Iii structure et fonctionnement





télécharger 23.61 Kb.
titreIii structure et fonctionnement
date de publication17.10.2016
taille23.61 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
III. STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT

L’ABA comprend les organes suivants :

Le Conseil de l’Institut,

Le Comité de Gestion,

Le Directeur Général,

Le Conseil de Section.

3.1. Conseil de l’Institut

Le Conseil de l’Institut est l’organe suprême de l’Institut. Il réunit les représentants de tous les corps constitutifs de l’Etablissement. A ce titre, il a pour principales attributions :

l’orientation de la politique générale de l’Etablissement

le développement des activités académiques et scientifiques

la délibération sur les questions se rapportant à l’octroi des diplômes honorifiques, aux prévisions budgétaires et à la carrière du personnel de l’Institut,

etc.

3.2. Comité de Gestion

Le Comité de gestion assure la gestion courante de l’Institut et exécute les discisions du Conseil de l’Institut et de la hiérarchie.

Le Comité de Gestion comprend :

Le Directeur Général (DG)

Le Secrétaire Général Académique (SGAC)

Le Secrétaire Général Administratif (SGAD)

Actuellement, le Comité de gestion de l’ABA-KIN se compose de la manière suivante :

Le D.G. : SHONGO LOHONGADANGI

Désigner Scénographe / Architecte d’Intérieur

Le SGAC : MAKALA MBUTA

Sculpteur

Le SGAD : MUMVUDI KATULA

Directeur – Chef de Service

3.3. Le Directeur Général

Le D.G. Supervise et coordonne l’ensemble des activités de l’Etablissement. A ce titre :

Il assure l’exécution des décisions du C.A-IST et du Comité de gestion ;

Il préside le Conseil de l’Institut et le Comité de gestion ;

Il veille au respect du Statut et des règlements de l’Etablissement ;

Il exerce tous les pouvoirs du Comité de gestion en cas d’urgence

3.4. Le Conseil de Section

La Section est une unité d’enseignement, de recherche et de production jouissant de l’autonomie de gestion. Son organe est le Conseil de section qui est constitué du personnel académique et scientifique.

Outre les attributions qui peuvent lui être conférées par le règlement organique de l’ABA, le Conseil de Section gère et administre son entité. Il est dirigé par un Chef de Section qui a deux adjoints : l’un chargé de l’enseignement, et l’autre de recherche. Il comprend aussi le Secrétaire Académique et les Chefs de Département.

L’ABA-KIN a présentement deux sections à savoir la Section Art –plastiques et la Section Arts graphiques.

La Section Art –plastiques comprend les départements de sculpture, de peinture de céramique et métal.

La Section Arts graphiques a deux départements : la Communication visuelle et l’Architecture d’intérieur.

En dehors de ces deux sections, l’ABA compte en son sein une école secondaire d’application ayant rang de section. En effet, l’Arrêté Ministériel N°0043/93 du 31 décembre 1997 a rattaché l’Institut des Beaux-arts (humanités artistiques) à l’Académie des Beaux-arts.

IV. PROGRAMME DES ETUDES

L’ABA organise à l’heure actuelle, les études de graduat et de licence en Arts plastiques et graphiques. Le 1er cycle porte essentiellement sur la professionnalisation. L’’étuiant qui termine doit etre à meme d’exercer normalement le métier d’artiste par la réalisation des œuvre de qualité.

Par contre, les deux années du second cycle orientent les enseignements sur la spécialisation et la recherche tant théorique qu’appliquée dans le domaine précis des arts pastiques et graphiques.

V. PERSONNEL ACADEMIQUE ET SCIENTIFIQUE

L’ABA utilise, pour ses enseignants, un personnel académique et scientifique compétent dont l’effectif est de 74 unités.

Notons que l’ABA bénéficie de temps à autres de l’appui des différents partenaires pour la formation de ses enseignants à l’étranger, notamment : en Belgique, en France, en Italie, en Allemagne, en Autriche, en Espagne, en Chine, etc.

VI. CONDITIONS D’ADMISSION

A. Premier cycle (graduat)

Pour etre admis en 1er graduat, le candidat doit payer son formulaire d’inscription et constituer un dossier comprenant tous les elements constitutifs du dossier de candidature ;

Il doit en outre réussir au test d’admission et etre en règle avec le paiement des frais d’études.

