2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global





télécharger 97.25 Kb.
titre2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global
date de publication27.01.2017
taille97.25 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos


Partenariat- Publique- Privé (PPP) entre le District de Rubavu, l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu et AQUAVIRUNGA LTD

Projet de REHABILITATION ET D’EXPLOITATION DES SYSTEMES d’ADDUCTION D’EAU POTABLE DE YUNGWE- BIKORE, MIZINGO- MUTURA ET MUTERA

Financement: PSOM, AQUA FOR ALL et NV PWN

Présentation du Projet



Mai 2012

1- Contexte du projet

La société AQUAVIRUNGA LTD fondée le 10 février 2007 à Kigali, est une société rwandaise indépendante de toute structure et offrant ses prestations au niveau national et international. Son siège social et administratif est établi à Mizingo, secteur Kanzenze, District Rubavu, Province de l’Ouest.
L’actionnariat de la société AQUAVIRUNGA LTD est composé de 2 sociétés actionnaires qui sont les sociétés AQUARWANDA LTD(Rwanda) et NV PWN Water Supply Company in Northern Holland (Pays Bas) qui détiennent respectivement 49% et 51% des actions. Actuellement, la société est dotée d’un statut juridique et est reconnue officiellement parmi les opérateurs nationaux.
Concrètement la société AQUAVIRUNGA LTD a été créée dans le cadre d’un Partenariat- Publique- Privé (PPP) entre le District de Rubavu, les sociétés NV PWN Water Supply Company in Northern Holland et AQUARWANDA LTD avec l’objectif de conception, de réhabilitation, de financement et d’exploitation des systèmes d’AEP Yungwe – Bikore et Mizingo-Mutura dans le District de Rubavu, Province de l’Ouest.
Cette action fait référence des objectifs fixés par le Gouvernement du Rwanda dans le cadre du document « Vision 2020 » qui vise entre autre un accès à l’eau potable et l’assainissement pour tous en 2020.  Cette action s’inscrit dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) que s’est fixé le Gouvernement du Rwanda
Pour la mise en œuvre de ce PPP, les partenaires ont profité d’une subvention du Programme PSOM (Programme Coopération Marchés Emergents financé par les Ministères des Affaires Etrangères et de l’Economie du Royaume des Pays Bas) dont l’un de ses objectifs est de stimuler le développement économique durable de certains pays en voie de développement notamment par la création des activités génératrices d’emplois, de revenus, des connaissances et enfin le renforcement du secteur privé local.
Cette subvention en Euros à hauteur de 60% du coût total du projet (€ 830.500) a été complétée par un prêt de 40% du partenaire NV PWN.

2 Objectifs d’AQUAVIRUNGA LTD




2.1 Objectif global


L’objectif global d’AQUAVIRUNGA LTD est la réhabilitation des systèmes d’approvisionnement en eau potable et améliorer la gestion à travers la mise en place d’un opérateur professionnel privé par introduction d’un Partenariat Public Privé (PPP).  

2.2 Objectifs spécifiques :


  • Réhabiliter les infrastructures du système d’AEP Yungwe- Bikore et de Mizingo- Mutura afin de les mettre en état de fonctionnement,

  • Assurer un approvisionnement continu et ininterrompu d’une eau potable en quantité suffisante et de bonne qualité à la population de la zone du projet,

  • Mettre en place une structure organisationnelle ; disposer des structures organisationnelles ainsi que des méthodes et des outils de gestion permettant d’assurer la gestion durable et pérenne des systèmes d’AEP devant permettre son développement,

  • Renforcer la capacité et la performance de gestion et d’exploitation des systèmes d’AEP complexes comme ceux de Yungwe- Bikore et de Mizingo-Mutura par du personnel Rwandais.



2.3 Intervenants


Les intervenants directs dans ce projet sont :

  • le District de Rubavu, propriétaire des infrastructures et maître d’ouvrage des travaux de renouvellement et d’extension ;

  • l’Opérateur est la société Rwandaise à responsabilité limitée « AQUAVIRUNGA LTD » dont les actionnaires sont les sociétés NV PWN Water Supply Company in Northern Holland (Pays Bas) et AQUARWANDA LTD (Rwanda). Cette société a été créée dans le cadre du PPP afin de mettre en œuvre les deux projets. L’Opérateur est le maître d’ouvrage délégué des travaux de réhabilitation.

