Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation





télécharger 0.55 Mb.
titreSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation
page7/14
date de publication20.11.2017
taille0.55 Mb.
typeLe programme
m.20-bal.com > documents > Le programme
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

Article 1
Le Montpellier club handisport organisait un stage multisports. Il a permis à de jeunes handicapés et valides de se rencontrer au centre Propara. L’occasion pour les uns de montrer de quoi ils sont capables et pour les autres, de découvrir le handisport.
« Prends ma place »
Du 14 au 18 avril, pour la 3e année, le Montpellier club handisport et le comité départemental handisport de l’Hérault ont proposé un stage multi-activités à de jeunes handicapés physiques ou sensoriels.

En partenariat avec la maison pour tous Albert-Dubout et à l’initiative de Guilhem Turiel, directeur de la maison pour tous Fanfonne-Guillierme, des enfants (valides) du centre de loisirs ont été invités à les rencontrer au gymnase du centre de rééducation fonctionnelle Propara, durant deux jours entiers. Cette rencontre mixte autour du sport vise, en confrontant leurs pratiques mutuelles, à éduquer le regard de ces futurs adultes à une différence finalement très superficielle. « Il s’agit d’en faire de petits ambassadeurs, explique Stéphane Janneau, président du comité départemental handisport de l’Hérault, qu’ils parlent avec leurs parents, se demandent ce qu’on peut faire en ville pour ne pas nous gêner ou qu’on n’oublie pas de nous demander si l’on veut être aidé. Le handicapé est une personne ! »
Faire ensemble

Loin d’accentuer leurs différences, l’expérience leur montre tout ce qu’ils peuvent faire ensemble. Les jeunes handicapés ne demandent qu’à s’ouvrir : « Cela me plaît beaucoup, déclare Inès, qui se déplace en déambulateur, On crée des liens, on se revoit après. » Guillaume est un passionné de foot : « L’ambiance est cool. Cela m’aide à aller vers les autres. » Thomas, un jeune sourd à l’air un peu lunaire, défend une vision toute simple. Il aime tous les sports. Tous.

« L’objectif reste de prendre du plaisir », rappelle Stéphane Janneau. La quinzaine de gosses présents s’est adonnée à différentes activités, telles que les fléchettes, la boccia (un jeu de balle) ou encore la sarbacane. Encadrés par des étudiants de la filière staps, ils ont également pratiqué le handi karaté et le basket en fauteuil. Des disciplines perturbant sérieusement le savoir-faire des petits valides. « J’ai essayé le basket en fauteuil, raconte Célia, une brunette du centre de loisirs Albert-Dubout, on est serré dedans. C’est dur à manier ! »

Avec la loi de février 2005 sur l’égalité des chances, de plus en plus d’enfants handicapés vont être accueillis dans les écoles. « On développe un programme de dédramatisation du handicap pour les écoles, indique Stephane Janneau Il suffit qu’on nous le demande ! »
Le handicap, aujourd’hui, est une question transversale. L’affaire de tous.

Infos : Montpellier club handisport, 04 67 41 78 72.
Légende

Quelles différences, une fois assis ?...
Encadré

Adieu le bleu !

A Montpellier, la police municipale fait bien respecter le stationnement réservé, note M. Janneau. La loi européenne remplace le bleu des emplacements par le seul pictogramme du fauteuil. Ce bleu était une idée des hypermarchés. Il fonctionnait comme

un réflexe pavlovien ! On les repèrera moins...”

Article 2
L’association Les petits débrouillards Languedoc-Roussillon prend ses quartiers à Montpellier. La science à la portée de tous.
Système débrouille
L’association Les petits débrouillards Languedoc-Roussillon s’installe à Montpellier, 2 place des Charmilles, à proximité du rond point de Celleneuve, avenue de Lodève. Présente dans la région depuis près de 15 ans, l’association diffuse la pratique des sciences et des techniques auprès des jeunes, en l’abordant d’un point de vue ludique.

Son action se décline dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) dans les quartiers Mosson (Paillade), Cévennes (Petit-Bard), Prés d’Arènes (Saint-Martin/Tournezy). Elle intervient également dans les maisons pour tous, ainsi qu’auprès des associations de quartier. Habilitée à faire passer le Bafa, l’association organise des séjours pour les 8/16 ans, lors des vacances scolaires. Elle collabore aussi avec les enseignants et les aide techniquement à concevoir et réaliser des projets scientifiques.