B. Deuxième cycle (licence)

Le candidat admissible en 1ère licence doit remplir les critères suivants :

Etre détenteur d’un diplôme de graduat en Arts plastiques ou graphiques ;

Avoir une expérience professionnelle d’au moins deux ans ;

Ecrire une lettre de motivation avec curriculum vitae ;

Constituer un dossier de candidature.

VII. RAYONNEMENT DE L’INSTITUT

Une école d’Art doit rayonner, par la qualité de sa production, par le service qu’elle est appelée à rendre à la société.

Dans le cadre de la promotion de sa production artistique, l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa dispose de deux galeries d’art qui organisent les expositions permanentes des œuvres aussi bien des artistes que des étudiants.

Un jury se tient une fois par semaine pour sélectionner les meilleures œuvres à exposer pour la vente.

Il est à noter que les deux galeries sont ouverte tous les jours de la semaine, y compris le dimanche, de 9h00 à 15h00’.

Plusieurs artistes y tiennent regulièrement des expositions individuelles ou collectives.

Par ailleurs, l’Académie des Beaux-Arts abrite le Musée National de Kinshasa qui est l’antenne régionale de l’Institut des Musées Nationaux du Congo.

Diverses personnalité de marque, du monde tant politique, diplomatique, culturel qu’économique, visitent réulièrement l’Académie des Beaux-Arts. Il enest de meme de nombreux étudiants et eleves et d’autres établissements qui s’y ressourcent.

En outre, l’Académie des Beaux-Arts organise souvent, en partenariat avec d’autres institutions nationales et étrangères, des manifestations culturelles (séminaires, colloques, conférences, etc.).

Son site pittoresque reçoit la visite des invités de marque du Gouvernement ainsi que des touristes de passage à Kinshasa.

Notons que divers organismes nationaux e internationaux ainsi que des particuliers font recours à l’expertise de l’Académie des Beaux-Arts pour différents travaux de conception et de réalisation dans le domaine des arts plastiques et des arts-graphiques.

VIII. BIBLIOTHEQUE

Grace au concours de l’Ambassade de France en République Démocratique du Congo, l’Académie des Beaux-Arts. L’Académie des Beaux – Arts dispose actuellement d’une bibliothèque spécialisée dans le domaine des arts plastiques et des arts graphique.

Elle est ouverte aux étudiants, professeurs et chercheurs d’horizons divers et est dirigée par un personnel qualifié.

Son fonds documentaire de plus de 3.600 ouvrages est un riche patrimoine pour les nombreux lecteurs qui fréquentent régulièrement cette bibliothèque.

IX. COOPERATION

La formation artistique ne saurait se faire en vase clos. Car, l’Art en tant qu’activité spécifique humaine est appelé à sortir de son cadre de création ou de naissance pour porter au plus loin possible son message.

Ce faisant, dans le souci d’appuyer son action pédagogique par diverses expériences issues de la rencontre avec l’autre et de promouvoir l’art congolais, l’Académie des Beaux-Arts entretient des liens de partenariat avec organismes et institutions tant sur le plan national qu’international.

Et, au regard des résultats déjà obtenus, nous pouvons affirmer que les échanges issus de ce partenariat sont réciproquement bénéfiques.

C’est le cas avec :

L’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (France) ;

L’Ecole Supérieure d’Art et de Design d’Amiens (France) ;

Le Quai-Ecole Supérieur d’Art de Mulhouse ;

L’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles (Belgique) ;

La Faculté des Beaux-Arts de l’Université Polytechnique de Valence (Espagne) ;

L’Académie des Beaux-Arts de Beijing (Chine) ;

Africalia absl de Bruxelles (Belgique) ;

Culture France ;

L’Association Chooseone de Paris (France) ;

L’Ecole Supérieur des Arts Visuels La Cambre de Bruxelles en Belgique ;

L’Académie des Beaux-Arts de Tournai en Belgique ;

L’Académie Internationale d’Eté de Libramont en Belgique ;

L’Ecole Supérieur d’Arts ;

Etc.

Soulignons que les échanges d’étudiants et des professeurs sont particulièrement actifs entre l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa et l’Ecole Supérieur Décoratif de Strasbourg en France. Le Quai-Ecole Supérieure d’Arts de Mulhouse en France ainsi qu’avec la Faculté des Beaux-Arts de l’Université Polytechnique de Valence en Espagne. Des ateliers de formation et des stages professionnels sont organisés de part et d’autres.

