONS

Les associations qui établissent des débits de boissons pour la durée des manifestations publiques qu'elles organisent doivent obtenir l'autorisation de l'autorité municipale (préfectorale à Paris) dans la limite de cinq autorisations annuelles pour chaque association (article L3334-2, alinéa 2, du Code de la santé publique). La demande d'autorisation à la mairie doit être formulée 15 jours à l'avance et contenir :

  • les nom, prénom, lieu de naissance, profession, nationalité et domicile du représentant légal de l'association, ainsi que la mention du titre auquel il gère le débit (ex. président d'association),

  • La situation du débit,

  • la catégorie du débit qu'elle se propose d'ouvrir.


Les buvettes mises place par les associations ne peuvent vendre ou offrir, sous quelque forme que ce soit, que des boissons des deux premiers groupes définis par le Code de la santé publique (article L3321-1 du Code de la santé publique. Consultez les différentes catégories de licences).


  • Boissons du premier groupe - Boissons sans alcool : eaux minérales ou gazéifiées, jus de fruits ou de légumes non fermentés ou ne comportant pas, à la suite d'un début de fermentation, de traces d'alcool supérieures à 1,2 degré, limonades, sirops, infusions, lait, café, thé, chocolat.

  • Boissons du deuxième groupe - Boissons fermentées non distillées : vin, bière, cidre, poiré, hydromel, auxquelles sont joints les vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins, ainsi que les crèmes de cassis et les jus de fruits ou de légumes fermentés comportant de 1,2 à 3 degrés d'alcool.


L'offre ou la vente, sous quelque forme que ce soit, dans les débits ouverts à l'occasion d'une foire, d'une vente ou d'une fête publique et autorisée par l'autorité municipale, de boissons autres que celles des deux premiers groupes définis à l'article L. 3321-1, est punie de 3 750 euros d'amende (article L3352-5 du Code de la santé publique). Pour obtenir l'autorisation, ces manifestations doivent être libres d'accès au public non adhérent de la structure (assemblée nationale, question n° 33248, réponse du 22 janvier 1996).
CONSEILS DE NOTRE ASSUREUR :
La buvette présente des risques d'accidents :

  • coupure avec le verre (privilégier les verres en plastique, éviter les bouteilles en verre) ;

  • électrocution liée à l'utilisation des appareils électriques (ne pas surcharger les prises, protéger les fils électriques des intempéries et veiller à ce qu'ils n'encombrent pas les lieux de passage) ;

  • brûlure occasionnée par les boissons chaudes et les appareils de cuisson.


Concernant les risques sanitaires :

  • respecter les règles d'hygiène et de sécurité alimentaire :

    • se laver les mains régulièrement,

    • maintenir la propreté du lieu en ramassant gobelets et bouteilles vides et en prévoyant des poubelles à l'extérieur de la buvette ;

  • disposer d'installations réfrigérées pour les boissons et la conservation des denrées périssables (respecter la chaîne du froid).


Une buvette est bien entendu soumise à l'ensemble de la réglementation concernant la lutte contre l'ivresse publique et la protection des mineurs.

Il vous faudra donc vous conformer à la législation en la matière et notamment ne pas servir d'alcool aux mineurs (cf article L3342-1 et suivant), penser à exposer de manière très visible l'ensemble des boissons non-alcoolisées (article L3323-1). De même il vous faudra, bien évidemment, refuser de servir une boisson alcoolisée à une personne manifestement ivre, sous peine de sanction pénale (cf. article R3353-2 du code de la santé publique).
Configuration type de la salle de RdC de la cantine :






Configuration en Buffet de la salle de RdC de la cantine :





BULLETINS

LE BULLETIN C’EST 3 NUMEROS PAR AN

  • Voir modèles dans la dropbox


RENTRÉE :

Sortie prévue fin septembre. Il donne les informations importantes pour la scolarité (sécurité sociale, inscription cumulative, restauration, internat…), le calendrier de l’A.P.E. pour le premier trimestre et des infos sur l’administration et les équipes pédagogiques.
Ce n’est pas un numéro très important en taille, mais il l’est pour toucher les adhérents potentiels. C’est LA vitrine de l’A.P.E. puisque tous les parents en ont connaissance : l’envoi est assuré par l’administration du lycée à l’occasion de l’envoi du matériel de vote.

Le poids du bulletin ne doit pas excéder 120g (soit 48 pages avec les 4 pages de couverture)
Faire un rappel aux sponsors de l’année précédente pour une nouvelle campagne de pub annuelle. (il n’est pas utile de bourrer le bulletin de publicité (2 pages ½ suffisent) et mieux vaut avoir des partenaires financiers solides (la Banque Populaire et les éditions Dunod)…
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

similaire:

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAvatar Si ce n’était ces quelques rides…
«Vous n’êtes pas la première à vous tromper de chemin… Le gr passe juste au dessus de la falaise. Ici, vous êtes au Moulin de Boussaguet....

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVous êtes membre de l’équipage d’un navire de la garde côtière. A...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconSi vous êtes retenu, le ca du pacf vous invitera à soumettre une...
«questions les plus fréquentes» (faq) et des pages Web du Positive Action for Children Fund pour vous guider

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… icon17. 03. 2016 : 440. La puissance de l'intention
«Oui, bien sûr, quelque chose m’avait bien prévenu. C’était comme une voix en moi, mais si faible, si faible !…» Et vous n’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVoici donc, enfin arrivé, le second épisode de Stargate c car, oui,...
«two-parter» pour continuer avec des épisodes simples qui servent à trouver quel sera le vrai ton définitif de la série. Mais l'un...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconVous êtes chirurgien et vous devez poser un implant colchéaire. Quelle...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconAdresse : Si vous avez changé d’adresse et que vous ne l’avez pas...

Vous êtes élu au Bureau de l’A. P. E. ou au Comité et vous ne savez pas par quel bout commencer votre mission, ni comment la mener à bien… iconQ2/ Quel est votre diagnostic ? Quel examen biologique vous manque-t-il...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com