Les petits débrouillards LR est membre du réseau national d’associations Planète sciences, agréé jeunesse éducation populaire et par l’Education nationale, qui regroupe 700 clubs scientifiques en France. De quoi éveiller la curiosité des jeunes !

Infos : 04 67 70 33 58 et apdlr@wanadoo.fr ou languedoc-roussillon@planete-sciences.org

Brèves
Saint Clément

Avec le printemps viennent les repas de rues et les fêtes de quartier. La fête de Saint Clément se tient le vendredi 6 juin, dès 18h30. Gageons qu’elle sera, comme chaque année, un moment fort de la vie du quartier. Tous les riverains sont conviés.

Infos : 04 67 52 63 11
Semaine culturelle berbère

Organisée par l’association culturelle des Berbères de Kabylie (Acbk) et l’association Franco Berbère de Montpellier, la manifestion se tient du 13 au 24 mai.

Le programme : A la maison pour tous François-Villon, du 13 au 23 mai (vernissage le 14 à 19h), exposition de poteries, photos et tenues traditionnelles. Montage d’une tente berbère. Le 17 mai à 19h, lecture de la pièce de théâtre La fenêtre du vent de et par Arezki Metref.

A 20h30, Scène de vie : le rouler de couscous avec Louisa Hassani (à 21h, coucous 7 €).

A la maison pour tous Paul-Emile-Victor, le 16 mai à 19h30, projection du documentaire Ath’Yenni paroles d’argent d’Arezki Metref.

A la maison de quartier Jean-Pierre-Chabrol, le 24 mai à 20h, Concert de chants berbères de Kabylie (également le 23 mai, à la maison pour tous Marie-Curie). L’entrée est libre.

Infos : 04 67 10 04 76 ou 04 67 45 33 50
Taekwondo à Pagnol

Les cours de teakwondo, initiés il y a 3 ans par le centre de formation Dragons team au collège Marcel-Pagnol, ont repris depuis un mois, sous la direction de M. Phong Phana Phommaline. Il y a deux séances d’entraînement : le lundi de 17h à 18h pour les débutants et le mardi, même horaire, pour les confirmés. Cette reprise émane d’une demande des profs d’EPS, poussés par les élèves, pour beaucoup licenciés du club Montpellier élite taekwondo. L’encadrement, renouvelé, est constitué en totalité d’anciens élèves du collège. C’est dire si l’implication est sincère et le désir de réussite important. Fin juin, un bilan pédagogique sera effectué. L’opération sera reconduite et développée à la rentrée.

Infos : 04 67 69 01 15 ou 06 99 90 74 47

Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Maison pour tous

François-Villon

04 67 45 04 57

Rencontres inter judo. Le 24 mai, de 13h30 à 17h.

Braderie du Secours Populaire. Le 6 juin, de 10h30 à 17h.

“Pestacle” : clown pour adultes. Le 6 juin, de 20h30 à 22h. Avec la Cie A tout Théâtre.
Maison pour tous

Fanfonne-Guillierme

04 67 04 23 10

Fête de quartier. Le 7 juin à 18h.
Maison pour tous

Paul-Emile-Victor

04 99 58 13 58

Peinture sur porcelaine. Le 26 mai, dès 10h. Avec l’association Pigment et Kaolin.

Sculpture sur siporex. Le 2 juin, de 14h à 17h. Matériel fourni. Avec l’association ARS.

Après-midi récréative senior. Les 13, 20 et 27 mai, le 10 juin. Le 3 juin, pique-nique à Brissac. Dès 14h. Avec l’association Lou Clapas.

Gala de fin d’année. Le 30 mai à 18h30. Piano, violoncelle et guitare.
Maison de quartier

Jean-Pierre Chabrol

04 67 57 56 67
Maison pour tous

André-Chamson

04 67 75 10 55

Exposition : Montpellier, son histoire. Du 13 au 16 mai. Avec les CM2 de l’école Baruch-Spinoza (Vernissage le 13 mai à 18h30).

L’aprèm à jeux. Le 17 mai de 15h à 17h. Par les Collégiens du Clas. Avec la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau.

Mosaïque et dessin. Les 24 et 25 mai et les 7 et 8 juin dès 10h. Avec l’association Za’faran (06 26 40 51 62).

Galas de fin d’année. Le 6 juin à 18h30, piano.
Maison de quartier

Antoine-de-Saint-Exupéry

04 67 47 30 90

Voyage à Roland-Garros. Le 28 mai. Enfants et adolescents.

Tournoi de judo interclub. Le 1er juin de 14h à 19h. Maison du judo.

