Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité





télécharger 78.65 Kb.
titreAxe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité
page1/3
date de publication12.11.2017
taille78.65 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3

Axe/Sous-Axe

Proposition

Contenu

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Etendre la connectivité

Extension d’infrastructures à tous les niveaux de la chaîne de valeur

Si les investissements dans les infrastructures numériques ont majoritairement été portés par des acteurs privés, l’extension de la connectivité nécessite une action publique dans des marchés trop réduits ou trop fragiles, en particulier dans les pays en crise et les zones rurales.

L’AFD soutiendra l’extension d’infrastructures à tous les niveaux de la chaîne de valeur,du câble sous-marin international au réseau d’accès fixe et mobile, jusqu'au niveau de l’accès, dit le dernier kilomètre.

Cet effort pourra s'orienter vers la modernisation ou la sécurisation des infrastructures, notamment internationales, pour promouvoir la redondance et l’interconnexion régionale.

Une attention particulière sera portée aux pays enclavés, ainsi qu’aux territoires isolés et instables où la connectivité sera un facteur d’inclusion nationale et de stabilité.

Les modèles de Partenariats public-privé (PPP) seront promus pour les investissements et l'exploitation des réseaux, lorsque cela est possible.  

Les dispositifs de fonds de service universel pourront être accompagnés par l'AFD pour construire une gouvernance, une stratégie et des modalités d'intervention les plus adaptés.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Etendre la connectivité

Financement du développement des opérateurs privés

Dans la continuité de ses nombreux financements ces dernières années, Proparco interviendra auprès des acteurs privés (opérateurs mobiles, towerco, sociétés de projets,…) qui recherchent des financements pour développer leurs réseaux et services dans les pays en développement.

Les financements du secteur privé pourront intervenir dans le cas de Partenariats public-privé dont l'initiative vient des Autorités.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Etendre la connectivité

Suivi des nouveaux modèles innovants de connectivité, notamment satellitaires

L'AFD étudiera le potentiel des modèles innovants d'extension de couverture, qui proposent de nouveaux modèles techniques (ex : stations à bas coût, collecte satellitaire, énergie solaire…), organisationnels (ex : gestion communautaire,…) ou de services (ex : vente associée de services d’énergie).

Le potentiel des nouvelles offres satellitaires émergentes (HTS bande Ka et constellations) pour la connectivité rurale sera particulièrement étudié. 

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Etendre la connectivité

Appui au développement des infrastructures informatiques

L’AFD apportera son appui à la construction des infrastructures réseaux et informatiques (datacenters privés et publics, points d’accès internet (IXP), etc.). Ces infrasctures sont des composants essentiels de la transition numérique des pays, qui permettet de réduire le coût de la bande-passante internationale, de faire émerger des services numériques locaux, d’accompagner la transition numérique des administrations et d’accueillir des entreprises internationales.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Etendre la connectivité

Promotion de la mutualisation des infrastructures

L’optimisation des investissements dans les réseaux de télécommunications sera recherché par la mutualisation des infrastructures.

Le financement de réseaux d'infrastractures en « open access » sera recherché car de tels réseaux bénéficient à l'ensemble des acteurs des télécommunications tout permettant de maintenir une concurrence sur les services de détail.  

Par ailleurs, les synergies avec d’autres infrastructures du type rail, route ou ligne électrique seront recherchés afin que les investissements réalisés dans ces secteurs (génie civil, fibre, réseaux aériens) puissent servir à l'extension des réseaux de télécoms.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Appuyer la
mise en place de cadres sectoriels favorables

Evolution et harmonisation des gouvernances sectorielles au bénéfice des investissements et d'une saine concurrence

L’AFD soutiendra la mise en œuvre d’un cadre réglementaire et institutionnel ainsi que le renforcement des capacités des acteurs institutionnels. Une évolution et une harmonisation des gouvernances sectorielles est en effet souvent nécessaire pour favoriser les investissements privés et publics, la diminution des prix de détail et la montée en gamme et en qualité des services.

Dans le domaine des politiques de Service universel, les meilleures pratiques internationales qui intégrent une bonne articulation entre l’action publique et l’initiative privée, seront promues.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Appuyer la
mise en place de cadres sectoriels favorables

Prise en compte des enjeux de régulation de seconde génération

Les problématiques de régulation dites « de seconde génération » (services financiers mobiles, vie privée, neutralité du net, cybersécurité, loyauté des plateformes…) se font de plus en plus critiques dans les pays en développement, où les services numériques innovants se multiplient et qui constituent plus que jamais des relais de croissance pour les grands acteurs mondiaux d'Internet. 

L’AFD accompagnera les autorités sectorielles dans leur appropriation de ces sujets et soutiendra la mise en place de régulations garantissant les droits et la sécurité des utilisateurs, construisant la confiance des usagers dans le numérique. L'expérience française et européenne en la matière seront particulièrement valorisées.

