Programme annulé pour raisons de sécurité





télécharger 395.85 Kb.
titreProgramme annulé pour raisons de sécurité
page1/15
date de publication27.01.2017
taille395.85 Kb.
typeProgramme
m.20-bal.com > documents > Programme
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15


A LA MEMOIRE DES 1 500 000 VICTIMES ARMENIENNES

24 Avril 2007 : 92ème anniversaire du génocide arménien de 1915

perpétré par le gouvernement Jeune-Turc

92 ans de déni : ça suffit !

-------------------------------------------------------------------





VEILLE MEDIA



Vendredi 21 Septembre 2007
Retrouvez les news sur :

http://www.collectifvan.org


USA/TURQUIE /GENOCIDE ARMENIEN



USA : conférence du Patriarche Mesrop II annulée
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org -Le Collectif VAN vous soumet cette traduction d'un article en anglais paru sur Turkish Daily News du 21 septembre 2007. La presse turque se fait l'écho de l'annulation de la conférence que le patriarche arménien de Turquie Mesrop II devait tenir aux USA et pointe du doigt la diaspora arménienne.


Programme annulé pour raisons de sécurité


La conférence des relations arméno-turques qui devait être tenue par le Patriarche Mesrop II à l'université de Georgetown aux États-Unis a été annulée à la dernière minute en raison de la réaction de la Diaspora arménienne. La porte-parole officielle du patriarcat, Luiz Bakar, a dit que l'administration universitaire a décidé d'annuler la conférence, pour des problèmes de sécurité et en prévision de possibles manifestations.

Bakar s'est abstenue de faire des remarques sur l'attitude de la Diaspora arménienne sur cette question. Le coordinateur en chef du journal arménien Agos, Mayda des Saris, a dit, "l'attitude politique de fond du patriarche et ses déclarations déclarant qu'il jeûne pendant le Ramadan a causé des réactions dans la Diaspora." Le patriarche Mesrop II avait aussi été la cause de protestations pendant sa visite en France quand il a déclaré son soutien à la demande d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

© Traduction Collectif VAN -21 septembre 2007 - 13:47 - www.collectifvan.org
http://www.turkishdailynews.com.tr/article.php?enewsid=84009
Lire le texte original dans la rubrique Anglais


USA/Turquie : la diaspora arménienne accusée de museler le Patriarche

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Il est de notoriété publique que le Patriarche des Arméniens de Turquie a été contraint par le gouvernement turc de ne pas parler publiquement du génocide arménien. Mesrob II a confirmé qu’il reçoit constamment des menaces de mort en Turquie. Cela n’empêche pas un diplomate turc de déclarer avec cynisme : « Les Arméniens Américains ne peuvent même pas supporter qu’un Arménien parle, s’il ne soutient pas leur position »…

Les Arméniens Américains empêchent le Patriarche arménien de faire un discours

Vendredi 21 septembre 2007

'Un problème logistique' est invoqué comme prétexte de l’annulation, mais des sources confirment que ceci est dû à la pression des Arméniens américains

Ümit ENGİNSOY
WASHINGTON - Turkish Daily News

Selon certaines sources, un discours, prévu hier à l’Université de Washington, du Patriarche Mesrob II Moutafian, le leader religieux des Arméniens de Turquie, qui est connu pour son opposition à l’adoption dans les parlements étrangers de résolutions reconnaissant le génocide arménien, a été annulé suite aux pressions exercées sur l’université par des groupes d’Arméniens américains.
  Mesrob II, le Patriarche du Patriarcat arménien d’Istanbul, qui est arrivé dans la capitale américaine un peu plus tôt cette semaine, devait faire un discours intitulé "Les Turcs et les Arméniens doivent sortir de l’impasse" au Centre Théologique Woodstock de l’Université de Georgetown.
  Mais, une annonce parue sur le site Internet du site mercredi, annonçait que le discours était "ajourné en raison de problème logistique."
  Un officiel du Centre a dit au Turkish Daily News que l’on ne savait pas encore clairement si le discours serait reprogrammé à un autre moment, bien que le terme "ajourné" ait été utilisé sur le site internet.
  Une source universitaire a confirmé que le centre, qui fait partie de l’Université de Georgetown, une université privée catholique romaine, avait reçu divers appels de personnes opposées à ce discours.
  Des sources turques indiquent que le discours a été annulé en raison de la pression exercée sur l’université par des groupes arméniens américains, qui critiquent la position du Patriarche sur les revendications sur le génocide.
  "Les Arméniens Américains ne peuvent apparemment même pas supporter qu’un Arménien parle, s’il ne soutient pas leur position," a dit un diplomate turc.
 
