Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire





télécharger 18.87 Kb.
titreFiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire
date de publication14.10.2016
taille18.87 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos

FICHE 1


LA GALE – RECOMMANDATIONS EN MILIEU SCOLAIRE

Généralités :

La gale est une maladie transmissible due à un parasite humain, le sarcopte. Elle est soumise à éviction scolaire (arrêté du 3 mai 1989).
La contamination est :

  • Habituellement directe interhumaine par contacts prolongés d’un sujet parasité à un autre

  • Parfois indirecte, par contact avec du linge, des vêtements, … contaminés.

La durée moyenne d’incubation après un premier contact est de 3 à 6 semaines. Cette durée est plus courte en cas de ré-infestation( 3 à 4 jours). Il n’existe pas de guérison spontanée, le traitement est impératif.

La gale est évoquée habituellement devant des démangeaisons à recrudescence nocturne, des lésions plus ou moins caractéristiques de la peau et l’existence de cas semblables dans l’entourage.

Hors de son hôte humain, le sarcopte peut survivre jusqu’à une semaine. Le froid ou les températures supérieures à 55° le détruisent.
Conduite à tenir immédiate

Dès la suspicion de gale chez un élève :

L’élève doit être isolé et repartir dans sa famille pour consulter un médecin.

En internat :

  • L’élève doit emporter tout le linge, drap, housse de couette, taie d’oreiller, linge de toilette et vêtements à son domicile.

  • Mesures à prendre par les personnels (infirmière, lingère, agent de service….)

  • mettre des gants à usage unique et une blouse lavable à 60° ou à usage unique pour les activités de ménage ou de soin

Déparasiter tout le linge collectif (serviette, torchons, dossards et autres textiles selon chaque cas) :

  • placer le linge lavable à 60° dans un sac plastique avant de le laver au plus vite à 60°.



  • Vaporiser le linge non lavable à 60° avec un produit acaricide : type A PAR ou Baygon vert (respecter le mode d’emploi – contre-indication chez l’asthmatique), le confiner ensuite dans un premier sac plastique fermé hermétiquement pendant 48 heures. Procéder à un double emballage en sac plastique et y noter la date et heure d’application du produit. Laver ensuite le linge à la température supportée, car ce produit est irritant.

  • En l’absence de produit acaricide, même procédure en augmentant la durée de confinement (au moins 7 jours). Laver ensuite.

Utiliser le produit acaricide « A PAR » sur le matelas et attendre 12 heures avant d’utiliser le lit .Selon le contexte étendre l’emploi du produit aux autres lits de la chambre ou du dortoir.

Le chef d’établissement peut en concertation avec les personnels de santé prendre la décision de fermer à cet effet certaines chambres de l’internat afin de renforcer les mesures d’hygiène dans de bonnes conditions.
En école maternelle

  • Appliquer les mêmes mesures que précédemment en ce qui concerne la literie des dortoirs de sieste.

  • Faire laver les « doudous » et ne pas les entasser.

  • Traiter les tapis de regroupement avec un produit acaricide.


Autres mesures

  • Se laver fréquemment les mains pendant au moins une minute avec du savon liquide (les solutions hydro alcooliques sont inefficaces sur la parasite). Se sécher, s’essuyer les mains avec des serviettes en papier jetable ou par un système automatique d’air chaud.

  • La désinfection générale de l’environnement n’est pas habituellement indiquée.

  • La survenue d’une maladie transmissible en collectivité est l’occasion de vérifier que les mesures préventives d’hygiène individuelle et collective sont bien respectées.


Le retour de l’élève dans l’établissement scolaire :

Il peut se faire 3 jours après le traitement. Un certificat médical est justifié à son retour : la gale est une maladie mentionnée dans l’arrêté interministériel du 3 mai 1989.

Evaluation du risque pour les autres élèves.

Le risque de contagiosité en milieu scolaire est faible. Dans un premier temps, le Directeur de l’école peut demander avis au médecin scolaire en charge de son école. Dans le second degré, l’évaluation du risque pour les autres élèves est effectuée par le personnel infirmier de l’établissement scolaire, en concertation avec le Chef d’Etablissement et le Médecin Scolaire.

Le traitement de la gale

L’objectif du traitement est de détruire le parasite et de prévenir le risque de contagion. Le médecin prescripteur détermine le traitement le mieux adapté à chaque situation : il peut s’agir d’un traitement local (application sur la peau de produits anti scabieux : Benzoate de Benzyle, Pyrethrines,…) et/ou d’un traitement oral (Ivermectine).

Seul le traitement médical ne suffit pas : il est indispensable simultanément de nettoyer soigneusement le linge, les sous-vêtements, les vêtements, les couvertures, les chaussures…pour éviter une ré-infestation.

Si les démangeaisons et les lésions de la peau persistent plus de 2 semaines après le traitement, un échec de traitement ou une ré-infestation peuvent être évoqués. Une nouvelle consultation est nécessaire.

Les mesures préventives

Il est important de traiter en même temps toutes les personnes ayant eu un contact rapproché avec le malade, dans l’entourage familial et extra familial, même en l’absence de lésions cutanées. Des élèves peuvent donc être concernés notamment en internat.

Toutefois un traitement préventif collectif n’est pas recommandé sauf en cas de cas groupés dans le contexte d’épidémie.
Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie à déclaration obligatoire, la présence de cas groupés et nombreux peut justifier un signalement à l’ARS. En présence de 2 cas ou plus dans la même classe, informer les Conseillers techniques de santé (médecin et infirmière) à la DSDEN (secrétariat 04 83 16 62 91) pour juger de l’opportunité d’un tel signalement.

Quelques conseils

  • Ne pas dramatiser la situation : la gale n’est pas une maladie grave.

  • Rappeler qu’il n’y a pas de guérison de la maladie sans traitement bien suivi.

  • Informer les élèves et les personnels concernés sur les modes de transmission, les mesures de prévention et le traitement (courrier type).

  • Pour tous les produits utilisés, bien respecter les précautions d’emploi.

Références :

Arrêté interministériel du 3 mai 1989.

Epidémie de gale communautaire : guide d’investigation et d’aide à la gestion.

Avis du Haut Conseil de la Santé Publique relatif à l’actualisation des recommandations sur la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de gale– 9 novembre 2012

Circulaire 2004-054 – contrôle des absences.



Service de promotion de la santé en faveur des élèves. Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale du Var - Janvier 2014

similaire:

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconFiche pratique en cas de gale

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconD Éclaration d’incident en milieu scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconD Éclaration d’incident en milieu scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconBibliographie- références textes officiels
«La Vie Scolaire est l’ensemble des normes et évènements spécifiques à la vie collective en milieu scolaire» (J. P obin, 2002). C’est...

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire icon«Utilisation du rugby en milieu scolaire et compétences didactiques de l'enseignant»

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconMise en contexte de l’utilisation des tic en milieu scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconSignalement d'evenements ou de faits constitutifs d'infractions penales en milieu scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconFiche d’inscription restaurant scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconFiche sanitaire* Année scolaire

Fiche 1 la gale – recommandations en milieu scolaire iconFiche de poste : Médiateur de la Réussite Scolaire





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com