Infections virales materno fœtales





télécharger 20.18 Kb.
titreInfections virales materno fœtales
date de publication29.09.2017
taille20.18 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos

L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales

Infections virales materno fœtales

  • Contamination in utéro par le placenta (congénitale), ou au moment de l'accouchement (néo-natale).

1Virus de la Rubéole

1.1Fiche signalétique


  • Famille : Togaviridae

  • Genre : Rubivirus

  • Espèce : Rubella virus

  • Génome ARN sb+

  • Capside isosaédrique

  • Enveloppé

  • Hémagglutinine (E1)

1.2La rubéole congénitale


  • Attention aux femmes enceintes qui ont une éruption au premier trimestre

  • Embryopathies (++ < 11SG), plus graves

    • Oculaires : cataractes bilatérale, rétinopathie, microphtalmie …

    • Auditives + neurologiques : surdité uni ou bilatérales

    • Cardiaques : persistance du canal artériel, sténose pulmonaire

    • Pas de traitement : interruption thérapeutique de grossesse

  • 10 à 20 SG : surdité possible

  • Après 20 SG (fœtopathies)

    • Asymptomatique +++

    • Retard de croissance, hépato-splénomégalie, ictère, purpura thrombopénique

    • Pas de malformations

  • En France : 10 cas / an de rubéole congénitale, grâce à la vaccination et la surveillance




1.3Diagnostic biologique de la rubéole




  • Sérologie +++ :

    • IgG et IgM à rechercher derrière un contact possible avec une personne atteinte, une éruption maternelle ou des signes échographiques

    • Ex : 2ème Trimestre avec anomalie échographique : IgM peuvent être négatives mais IgG positives, il faut dater l'infection : avidité des IgG

      • Idéale : retrouver un sérum antérieur à la grossesse

  • Ré-infection :

    • IgG augmentés, avidité des IgG ++

    • Faible IgM

    • Virémie négative

    • Asymptomatique ++, fréquent, non responsable de rubéole congénitale (que sur des primo-infections)

  • Index d'avidité :

    • <30% : très probable primo-infection récente (< 1mois)

    • 50-70% : infection de 1 à 2 mois ou ancienne, on ne sait pas trop

    • > 70% : infection ancienne (> 2 mois)

1.4Vaccin contre la rubéole


  • Souche atténuée RA27/3

  • ROR à partir de 9 mois, rappel entre 3 et 6 ans (rattrapage entre 11-13 ans)

  • Sous contraception pour la femme

  • 97% efficace, bonne tolérance

  • CI pendant la grossesse : transmission possible au fœtus, malformations non démontrées cependant : Pas d’ITG

  • Persistance possible d'IgM post-vaccinales (> 1 an)

  • Vaccin obligatoire en post-partum si femme séronégative (avant sortie maternité)

2Parovirus B19

2.1Fiche signalétique


  • Famille : Parvoviridae

  • Genre : Erythrovirus

  • Espèce : parovirus B19

  • ADN monocaténaire linéaire

  • Capside icosaédrique

  • Non enveloppé

2.2Pouvoir pathogène


  • Manifestations articulaires

    • Plus fréquentes chez les femmes

    • Polyarthrites peu sévères (adultes)

    • Petites articulations touchées en premier

    • Amélioration entre 2 et 3 semaines

  • Manifestations hématologiques

    • Crises d’érythroblastopénie, Hémolyse constitutionnelles (drépanocytose, β-thalassémie, sphérocytose)

    • Anémies chroniques, ID

  • Atteinte fœtale : Anasarque foeto-placentaire

    • = œdèmes sous cutanés généralisés et viscéraux

    • Anémies

    • Myocardites

    • Mort fœtale in utéro


2.3Parvovirus B19 et grossesse


  • Exposition d'une femme enceinte :

    • Recherche IgG

      • Positives : STOP → pas d'infection

      • Négatives : contrôler 15j + tard + IgM

        • Négatives : stop

        • Positives : renforcer la surveillance en écho

  • Éruption maternelle au 2ème Trimestre :

    • Recherche IgG et IgM

      • IgG +, IgM - : stop

      • IgM + et IgG +/- : renforcer la surveillance écho

    • Faire une PCR sur sérum maternel :

      • Virémie massive mais brève

      • PCR en général positive

2.4Conduite à tenir


  • Découverte d'un anasarque au 2ème trimestre :

    • Doser IgG maternelles : négatives, ont exclu le parvovirus

    • Doser les IgM : en général négatives au stade d'anasarque fœtale

    • Faire une PCR sur sérum maternel :