Fête de quartier. Le 7 juin de 16h à 23h. Esplanade Bagatelle.
Maison pour tous

Marcel-Pagnol

04 67 42 98 51

Week-end Japon. Les 10 et 11 mai dès 10h. Stages d’ikebanas, sushis, origamis, mangas. Avec l’association ASSIANA (06 20 30 31 60).

Concert pédagogique de piano. Le 21 mai de 10h30 à 11h30. Avec Jacques Bisciglia.


Pages 25 et 25

Vies de QUARTIER
Croix d’argent

Estanove - Pas du loup - Lepic- Tastavin - Mas Drevon - Croix d’argent - Bagatelle - Puech d’argent
Légende photo colonne

L’école maternelle Surcouf a fêté le carnaval le 28 avril en compagnie de Marlène Castre et Christophe Moralès, conseiller général du canton, ici avec la directrice.
Le billet de votre élu

Marlène Castre,adjointe déléguée au quartier

« Les agents de proximité anticipent les plaintes et apportent une réponse »

Dans les semaines qui viennent, vous rencontrerez sûrement les quatre agents de proximité du quartier. Ce sont des intermédiaires entre les habitants et les services municipaux.

Vingt et un agents sont déjà dans les quartiers Mosson et Centre. Le but recherché est d’anticiper les plaintes et d’apporter une réponse (réparation ou explication) dans les quatre à cinq jours directement au riverain intéressé qui les a alertés. Les interlocuteurs des agents de proximité sont les services de la voirie, des espaces verts, des eaux et de l’assainissement, de la police municipale ou, pour le nettoyage, les prestataires de la Ville.

Réservez-leur un bon accueil. L’expérience dans les autres quartiers de Montpellier a prouvé que leur travail est une véritable mission de service public. Beaucoup moins de réclamations parviennent actuellement en mairie.
Contacts

Marlène Castre. Maison pour tous Albert-Camus. 118, allée Maurice-Bonafos.
Tél : 04 67 69 93 47

Article 1
Roger Bourachot a été fait citoyen d’honneur de la ville. A 96 ans, bouliste depuis sept décennies, il a toujours bon pied bon œil et compte bien continuer comme ça.
Une vie dans le siècle
Quand on lui fait remarquer qu’il ne fait pas son âge, Roger Bourachot affiche un grand sourire et en convient bien volontiers. Installé au Mas Drevon, il a été fait citoyen d’honneur de la ville le 16 février à l’occasion de l’inauguration du boulodrome Bernard-Gasset, à Garosud. Licencié à l’Entente cheminots Lantissargues Montpellier, ce mordu de pétanque pratique sa passion depuis... 70 ans ! Un loisir qui lui a permis de s’intégrer dans le quartier lors de son arrivée il y a six ans. « Avec ma femme, nous connaissions un peu Montpellier car nous avons de la famille. Nous avions envie de soleil et d’une grande ville où tout est à portée de main. Nous arrivions d’un village de l’Indre, où nous avions pris notre retraite. Mais il se dépeuplait peu à peu ».
Le Paris des années 30

Assis à la table de la salle à manger, Roger Bourachot fait dérouler sa vie qui a accompagné le XXe siècle. Une existence qui a débuté en janvier 1912 sous le sceau de l’abandon. « J’ai été abandonné par ma mère à la naissance et confié à l’Assistance publique. Jusqu’à l’âge de 13 ans, on m’a placé en familles d’accueil dans le Morvan et ensuite, j’ai dû travailler dans les fermes. C’était une existence rude ». Après son service militaire, il “gagne” Paris. Sans qualifications particulières, il enchaine les petits boulots. On l’imagine dans ce Paris populaire des années 30, immortalisé par les films de Marcel Carné, la poésie tempérée par la dureté des conditions de vie : « En 36, je travaillais sur le chantier de l’électrification du chemin de fer. J’ai participé aux grandes grèves de cette époque. Le retour de bâton ne s’est pas fait attendre. Une fois le conflit terminé, j’ai été renvoyé. » Il passe alors les concours administratifs et entre aux Hôpitaux de Paris. La guerre le surprend, jeune marié et père de famille. Lors d’une des rares incursions de son régiment en territoire allemand, Roger Bourachot découvre l’avancement du mode de vie des « boches » : « On nous les présentait comme des barbares mais pourtant dans leurs maisons, il y avait tout un confort que nous ne connaissions pas en France. Cette découverte m’a fait relativiser la propagande que nous assénaient les chefs militaires français ».
Une existence laborieuse

Il a la chance de ne pas être fait prisonnier et regagne Paris à l’été 40. « Ceux qui n’ont pas vécu l’Occupation ne peuvent pas se rendre compte. Il n’y avait rien à manger. On avait des tickets de rationnements : 350 grammes de pain par jour, 150 grammes de viande par semaine. Moi, j’avais le privilège de manger, tous les midis, au réfectoire de l’hôpital, où j’avais retrouvé ma place ». Et puis, accessoirement, c’était une période où il ne pouvait pas jouer à la pétanque. Mais dès la Libération, il retrouve la possibilité de renouer avec sa passion.

