Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy





télécharger 33.65 Kb.
titreVie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy
date de publication10.10.2019
taille33.65 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos
La cinquième dimension de l’ostéopathie
Sur le chemin de l’ostéopathie, c’est la vie qui est le moteur vers la santé ; « Vie humaine qui est éternelle » A.T Still

Conférence Montréal Mai 2006

Abstract :

The fifth dimension of Osteopathy

One may think between the lines of A.T.Still...the thought between...” W.G.Sutherland 1

This idea means to challenge ourselves to think like Sutherland did and not allow our understanding of the patient’s health to be obscured by the allopathic community

The osteopathy of A.T. Still is a key which opens doors into the many aspects of human being:

Today, the known elements of Osteopathy are inside a circle; the unknown elements are outside this circle; the space between is the research; this research begins within ourselves!

With the 3 dimensions of the physical world, the Quantic physics add time as a fourth dimension; now, we can add the StillPoint as a door into the 5th dimension, a way to Health:

Health is the Living principle in a living body” 2

Dynamic stillness is the foundation of this multi dimensional universe.3

Results are neither directly dependant upon the therapist, nor his or her will to heal but they are limiless because.

Human life is eternal4.

Afin de mieux appréhender la recherche en ostéopathie, il est nécessaire de prendre en considération l’histoire de notre profession. Du temps d’Andrew Taylor Still, il semblait évident que la médecine impliquait que le patient aille mieux, le résultat étant preuve de l’efficacité. La recherche consistait à considérer ce qui avait été observé en mettant ses mains sur les patients. Cette forme de recherche a continué dans la profession, à travers le travail de ses successeurs comme William G. Sutherland , John M Littlejohn, Rollin Becker , Robert Fulford ou encore James Jealous. Leur travail a élargi et approfondi les frontières de l’ostéopathie en continuant à creuser à l’exemple de Still. Nous devons donc être vigilants, en élargissant le champ de la recherche, à ne pas perdre l’intelligence présente lorsque nous mettons nos mains en contact avec le patient…mais nous pouvons aller plus loin :

« Nous devons penser entre les lignes de A.T.Still…la pensée entre… » W.G.Sutherland5

Le défi est de penser à la manière de Sutherland sans être pollué par la compréhension médicale habituelle de la maladie.
L’ostéopathie de Still

« L’ostéopathie ressemble à un écureuil dans l’arbre de la connaissance ; nous n’en voyons encore que la queue »6

Comme chercheurs, efforçons nous de débusquer l’écureuil de l’arbre, à l’exemple de Still :

« Ce ne sont pas des mains humaines qui ont établi les lois de l’ostéopathie ; je revendique seulement l’honneur de les avoir découverte »7

Still, à l’instar de Christophe Colomb8, dé-couvrit ce qui était couvert mais déjà présent ; seulement les humains ne pouvaient ni voir ni percevoir avec leurs cinq sens.

L’ostéopathie de Still est donc une clé ouvrant les portes de la compréhension de l’être humain :

« Dans l’homme, je peux voir l’univers en miniature ; j’y trouve matière, mouvement et esprit »9

  • Matière : L’homme est un être physique systémique complexe obéissant à ses propres lois physiques, comme tout véhicule : le système musculosquelettique pour la relation structurelle ; le système circulatoire pour la nutrition ; le système nerveux comme réseau et le tissu conjonctif comme lien. C’est un monde d’informations relayé par des formes et des structures. Ce corps physique n’est pas dans du vide mais il est inclus dans un champ, un champ magnétique morphogénétique en vibration.

  • Mouvement : Ce champ implique un mouvement, incluant un système émotionnel et mental, signaux de la partie animale du véhicule, guidés par le système nerveux chargé de l’organisation. Les pensées et les émotions sont les crêtes des vagues permettant de deviner le mouvement plus profond de la marée de la conscience. Apprendre à améliorer les fonctions émotionnelles et mentales par le ressenti est une façon de comprendre ce qui est derrière nos cinq sens. Le mouvement change le champ énergétique et spiritualise la matière10 ; il suit une direction entre deux points, ce que ne fait pas l’esprit.