  • la population du District de Rubavu bénéficiaire du projet.


Le District et l’Opérateur sont liés par un contrat de Conception, Réhabilitation, Financement et Exploitation du système d’AEP Yungwe-Bikore (CRFE). L’Opérateur et la population de Rubavu sont liés par le Règlement des Services Délégués.
Le projet PSOM avait débuté en janvier 2007 et a pris fin en juin 2009. Le projet devait être exécuté en 5 phases dont chacune d’elle était liée à un résultat mesurable. Les 5 phases du projet sont présentées dans le tableau ci-après :


Phase

Description de l’activité

Coût du projet

Période d’exécution

1

Mise en place d’une joint Venture AQUAVIRUNGA LTD et conclusion du contrat de Conception, de Réhabilitation, de Financement et d’Exploitation du système d’AEP Yungwe-Bikore avec le District de Rubavu

€ 56.201

janvier 07 – juin 07

2

Rendre opérationnel la société AQUAVIRUNGA LTD

€ 123.185

septembre 07- décembre 08

3

Réévaluation et conception des travaux de réhabilitation, élaboration des documents d’appel d’offre et/ou d’exécution des Travaux de Réhabilitation du système d’AEP Yungwe-Bikore

€ 66.094

avril 07 – janvier 08

4

Exécution des travaux de réhabilitation du système d’AEP Yungwe-Bikore

€ 531.243

février 08- décembre 08

5

Début d’exploitation de l’AEP Yungwe-Bikore

€ 57,600

1er février 09


Selon le contrat CRFE, les activités d’exploitation des systèmes d’AEP de Yungwe- Bikore et de Mizingo – Mutura se poursuivront après les travaux de réhabilitations pour une durée de 15 ans à compter à la date d’achèvement des Travaux de Réhabilitation sur émission par le District en faveur de l’Opérateur moyennant un certificat de réception des travaux de réhabilitation des systèmes d’AEP délivré par le District de Rubavu à compter du 1er février 2009.
Depuis le 25 février 2010, AQUAVIRUNGA LTD a signé avec l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu un Contrat de Délégation de Gestion du Système AEP Mutera pour une durée de 14 ans.

L’objectif spécifique du Contrat de Délégation de Gestion du Système AEP Mutera est de garantir un fonctionnement adéquat et durable des équipements et installations hydrauliques en vue d’assurer un approvisionnement régulier en eau potable des populations, en qualité et en quantité suffisante. De façon explicite, il s’agit entre autre :

  • D’assurer un approvisionnement continu et ininterrompu d’une eau potable en quantité suffisante et de bonne qualité à la population de la zone du projet.

  • De réhabiliter les infrastructures du système d’AEP Mutera afin de les mettre en état de fonctionnement.

  • De mettre en place et de disposer des structures organisationnelles, des méthodes et des outils de gestion permettant d’assurer la gestion durable et pérenne du système d’AEP Mutera devant permettre son développement.

Les intervenants directs dans ce projet sont :

  • L’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu , propriétaire des infrastructures et maître d’ouvrage des travaux de renouvellement et d’extension ;

  • l’Opérateur est AQUAVIRUNGA LTD et d’office le maître d’ouvrage délégué des travaux de réhabilitation.

  • la population des secteurs Gataraga, Shingiro et Busogo du district de Musanze et celle du secteur de Mukamira du district de Nyabihu bénéficiaire du système d’AEP Mutera.


L’Association Interdistrict et AQUAVIRUNGA LTD sont liés par un Contrat de Délégation de Gestion du Système AEP Mutera. AQUAVIRUNGA LTD et la population de la zone sont liés par le Règlement des Services Délégués.
Selon le Contrat de Délégation de Gestion du Système AEP Mutera, les activités d’exploitation du système d’AEP Mutera seront pour une durée de 14 ans à compter du 1er avril 2010, date de démarrage de l’exploitation.
Signalons aussi qu’AQUAVIRUNGA LTD a obtenu d’autres appuis financiers supplémentaires des partenaires NV PWN, Aqua For All, Lion Club International, Champion International et du personnel de NV PWN Water Supply Company North Holland dans le cadre de la poursuite des travaux de réhabilitation et d’extension gérés par lui-même dont :

  • 100.000 Euros provenant de NV PWN pour le démarrage des activités d’exploitation des systèmes d’AEP Yungwe-Bikore et Mizingo- Mutura d’octobre 2007 à avril 2008