Notons que l’Académie des Beaux-Arts dispose en son sein d’une résidence d’accueil pour les artistes et hommes de culture étrangers de passage à Kinshasa. Cette résidence, dont l’intérieur a été réfectionné grâce au concours de la coopération française, a aujourd’hui un confort requis aux normes modernes.

Sur place à Kinshasa, l’Académie des Beaux-Arts entretient des bons rapports avec les services culturels de certains Ambassades, comme :

L’Ambassade de France ;

L’Ambassade d’Italie ;

L’Ambassade de Belgique ;

L’Ambassade des U.S.A. ;

L’Ambassade d’Espagne ;

L’Ambassade de Tunisie ;

L’Ambassade de Chine ;

L’Ambassade de la Corée du Sud ;

Le Bureau de l’UNESCO à Kinshasa.

X. PERSPECTIVES D’AVENIR

Au fil du temps, l’Académie des Beaux-Arts est parvenue à assurer sa croissance, tant sur le plan scientifique que culturel. Face à la demande sans cesse accrue des candidats à l’inscription et pour répondre aux exigences de modernité, la construction des nouvelles infrastructures de base et l’acquisition d’un équipement conséquent s’imposent.

C’est cette vision de la modernisation de notre Institut qui pour le moment constitue le socle de nos perspectives d’avenir, lesquels restent centrées sur l’amélioration de notre action pédagogique, en passant par celle de nos conditions de vie, de travail et d’études, pour jouer au mieux son rôle d’Ecole à vocation régionale africaine.

Parmi les projets les plus en vue à cet effet, nous citerons :

La construction des nouveaux bâtiments devant abriter des ateliers, auditoires et bureaux ;

L’acquisition d’un équipement didactique moderne et d’un outil de travail performant ;

La réhabilitation du site assez vaste de notre Etablissement, avec son parc parsemé d’œuvres d’arts, pour en faire un véritable musée d’art moderne en plein air.

L’intensification du service à rendre à la société pour la consommation par celle-ci de notre art ;

La consolidation et l’expansion des liens de partenariat avec des écoles d’art analogues en Afrique en vue de leur mise en réseau et avec des écoles correspondantes d’occident pour une mise à niveau ;

La promotion de l’Académie des Beaux-Arts à l’extérieur par la participation de nos artistes à des manifestations culturelles et artistiques d’envergure à travers le monde : biennales, exposition, séminaires, colloques, etc.

Tout appui qui irait dans ce sens, serait le bienvenu.

similaire:

Iii structure et fonctionnement iconIii structure des lipides

Iii structure et fonctionnement iconIii. Structure des différentes protéines amyloïdes
Qui ressemble à du sucre introduit par Virchow, pendant qu’il s’agissait d’une substance analogue à l’amidon

Iii structure et fonctionnement iconEtude de la structure d’atténuation du signal de la table de mixage
«Utilisation d'une plaquette d'essai (Labdec)» pour vous expliquer le fonctionnement d’une plaquette d’essai. Allez le consulter

Iii structure et fonctionnement iconPresentation de la structure capacité de la structure Jours et horaires...

Iii structure et fonctionnement iconNouvelles perspectives en extraction d'information Michel Dupont,...
«structure matérielle» (titres, résumé…), sans prise en compte de la structure syntaxique et sémantique des phrases

Iii structure et fonctionnement icon1 caracterisque de la structure
«Les câlinous» est un lieu chaleureux et convivial dans lequel les enfants expérimentent la vie en collectivité. Les professionnelles...

Iii structure et fonctionnement iconI- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs...
«maîtriser» la mise en route d’une grossesse soit en l’empêchant : soit en la favorisant

Iii structure et fonctionnement icon2 Analyse fonctionnelle du besoin 21 Phases de vie
«mi» la commande de montée impulsionnelle et «di» la commande de descente impulsionnelle. Le Grafcet qui montre le fonctionnement...

Iii structure et fonctionnement iconStructure béton – pose contre structure béton

Iii structure et fonctionnement iconÉtablissant la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits...
«Macronellicoccus hirsutus (cochenille rose de l'hibiscus) est supprimé de l'annexe A, chapitre II (département de la Guyane), point...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com