  • Esprit : La partie spirituelle de l’être humain ne suit pas les mêmes lois, ne va pas d’un point à un autre; son principe est Immobilité ; son espace temps englobe de nouvelles dimensions, ses lois sont également vibratoires, liées au niveau de conscience et à l’élément primordial ou involontaire11 qui fait bouger la machine : la Vie ou la Santé.


Nouvelles ouvertures 

« J’aime mes congénères humains, car je discerne Dieu dans leur visage et dans leurs formes . »12

L’étude des êtres humains commence par une introspection qui ouvre ensuite de nouvelles portes : les éléments connus de l’ostéopathie peuvent s’inscrire dans un cercle partant de chacun de nous et limitant ce qui reste à découvrir. Cette limite est l’ « espace entre », l’horizon de la recherche ; toutefois soyons prêts à de nouveaux défis car les limites d’aujourd’hui sont factices : « l’horizon pénètre toutes choses »13.

Il est nécessaire de rechercher d’abord un fulcrum vibratoire puis un point d’équilibre- point neutre- comme outil diagnostic ; par exemple, si une unité vertébrale apparaît en ERS, le point neutre est la clé de tout traitement biomécanique ; à partir de ce neutre, point d’équilibre de l’univers physique tridimensionnel, diagnostic nécessaire, le thérapeute peut trouver alors une forme de calme ou d’immobilité propice à l’auto traitement ; c’est le lien avec le temps, la quatrième dimension : le goulot d’un sablier : un calme dynamique14, un équilibre au sein d’un système vibratoire.

On doit alors abandonner le connu, tout ce que l’on cherche à retenir avec notre intellect et que l’on tient entre les mains. Quand cela se produit, une force invisible se manifeste derrière la surface et casse les chaînes qui nous conditionnent ; environnement social, bagage scolaire, culture, médias, frontières religieuses, croyances mentales. L’ostéopathie devient alors un accomplissement personnel de libération à la recherche du bonheur.

Le bonheur peut être défini à ce moment comme un état d’être, un silence vibratoire dans le moment présent. Il ne peut pas être trouvé par la concentration, ou dans des livres ; il est une expérience liée à une attention libre de résistances physiques ou émotionnelles ; il nécessite d’être « touché » par l’univers de la même façon que nous « touchons » le patient. . Il ne peut être exigé comme un dû. Il ne dépend pas des conditions extérieures ou de personnes mais de la façon dont nous percevons, interprétons nos relations aux autres.

Ce chemin amène l’ostéopathe au Still Point, une ouverture vers la cinquième dimension de l’ostéopathie15.

.

Le Still Point n’est pas une théorie. C’est une expérience subjective et individuelle, une connexion avec ce qui est déjà connu de notre cerveau limbique. Nous ne pouvons pas le chercher, il se laisse trouver grâce aux forces physiques  régissant le monde matériel ; elles sont bien connues: la gravité issue de l’électromagnétisme, les forces nucléaires fortes et faibles ; leur point de convergence s’explique aujourd’hui par la théorie des cordes permettant d’unifier ces forces à travers leur caractère vibratoire. Nous appelons le point d’équilibre, de silence entre les mouvements, le StillPoint

Voici quelques idées sur le Still Point :

  • Un espace entre, une interface qui permet d’unifier ce qui apparaît séparé à nos cinq sens

  • Une transformation ayant ni début, ni fin ; la loi naturelle implique que rien ne se crée, rien ne disparaît, tout change. Seul le changement ne s’arrête pas.

  • Un calme dynamique obéissant à ses propres lois informationnelles ; une expérience non duale.

  • Un fulcrum pour un troisième système respiratoire16 de type vibratoire avec ses propres rythmes et amplitudes.

  • Un lieu de Santé ; un espace pour le Potency ; une source du Souffle de Vie

  • Il est présent partout dans la nature, dans les membranes et le cœur de chaque particule vivante.