  • 206.000 Euros d’AQUA FOR ALL et NV PWN pour l’année 2008 pour les travaux d’extension de 20 km du réseau de distribution de Yungwe Bikore

  • 320.000 Euros de AQUA FOR ALL et NV PWN pour l’année 2009 pour les travaux de réhabilitation et d’extension d’environ 20km du réseau de distribution de Mutera

  • 46.640 Euros en 2010 de personnel NV PWN, Aqua For All et Champion Interational pour les travaux d’extension de 11km du réseau de distribution de l’AEP Yungwe-Bikore respectivement vers les agglomérations de Burinda , secteur Rubavu et de Terimbere, secteur Nyundo

A fin 2011, AQUAVIRUNGA LTD exploite dans le cadre des Contrats CRFE de Yungwe- Bikore et de Délégation de Gestion du système d’AEP Mutera :

  • 8 sources d’eau (5 ground- and 3 surface water)

  • 30 km de conduits d’amenée

  • 3 stations de traitement (cap. 5,600; 1,000 m3/j et 450m3/j- production actuelle 2,100 m3/j et 450m3/j)

  • 1 station de pompage de Bisizi

  • Bureaux, Laboratoire et atelier

  • 375 km de réseau de distribution

  • 225 bornes fontaines publiques

  • 885 branchements particuliers

  • Population desservie: environ 267.000

  • Quantité d’eau disponile: environ 10l/j/personne

3. Projet en cours sur initiative AQUAVIRUNGA LTD





  1. Etude de renforcement, de réhabilitation et d’extension


Nous rappelons que les travaux réalisés par AQUAVIRUNGA LTD par suite du contrat CRFE des systèmes d’AEP Yungwe Bikore signé le 25 juin 2007 entre le District de Rubavu et AQUAVIRUNGA LTD et le Contrat de Délégation de Gestion du système d’AEP Mutera signé le 25 février 2010 entre l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu et AQUAVIRUNGA LTD ont concerné une partie des infrastructures existantes et permettent de desservir actuellement en moyenne 10l/j/personne.
Cette quantité reste encore insuffisante par rapport au volume conseillé par l’OMS de 20l/j/personne de toute la population rurale estimée actuellement à plus de 267.000 personnes des deux zones couvertes par AQUAVIRUNGA LTD.
Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau potable des zones couvertes par AQUAVIRUNGA LTD et d’appuyer les PPP existants entre AQUAVIRUNGA LTD, le District de Rubavu et l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu, NV PWN et Aqua For All ont décidé de mettre à la disposition d’ AQUAVIRUNGA un montant de 400.000 Euros à AQUAVIRUNGA LTD pour appuyer les 3 districts de Rubavu, Nyabihu et Musanze dans la confection des dossiers d’études de protection, de réhabilitation et d’extension des infrastructures des réseaux de distribution des systèmes d’AEP exploités par AQUAVIRUNGA LTD à présenter aux trois districts respectifs pour la demande de financement des travaux d’exécution auprès des bailleurs de fonds entre autre de l’UNICEF à travers le projet WASH. C’est dans ce cadre qu’AQUAVIRUNGA LTD a respectivement signé :

  • le 19 avril 2011 avec le District de Rubavu l’Avenant n°1 au contrat CRFE des systèmes d’AEP Yungwe-Bikore pour un montant de 220.000 Euros relatif à :

  • La préparation du Plan Directeur des systèmes d’AEP de Yungwe-Bikore et de Mizingo-Mutura

  • La préparation des études d’exécution des travaux de réhabilitation de renforcement et d’extension des systèmes d’AEP de Yungwe-Bikore et de Mizingo-Mutura

  • La mise à jour du Système d’Information Géographique existant

  • La mission de supervision de l’exécution des travaux et la réception des travaux

  • le 3 juin 2011 avec l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu l’Avenant n°2 au contrat de Délégation de Gestion de l’AEP Mutera pour un montant de 80.000 Euros relatif à :

  • La préparation du Plan Directeur du système d’AEP Mutera

  • La préparation des études d’exécution des travaux de réhabilitation de renforcement et d’extension du système d’AEP Mutera

  • La mise à jour du Système d’Information Géographique existant

  • La mission de supervision de l’exécution des travaux et la réception des travaux


Il ressort que :

