Description du projet





télécharger 188.72 Kb.
titreDescription du projet
page4/5
date de publication26.02.2018
taille188.72 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5

VIABILITÉ DU PROJET





  • Fournir des précisions sur la viabilité technique, organisationnelle, environnementale, financière (ou rentabilité), politique, sociale et culturelle du projet.

  • Evaluer les charges induites par le projet.

  • Evaluer les capacités d’autofinancement des bénéficiaires.

  • Indiquer la manière dont le maître d’ouvrage prévoit de se désengager. progressivement du projet.


a) Viabilité technique

Une partie des activités de ce projet a pour objectif l’échange de savoir-faire et de compétences entre techniciens et experts dans le domaine de l’éducation dans le premier cycle.

Les interlocuteurs locaux qui ont participé à la collecte de données en novembre 2007 lors de la mission d’expertise participeront également au cycle de formation qui sera organisé dans le dernier trimestre de l’année 2008. Ce sont des fonctionnaires publics Mauritaniens et les structures sur lesquelles nous nous appuyons relèvent soit du Ministère de l’éducation nationale (DREN Trarza), soit de la ville de Rosso. Ces interlocuteurs ont donc vocation à rester.

S’agissant des travaux de l’école, les équipements ne sont de pas de haute et fragile technologie. Ils correspondront aux besoins de la population car le Bureau d’études recruté à Nouakchott a largement consulté tous les partenaires, avant de réaliser l’étude technique proposée.
Enfin, la ville de Rosso pour le village de Dieuk et la municipalité de Chevilly-Larue se sont engagés dans une coopération sur le long terme, ayant vocation à s’étendre sur d’autres domaines. Pour les années à venir, à partir de l’expérience acquise lors de cette opération, les deux collectivités poursuivront leur coopération en approfondissant les contenus de formation dans les domaines de l’éducation primaire.

b) Viabilité financière

Le montant prévisionnel des dépenses et la répartition des charges sur deux années donnent une simulation financière qui reste à la taille de notre ville de 18 200 habitants.

Les dépenses et recettes prévisionnelles concernant cette dernière étape de notre projet de coopération décentralisée ont déjà été intégrées dans le budget primitif 2008 du service relations internationales de la ville de Chevilly-Larue. Les différentes conférences budgétaires qui précèdent le vote du budget de la ville fixé le 31 janvier 2008, ont donné un avis favorable pour cette opération.



  1. Viabilité des institutions

Pour Rosso

Le maire a été élu à la ville de Rosso lors du scrutin de novembre 2006. Le Professeur Cardiologue Fassa Yérim, Colonel à la retraite de l'Armée Nationale a succédé à Monsieur Deyna Sow Maire sortant qui est resté près de 20 années à la tête de la Mairie de Rosso.

Monsieur Fassa Yérim que nous avons déjà rencontré en France et en Mauritanie souhaite que la coopération entre Chevilly-Larue et le village de Dieuk, soit utilisé comme exemple pour tous les jumelages présents sur son territoire. Le protocole de coopération validé par le Maire de Rosso est une preuve incontestable de l’investissement de la ville Mauritanienne.
Pour Chevilly-Larue

Le conseil municipal de Chevilly-Larue n’a pas changé de couleur politique depuis 1977. Monsieur Guy Pettenati (maire de 1977 à janvier 2003) a démissionné de son poste de maire en janvier 2003 pour laisser son siège à l’un de ses Maires adjoints Monsieur Christian Hervy. Le projet d’amélioration des conditions d’accueil des enfants de Dieuk dans les structures éducatives qui leurs sont destinées a été débattu à plusieurs reprises lors des commissions municipales. Mme Danièle Laureaux (Maire adjoint chargé du jumelage et des relations internationales) a exposé la simulation financière proposée dans ce dossier. L’assemblée n’a pas fait objection.
Pour l’A.C.D.K.M (Association Amitiés Chevilly Larue Dieuk Keur Mour Mauritanie)

Cette association, créée en 1995 pour gérer au niveau de la Mauritanie les actions développées dans le cadre du jumelage entre Chevilly-Larue et la communauté de Dieuk est toujours partie prenante de ce type d’opération. Après la maîtrise d’ouvrage exemplaire qu’elle a su montrer pendant l’implantation de l’AEP de Dieuk en 2004-2005, elle possède dorénavant toute l’expérience requise pour mener à bien le suivi financier et la réalisation technique des travaux, en utilisant au maximum les ressources Mauritaniennes (Bureau d’études, Entreprises Mauritaniennes, Ministères et administration Mauritanienne …..).

