Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne»





télécharger 2.94 Mb.
titreLeçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne»
page1/35
date de publication15.09.2017
taille2.94 Mb.
typeLeçon
m.20-bal.com > documents > Leçon
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   35


LACAN

…Ou pire

Le savoir du psychanalyste

1971-72

Ce document de travail a pour sources principales :


  • ...Ou pire, reprographie datée de 1981.

  • ...Ou pire, sténotypie sur le site de l’E.L.P.

  • ...Ou pire, fichiers « mp3 » des séances, sur le site de Patrick VALAS.


Le texte de ce séminaire nécessite l’installation de la police de caractères spécifique, dite « Lacan », disponible ici :

http://fr.ffonts.net/LACAN.font.download (placer le fichier Lacan.ttf dans le répertoire c:\windows\fonts)

Les références bibliographiques privilégient les éditions les plus récentes. Les schémas sont refaits.

N.B.  Ce qui s’inscrit entre crochets droits [ ] n’est pas de Jacques LACAN.

(Contact)


Table des matières


04 Novembre 1971 Le savoir du psychanaliste

02 décembre 1971 Le savoir du psychanaliste

Leçon 1 08 décembre 1971

Leçon 2 15 décembre 1971

06 janvier 1972 Le savoir du psychanaliste

Leçon 3 12 janvier 1972

Leçon 4 19 janvier 1972

03 février 1972 Le savoir du psychanaliste

Leçon 5 09 février 1972

03 mars 1972 Le savoir du psychanaliste

Leçon 6 08 mars 1972

Leçon 7 15 mars 1972

Leçon 8 19 avril 1972

04 mai 1972 Le savoir du psychanaliste

Leçon 9 10 mai 1972

Leçon 10 17 mai 1972

01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste

Leçon 11 14 juin 1972

Leçon 12 21 juin 1972


Jeudi 4 Novembre 1971 « Entretiens de Sainte-Anne » Table des matières



En revenant parler à Ste-Anne, ce que j’aurai espéré c’est qu’il y eût là des « internes » qu’on appelle ça, qui s’appelaient

de mon temps « les internes des asiles », ce sont maintenant « des hôpitaux psychiatriques », sans compter le reste.

C’est ce public-là qu’en revenant à Ste-Anne je visais. J’avais l’espoir que certains d’entre eux se dérangeraient.

Est-ce que s’il y en a ici - je parle d’internes en exercice - ils me feraient le plaisir de lever la main ?

C’est une écrasante minorité, mais enfin ils me suffisent tout à fait.

À partir de là - et pour autant que je pourrais soutenir ce souffle - je vais essayer de vous dire quelques mots.


Il est évident que ces mots, comme toujours, je les fais improvisés, ce qui ne veut pas dire que je n’aie pas là

quelques petites notes, mais ils sont improvisés depuis ce matin, parce que je travaille beaucoup.

Mais faut pas vous croire obligés d’en faire autant.
Un point sur lequel j’ai insisté, c’est sur la distance qu’il y a entre le travail et le savoir, car n’oublions pas que ce soir,

c’est du savoir que je vous promets, donc pas tellement besoin de vous fatiguer. Vous allez voir pourquoi,

certains le soupçonnent déjà, pour avoir assisté à ce qu’on appelle mon séminaire.
Pour en venir au savoir, j’ai fait remarquer dans un temps déjà lointain ceci : que l’ignorance puisse être considérée

- dans le bouddhisme - comme une passion. C’est un fait qui se justifie avec un peu de méditation, mais comme

c’est pas notre fort - la méditation - il n’y a pour le faire connaître qu’une expérience. C’est une expérience que j’ai eue

- marquante ! - il y a longtemps, justement, au niveau de la salle de garde.
Parce que ça fait une paye que je fréquente ces murailles - pas spécialement celles-là à cette époque - et ça devrait être… c’est inscrit quelque part, du côté de 25-26, et les internes à cette époque - je ne parle pas de ce qu’ils sont maintenant - les internes aussi bien « des hôpitaux » que de ce qu’on appelait « les asiles », c’était sans doute un effet de groupe,

mais pour ce qui est d’en tenir à l’ignorance, ben ils étaient un peu là, semble-t-il ! On peut considérer que c’est lié

à un moment de la médecine, ce moment devait forcément être suivi de la vacillation présente.
À cette époque, après tout cette ignorance…

n’oubliez pas que quand je parle d’ignorance, je viens de dire que c’est une passion,

c’est pas pour moi une moins value, c’est pas non plus un déficit, c’est autre chose

…l’ignorance est liée au savoir. C’est une façon de l’établir, d’en faire un savoir établi. Par exemple quand on voulait

être médecin dans une époque, qui bien sûr était la fin d’une époque, eh bien c’est normal qu’on ait voulu

- enfin à cette époque on avait un peu encore d’orientation - qu’on ait voulu bénéficier, montrer, manifester,

une ignorance si je puis dire consolidée.
Ceci dit, après ce que je viens de vous dire de l’ignorance, vous ne vous étonnerez pas que je fasse remarquer

que l’« ignorance docte », comme s’exprimait un certain cardinal au temps où ce titre n’était pas un certificat d’ignorance,

un certain cardinal appelait « ignorance docte » le savoir le plus élevé. C’était Nicolas DE CUES, pour le rappeler en passant.
De sorte que la corrélation de l’ignorance et du savoir est quelque chose dont il nous faut partir essentiellement,

et voir qu’après tout que l’ignorance, comme ça, à partir d’un certain moment, dans une certaine zone, porte le savoir