Une attention toute particulière sera portée à la défense d’un internet sûr, neutre et ouvert ainsi qu’à la lutte contre la cybercriminalité.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Appuyer la
mise en place de cadres sectoriels favorables

Adoption de stratégies numériques par les partenaires de l'AFD

L’AFD encouragera l’adoption de stratégies numériques auprès de ses partenaires (gouvernements et collectivités). Dans ces démarches, une attention particulière sera apportée à construire une transition numérique des territoires qui soit responsable, inclusive et soucieuse des enjeux environnementaux.

Forte de l’expérience française en la matière, l’AFD pourra soutenir des démarches de consultation et co-construction avec les parties prenantes du secteur, des législateurs jusqu’aux professionnels et la société civile, en particulier sa jeunesse.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Appuyer la
mise en place de cadres sectoriels favorables

Financement pour la transition TNT

Le développement de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Afrique permettra un développement de l'offre télévisuelle et la libération du spectre de fréquences utilisée actuellement par la télévision analogique, et qu'on appelle dividende numérique. Les  caractéristiques physiques de cette bande de fréquence (bonne propagation en ville comme en zone rurale) la rendent très intéressante pour le développement de réseaux mobiles haut débit.

La date de libération des fréquences de la télévision analogique a fait l’objet d’un accord à l'Union Internationale des Télécommunications (agence de l’ONU ) pour 2020, mais le déploiement de la TNT sur le continent reste limité.

L’AFD pourra répondre aux demandes de financements pour la transition à la télévision numérique, principalement dans les pays d’Afrique, et accompagner les gouvernements dans leurs réflexions sur l'affectation du dividence numérique.

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique - Accompagner
les populations

Promotion des actions d’alphabétisation
et de médiation numérique

Une partie de la population reste exclue des opportunités offertes par les nouvelles technologies, souvent par manque de formation ou de connaissance des opportunités et des enjeux. Cette marginalisation numérique touche particulièrement les femmes et les personnes les plus démunies.

L’AFD défendra une vision inclusive du numérique et promouvra des actions d’alphabétisation et de médiation numérique qui pourront (i) sensibiliser la population aux enjeux du numérique et former aux outils basiques de son appropriation (web, mail, bureautique), (ii) former des populations peu ou pas qualifiées à un savoir-faire professionnel numérique en forte demande, (iii) former les acteurs de la société civile aux enjeux de participation citoyenne numérique.

L'AFD et ses partenaires ONG ont d'ores et déjà décidé d'orienter une Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG (FISONG) de 2017 vers les actions d'ONG dans ce domaine de l'inclusion numérique.

Axe 2 : Mettre le numérique au service des Objectifs de Développement Durable - Développer le numérique dans tous les secteurs d’intervention de l’AFD

Le numérique au service de l'éducation, de la formation et de l'emploi

Le numérique présente un potentiel indéniable pour le secteur de l’éducation et de la formation, à la fois pour ses institutions et pour les individus. Il bouleverse potentiellement le pilotage des systèmes éducatifs, l’organisation des offres de formation, le lien des institutions avec leurs publics ou la communauté, les pratiques professionnelles et les modalités d’apprentissage. Il permet notamment à chacun d’accéder à une multitude de ressources et d’apprendre à son rythme, partout, y compris hors des lieux de formation traditionnels.

L'AFD s'engagera particulièrement sur les thématiques suivantes.
- Formation des enseignants (cette thématique a fait l'objet d'un appel d'un appel à projets de l'AFD et de l'OIF pour le développement de solutions mobile à destination des professeurs du primaire),
- Production, partage, et diffusion, sous des formes nouvelles, de ressources éducatives, développement d’outils et de méthodes au service d’une pédagogie active ,
- Développement de systèmes d’information, d'interconnexions, de plateformes ouvertes pour une plus grande redevabilité et une meilleure accessibilité aux données ainsi que d’outils de gestion permet un pilotage plus fin des systèmes éducatifs,
- Dialogue renouvelé entre autorités et établissements, entre établissements et usagers et favorise une plus grande transparence vis-à-vis de la communauté éducative et l’apparition de nouveaux acteurs,
- Au niveau du supérieur, les nouvelles modalités de formation ou d’auto-formation (formation à distance, MOOC...).

Les actions de l'AFD dans ce domaine se construiront en toute conscience que les effets du numérique sur et au sein des systèmes éducatifs ne sont pas systématiques et univoques. Ils dépendent en effet de multiple facteurs : adaptation des technologies et des contenus au contexte local, inscription des solutions proposées dans les pratiques existantes des acteurs de l’éducation, formation des enseignants à l’utilisation pédagogique du numérique, capacités des usagers à analyser la multiplicité des offres, etc.

