Finalités





télécharger 67.39 Kb.
titreFinalités
date de publication14.11.2017
taille67.39 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > histoire > Documentos




Finalités



Nous souhaitons permettre à l’enfant de se construire positivement dans ses composantes physiques, psychologiques et sociales. Pour cela, nous voulons l’amener à prendre conscience des limites des mondes enfance/adulte, et ce dans le respect de son rythme et dans un environnement d’amour, d’intérêt, d’attention, d’échange et de sécurité physique et morale.
Nous tenterons de lui transmettre les outils d’intégration et d’adaptation à la société dans laquelle il vit (sens de la solidarité, partage et appropriation, reconnaissance de l’autre, complicité, tolérance…).
Nous souhaitons que l’enfant puisse se découvrir valorisé, dans un autre milieu, afin de lui donner les moyens de s’estimer dans sa différence et d’agir pour nuancer l’horizon des possibles.


Buts



Partant du principe que l’être se forme dans sa confrontation avec l’autre, nous postulons que les constructions physiques, psychologiques et sociales de l’individu sont prises dans une seule dynamique d’élaboration et de développement de l’enfant dans son originalité.
Nous nous appuierons donc sur l’existence de deux séjours de la Maraude, ainsi que de relations privilégiées enfant/ adulte pour accompagner le développement de sa personnalité.
1.Au sein du groupe des voyageurs :

  • découvrir ses propres limites

  • découvrir les limites relatives aux situations auxquelles le groupe est confronté

  • développer son autonomie

  • appréhender l’importance de la parole : s’exprimer et laisser s’exprimer

  • comprendre le sens des contraintes et participer aux prises de décisions avec les adultes

  • s’impliquer dans les actions et avoir une attitude responsable lors du partage des taches quotidiennes

  • apprendre à se faire confiance et à faire confiance (notion de cohérence à développer dans l’équipe adulte)


2.Lors d’une rencontre avec le groupe de La Maraude :

  • apprendre à s’extérioriser et à se mettre en valeur

  • apprendre à accepter d’autres contraintes

  • apprendre à échanger

  • apprendre à être capable


3.Dans la relation avec l’adulte :

Au sein de l’équipe d’animation, nous veillerons toujours à équilibrer la continuité de la relation adulte/enfant(qui apporte la sécurité et la constance nécessaire au développement de la confiance) et sa discontinuité( qui permet à l’enfant de découvrir plusieurs visages d’adultes pris dans une même cohérence).
Dans le même sens, nous devrons toujours avoir à l’esprit qu’il est de notre devoir d’adulte de permettre à l’enfant de vivre son enfance. Notre rôle sera donc d’aviver l’imaginaire, les symboliques, d’adapter les responsabilités et de poser des limites afin de préserver et de protéger ce monde de l‘enfance.

Conformément à nos finalités, nous souhaitons amener l’enfant vers une plus grande autonomie et une plus grande responsabilité qui lui permettront, à court ou moyen terme, d’intégrer une structure avec un plus grand groupe et une prise en charge moins individualisée.
L’enfant, à travers le groupe, va être garant de la qualité de son lieu de vacances.
Nous nous voulons n’être qu’un lieu de passage, une étape du processus de construction et d’émancipation de la personne et pour cela, nous tenterons de transmettre à l’enfant les techniques à mettre en place pour :

  • vivre autrement (expérience communautaire, bivouacs, séjours en montagne)

  • être autrement (prise de responsabilités, être créateur, acteur, être aimé et valorisé, développer son estime de soi)

  • se montrer autrement (être beau, écrire, peindre, parler…)

  • voir autrement (découvrir d’autres pays, d’autres cultures, d’autres usages, d’autres rythmes…)

  • faire autrement (découverte de savoir-faire : le jardinage, la cuisine, faire ensemble…)


Nous souhaitons que l’enfant, ayant acquis ces techniques, puisse les adapter aux situations de la vie quotidienne, développant en ce sens son esprit critique afin d’élargir l’horizon de ses possibles.


Objectifs…Le voyage comme contenant…



Afin de concrétiser nos buts, nous avons décidé de mener nos séjours autour du thème moteur du Voyage. C'est afin de ne pas stigmatiser ce nouveau petit groupe d'enfants hors du grand groupe déjà existant de la Maraude qu'il nous a paru essentiel d'être rassemblés autour d'une originalité autre que "l'accueil d'enfants différents".
Nous allons donc mener chaque séjour autour de la métaphore du voyage, dans un lieu de vie chaleureux que nous devrons considérer et prendre en charge comme notre maison. Nous allons être ensemble, enfants et adultes, dans une histoire à construire, nous allons devoir nous apprivoiser, nous connaître, nous comprendre, nous allons devoir partager, être curieux, être ensemble afin de se défendre :

  • d'attitudes d'intolérances

  • de situations d'irrespect

  • de la mise en danger





Cette métaphore du voyage, étroitement liée à chacune des activités qui seront mises en place, se doit de permettre l'éclosion de l'imaginaire à l'intérieur de la maison. Elle accompagnera de façon ludique les taches du quotidien, la découverte de la ferme…C'est enfin et surtout elle qui va nous donner ces yeux nouveaux, propices à l'exploration et à la découverte. Susciterons-nous l'envie d'autres voyages…c'est bien notre intention…


Les temps forts éducatifs



Les supports pédagogiques



L’idée du voyage



1.Pendant les moments du quotidien


C'est l'importance de l'image que l'on renvoie et de l'image qu'on se donne.

