Projet d’amenagement et de developpement durable





télécharger 125.54 Kb.
titreProjet d’amenagement et de developpement durable
page1/6
date de publication01.10.2017
taille125.54 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6
Commune de CLICHY-SOUS-BOIS

Département de la Seine Saint Denis
Plan Local d’Urbanisme

Arrêté par délibération du Conseil Municipal du : 27 septembre 2011

Mis à l’enquête publique par arrêté du Maire du : 13 avril 2012

Approuvé par délibération du Conseil Municipal du : 10 juillet 2012

Mis en compatibilité par arrêté Préfectorale du : 12 septembre 2013

Mise en compatibilité par décret ministériel n°2015-1791 du : 28 décembre 2015

Modification n°1 approuvée par délibération du Conseil de Territoire du : 8 avril 2016
PROJET D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

2





SOMMAIRE















Axe n°1 : La ville en mutation
Assurer un développement urbain
harmonieux, équilibré et diversifié 6


1.1- Un objectif de croissance de population modéré 7

1.2- Les secteurs de projet pour l’habitat 11

1.3- Encourager le développement économique : favoriser l’emploi 12

2.1- Les secteurs urbains actuellement non bâtis 14

2.2- Les secteurs de renouvellement urbain 15

3.1- Un rééquilibrage vers les classes moyennes par la diversification de l’offre de logements 17

3.2- Prendre en compte et organiser l’habitat des gens du voyage 18

Axe n°2 : La ville réunifiée
Tisser les liens entre les quartiers et améliorer la qualité urbaine 19


1.1- Favoriser la mise en œuvre d’un Transport en commun en site propre (TCSP) 20

1.2- Intégrer le projet de métro automatique du « Grand Paris »- Secteur central 21

1.3- Compléter et hiérarchiser le maillage routier 23

2.1- Constituer un véritable centre-ville 24

2.2- Compléter l’offre en équipements d’intérêt général 25

Axe n°3 : La ville et son identité
Affirmer l’identité communale et valoriser les paysages urbains 26


1.1- Révéler le cœur historique de Clichy-sous-Bois 27

1.2- Préserver le tissu pavillonnaire tout en ménageant des évolutions 28

1.3- Restructurer le tissu collectif en y améliorant le cadre de vie 29

1.4- Permettre une évolution qualitative des secteurs d’activités 30

2.1- Identifier et préserver un patrimoine bâti méconnu 31

2.2- Marquer les portes d’entrée du territoire 32

3.1- Protéger les espaces forestiers 33

3.2- Valoriser les espaces verts paysagers 34

3.3- Préserver les jardins familiaux 35

3.4- Identifier les boisements à protéger 36

4.1- Améliorer les liaisons entre les espaces verts 38

4.2- Améliorer l’interface entre les espaces verts et l’urbanisation 39



INTRODUCTION



Pièce maîtresse des documents d'urbanisme, le Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) doit être l'expression claire et accessible d'une vision stratégique du développement territorial à long terme. Cette vision pouvant être complétée par des orientations ou prescriptions plus opérationnelles, incarnations de l'engagement de la commune pour son accomplissement.

Le contenu du PADD a été réformé par le décret du 9 juin 2004, modifiant le code de l’urbanisme. Désormais, le PADD et les orientations d’aménagement constituent 2 documents distincts.

L’article R123.1 du code de l’urbanisme précise en effet que :

« Le plan local d'urbanisme comprend :

  • un rapport de présentation,

  • le projet d'aménagement et de développement durable de la commune

  • un règlement

  • ainsi que des documents graphiques.

Il peut comporter en outre des orientations d'aménagement relatives à des quartiers ou à des secteurs, assorties le cas échéant de documents graphiques.

Il est accompagné d'annexes ».

I. LE PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

C’est une pièce obligatoire du PLU.

L'article R123-3 du code de l'urbanisme prévoit que :
« Le projet d'aménagement et de développement durable définit, dans le respect des objectifs et des principes énoncés aux articles L110 et L121-1, les orientations d'urbanisme et d'aménagement retenues pour l'ensemble de la commune ».

Ces orientations générales d'urbanisme et d'aménagement concernent l'organisation générale du territoire communal. Elles doivent respecter les principes du développement durable1 dans le domaine de l'urbanisme :

L’article L110 stipule que :
« Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque collectivité publique en est le gestionnaire et le garant dans le cadre de ses compétences. Afin d'aménager le cadre de vie, d'assurer sans discrimination aux populations résidentes et futures des conditions d'habitat, d'emploi, de services et de transports répondant à la diversité de ses besoins et de ses ressources, de gérer le sol de façon économe, d'assurer la protection des milieux naturels et des paysages ainsi que la sécurité et la salubrité publiques et de promouvoir l'équilibre entre les populations résidant dans les zones urbaines et rurales et de rationaliser la demande de déplacements, les collectivités publiques harmonisent, dans le respect réciproque de leur autonomie, leurs prévisions et leurs décisions d'utilisation de l'espace ».