La convention partenariat qui lie la ville de Chevilly-Larue et l’A.C.D.K.M pour une durée de 3 ans a été approuvé par le Conseil Municipal en (voir convention en annexe) Une nouvelle délibération approuvant la subvention de 29545 euros pour l’année 2008 sera présentée au Conseil Municipal.


  1. Viabilité organisationnelle

Pour la gestion du projet, nous avons convenu avec le SCAC de l’ambassade de France à Nouakchott que la ville de Chevilly-Larue piloterait l’intégralité de l’opération. Des conventions de partenariat avec les institutions françaises et mauritaniennes ont été négociées, rédigées et validées par les parties concernées. L’annexe jointe intitulée « Gestion du Projet » donne un organigramme très précis du mode d’organisation mis en place.




BUDGET ET MONTANT DE LA REQUÊTE AU MAEE


ACTIONS PROPREMENT DITES

Action 1 : Phase finale des travaux de réhabilitation de l’école de Dieuk

a) Détails des moyens mobilisés 1 :

- en matériel  : investissement technique, mobilier, véhicules, fournitures diverses…

Au démarrage du projet en 2007, nous avons recruté en suivant des procédures d’appel d’offres (contrôlées par des experts du SCAC à Nouakchott) :

  • Un bureau d’étude chargé du suivi et du contrôle des travaux (Cabinet Tasmin)

  • Une entreprise locale pour la réalisation des travaux (ESB TP)

Afin de répartir l’effort financier sur deux années, une première tranche de travaux à été validée lors du projet 2007 (réhabilitation des 5 premières salles). L’action en cours attachera une importance à la phase finale qui comprend les 2 salles restantes et le bloc sanitaire. En fin d’action, si le budget le permettra, nous finaliserons l’ensemble des travaux en intégrant les postes d’étanchéité et le de revêtement sur l’ensemble de l’équipement, et éventuellement la construction d’un nouveau bureau pour la direction (voir Procès verbal d’ouverture des plis avec proposition financière joint en annexe).

b) Coût total de l’action (à retranscrire de manière identique dans le tableau I des dépenses prévisionnelles)

Prestation du Cabinet d’études Tasmin pour le

Contrôle et le suivi des travaux 3 175 euros

Prestations de l’entreprise ESB TP pour

La phase finale des travaux 34 310 euros

Indemnités de l’agent de liaison durant les 4 mois de travaux

100 euros x 4 mois 400 euros

Mise à disposition d’un coordinateur de Chevilly-Larue

Pour le suivi de l’action 1 (valorisation temps de travail)

4 mois x 5 jours x 160 euros 3 200 euros

c) Moyens mobilisés par la collectivité locale partenaire :

- en matériel (à expliciter) Néant

- en personnel (à expliciter)

Pour le suivi administratif et les réceptions provisoires des chantiers les institutions mauritaniennes détacheront des experts au cours des différentes missions sur le site des travaux à Dieuk :

Mise à disposition d’un technicien chargé du suivi des projets pour le Ministère

de l’économie et des Finances (valorisation temps de travail)

10 jours x 10 euros 100 euros

Mise à disposition d’un technicien de la ville de Rosso

10 jours x 10 euros 100 euros

Participation de la population du village pour déblayer le terrain (anciens

bâtiments effondrés) avant travaux. Cette contribution humaine devait être

signalée, mais nous n’avons pas dégagé un cout pour cette contribution.
Mise à disposition en personnel non chiffrée 00 euros

TOTAL DES DEPENSES ACTION N°1 41 285 euros

Action 2 Appui pédagogique auprès des instituteurs du village de Dieuk (et Brun)

a) Détails des moyens mobilisés 2 :

