Bibliographie succincte





télécharger 278.42 Kb.
titreBibliographie succincte
page1/4
date de publication09.10.2017
taille278.42 Kb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > histoire > Bibliographie
  1   2   3   4



GROUPE DE TRAVAIL
CIRCONSCRIPTION DE SAINT-DIZIER

PRATIQUER LE LANGAGE

ORAL EN MATERNELLE


BAILLY Sophie

GRANDJANIN Annie

HUEL Virginie

GODFROY Martine

LESUISSE Virginie

THOUVENOT Martine

TIRON Martine

BELLATI Maryline
Coordination et synthèse : BENIGNI Nathalie et VAUTROT Francis







Sommaire


  • Introduction




  • 1ère partie :

Quelques préalables indispensables :


  • Le langage au cœur des apprentissages (extrait des programmes 2002)




  • Type de compétences et diversité des situations langagières




  • La fonction de communication du langage




  • Le rôle et la place de l'adulte



  • 2ème partie:

Tableaux des différentes compétences


  • Tableau des compétences syntaxiques




  • Tableau des compétences lexicales




  • Tableau des compétences phonologiques et articulatoires

+ Annexes 1 et 2


  • Tableau des compétences de communication




  • Tableau des compétences concernant le langage d'évocation




  • Tableau des compétences concernant le langage d'accompagnement de l'action (langage en situation)



  • 3ème partie

Programmation envisageable et modalités d'évaluation


  • Programmation




  • Des outils d'aide à l'évaluation



  • Bibliographie succincte



Introduction
Le document que vous avez entre les mains a été réalisé à la demande de Mme REYGNER, IEN de la circonscription de Saint-Dizier.

Il est le fruit d'une réflexion collective menée par un groupe d'enseignantes au cours d'animations pédagogiques et de journées de stage de formation continue.

Il a été conçu comme un outil au service des collègues, le plus proche possible de leurs préoccupations et éventuellement réutilisables dans le cadre d'autres formations.

Nous ne sommes pas si sûrs d'être parvenus tout à fait à notre but, néanmoins nous souhaitons modestement que ce document puisse rendre service dans le cadre d'une pratique nécessairement renouvelée de l'oral en maternelle.

Pourquoi un enseignement spécifique de l'oral en maternelle ? Voici, pour celles et ceux qui ne seraient pas totalement convaincus de sa nécessité, un texte extrait d'un document issu de l'école supérieure de l'Education Nationale :
« ... Deux finalités générales peuvent être dégagées dans un travail à l'école primaire pour la pédagogie de l'oral :

  • Développer la maîtrise de l'oral en tant que telle, comme domaine spécifique.

  • Travailler l'articulation entre celle-ci et l'accès à l'écrit.


Considérer l'oral en tant que tel est encore trop peu travaillé, comme si la justification d'un travail sur l'oral ne pouvait se trouver que dans le développement de l'écrit. Or, il serait facile de montrer l'importance de l'oral au-delà des premières années de la vie, chez les enfants comme chez les adultes dans la plupart des situations quotidiennes, y compris les situations d'apprentissage.
Pour le deuxième aspect, quelques études ont montré l'importance des compétences orales en maternelle comme condition de l'adaptation et de la réussite scolaire ultérieure.

Une étude réalisée en grande section maternelle et en cours préparatoire de B. Zazzo, indiquait que la participation à la conversation scolaire en GS constituait le meilleur prédicteur de l'adaptation au CP.

Pour les mêmes niveaux scolaires, Muller (1986) signalait l'importance du facteur verbal dans les apprentissages scolaires et notait que le comportement verbal en GS s'avère le meilleur prédicteur de la performance en lecture après 6 et 9 mois d'école élémentaire. Ces résultats ont été confirmés et prolongés par une étude longitudinale de plusieurs cohortes d'élèves suivis pendant quatre années d'école maternelle et élémentaire (Florin, 1991) » Agnès Florin, 27 novembre 2003

Dans un autre document de la même source il est constaté que

« ...Bien souvent un dialogue est instauré entre le maître et l'enfant.

  • Ce système de communication est centralisé autour de l'adulte.

  • L'adulte pose de nombreuses questions souvent fermées

  • Les enfants doivent répondre rapidement

  • Les réponses sont souvent incorrectes (25% en PS) et peu complexes

  • La répartition de la parole est très inégalitaire (30% ne participent pas en MS et GS)

  • On reste dans un modèle d'imprégnation plus proche des instructions de 1977 que de 1995 (ou 2002)
  1   2   3   4

similaire:

Bibliographie succincte iconLes Bérets blancs à la croisée des chemins
«intégristes non schismatiques québécois» à travers une analyse succincte d'un groupe représentatif de ce sous-type : les Bérets...

Bibliographie succincte iconBibliographie : 99

Bibliographie succincte iconBibliographie

Bibliographie succincte iconBibliographie p. 47

Bibliographie succincte iconBibliographie : 39

Bibliographie succincte iconBibliographie p 4

Bibliographie succincte iconBibliographie La bibliographie

Bibliographie succincte iconBibliographie

Bibliographie succincte iconBibliographie

Bibliographie succincte iconBibliographie





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com