  • Ressemble au bonheur : « Le bonheur est un état qui a besoin d’être préparé, cultivé et protégé par chacun. Les gens qui apprennent à être maîtres de leur expérience intérieure peuvent déterminer la qualité de leurs vies et approcher aussi prés que possible de ce que nous appelons le bonheur.17


Comment faire de chaque moment et de chaque événement « le meilleur moment de notre vie » et comment expérimenter la qualité de cet instant avec nos patients.

« Le travail n’est pas de construire un lieu, écrire un livre, instaurer un système, obéir à un dogme ou une tradition. Le travail est quelque chose qui vit au cœur de chaque homme ou de chaque femme…s’ils savent le trouver. »18

Cette quête : est cela la santé ?
La quête de la Santé

« La santé est le principe vivant dans un corps vivant »19
« Find it, fix it and let it alone »20

Il faut donc chercher, “fixer” et laisser être 21

Si « fix » peut être lié à l’attention et non forcément à une action physique, pour rechercher la santé, nous pouvons laisser l’attention la trouver. Le Still Point permet alors de focaliser  dans l’éternel moment présent.

La santé ne peut être définie ni circonscrite ; nous percevons seulement ses conséquences : joie, équilibre, bonheur, rayonnement, bien être. La santé est présente partout dans la Nature, bien que l’homme l’ait parsemé de traces artificielles.22

La santé est présente aux différentes étapes de la vie, suivant des lois non newtoniennes que nous ne pouvons pas percevoir avec nos sens :

  • L’embryologie de Eric Blechschmidt enseigne que la santé est présente dans les champs morphologiques qui précédent le développement des formes et structures anatomiques.

  • La santé ne peut pas être mesurée physiquement ; la loi de cause à effet est modifiée

  • Elle ne dépend pas de nous, mais dépend de la relation entre le patient, le thérapeute et l’univers

  • Les cinq sens n’en donnent qu’une approximation

  • La relation thérapeutique nécessite un sixième sens, écrit Steve Paulus DO23

  • Dans son Autobiographie, Still parle de cinq cent sens en plus des cinq sens connus

  • « Les doigts qui pensent : cela signifie être aussi loin que possible des sens physiques »W.G.Sutherland24

  • L’ostéopathie non newtonienne a été explorée par Nicholas Handoll DO25


Depuis Einstein, la science a le vertige ; elle offre des illuminations et des vibrations surprenantes depuis la plus petite particule connue jusqu’à l’infini des mondes imaginables ; la théorie des cordes en est le dernier avatar, donnant des caractéristiques originales à l’univers visible.

L’être humain évolue au cœur d’une symphonie cosmique dont les silences sont les ouvertures vers d’autres dimensions.

Ce que nos sens perçoivent actuellement de l’univers est parcellaire : nous voyons seulement une fine tranche du gâteau…et sur une seule face ; nous sommes loin de percevoir l’ensemble du cake.26

La connaissance de soi, la méditation ou la prière permettent d’expérimenter ces autres lois

de Santé.

Le calme dynamique est le point de départ fondamental de cet univers multi dimensionnel.27

Les résultats ne dépendent ni du thérapeute, ni de sa volonté de guérir ; c’est la loi

fondamentale d’auto guérison de l’ostéopathie.

Nous ne cherchons pas de l’information, mais dé-couvrir une connaissance déjà présente

en nous, dans les autres et partout dans la nature.28

L’effet est alors une transformation profonde de l’Etre, un lien entre l’esprit et la matière appelé conscience29 dont nous ne percevons pas les limites.
« La vie humaine est éternelle »A.T.Still30
Bruno DUCOUX DO ; le 15 Mai 2006