  1. Fin août 2011, AQUAVIRUNGA avait terminé et transmis au District de Rubavu le rapport d’étude d’avant projet détaillé (APD) et les dossiers d’appel d’offres (DAO) pour les travaux de réhabilitation, de renforcement et d’extension de 102 km des systèmes d’AEP de Yungwe-Bikore et de Mizingo-Mutura. Actuellement, AQUAVIRUNGA supervise l’exécution des travaux des lots 1 et 3 démarrés respectivement le 1er mars et 1er mai 2012 pour 67km. Pour le lot 2 de 35km, nous restons en attente de la finalisation des formalités d’attribution de marché par le District et le démarrage des travaux pour remplir notre mission de contrôle et surveillance des travaux.




  1. Fin décembre 2011 AQUAVIRUNGA avait terminé et transmis aux Districts de Nyabihu et Musanze le rapport final d’étude d’APD et le DAO comprenant les 2 lots des travaux de protection et de renforcement des prises d’eau des sources Mutera, Bayanza et Nyarwunga et la conduite principale de distribution ; de réhabilitation et d’extension de 19km du réseau de distribution du système d’AEP Mutera. Aquavirunga restait en attente du lancement des formalités de lancement d’appel d’offre par les deux Districts




  1. Mi avril 2012, AQUAVIRUNGA a terminé et transmis au District de Rubavu le rapport d’étude d’avant projet détaillé (APD) pour les travaux de réhabilitation, de renforcement et d’extension de 102 km du système d’AEP Mizingo-Mutura. Aquavirunga reste en attente de la validation dudit rapport APD afin de finaliser les dossiers d’appel d’offres (DAO)


D’autres prestations des services avaient démarré depuis le mois d’octobre 2011 et se poursuivent durant l’année 2012 à savoir :

  • La mise à jour du Système d’Information Géographique existant dans le cadre de l’intégration des travaux et études en cours

  • La préparation du Plan Directeur des systèmes d’AEP de Yungwe-Bikore, de Mizingo-Mutura et Mutera


Il est prévu que l’ensemble de ces activités en cours seront clôturées durant l’année 2013.
L’exécution desdits travaux d’extension des réseaux de distribution des systèmes d’AEP Yungwe-Bikore et Mizingo- Mutura de 204km permettraient d’accroître la taux de desserte actuellement de 54% à 87% dans les 10 secteurs du district de Rubavu couverts par AQUAVIRUNGA LTD.


  1. Construction de la prise d’eau de Mizingo, renouvellement de la conduite d’amenée et rénovation complète de la station de traitement


Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau potable de la zone couverte par le système d’AEP Mizingo- Mutura, les partenaires NV PWN et Aqua For All ont mis à la disposition d’AQUAVIRUNGA un montant de 350.000 Euros. Ce montant servira à l’exécution des travaux construction d’une nouvelle prise d’eau de Mizingo, renouvellement de la conduite d’amenée et rénovation complète de la station de traitement.
Ces travaux à réaliser constitue une partie des travaux de réhabilitation du système d’AEP Mizingo- Mutura prévue dans le rapport d’étude APD remis par AQUAVIRUNGA début avril 2012 au District de Rubavu.
Signalons que ces travaux accroîtront la capacité de production actuelle des station de traitement gérées par AQUAVIRUNGA de 2.550m3 à 3.550m3, soit de 10l/p/j à 13l/p/j.



  1. Mise en place d’un fonds pour la promotion des raccordements particuliers


Dans le cadre de l’augmentation de la desserte en eau potable des populations en cours d’installation dans les agglomérations, AQUAVIRUNGA prévoit instaurer dès ce 1er juillet 2012 un fonds destiné à promouvoir le financement des branchements particuliers. A cet effet, un montant de 100.000Euros sera mis à la disposition des clients qui voudraient se raccorder aux réseaux de distribution gérés par AQUAVIRUNGA moyennant la signature d’un acte d’engagement pour le raccordement en eau potable et les conditions de remboursement annuel du fonds de l’eau.
Signalons qu’AQUAVIRUNGA dispose aussi d’un montant de 90.000Euros qui sera partagé entre les 3 districts dans le cadre de l’exécution des travaux d’extension des systèmes d’AEP gérés par AQUAVIRUNGa LTD.