Axe 2 : Mettre le numérique au service des Objectifs de Développement Durable - Développer le numérique dans tous les secteurs d’intervention de l’AFD

Le numérique au service de la santé et de la protection sociale

L’E-santé constitue est un moyen à fort potentiel pour le renforcement des systèmes de santé. Les TIC assurent une meilleure circulation des informations, permettant une prise en charge du patient plus fiables et coordonnées. Concernant l’accès aux soins, la télémédecine permet de redessiner la carte sanitaire, opérer un rééquilibrage territorial pour les zones à faible densité médicale, et faciliter les parcours de soins. Le pilotage du secteur peut également être renforcé, à travers une veille sanitaire et une régulation plus fine et instantanée des activités. Enfin, la dimension économique constitue un autre enjeu essentiel, l’usage des TIC permettant d’optimiser et de rendre plus efficient les systèmes de santé.

L'AFD s'intéressera aux thématiques suivantes :
- systèmes d’information développés à des fins de pilotage et de gestion du secteur (surveillance épidémiologique, activités hospitalières, assurance maladie…)
- télémédecine (actes médicaux à distance) et plus globalement télésanté (portails d’information, plateformes collaboratives, formations à distance, jeux pédagogiques).
- santé mobile et objets connectés qui offrent de nouvelles perspectives aux niveaux micro (auto-évaluation ouphénomène du « quantified-self ») comme macro (« bigdata »). A ce titre, l'AFD capitalisera sur les opérations financées dans le cadre de la facilité d'innovation FISONG « TIC et santé maternelle et infantile »


Axe 2 : Mettre le numérique au service des Objectifs de Développement Durable - Développer le numérique dans tous les secteurs d’intervention de l’AFD

Le numérique au service de la mobilité

Les technologies numériques ouvrent un nouveau champ d’opportunités et de transformation de la mobilité. Elles créent de nouveaux usages, de nouvelles pratiques et habitudes de mobilité (plurimodalité, auto-partage, covoiturage, etc.). Elles révolutionnent aussi le secteur des transports en bousculant les « business model » des entreprises de transport historiques. Paradoxalement à de nombreux égards, les caractéristiques de ces nouvelles pratiques de déplacement se rapprochent des systèmes de transport artisanaux des pays émergents et en développement. Dans les pays où l’investissement pour des infrastructures nouvelles est limité, le numérique pourrait notamment permettre d’augmenter la « productivité urbaine » à coût d’investissement marginal : partage des voitures disponibles par des sites d’autopartage, augmentation du nombre de passagers dans les transports collectifs par la mise à disposition d’intégrateurs de mobilité ou d’adresse à adresse, apparition de services de transport à la demande optimisés via des plateformes de commandes de services de transport, etc

L'AFD étudiera particulièrement les axes suivants :
- Optimisation et amélioration de l’efficacité des réseaux traditionnels de transport public par les « systèmes de transport intelligents ». Ces innovations initiées par les exploitants des réseaux peuvent améliorer et fiabiliser l’exploitation de leurs réseaux de transport (outils d'exploitation, gestion de trafic et de flotte), la qualité de l’information et des services destinés à la clientèle  (billétique, sécurité, services à la demande),
  1   2   3

similaire:

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconPour renforcer l'efficience de la lutte contre les attaques informatiques,...
«il n’est pas nécessaire pour que l’infraction existe que l’accès soit limité par un dispositif de protection», mais qu’il suffit...

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconRécurrence d'accès dépressifs uniquement, jamais d’épisode maniaque...

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconII] Les avantages de l’analogique et les inconvénients du numérique
«escalier» du signal numérique. Plus la fréquence d’échantillonnage est élevée plus la forme du signal numérique sera fidèle à celle...

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconConvention Interrégionale de massif des Pyrénées 2007-2013 Convention...
«compétitivité régionale et emploi» (feder) dans la région Midi-Pyrénées et notamment l’Axe IV «Axe Interrégional Pyrénées»

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconObjectifs en rapport avec l’utilisation d’un environnement numérique
Vous devez créer un livre numérique en lien avec la période historique que nous avons étudié

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconEdouard Molinaro, Le Souper, 1992. Eve Suzanne, «Révolution informationnelle...
«Paroles, échanges, conversations, et révolution numérique» : d’une définition à l’autre

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconL’accès à l’information multilingue joue en rôle très important....

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconAccès à la santé, accès aux soins
«refus de guichet», sur la base de leur apparence physique par les structures chargées de l’accueil et de l’évaluation (4)

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconSolutions préconisées dans le cas pohlm studio 45
«cloud computing», erp, intelligence artificielle, logiciels libres, connectivité sociales, technologies de streaming2, base de données,...

Axe 1 : Promouvoir l’accès au numérique Etendre la connectivité iconBibliographie p. 2
«pluies acides». Ce phénomène dû a des pollutions localisées peut s’étendre sur de très grandes distances (jusqu’à plusieurs milliers...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com