Sensibilisation aux notions de confiance, de propreté et d'hygiène.

Partage équitable des taches, prise de responsabilité (faire et se faire confiance).

Mener une action en cohérence avec le but que l'on se propose d'atteindre (ranger le cuisine…)






  • Prendre soin de soi:

-être en forme (importance du sommeil, du repos, des temps calmes)

-se sentir beau (prendre le temps de se laver, prendre soin de ses affaires)

-se nourrir (importance de repas équilibrés pris à intervalles réguliers)


  • Apprendre à respecter le groupe

-entretenir sa chambre

-se partager les taches de l'entretien du lieu

  • Communiquer



2. Au pays des Goûts



Au court de l'élaboration du repas, du moment de l'appétit, nous voulons avant tout pouvoir apprendre à dire, à exprimer nos goûts (le j'aime, j'aime pas) sans blesser.






  • Apprendre à cuisiner, à marier les saveurs, à découvrir Milles et uns épices




  • Faire du repas un moment de partage et de convivialité




  • Apprendre à penser le rangement comme moyen de laisser la place aux suivants,d'évaluer la notion de gaspillage…





Voyage gustatif, épices venues d'ailleurs, recettes traditionelles, approche de différents systèmes de repas.

Traitement des récoltes du jardin et sensibilisation à l'écologie


3. Les ateliers de production (cuisine, papier recyclé, bricolage …)



A travers l’apprentissage de techniques, nous voulons aborder les notions de patience, de progrès, de responsabilité.
Quand il s'agit de fabriquer, de produire, il y a des règles à respecter, des outils spécifiques à s'approprier, et bien souvent, les résultats sont fonction du bon usage de ces règles.



  • Dans la cuisine pédagogique, rechercher des recettes, conserver les fruits et légumes, faire les gouters pour toute la colonie

  • Dans l’atelier des Cent papiers, appendre l’importance du recyclage, connaître des techniques simples de création en papier






  • Apprendre à participer à l’organisation d’un lieu de travail




  • Apprendre à respecter des règles strictes propre à chaque lieu




Voyage créatif, mais productif : apprendre à aboutir, à aller de la matière brute à l’objet fini


4. Au creux du Jardin



Les notions de patience, de progrès, de responsabilité déjà mises en place vont être complétés par l'aspect valorisant du jardinage,

des fleurs qui poussent à la récolte des fruits de son travail.



  • Apprendre à travailler la terre avec des outils appropriés




  • Apprendre à reconnaître différentes plantes et arbres




  • Comprendre un nouveau rapport au temps ( de la graine à la plante)




  • Découvrir un écosystème particulier




  • Apprendre à avoir ses sens en éveil




Découverte d'un endroit où le temps n'est plus le même, observer le cycle de vie d'une plante, constater l'importance du cycle lunaire et de la succession des saisons

5. Dans le village


Par le biais du village, nous apprendrons à rendre notre curiosité discrète, prudente afin de respecter la tranquillité des habitants et surtout afin de susciter des rencontres enrichissantes.



  • Visiter le village et ses environs (l'Eglise, les sentiers, les lavoirs, les abreuvoirs, les granges et les vieilles architectures...)




  • Rencontrer ses habitants et partager leurs savoir-faire




  • Connaître et entendre les cents histoires du village





Approche pédagogique de la notion de village à travers la rencontre de ses habitants, de ses ressources économiques, de son patrimoine culturel.

6. La vie nomade


Le bivouac se prépare et il a ses obligations et ses contraintes. L'espace de liberté qu'il laisse présager n'est en aucun cas un espace de désinvolture.
Il faut apprendre à être ensemble, unis dans la même aventure, chacun est responsable du sac qu'il a sur le dos, du matériel qu'il contient, et surtout de la progression du groupe.




  • Apprendre à préparer une journée en bivouac, à se répartir les tâches et à prendre en compte les possibilités de chacun




  • Connaître le milieu afin de se conformer aux règles de sécurité




  • Apprendre le nom des plantes et des baies comestibles




  • Regarder les étoiles




Au cours d'une journée et d'une nuit, appréhender l'environnement différemment, l'espace est grandit sans les murs, la présence de la Nature est vraiment perceptible (sons, bruissements, traces, point d'eau...).
Prendrons-nous goût à ces nuits à ciel ouvert?