  1. Récapitulatif des fonds d’investissement engagés par AQUAVIRUNGA LTD 


d.1 De janvier 2007 à fin 2011


Provenance

Montant en €

PSOM

498.200

Crédit NV PWN

432.300

Don NV PWN/Aqua For All

1.312.640

Total

2.142.140


d.2 En cours depuis janvier 2012


Provenance

Montant en €

Don NV PWN/Aqua For All

350.000

Don NV PWN/Aqua For All/Lion Club International

40.000

Don NV PWN/Aqua For All

50.000

Fonds des branchements particuliers

100.000

Total

540.000


Le volume des investissements réalisés par AQUAVIRUNGA de 2007 à fin 2012 sous financement de ses partenaires NV PWN, AQUA FOR ALL et autres sera de 2.682.140Eros soit 2,14 milliards de FRW pour les trois districts de Rubavu, Nyabihu et Musanze.

3. Procédure de gestion et d’exploitation des systèmes d’AEP



Pour l’exécution des contrats avec les deux clients (District/Interdistrict) AQUAVIRUNGA LTD a mis en place de moyens humains et matériels décrits ci-dessus ainsi que de procédures.
    1. Moyens humains 



AQUAVIRUNGA compte actuellement une équipe locale de 44 membres du personnel permanent qui assure le bon déroulement de l’exécution des projets. Cette équipe est supervisée par le directeur gérant assisté par deux directeurs (technique, administratifs et financier) et 3 chefs de services (comptabilité, clientèle et réseau de distribution) pour la coordination et la supervision des activités quotidiennes des activités de la société. Les attributions de tous les services sont détaillées et réparties comme tâches spécifiques entre différentes unités d’exécution et différents responsables.

Afin de pouvoir assumer pleinement ses responsabilités, il est prévu des interventions limitées et à la demande de la direction d’AQUAVIRUNGA LTD d’une série d’experts dans les domaines techniques et socio-économiques pour appuyer techniquement l’équipe permanente d’AQUAVIRUNGA LTD. Cet appui du projet est actuellement assuré et financé par le partenaire NV PWN pour les thèmes :

  1. Appui dans la gestion des les travaux de réhabilitation

  2. Appui pour le suivi de la production, distribution et contrôle de qualité de l’eau potable

  3. Appui pour les études d’extension et d’amélioration de la desserte en eau potable

  4. Appui à la mise à jour du SIG


3.2 Procédures de gestion

  1. Gestion administrative



La gestion administrative des activités des services d’AQUAVIRUNGA LTD est sous la responsabilité directe du Directeur Gérant. Celui- ci assume la responsabilité quotidienne du bon fonctionnement de l’exploitation de manière à permettre d’atteindre les objectifs prévus dans les contrats CRFE et MCM. Il rapporte directement et à la fois :

  1. au Conseil d’Administration de AQUAVIRUNGA LTD responsable de la gestion quotidienne des contrats CRFE et MCM.

  2. au District/Interdistrict, propriétaires respectivement des infrastructures des systèmes d’AEP Yungwe- Bikore, de Mizingo- Mutura et de Mutera

  3. au bailleur de fonds PSOM/NV PWN, AQUAFOR ALL et autres partenaires tant nationaux qu’internationaux pour le suivi des financements des travaux de réhabilitation et d’extension des systèmes d’AEP

  4. aux autres partenaires gouvernementaux
  1. Gestion technique



Le suivi de la gestion technique des systèmes d’AEP Yungwe- Bikore, de Mizingo- Mutura et de Mutera est sous la responsabilité du Directeur technique qui coiffe les services de la production et du réseau de distribution.

Le service de la production s’occupe du traitement de l’eau, du contrôle de qualité de l’eau produite et distribuée tant à l’usine, aux différents réservoirs qu’aux différents points d’eau publics et particuliers. Le même service est chargé de la maintenance de tous les équipements et ouvrages des stations de traitement, des prises d’eau et des conduites d’amenée.