      • Peut-être déjà négative

      • Positive dans 50 à 70 % des cas

  • Amniocentèse pour PCR :

    • Possible dès 17 SA

    • PCR postive dans 90% des infections à parvovirus car réplication virale prolongé chez le fœtus

  • Prise en charge du fœtus par transfusion in utéro

3Cytomégalovirus (CMV)

3.1Fiche signalétique


  • Sous famille : Bétaherpervirinae

  • ADN bicaténaire linéaire

  • Capside icosaédrique, enveloppé

  • Tégument entre la capside et la membrane

3.2Transmission materno-fœtale


  • L’infection de la mère passe souvent inaperçue

  • Les signes de fœtopathies sont découverts à l'échographie

    • RCIU : retard de croissance in utéro

    • Oligoamnios ou anasarque foeto-placentaire (œdème)

    • Microcéphalie, calcification périventriculaires, hydrocéphalie

    • Images hyperéchogène intra-abdominale

    • Calcification hépatiques, ascite

  • A la naissance : maladie des inclusions cytomégalique : 5% des nouveau-nés infectés, 1-5 cas sur 10 000 naissances

    • Infection généralisée, ictéro-hémorragiques, pétéchies

    • Hépatosplénomégalie, ictère, microcéphalie, petit poids, svt préma

    • Mortalité à court ou moyen terme de 30%

    • Séquelles neurologiques : 90%

  • Infection souvent asymptomatique, pas de traitement à proposer donc la prescription d'IgG au premier trimestre non obligatoire.

  • Concerne plus la 2ème grossesse car 1er enfant contaminé via la crèche, l’école (/ !\ gestes de maternage)

3.3Tableau clinique



3.4Diagnostic indirect


  • Prélèvement : sérum

  • Sérologie +++ IgG et IgM, avidité des IgG

  • Cas particuliers :

    • Nouveau-nés : virurie ++

    • Femmes enceintes : IgM, avidité IgG, virémie

    • Prénatal : PCR, LA, culture


4Infections néo-natales

4.1VHB


  • Virus hépatite B : se transmet facilement au bébé au moment de l'accouchement (contact du sang de la maman)

  • Détection des Ag HBs obligatoire au 6ème mois de grossesse

  • Mère porteuse :

    • AgHBe + → 90% de transmission

    • ADN + (PCR, à préférer) → 90% de transmission

  • Traitement Bébé :

    • Ig spécifiques anti-HBs

    • Vaccination à la naissance

    • But : éviter l’infection chronique, car si transmission à la naissance 90% de chance d'infections chroniques


4.2Herpès simplex virus (HSV)


  • HSV type 2 +++

  • Risque de transmission à l'accouchement

  • Formes bénignes : 10-15%

  • Formes graves : 85 à 90% des cas, survie de 50% et séquelles 50%

  • Herpes disséminé : hépatite nécrosante, purpura, hémorragies muqueuses, pneumonies, méningo-encéphalites, hypotonies, crises convulsives

  • Infections localisé SNC

  • Facteurs de risque :

    • Primo-infection génitales chez la mère

    • Réactivation mais moins fréquent

    • Sans ATCD connus : infection dans 2/3 des cas

  • → Acyclovir chez la maman et bébé à la naissance


4.3Varicelle et zona (VZV)


  • Infection materno-fœtale :

    • Chez la femme enceinte : pneumopathie varicelleuse

    • Varicelle congénitale (avant la 24 SA) : anomalie cutané+++, oculaire, neurologique, musculosquelettiques

    • Varicelle périnatale : éruption maternelle 5 jours avant et 2 jours après l'accouchement (Pas Ac transmis) : dissémination viscérale (poumons+++, foie +++)




similaire:

Infections virales materno fœtales iconInfections bactériennes materno-fœtales

Infections virales materno fœtales iconInfections bactériennes materno – fœtales (ecn 20,75,96)

Infections virales materno fœtales iconInfections materno-foetales bactériennes Mode de contamination Anténatale et pernatale

Infections virales materno fœtales iconPartie I : Diagnostique virologique des infections virales digestives

Infections virales materno fœtales iconLa crise d’asthme est une réaction des bronches enflammées face à...
...

Infections virales materno fœtales iconHépatites virales

Infections virales materno fœtales iconLes hépatites virales

Infections virales materno fœtales iconMedicaments des hepatites virales

Infections virales materno fœtales iconModule gastro. Hepatites virales. Dr Louvet. 05 Septembre 2006

Infections virales materno fœtales iconClassification des pertes fœtales
«est un être à part entière» dès la conception comment autoriser une ivg jusqu’à 14 semaines?!





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com