Sommaire





télécharger 142.01 Kb.
titreSommaire
page4/10
date de publication20.11.2017
taille142.01 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Les Tumeurs Digestives


Les trois cancers digestifs les plus fréquents en France sont par ordre décroissant:

  • Cancer colo-rectal (CCR) et son cortège de signes cliniques devant y faire penser : rectorragies, masse abdominale, syndrome occlusif, syndrome rectal (épreintes, ténesme et faux besoins)…, le tout dans un contexte d’AEG

  • Cancer gastrique (l’adénocarcinome de l’estomac est une tumeur dont le centre est à plus de 2 centimètres en dessous de la jonction oeso-gastrique. On doit ainsi le distinguer des cancers du cardia)

  • Cancer de l’œsophage (touche surtout les hommes, 75% sont de type carcinome épidermoïde donc essentiellement en rapport avec une intoxication alcoolo tabagique), la dysphagie est le maître symptôme de ce cancer

Devant un patient consultant pour des douleurs abdominales on recherchera un CCR devant un faisceau d’arguments :

- clinique évocatrice : contexte d’AEG (amaigrissement, anorexie, asthénie), rectorragies, masse palpable, syndrome rectal …

- éléments paracliniques : anémie microcytaire (ferriprive et inflammatoire) en particulier, élévation de la VS et/ou de la CRP

- terrain : âge +++, antécédents familiaux de CCR ou du « spectre HNPCC » (ovaires, endomètre, intestin grêle, bassinet et voies urinaires, estomac, voies biliaires) avec les critères d’Amsterdam ou de Bethesda, de PAF, antécédents personnels de cancer, de MICI …


      1. Maladie Cœliaque


La maladie cœliaque est une entéropathie inflammatoire chronique auto-immune provoquée par un antigène alimentaire, la gliadine du gluten.

La présentation clinique de la maladie cœliaque est très variable, allant de la forme asymptomatique à la malnutrition sévère. Les manifestations les plus communes de la maladie cœliaque sont des douleurs abdominales, une diarrhée chronique, un amaigrissement, des pathologies osseuses, l’anémie et la fatigue.

Le diagnostic de la maladie cœliaque est posé grâce à la combinaison d’arguments cliniques, biologiques et de la biopsie de l’intestin grêle.

En cas de signes cliniques faisant suspecter une maladie cœliaque, c’est désormais la recherche des anticorps anti transglutaminase de type IgA (+/- anti endomysium) qui est préconisée (après avoir éliminé un déficit en IgA) pour étayer le diagnostic, leur positivité devant conduire à réaliser des biopsies de l’intestin grêle (duodénales surtout) au cours d’une exploration endoscopique.

Le diagnostic définitif de la maladie cœliaque est posé après régression de l’atrophie des villosités intestinales et/ou la disparition des symptômes cliniques, à la suite d’un régime sans gluten.
      1. Troubles Fonctionnels Intestinaux (TFI) et critères de Rome II


Rappels concernant les troubles fonctionnels intestinaux :
Score diagnostique: les critères de Rome II : Présence au cours de la dernière année, pendant au moins 12 semaines, consécutives ou non, de douleurs ou d’un inconfort abdominal présentant au moins 2 des 3 caractéristiques suivantes :
- Soulagement par la défécation
- Modification de la consistance des selles au début des périodes de douleur ou d’inconfort
- Modification de la fréquence des selles au début des périodes de douleur ou d’inconfort
- En l’absence de toute pathologie organique intestinale

Autres symptômes à prendre en compte pour le diagnostic :

• Fréquence anormale des selles (> 3 / jour; < 3 / semaine)

• Consistance anormale des selles

• Défécation anormale

• Présence de mucus dans les selles

• Ballonnement ou sensation de distension abdominale
Eléments significativement associés aux TFI :

• Sexe féminin

• Douleurs répétées plus de 6 fois dans l’année

• Douleur diffuse de tout l’abdomen

• Association de la douleur à une diminution de la consistance des selles

• Signes de reflux gastro œsophagien
Toutefois le diagnostic de TFI doit absolument rester un diagnostic d’élimination, aussi le médecin devra toujours rechercher des signes d’organicité, les éléments suivant ont été retenus comme significativement associés à une pathologie organique :

  • Age > 45 ans

  • Rectorragies

  • Diarrhée chronique (nécessité de davantage d’examens complémentaires si diarrhée chronique que si constipation)

Il est à noter que l’intensité de la douleur, l’amaigrissement, la présence de symptômes nocturnes et l’anorexie n’avaient pas été retrouvés comme significativement associés à une pathologie organique dans ce même article.
Les examens complémentaires devant être pratiqués lorsqu’un doute sur une organicité existe sont :

  • Coloscopie (avec biopsies systématiques dans les formes diarrhéiques pures)

  • Biologie: NFS, Iono, BHC, CRP, VS

  • TSH, intérêt faible si absence de signes extra digestifs,

  • Recherche de maladie cœliaque (discuté)

  • Recherche d’une intolérance au lactose

  • Pas d’intérêt en pratique quotidienne : EPS, Coprologie fonctionnelle, Imagerie



Schéma de synthèse : Mayer E NEJM 2008

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Sommaire iconSommaire des tableaux Sommaire des figures
«Exploitations familiales aux investissements limités peu, dominance élevage» 13

Sommaire iconSommaire Sommaire 1 Introduction

Sommaire iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com