7. En Montagne

idem




  • Apprendre les règles du milieu (sécurité, prudence…)




  • Découvrir une faune et une flore spécifiques



  • Avoir des appétits différents (myrtilles, feu de bois…)





Nous allons expérimenter des conditions de vie différentes, en autonomie, sans eau courante, sans électricité, mais avec la présence de la Montagne en infini et le roulis des torrents en bruit de fond.

8. La création


Les enfants que nous accueillons, on l'a déjà dit, sont décrits comme "différents". Nous souhaiterions que leur propre regard puisse trouver ici la place de s'exprimer, et c'est par ce biais que nous pensons introduire l'idée de la rencontre avec le grand groupe des enfants de la Maraude.

Le travail élaboré en ateliers d'arts, photo, écriture, jardinage…débouchera chaque fois que possible sur la mise en place d'expositions auxquelles tous et toutes seront conviés. Nos enfants seront vus dans une médiation artistique, ils se seront fait voir positivement.

Nous partagerons tous un moment de convergence des regards.




  • Apprendre à regarder avec différents outils (jumelles, loupe, appareil photo, fusains…)




  • Apprendre des techniques plastiques




  • Apprendre des savoirs faire(teintures, papier recyclé)




  • Apprendre à utiliser ces techniques pour exprimer ce que l'on voit (couleurs, formes, détails de la Nature)





Nous apprendrons à mettre notre imagination au service de la réalité, puis au service de la création.


9. L'étranger


Si tolérance et curiosité se dégagent encore ici, c'est surtout un travail sur la positivation de la différence que nous souhaiterions pouvoir mener là.




  • Avoir accès à d'autres cultures (diaporamas,musiques…)

  • Savoir les vivre (rudiments ethnologiques…)

A la rencontre de mondes différents, éloignés, où les choses s'accomplissent d'une autre manière, où les regards se posent avec d'autres yeux.



Nos moyens



Les moyens humains: une équipe de gestionnaires constituée par les permanents, habitants du lieu et du village.
Une équipe d'animation constituée de4 animateurs diplômés pour 10 enfants, favorisant la prise en charge en petits groupes, les situations de dialogue ainsi que le détachement régulier d'un de ces adultes (repos, accueil…)
2 intervenants techniques pour les apprentissages liés à la bergerie et au jardin

Un cuisinier


Cet ensemble humain se devra d'être garant :

  • du respect du rythme et du langage de l'enfance

  • du partage équitable des tâches ménagères

  • de l'apprentissage et du développement de l'autonomie de l'enfant

  • du respect des conditions de sécurité physiques et morales à l'intérieur du groupe

  • d'une attitude citoyenne dans le quotidien de la vie en communauté

  • du climat de confiance, de tolérance que nous voulons partager avec les enfants

  • de l'épanouissement du rêve et de l'écoute des envies….



Les moyens logistiques:

Nous proposons, pendant les vacances d'été, des séjours à la carte d’au minimum 1 semaine.


Les moyens matériels et techniques:

Au creux de la montagne, nous disposons d'une structure d'accueil aux normes J&S composée de 4 chambres de trois et de 2 chambres de 6 ( qui seront réservées aux animateurs), de sanitaires et d'une infirmerie. Plus bas dans la maison, les repas se préparent dans la cuisine équipée et se prennent au soleil du jardin…puis, après quelques pas, la piscine se découvre…



Un inventaire à la Prévert…..



- Une petite cuisine

- Peintures et pâtes à modeler

- une sorbetière

- Bibliothèque insondable

- Lavoirs et cascades

- Un bureau informatisé

- Un four à pain au feu de bois

- un écran plat

- Un terrain de foot

-Le poulailler avec les poules aux œufs d’or

- Un étang et son jardin potager

- Du scotch

- une friche

- deux chats

- un laboratoire culinaire

- Un marché du dimanche matin

- Des terrains en pente

- Au moins un terrain plat

- Tisanes et fleurs sauvages

- Des milans qui nous survolent

- des tentes et des sacs à dos

- des boussoles

- une longue vue

- une machine à pates

- des ardoises

- des cactus et des yuccas

- Et tout le savoir de chacun…






similaire:

Finalités iconLes finalités du contrôle fiscal

Finalités iconFinalités et Objectifs de la formation deis

Finalités iconQuelles sont les finalités des organisations publiques ?

Finalités iconBibliographie succincte
Deux finalités générales peuvent être dégagées dans un travail à l'école primaire pour la pédagogie de l'oral

Finalités iconLittérature enfantine, Quelle «méthode»
«la somme de savoirs minimum que doivent posséder les élèves dans le domaine de la langue» est une réactualisation du débat déjà...

Finalités iconLe perpétuel enjeu en eps, comme dans tout enseignement est d'atteindre...
«Le rapport de force: trait d'union entre la théorie et la pratique» par M. Mérard et P. Ventou





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com