La paix retrouvée ne facilite pas la vie quotidienne pour autant. Roger perd sa femme et se retrouve seul à élever ses trois enfants. Il cumulera souvent plusieurs emplois pour joindre les deux bouts. Mais c’est aux côtés de sa deuxième épouse qu’il va vivre une expérience émotionnelle forte. « A la retraite, j’ai décidé de retrouver ma mère. Je ne connaissais que son nom et son lieu de naissance. Après plusieurs mois de recherche, je l’ai retrouvé. Elle habitait dans l’Allier, s’était marié et avait eu des enfants. Un jour, sans prévenir, j’ai sonné à sa porte ». Aujourd’hui, Roger regrette son manque de diplomatie qui lui a fait rater cette rencontre. « Je m’y suis mal pris. Ma visite a duré quelques minutes. Cette vieille dame de 80 ans a nié être ma mère et a refusé de “ressortir” cette vieille histoire. Elle m’a mis à la porte. Tant pis. Au moins j’ai vu le visage de ma maman ». Pendant un moment, Roger Bourachot n’est plus là. Les yeux perdus dans le vague, il repense au petit garçon abandonné qu’il était il y a presque cent ans.
Légende

Roger Bourachot.


Article 2
Une fresque murale sur les murs de l’Espace famille est l’aboutissement d’une action contre la discrimination.
Mur en couleurs
Depuis quelques semaines, l’Espace Famille, située au 191 rue Louis-Aragon s’est doté d’une fresque murale, réalisée par deux jeunes grapheurs du quartier, Cole et Zest. Une réalisation qui est l’aboutissement d’un projet pédagogique initié dans le cadre du Festival des différences, organisé par le conseil régional. Pendant plusieurs semaines, des ateliers-débats ont été organisés, réunissant les enfants du quartier, leurs parents, les animateurs et les partenaires bénévoles sur le thème de la discrimination. Parallèlement, la décision de réaliser une fresque a été lancée. Chacun, petits et grands, a été invité à soumettre à un jury composé d’habitants du quartier, des dessins préparatoires sur ce thème. L’occasion pour tous d’exprimer sa vision de la discrimination et surtout de la différence. 35 dessins étaient en lice et le choix a été difficile. Néanmoins, cette expérience a été enrichissante et a permis à l’espace famille de fédérer les habitants du quartier. A noter que le 7 juin, une grande manifestation est prévue mêlant un repas de rue et une présentation des projets artistiques issus du quartier.

Infos : Espace Famille 191 rue Louis-Aragon. 04 67 27 43 92
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

similaire:

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconMachine to Machine & Objets connectés : 10ème Edition du Salon des Professionnels
«produits» dévoilées par les exposants dans les domaines du MtoM & Objets Connectés et des Systèmes Embarqués. En avant première,...

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconLe résumé des annonces
«produits et services» qui seront présentées durant les 2 jours ½ de cette manifestation. Informations arrêtées au 09. 2016. L’intégralité...

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconBonjour (ou plutôt bonsoir pour les couche-tard !) aux internautes...

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconDescription de la manifestation de chacun des Cinq Eléments chez les animaux

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconAtelier : sur ScenariChain, un a
«brique» du logiciel ScenariChain, également qualifié «d’étape», contenant un grain de contenu. Les nœuds sont liés entre eux : ce...

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconCours d’épidémiologie
«pot» amical réunissant les auteurs, les partenaires et les membres des Conseils Scientifique et Administratif

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation icon2010 Objectifs Et Appel à participation 04-06 Novembre, 2010, Tunisie...

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconListe et descriptif des innovations/ nouveautés présentées par les exposants

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconLancement d’un appel à manifestation d’intérêt

Sur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme complet, la liste des auteurs invités. Sont également présentées les librairies partenaires de la manifestation iconA : École supérieure de la cuisine française, Centre Jean Ferrandi...
«Vous lirez dans le prochain numéro de Process un cours résumé de la manifestation sur les dénominations de mets. Au fait, les participants...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com