Le Patriarche opposé à la résolution sur le génocide
  Mesrob II est venu à Washington invité surtout par le Rumi Forum, un groupe basé aux États-Unis et affilié au leader religieux islamique, Fethullah Gülen. Mercredi soir, le Patriarche a assisté au dîner Iftar organisé par le Rumi Forum, qui est l’un des sponsors de ce discours annulé à l’Université de Georgetown.
  Aux questions des journalistes qui, au dîner Iftar, lui demandaient si son discours avait été annulé en raison des pressions des Arméniens américains, le patriarche a répondu, "Cela pourrait être le cas."
  Il a réitéré son opposition au passage de la résolution en attente de vote à la Chambre des Représentants, qui reconnaît que les massacres des Arméniens, à l’époque de la Première guerre mondiale dans l’Empire Ottoman, étaient un génocide.
  La résolution est soutenue par la majorité des 435 parlementaires de la Chambre, et si elle en arrive au vote, il est fort probable qu’elle sera approuvée.
  Fermement opposée à la résolution, la Turquie a dit que ce vote nuirait de façon durable aux relations U.S.A-Turquie.
  Lors d’un développement récent, Le Comité National Arménien d’Amérique (ANCA), le groupe arménien le plus influent et le plus radical aux États-Unis, a insinué dans une déclaration parue mercredi, que la visite du patriarche était liée aux efforts que font les Turcs pour bloquer la résolution sur le génocide au Congrès.
  "Le gouvernement turc a eu recours à toute une série de mesures de plus en plus aigües, voire désespérées. La visite du patriarche à Washington fait partie des efforts faits par Ankara", dit cette déclaration.
 
Menaces de Mort
  L’ANCA a dit que Mesrob II a subi une très forte pression de la part du gouvernement turc.
  Le patriarche "a été contraint de ne pas parler publiquement du génocide arménien. Le Patriarche a récemment fait l’objet d’un certain nombre de sérieuses menaces de mort," dit l’ANCA.
  Mesrob II a confirmé aux journalistes à l’Iftar, qu’il reçoit constamment des menaces de mort en Turquie.
  "Il est réellement honteux que la Turquie se soit résolue à utiliser une coercition aussi crue – en prenant cyniquement avantage des inquiétudes du Patriarche Mesrob relatives à la sécurité de ses ouailles– comme ultime effort pour bloquer l’adoption de la résolution sur le génocide arménien," a dit l’ANCA.
  La Turquie nie les accusations.
  On ne sait pas encore quand et si la mesure sur le génocide sera portée au vote à la Chambre, mais certains analystes suggèrent qu’il est probable que ce soit à tout moment, après le début octobre.
  Diverses personnalités religieuses, y compris Ekmeleddin İhsanoğlu, le secrétaire général de l’Organisation de la Conférence Islamique, et l’Archevêque Demetrios des Églises Grecques Orthodoxes d’Amérique, ont assisté au Rumi Forum dans le bâtiment du Congrès et on appelé à la paix dans le monde.
  L’Iftar fait partie des efforts engagés par le Rumi Forum en vue de la réconciliation interconfessionnelle et le dialogue.

©Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN - 21 septembre 2007 – 17 :32 - www.collectifvan.org
http://www.turkishdailynews.com.tr/article.php?enewsid=84040
Lire l’article original dans la rubrique Anglais


L’ANCA met en alerte le congrès américain sur un accroissement du sentiment anti-arménien en Turquie
vendredi 21 septembre 2007, par Stéphane/armenews

Le Comité arménien National d’Amérique (ANCA), cette semaine, a alerté les membres du Congrès sur la vague grandissante du sentiment anti-arménien orchestré par le gouvernement turc comme stratégie pour bloquer les résolutions devant la Chambre des Représentants et le Sénat visant la reconnaissance du génocide des Arméniens.

L’augmentation dramatique de la pression contre la communauté arménienne coïncide avec la frustration croissante de la Turquie sur son incapacité - ou bien directement ou bien par ses membres d’un groupe de lobbys fortement payés - d’arrêter l’élan grandissant vers l’adoption des résolutions sur le Génocide des Arméniens (H.Res.106 / S.Res.106).

Le Patriarche de Constantinople visite Washington :

Avec plus de 50% des membres de la Chambre des Représentants ayant cosponsorisés la résolution et le revirement récent de la Ligue Anti-Diffamation face à son refus de longue date de reconnaître le Génocide arménien, le gouvernement turc a recourt à une série de plus en plus épique et même désespéré de mesures. Parmi ces efforts par Ankara voilà une visite à Washington, cette semaine, du Patriarche Mesrob II qui a été contraint de parler ouvertement du Génocide Arménien. Le patriarche a récemment été soumis à des menaces de mort y compris en juillet, un complot visant à l’assassiner ainsi que le Patriarche grec Orthodoxe Barthélémi 1er par une organisation criminelle d’officiers à la retraite connu comme l’Union des Forces Nationales.