Le service du réseau de distribution d’eau s’occupe de la régularité de la distribution de l’eau à tous les points d’eau du réseau de distribution. Il s’occupe aussi de l’entretien de tous les équipements et ouvrages de distribution jusqu’aux consommateurs, des extensions éventuelles du réseau ainsi que des améliorations éventuelles à apporter au système sur base des indications fournies par l’exploitant ou nécessaire en cours d’exploitation dans le cadre de la modernisation en termes techniques, financiers et économiques
  1. Gestion commerciale et financière

c.1 Gestion financière

Le suivi de la gestion commerciale et financière sera sous la responsabilité du Directeur Administratif et Financier qui coiffe les services commercial et de la comptabilité. A cet effet, ces deux services sont actuellement composés :

  • d’une équipe de 5 agents de recouvrement supervisée par le chef de service à la clientèle chargée de la gestion des relations avec les gérant des points d’eau, le gestion des usagers et la supervision des activités relatives aux recouvrements des recettes des ventes d’eau et de deux agents pour le service à la clientèle en charge de recouvrement des recettes des ventes d’eau

  • d’un chef de service de la comptabilité qui s’occupe de la gestion de la comptabilité générale et la comptabilité analytique de la société grâce à un logiciel commercial de comptabilité. Celui-ci est aussi chargée de la de la gestion des caisses, des liquidations des différents paiements, des approvisionnements (importation, achats locaux, gestion des stocks) et des opérations bancaires.

  • d’une équipe de personnel d’appui (nettoyeuses des bureaux , gardiens jardiniers et gardiens de nuit).



c.2 Gestion commerciale


Les deux services de production et de distribution travaillent en concertation avec le service à la clientèle supervisé par le Chef de service à la clientèle. Son rôle principal est d’assurer l’interface entre la société AQUAVIRUNGA LTD et les usagers du réseau de distribution d’eau. Le service à la clientèle s’occupe du suivi de la gestion des points d’eau notamment les communications et des relations avec les gérants des bornes fontaines (gestion de contrat de vente d’eau), la gestion des usagers (gestion des plaintes et des doléances), les relevés des compteurs et contrôles de consommation, la facturation, le recouvrement et les encaissements.
c.3 Gestion des points d’eau


L’ensemble des systèmes d’AEP gérés par AQUAVIRUNGA LTD délivre de l’eau potable en 1.110 points d’eau constitués, à fin décembre 2011, de bornes fontaines publiques (225) et de branchements particuliers (885).
Les bornes fontaines sont gérées par les gérants qui sont responsables des quantités d’eau consommées. Ces derniers sont choisis parmi les usagers desdits points d’eau sous la supervision des autorités de base (Cellule et/ou Village) et du Chef de service à la clientèle représentant la direction d’AQUAVIRUNGA LTD. Le gérant vend de l’eau aux utilisateurs par paiement en cash ou par utilisation d’un jeton dont son prix correspond au prix de l’eau contenu dans le récipient de référence qui est le jerrycan de 22,5 litres, récipient le plus utilisé dans la région.

c.4 Vente d’eau


Les bornes fontaines publiques sont gérées par un gérant privé. Celui-ci vend l’eau aux utilisateurs par paiement en cash ou par jeton équivalent au prix de l’eau. Ainsi, le jerrycan de 22,5 litres (récipient de référence mis à la disposition de chaque gérant de la borne fontaine publique) est vendu par le gérant de la borne fontaine à 15 RWF et l’eau est facturée par AQUAVIRUNGA LTD au gérant à 667 FRW/m3. En outre, le gérant perçoit une rémunération mensuelle de 90FRW/m3 d’eau vendu dont 75FRW/m3 pour sa rémunération et 15FRW/m3 pour couvrir les pertes éventuelles relatives de la gestion et de l’entretien de la borne fontaine.

Pour les branchements particuliers, l’eau est facturée à 667RWF/m3 plus 100 FRW/mois correspondant au frais d’abonnement.
Tenant compte de la redevance au District, de la TVA et de la rémunération d’AQUAVIRUNGA et des gérants des bornes fontaines, ce tarif de l’eau de 667FRW/m3 est décomposé comme suit :





Par m3

(FRW)

Par jerrycan de 22,5 l (FRW)

Rémunération AQUAVIRUNGA

425




Redevance du District

50




Rémunération gérant des bornes fontaines

75




Pertes d’eau autorisée à la borne fontaine (2,5%)

15




Tarif d’eau exclu TVA

565

13

TVA (18%)
Tarif de l’eau/m3 TTC

102
667

2
15



c.5 Systèmes de collecte

Le système de collecte consiste à recouvrir les recettes des ventes d’eau auprès des gérants des bornes fontaines. C’est le travail des agents du service à la clientèle effectué lors des différentes tournées sur les bornes fontaines et chez les abonnés de l’ensemble des réseaux. Ces tournées sont effectuées en moto.
Afin de prévenir les risques d’éventuels impayés et d’éviter des cumuls de fonds difficiles à recouvrer en fin du mois, un système hebdomadaire de collectes des recettes des ventes d’eau est programmé. Ces recettes recouvrées sont progressivement déposées sur un compte en banque. Ce système permet actuellement d’atteindre un taux de recouvrement mensuel moyen de 96%. A la fin du mois, le gérant de la borne fontaine recevra une facture reprenant le montant total à payer et le solde dû au système.


