L'infectiologie Plan





télécharger 28.07 Kb.
titreL'infectiologie Plan
date de publication23.04.2017
taille28.07 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
L'infectiologie

Plan

  1. La protéine C réactive : CRP

  2. Les leucocytes

  3. La vitesse de sédimentation : VS.




  1. La protéine C réactive : CRP

Norme biologique

  • < 6 mg / L

Intérêt du dosage

    La protéine C est une protéine qui lors d'une inflammation augmente.

  • Dépister une inflammation bactérienne : augmentation de la CRP.




  1. Les leucocytes : les globules blancs

Norme biologique

  • 4 000 – 10 000 /mm3

Intérêt du dosage

  • Dépiter une infection : hyperleucocytose (augmentation du nombre des globules blancs) : infection bactérienne.

  • Dépister une leucopénie (chute du nombre des globules blancs) : infection virale, traitement.

    Les leucocytes se divisent en 2 groupes :

  • Les polynucléaires : granulocytes qui sont dans le tissu myéloïde :

  • Polynucléaires neutrophiles.

  • Polynucléaires basophiles.

  • Polynucléaires éosinophiles.

  • Les mononucléaires : agranulocytes : le noyau n’est pas segmentée, on distingue :

  • Monocytes.

  • Lymphocytes :

  • Lymphocyte T.

  • Lymphocyte B.

  1. Les polynucléaires neutrophiles

Norme biologique

  • 50 - 70 %

Intérêt du dosage

  • Augmentation des polynucléaires neutrophiles :

  • Au cours de la plupart des infections bactériennes.

  • Au cours des syndromes inflammatoires.

  • Au cours de certaines maladies de la moelle (myélomes, lymphomes, leucémies, cancers).

  • Dans les aplasies.

  • Diminution des polynucléaires neutrophiles :

  • Après certaines infections virales.

  • Après la prise de certains médicaments.

  • Après chimiothérapie.

  • Dans certaines maladies de la moelle (myélomes, lymphomes, leucémies, cancers).

  • Dans les aplasies.

  • Dans les anémies carentielles.

  1. Les polynucléaires éosinophiles

Norme biologique

  • 1 - 3 %

Intérêt du dosage

  • Augmentation des polynucléaires éosinophiles :

  • Dans la plupart des parasitoses (présence de vers dans le tube digestif), mais pas dans le paludisme, ni l’amibiase.

  • Dans les phénomènes allergiques.

  • Dans les réactions à certains médicaments.

  • Dans certaines dermatoses (maladie de peau).

  • Dans le syndrome myalgie-hyperéosinophilie (lié au tryptophane).

  • Dans certaines maladies générales (connectivites).

  • Dans certains cancers ou lymphomes en particulier dans la maladie de Hodgkin.



  1. Les polynucléaires basophiles

Norme biologique

  • 0,25 - 0,5 %

Intérêt du dosage

  • Augmentation des polynucléaires basophiles :

  • Maladies hématologiques: les syndromes myéloprolifératifs (leucémie myéloïde chronique, splénomégalie myéloïde, polyglobulie, thrombocythémie).

  1. Les monocytes

Norme biologique

  • 2 – 6 %

Intérêt du dosage

  • Augmentation des monocytes :

  • Syndromes myéloprolifératifs ( leucémie myéloïde chronique, splénomégalie myéloïde).

  • Certaines leucémies.

  • Certaines maladies infectieuses : mononucléose infectieuse, primo infection à CMV, toxoplasmose, hépatite virale, brucellose, syphilis secondaire, zona, varicelle, rougeole, rickettsioses.

  • Au cours des agranulocytoses aigues en réparation ou les aplasies médullaires.

  1. Les lymphocytes

Norme biologique

  • 25 – 33 %

Intérêt du dosage

  • Augmentation des lymphocytes :  

  • Syndromes lymphoprolifératifs (maladie de Waldenstrom, leucémie lymphoïde chronique).

  • Certaines maladies infectieuses : maladie de Carl Smith, hépatite virale, brucellose, syphilis.

  • Au cours des agranulocytoses aiguës en réparation ou les aplasies médullaires.

  • Réactions allergiques.

  • Diminution des lymphocytes :

  • Au cours des traitements par corticoïdes ou des traitements immunodépresseurs.

  • Au cours du SIDA.

  • Au cours de certaines aplasies.

  • Dans certaines maladies congénitales.




  1. La vitesse de sédimentation : VS

Norme biologique

  • Première heure : < 7 mm

  • Deuxième heure : < 20 mm

Intérêt du dosage

    La vitesse de sédimentation est le temps nécessaire aux éléments figurés du sang (hématies, leucocytes et plaquettes) pour sédimenter.

    Elle se mesure donc par la chute par gravité dans un tube gradué, des éléments figurés du sang dans le plasma.

  • Dépister une inflammation ou une infection : plus la vitesse augmente, plus le risque infectieux est élevé.

similaire:

L\Ue infectiologie – Virologie

L\Ue infectiologie – Parasitologie

L\Infectiologie Streptococcies staphylococcies

L\Compte rendu de l’epu d’infectiologie avec le Pr Estavoyer à Saint Claude

L\Pipa 2012 16 eme journée pédiatrique d'infectiologie pratique ambulatoire Robert cohen

L\Gemmo normandie groupe d’enseignement de la Médecine Manuelle-Ostéopathie...
«plan virtuel» incliné à 23°, correspondant au plan de l’écliptique de la terre

L\Le risque de mouvement de terrain lié à la présence de gypse
«plan des contraintes géotechniques» inséré dans le dossier du P. L. U vous pouvez également télécharger ce plan ici

L\Mise en place du plan d’organisation chez les Vertébrés Acquisition...

L\10° Journées Nationales d’Infectiologie Lyon, 11-12 Juin 2009
«prescripteur» ont été analysés (soit un total de 2 771 propositions thérapeutiques)

L\«Vers le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens» plan regional autonomie
«Plan Autonomie 2017 – 2019» sur quatre territoires de la région Rhône-Alpes : l’Ain, la Savoie, la Haute-Savoie et la Loire





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com