- en matériel  : investissement technique, mobilier, véhicules, fournitures diverses…

Mission de courte durée 2 personnes en Mauritanie

Formation à Dieuk des instituteurs

Achat de matériel pédagogique 500 euros

b) Coût total de l’action (à retranscrire de manière identique dans le tableau I des dépenses prévisionnelles)

Accueil d'une délégation d'instituteurs mauritaniens à Chevilly-Larue

mission de 3 personnes de 8 jours

3 billets avion aller retour Nouakchott-Paris

1 300 x 3 personnes 3 900 euros

Frais de passeport

95 euros x 3 personnes 285 euros

Assurance rapatriement

50 euros x 3 personnes 150 euros

Frais de visas

60 euros x 3 personnes 180 euros

Transport locaux aller retour Dieuk Nouakchott

47,50 euros x 2 transfert 95 euros

Frais d’hébergement

8 nuitées x 3 personnes x 63 euros 1 512 euros

Frais de restauration

8 jours x 2 repas x 3 personnes x 15 euros 720 euros

Mise à disposition d’un coordinateur de Chevilly-Larue

Pour le suivi de l’action 2 (valorisation temps de travail)

2 jours de préparation + 8 jours d’accompagnement + 2 jours de bilan

12 jours x 100 euros 1 200 euros

Mise à disposition d’un conseiller pédagogique de

L’inspection académique du Val de Marne (valorisation temps de travail)

2 jours de préparation + 4 jours d’accompagnement + 2 jours de bilan

8 jours x 100 euros  800 euros

Mission de courte durée 2 personnes en Mauritanie

Formation à Dieuk des instituteurs

2 billets d’avion aller retour Paris Nouakchott

1300 euros x 2 billets 2 600 euros

Frais annexes de transport sur place 300 euros

Frais de mission 2 experts sur 8 jours

69 euros x 2 experts x 8 jours 1 104 euros

Indemnités de l’agent de liaison pour le suivi de l’action 2

100 euros x 2 mois 200 euros

Mise à disposition d’un coordinateur de Chevilly-Larue

Pour le suivi de l’action 2 (valorisation temps de travail)

2 jours de préparation + 8 jours de mission + 2 jours de bilan

12 jours x 100 euros 1 200 euros

Mise à disposition d’un conseiller pédagogique de

L’inspection académique du Val de Marne (valorisation temps de travail)

10 jours de préparation + 8 jours de mission + 2 jours de bilan

20 jours x 100 euros 2 000 euros
c) Moyens mobilisés par la collectivité locale partenaire :

- en matériel (à expliciter)

Mise à disposition de la salle polyvalente au village de Dieuk avec le matériel audio visuel (vidéo projecteur + alimentation par batteries et panneaux solaires).

Participation active du Président du comité de jumelage à Dieuk pour le suivi des actions au village. Ces contributions importantes devaient être signalées, mais nous n’avons pas dégagé un cout pour ces dernières.
Mise à disposition non chiffrée 00 euros

- en personnel (à expliciter)

Mise à disposition d’un conseiller pédagogique de la Direction Régionale

De l’Education Nationale du Trarza (valorisation temps de travail)

10 jours de préparation + 8 jours de mission + 2 jours de bilan

20 jours x 10 euros 200 euros
TOTAL DES DEPENSES ACTION N°2 16 946 euros

3- Coût de suivi du projet : expliciter les dépenses prévues

Coût en télécommunication

Téléphone sur place

1 carte téléphone x 12 mois x 10 euros 120 euros

Frais de connexion internet par cyber et télécopies (forfait an) 250 euros

Envois sécurisés de documents par DHL

5 envois DHL x 100 euros 500 euros

Frais divers de gestion à Nouakchott (matériel, prestations) 290 euros

Indemnité de l’agent de liaison

Forfait mois 100 euros x 6 mois x 1 personne 600 euros
Mise à disposition d’un coordinateur à Chevilly-Larue

(valorisation)

12 mois x 3 jours x 100 euros 3 600 euros

Total en coût de suivi 5 360 euros


4- Coût en communication sur le projet : expliciter les dépenses prévues
Insertion d’articles de presse dans le bulletin municipal

de la ville de Chevilly-Larue

2 feuillets x 128 euros 256 euros
Réalisation de panneaux pour exposition (80x120cm)