à son niveau le plus bas, ce n’est pas la faute à l’ignorance, c’est même le contraire. Depuis quelques temps

dans la médecine, l’ignorance n’est plus assez docte pour que la médecine survive d’autre chose que de superstitions. Sur le sens de ce mot, et précisément concernant à l’occasion la médecine, je reviendrai peut-être tout à l’heure, si j’ai le temps.
Mais enfin, pour pointer quelque chose qui est de cette expérience avec laquelle je tiens beaucoup à nouer le fil après ces - mon Dieu ! - ces quelques 45 ans de fréquentation de ces murailles - c’est pas pour m’en vanter, mais depuis que j’ai livré quelques uns de mes Écrits à la poubellication, tout le monde sait mon âge, c’est un des inconvénients - à ce moment, je dois dire que le degré d’ignorance passionnée qui régnait à la salle de garde de Ste Anne, je dois dire que c’est irrévocable.
C’est vrai que c’étaient des gens qui avaient la vocation, et à ce moment-là avoir la vocation des asiles c’était quelque chose d’assez particulier. Dans cette même salle de garde arrivèrent en même temps quatre personnes dont je ne trouve pas à dédaigner de réévoquer les noms, puisque je suis l’un d’entre eux. L’autre que je me plairai à faire resurgir ce soir c’était Henri EY. On peut bien dire, n’est-ce pas, avec l’espace de temps parcouru, que cette ignorance, EY en fut le civilisateur. Et je dois dire que je salue son travail. La civilisation, enfin ça ne débarrasse d’aucun malaise, comme l’a fait remarquer FREUD, bien au contraire, Unbehagen, le pas-bon aise, mais enfin, ça a un côté précieux.

Si vous croyiez qu’il devait y avoir le moindre degré d’ironie dans ce que je viens de dire, vous vous tromperiez lourdement, mais vous ne pouvez que vous tromper, parce que vous ne pouvez pas imaginer ce que c’était dans le milieu des asiles, avant que EY y ait eu mis la main. C’était quelque chose d’absolument fabuleux !
Maintenant l’histoire a avancé et je viens de recevoir une circulaire marquant l’alarme qu’on a dans une certaine zone

du dit milieu, eu égard à ce mouvement prometteur de toutes sortes de flammèches qu’on appelle « l’anti-psychiatrie ».

On voudrait bien qu’on prenne position là-dessus, comme si on pouvait prendre position sur quelque chose qui est déjà une opposition. Alors je dois dire, je ne sais pas s’il conviendrait de faire là-dessus quelques remarques, quelques remarques inspirées de ma vieille expérience, celle que je viens d’évoquer précisément, et de distinguer à cette occasion entre la Psychiatrie et la psychiatrerie.
La question des malades mentaux ou de ce qu’on appelle, pour mieux dire les psychoses, c’est une question pas du tout résolue par l’anti-psychiatrie, quelles que puissent être là-dessus les illusions qu’entretiennent quelques entreprises locales. L’anti-psychiatrie est un mouvement dont le sens est la libération du psychiatre, si j’ose m’exprimer ainsi.

Et il est bien certain que ça n’en prend pas le chemin. Ça n’en prend pas le chemin parce que il y a une caractéristique qu’il ne faudrait quand même pas oublier dans ce qu’on appelle les révolutions, c’est que ce mot est admirablement choisi de vouloir dire : retour au point de départ.
Le cercle de tout ceci était déjà connu, mais est amplement démontré dans le livre qui s’appelle « Naissance de la Folie »,

de Michel FOUCAULT : le psychiatre a en effet un service social. Il est la création d’un certain tournant historique.

Celui que nous traversons n’est pas près d’alléger cette charge, ni de réduire sa place, c’est le moins qu’on en puisse dire. De sorte que ça laisse les questions de l’anti-psychiatrie un peu en porte à faux.
Enfin, ceci est une indication introductive, mais je voudrais faire remarquer que pour ce qui est des salles de garde,

il y a quelque chose tout de même de frappant qui fait à mes yeux leur continuité avec les plus récentes,

c’est à quel point la psychanalyse n’a - au regard des biais qu’y prennent les savoirs - la psychanalyse n’a rien amélioré.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   35

similaire:

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 4 17 Février 1971 Leçon 5 10 Mars 1971 Leçon 6 17 Mars 1971...
«discours». Je rappelle le discours du Maître et ces 4 disons positions, les déplacements de ces termes

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 18 11 mai 1955 Leçon 19 18 mai 1955 Leçon 20 25 mai 1955 Leçon...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconOn étudie les consommations annuelles en 1972, exprimées en francs,...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconRésumé : Un dispositif de fertilisation (T, N, P, Ca, nca, npca et...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 1 18 novembre 1959 Leçon 2 25 novembre 1959
«Éthique», vous verrez pourquoi, ce n’est pas par plaisir d’utiliser un terme plus rare, plus savant

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 1 06 Novembre 1957 Leçon 2 13 Novembre 1957
«l’algèbre lacanienne», IL faut installer la police de caractères dite «Lacan», disponible sur la page d’accueil du superbe site...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconHorological Machine N°5 CarbonMacrolon
«Imaginez-vous en 1972, prédire que la plupart des gens porteraient encore des montres rondes à trois aiguilles en 2012. Cela aurait...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLe Caes est dirigé par un Comité National (cnas) élu à la proportionnelle...
«ayants droits» participer aux activités et bénéficier des avantages de cette association 1901 créée en 1972 et fonctionnant grâce...

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 1

Leçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du psychanaliste Leçon 11 14 juin 1972 Leçon 12 21 juin 1972 j eudi 4 n ovembre 1971 «E ntretiens de s ainte -a nne» iconLeçon 10





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com