1 W.G.Sutherland Contributions of Thought Rudra Press; 1988; p.213

2 Life in motion Rollin Becker DO ; page 63

3 James Jealous DO

4 A.T.Still ; Biogenesis in Philosophy and mechanical principles;1902

5 WG Sutherland Contributions of thought ; Rudra Press ;1988 ;p.213

6 COT p.217

7 A T Still Autobiographie ed Sully 2001 p.313

8 Pierre Tricot  ; Approche tissulaire de l’ostéopathie ; ed Sully2002 p :17

http://www.approche-tissulaire.fr/images/stories/fichiers_pdf/pt_colomb.pdf

9 Still Autobiography 2001 p.306

10 P.Teillard de Chardin ;La place de l’homme dans la nature ed du Seuil

11 Duval JA techniques osteopathiques d’équilibre et d’échanges réciproques ed Sully 2004

12 A.T.Still

13 Michael Heller dans Science et quête de sens » ; Presses de la Renaissance ;2005 ;p. 319

14 dynamic stillness

15 Sue Turner :"Quand j'ai demandé à Rollin Becker, qu'est-ce que cette immobilité (stillness) à l'intérieur de la marée dont tout le monde parle ? J'ai dit, je ne peux pas le sentir, je ne peux pas le percevoir, à moins que je le reconnaisse comme provenant d'une autre dimension. Et il a dit, oui, c'est d'une autre dimension. Ce n'est pas dans cette dimension. C'est d'une autre dimension »…..

16 Renzo Molinari DO

17 Vivre de Mihaly Csikszentmihalyi ; 2005 ;ed Robert Laffont ;ISBN 2-221-10038-7, ; p.16

18 Maurice Nicoll MD

19 Life in motion Rollin Becker DO ; page 63

20 A.T.Still

21 : le mot « fix » pose problème en anglais dans la tradition ostéopathique ; ce n’est pas forcément « ajuster » ou manipuler. D’après le dictionnaire Webster, fix vient du latin figere ; il signifie rendre stable ou stationnaire, immobiliser, transformer en unité stable, tenir ou maintenir fermement, capturer l’attention, ajuster, focaliser, enraciner. « a fix » est la position d’un navire en fonction des relevés effectués ; c’est la détermination de sa position. En mathématique, « a fixed point » est comparé à un point repère flottant.


22 Les pensées de Montaigne, d’après Cicéron ; livre III chap 13 ; de l’expérience ;p.850 ;ed Arlea ;1992

23 Health and the therapeutic process visible sur le site Internet de Steve Paulus DO :Interlinea

24 Contributions of thought p.163

25 Anatomy of potency

26 Voir les physiciens de la théorie des cordes

27 Voir Cours de James Jealous DO

28 d’après Be still and know ;conférence de Rollin Becker ; 1965

29 voir Pierre Tricot Approche tissulaire de l’ostéopathie Tome 2 2005 ; editions Sully

30 Biogenese dans Philosophie et principes mécaniques ; A.T.Still ; 1897 ;

Human life is eternal.We have no proof otherwise

The Philosophy an Mechanichal Principles of Osteopathy p. 258.



similaire:

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconAttendre c'est vivre dans ce bas monde et c'est dans ce bas monde...
«Je t’aime», et que vous avez cette boule au ventre, les souvenirs qui s’écroulent, une mini crise cardiaque, les membres qui tremblent,...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconBibliographie- références textes officiels
«La Vie Scolaire est l’ensemble des normes et évènements spécifiques à la vie collective en milieu scolaire» (J. P obin, 2002). C’est...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconBibliographie introduction s'interroger sur la mort c'est s'interroger...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy icon«La vie est comme le chocolat, c’est l’amer qui fait apprécier le sucre.»

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconAdresse : Code postal
«… L’abstinence n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour atteindre un nouvel équilibre de vie sans alcool, et une étape vers...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconPartir du 1er septembre 2006 (Journal Officiel du 25 mai 2006, décret...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconMon parcours de vie m'a fait découvrir que chaque personne porte...
«lui-même» et son environnement. Chaque séance est menée pour servir au mieux ses besoins du moment présent et son évolution personnelle,...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconBernard Andrieu ó Histoire des sciences de la vie et ÈpistÈmologie†:...
Par-delà les étoiles, par-delà toute chose, c’est vers l’inconditionné que nous visons, là-bas où IL n’y a plus de choses qui fourniraient...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy icon«Quelqu’un a dit un jour que la mort n’est pas la pire chose dans...

Vie qui est le moteur vers la santé; «Vie humaine qui est éternelle» A. T still Conférence Montréal Mai 2006 Abstract : The fifth dimension of Osteopathy iconSynthèse des résultats
«bonne santé» qui intègre à la fois alimentation, pratiques corporelles et rythme de vie





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com