L’article L121-1 précise que :
« Les schémas de cohérence territoriale, les plans locaux d'urbanisme et les cartes communales déterminent les conditions permettant d'assurer :

  1. L'équilibre entre :

  • le renouvellement urbain, un développement urbain maîtrisé, le développement de l'espace rural, d'une part,

  • et la préservation des espaces affectés aux activités agricoles et forestières et la protection des espaces naturels et des paysages, d'autre part, en respectant les objectifs du développement durable ;

  1. La diversité des fonctions urbaines et la mixité sociale dans l'habitat urbain et dans l'habitat rural, en prévoyant des capacités de construction et de réhabilitation suffisantes pour la satisfaction, sans discrimination, des besoins présents et futurs en matière :

  • d'habitat,

  • d'activités économiques, notamment commerciales,

  • d'activités sportives ou culturelles et d'intérêt général

  • ainsi que d'équipements publics, en tenant compte en particulier de l'équilibre entre emploi et habitat ainsi que des moyens de transport et de la gestion des eaux ;

  1. Une utilisation économe et équilibrée des espaces naturels, urbains, périurbains et ruraux, intégrant :

  • la maîtrise des besoins de déplacement et de la circulation automobile,

  • la préservation de la qualité de l'air, de l'eau, du sol et du sous-sol, des écosystèmes, des espaces verts, des milieux, sites et paysages naturels ou urbains,

  • la réduction des nuisances sonores,

  • la sauvegarde des ensembles urbains remarquables et du patrimoine bâti,

  • la prévention des risques naturels prévisibles, des risques technologiques, des pollutions et des nuisances de toute nature ».

II. LES ORIENTATIONS D’AMENAGEMENT

Il s’agit d’une partie facultative du PLU.

L’article L123-1 précise en effet que :

« Les PLU peuvent, en outre, comporter des orientations d'aménagement relatives à des quartiers ou à des secteurs à mettre en valeur, réhabiliter, restructurer ou aménager. Ces orientations peuvent, en cohérence avec le projet d'aménagement et de développement durable, prévoir les actions et opérations d'aménagement à mettre en œuvre, notamment pour :

  • mettre en valeur l'environnement, les paysages, les entrées de villes et le patrimoine,

  • lutter contre l'insalubrité,

  • permettre le renouvellement urbain

  • et assurer le développement de la commune.

Elles peuvent prendre la forme de schémas d'aménagement et préciser les principales caractéristiques des voies et espaces publics ».

III. OPPOSABILITE DU PADD

Le PADD n’est pas opposable aux permis de construire (en revanche, les orientations d'aménagement et le règlement doivent être cohérents avec lui).

Les orientations d’aménagement facultatives s’imposent aux opérations de construction ou d’aménagement en termes de compatibilité, c’est-à-dire que ces opérations doivent en respecter l’esprit sans les suivre au pied de la lettre.

Le règlement et ses documents graphiques s’imposent en termes de conformité, c’est-à-dire que leurs règles doivent être respectées strictement.


La concertation avec les Clichois pendant l’élaboration du PADD a permis de définir les grands axes et objectifs du PADD. De multiples enjeux existent sur la commune de Clichy-sous-Bois. Il est nécessaire de les concilier à travers un projet d’aménagement et de développement durable qui sera la base de toute réflexion d’aménagement de la commune.

Le projet d’aménagement et de développement durable doit répondre aux questions suivantes :

  • Comment renouveler le tissu urbain ?

  • Comment structurer le territoire, pour qu’il conserve sa cohérence ?

  • Comment respecter et préserver les espaces naturels sensibles ?

  • Comment développer les fonctions économiques en préservant un cadre de vie de qualité ?

Les principaux enjeux du PADD de Clichy-sous-Bois ont été articulés autour de 3 axes forts :

  • La ville en mutation : assurer un développement urbain harmonieux, équilibré et diversifié ;

  • La ville réunifiée : tisser les liens entre les quartiers et améliorer la qualité urbaine ;

  • La ville et son identité : affirmer l’identité communale et valoriser les paysages urbains.





  1   2   3   4   5   6

similaire:

Projet d’amenagement et de developpement durable iconLa difficile mise en place du Parc Amazonien Guyanais reflète-t-elle...
«Le parc amazonien, un projet de territoire pour un développement durable» a donné lieu à une confrontation entre deux approches...

Projet d’amenagement et de developpement durable iconGouvernance et developpement durable du global au local, L’apres...
«développement durable» semblent être à la mode et sont utilisés dans tous les contextes. Le sommet de la terre de Johannesburg,...

Projet d’amenagement et de developpement durable iconDéveloppement Durable appliqué à l’échelle territoriale
«entre Juine & Renarde», chargé de l’Aménagement de l’Espace et de l’Environnement

Projet d’amenagement et de developpement durable iconP rogramme National Agriculture Durable et Développement Durable 2003-2006

Projet d’amenagement et de developpement durable iconDirection de l’AMÉnagement durable

Projet d’amenagement et de developpement durable iconNote sur
«au Palais gourmand» référencée «Alliance durable» choisit de fabriquer au quotidien une baguette développement durable. Monsieur...

Projet d’amenagement et de developpement durable iconSi tu as un projet à cent ans, éduque tes enfants. (Proverbe de la tradition orale africaine)
«Il n'existe pas de plus grande contribution ou d'éléments plus essentiels pour les stratégies environnementales à long terme pour...

Projet d’amenagement et de developpement durable iconDiscours officiels et presentations institutionnelles-jeudi 24 avril 2014
«Quels objectifs millénaires de développement durable (omdd) post-2015 pourrions-nous compter pour assurer un développement juste...

Projet d’amenagement et de developpement durable iconRecherche et développement en agriculture durable

Projet d’amenagement et de developpement durable iconLe crédit d'impôt dédié au développement durable





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com