Le Patriarche, qui - dans un départ teinté de pratique religieuse - ne visitera pas apparemment aucune églises arméniennes locales ou villes, a prévu de parler lors d’une série d’engagements de discours politiques publics au Capitole, Université de Georgetown et ailleurs dans la capitale nationale. Parmi tout ceci un dîner Iftarest prévu au Capitole lors du Forum Rumi, une organisation turque d’amérique avec une intervention intitulé « favoriser le dialogue interculturel et entre les religions » . Un second discours intitulé « l’impasse entre arméniens et turcs doit être cassé » aura lieu à l’université de Georgetown, de nouveau patronné par le Forum Rumi, avec le centre thélogique Woodstock de Georgetown.

Le député Adam Schiff, auteur principal de la résolution sur le Génocide arménien a fait des remarques sur la pression grandissante sur la Turquie sur les Arméniens, notant que « pour perpétuer sa campagne de négation la Turquie cherche à intimider tous les Arméniens dans le monde entier, mais particulièrement les arméniens en Turquie qui doivent vivre quotidiennement sous menaces. C’est une violation criminelle de simplement parler du Génocide arménien. Le rédacteur Hrant Dink a été assassiné cette année pour avoir écrit sur le génocide et une vidéo populaire maintenant circule en Turquie célèbrant ses tueurs et menace les arméniens ».

« Ce n’est donc pas une surprise alors que le patriarche arménien de la communauté en Turquie, qui déclare qu’il est sous la menace quotidienne, ne puisse pas parler du génocide ou soutenir n’importe quels efforts visant à reconnaître le génocide incluant ces efforts dans notre pays. Faire ainsi c’est placer une cible sur sa tête et menacer sa communauté même de loin. Ce qui est une surprise inquiétante, cependant, est l’exploitation de la vulnérable communauté arménienne en Turquie par les adversaires de la résolution ».

L’ANCA, dans une lettre qui a circulée au Congrès a expliqué que « le Patriarche Mutafyan - comme tous les chefs de toutes les minorités religieuses en Turquie - vit dans la crainte constante d’actes de discrimination et de châtiment par le gouvernement turc qui persécute activement ceux qui parlent librement des droits de l’homme et d’autres questions sensibles. Comme un otage virtuel, le Patriarche-dont on a menacé la vie à beaucoup d’occasions - suivra, comme dans le passé, la ligne du gouvernement turc. Il est vraiment honteux que la Turquie ait recours à l’utilisation de la contrainte - cyniquement de profiter du souci du Patriarche Mesrob pour la sécurité de sa communauté - comme derniers retranchements afin de bloquer l’adoption la résolution sur le Génocide arménien ».

Une vidéo sur YouTube glorifie l’assassinat de Dink :

Un vidéo très populaire en Turquie, posté sur YouTube la semaine dernière, louant l’assassinat du journaliste arménien Hrant Dink, illustre le type de danger et l’environnement rempli de haine vers lesquels le Patriarche Mutafyan retournera après sa visite orchestrée aux Etats-Unis.

Le vidéo, qui a été à l’origine retiré de YouTube, mais qui a reémergé sous des formes différentes et a été vu par des centaines de milliers de personnes en Turquie, dépeignant les images du meutre de Dink avec les paroles suivantes « si une personne trahit le pays, il est terminé ». S’ensuit des photos de l’assassin Ogan Samast glorifié devant le drapeau turc. Les paroles vidéo inclut aussi un avertissement terrifiant : « le seul bon arménien ou Kurde est un arménien ou un kurde mort ».
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=34707


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Programme annulé pour raisons de sécurité iconSujet 1 : Le secteur bancaire est tenu à une obligation de sécurité...

Programme annulé pour raisons de sécurité iconProgramme européende sécurité alimentaire et nutritionnelle

Programme annulé pour raisons de sécurité iconProgramme européende sécurité alimentaire et nutritionnelle

Programme annulé pour raisons de sécurité iconI. Qu’est-ce que la sécurité sociale ? La sécurité sociale, c’est...
«Toute personne en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale»

Programme annulé pour raisons de sécurité iconManuel utilisateurs
«saisie en ligne de formulaire» peut également être utilisée pour insérer, corriger ou supprimer des données. Enfin, IL est possible...

Programme annulé pour raisons de sécurité iconUn appel national à la grève ne se justifiait pas pour les raisons suivantes

Programme annulé pour raisons de sécurité iconProgramme de securite alimentaire finance par le fbsa dans le mosso

Programme annulé pour raisons de sécurité iconProgramme Semaine de Sécurité des Résidents
«Ensemble, engageons-nous pour des soins continus entre la ville et l’hôpital» met à l'honneur 3 thèmes définis avec des représentants...

Programme annulé pour raisons de sécurité iconBibliographie : G. Dupuis, Gudeon et Patrice Chrétien
«La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques»): la tranquillité publique...

Programme annulé pour raisons de sécurité iconSécurité = Protection de l’environnement = Qualité
«sécurité» n’apparaît pas comme essentiel, mais plutôt comme une contrainte. En effet la sécurité ne s’exprime pas comme un besoin...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com