6 panneau x 130 euros 780 euros
Restitution de l’opération au cours de la semaine de solidarité internationale 2008

Réalisation d’un film vidéo de 15 minutes sur l’opération

Forfait montage et réalisation 2 180 euros

Location d’un vidéo projecteur pour présentation publique

Forfait location 1 jour 600 euros

Prestations 2 techniciens régie son et lumières

400 euros x 2 techniciens 800 euros

Impression des affiches, programme et invitations

1 forfait x 1 500 euros 1 500 euros
Mise à disposition d’un maquettiste du service communication

de la ville de Chevilly-Larue (valorisation temps de travail)

10 jours x 100 euros 1 000 euros
Mise à disposition d’un journaliste du service communication

de la ville de Chevilly-Larue (valorisation temps de travail)

10 jours x 100 euros 1 000 euros
Total en communication 8 116 euros

5- Autre frais administratifs ou de structure  : expliciter les dépenses prévues
Pour toute la durée du projet, nous estimons que les frais de structure pour la ville de Chevilly-Larue (téléphone, fax, internet, petit matériel divers) sont de 150 euros par mois en valorisation.
Frais de structure (valorisation)

12 mois x 150 euros 1 800 euros
Affranchissement pour envoi en nombre

(invitations aux soirées de restitution des actions)

1500 envois x 0,50 euros 750 euros
Total coût de structure 2 550 euros

6- Divers et imprévus: expliciter les dépenses prévues
Divers et imprévus sur la totalité de du projet

1 forfait x 1000 euros 1 000 euros

Total divers et imprévus 1 000 euros

7- Evaluation interne du projet
Mission d’évaluation des actions réalisées en 2008 en Mauritanie pour 2 personnes de Chevilly-Larue. Mission de courte durée de 5 jours
Billets avion aller retour Paris-Nouakchott

1 300 euros x 1 mission x 2 personnes 2 600 euros

Frais annexe de déplacement sur place

300 euros x 1 mission 300 euros

Frais de mission

69 euros x 5 jours x 2 personnes 690 euros
Mise à disposition du coordinateur de Chevilly-Larue (valorisation)

2 jours de préparation + 5 jours de mission

+ 3 jours de rédaction du bilan d’exécution technique et financier

10 jours x 160 euros x 1 personne 1 600 euros
Total Evaluation interne année 1 5 190 euros

TABLEAU I : RÉCAPITULATIF DES DÉPENSES PRÉVISIONNELLES



RUBRIQUES

MONTANT (€)

§.1- Dépenses (hormis celles répertoriées au §2) :





- Action 1

41 085

- Action 2

16 746

- Coût de suivi

5 360

- Coût en communication sur le projet

8 116

- Frais administratifs ou de structure (10% max)

2 550

- Divers et imprévus (5% max)

1 000

- Evaluation interne

5 190


SOUS-TOTAL 1 :


70 047

§.2- Dépenses globalisées prises en charge par la collectivité partenaire :





- en numéraire :




  • en valorisation

  • Ministère de l’économie et des Finances

  • DREN du Trarza

  • Ville de Rosso


100

200

100

SOUS-TOTAL 2 :


400

TOTAL GÉNÉRAL :


80 447
1   2   3   4   5

similaire:

Description du projet iconProgramme Facing Societal, Climate and Environmental Changes Edition...
«document scientifique» est la description scientifique et technique de la proposition de projet

Description du projet iconDescription du projet 1/ Motivations & démarche

Description du projet iconRésumé Ce document est le référentiel du kit de gestion de projet...

Description du projet iconRésumé 3 Abstract 4 Introduction 5 Présentation de la société 6 Objet...
«Le Monde Du Bio», which is a services company specialized in organic products and cosmetics online selling

Description du projet iconDescription

Description du projet iconDescription

Description du projet iconSarcosporidiose description

Description du projet iconDescription du conditionnement

Description du projet iconRÉsumé Description

Description du projet iconDescription de poste





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com