4. Résultats et impacts socio-économiques des deux projets AQUAVIRUNGA LTD



Les résultats attendus ainsi que ses impacts au développement socio-économique de la région qui sera couverte par le projet sont les suivants :


  • Création de la première société professionnelle privée de distribution d’eau au Rwanda dans le cadre d’un Partenariat Public Privé (PPP) ;

  • Exécution du premier contrat de Conception, de Réhabilitation, de Financement et d’Exploitation du système d’AEP au Rwanda ;

  • Exécution du Contrat de Délégation de Gestion de l’AEP Mutera depuis avril 2010 ;

  • Réhabilitation des systèmes d’adduction d’eau de Yungwe Bikore, de Mizingo-Mutura et Mutera ;

  • Formation (transfert du savoir faire) de 43 membres du personnel en matière de gestion professionnelle de la production d’eau, d’analyse au laboratoire, de distribution, d’administration, de commercialisation et de relations avec les clients.

  • Création d’emplois par l’établissement des contrats de gestion des points d’eau avec environ 225 vendeurs d’eau aux robinets publics en privilégiant le rôle des femmes;

  • Contribuer aux objectifs du millénaire pour le développement en améliorant l’accès à l’eau potable pour une population d’environ 267.000 habitants approximativement,

  • Création d’un flux financier par des dépôts des recettes des ventes d’eau dans des banques locales avec avantage l’intervention des micro- finances dans l’acquisition de garantie bancaire et l’obtention des lignes de crédits,

  • Augmenter la durabilité et l’efficacité de gestion des projets de distribution d’eau par la mise en place d’un fonds de renouvellement et d’extension des infrastructures au niveau du District/Interdistrict,

  • Diminuer les maladies d’origine hydrique et donc améliorer les conditions sanitaires des populations bénéficiaires;

  • Diminuer la pénibilité de la corvée eau en rapprochant les points de distribution des zones de consommation. Les enfants ont ainsi plus de temps consacrer à l’éducation ;

  • Participation par apport en termes d’expertise et de financement, de la société hollandaise de distribution d’eau NV PWN dans le secteur d’eau au Rwanda ;

  • Participation par apport en termes d’expertise locale, de réalisation et de mise en place de la structure de gestion des systèmes d’AEP Mizingo- Mutura, Yungwe Bikore et Mutera par la société rwandaise AQUARWANDA LTD.

  • Mettre les sociétés rwandaises (AQUARWANDA LTD et AQUAVIRUNGA LTD) en position de participer dans les soumissions pour d’autres contrats de gestion des systèmes d’AEP dans la région des laves ou ailleurs au Rwanda.


5. Problèmes et défis majeurs



Le programme de réhabilitation des systèmes des systèmes d’AEP Yungwe- Bikore, Mizingo- Mutura et Mutera est confronté à trois problèmes majeurs ci après :

  • L’érosion

  • Les pistes d’accès

  • L’appropriation des infrastructures par les bénéficiaires



  1. L’érosion


Selon le rapport sur le diagnostic détaillé des infrastructures des systèmes d’AEP Yungwe- Bikore et de Mizingo- Mutura réalisé en mai 2007 par AQUARWANDA LTD et celui de l’AEP Mutera, il est apparu qu’il y a eu beaucoup de dégâts dus surtout à l’érosion qui a endommagé les prises d’eau et les conduites d’amenée. Le coût total des infrastructures était estimé à 6.576.065 Euros, soit plus 5,7 milliards de FRW et à environ 800 millions de FRW pour le système d’AEP Mutera.
Faisant suite à ce constat, AQUAVIRUNGA LTD a procédé à la prioritisation des travaux de réhabilitation à faire en fonction du budget disponible de 1,7 millions d’Euros pour les systèmes d’AEP Yungwe- Bikore et Mizingo- Mutura et 400.000 Euros pour le système d’AEP Mutera. Même si ces travaux ont été exécutés pour leur mise à un certain niveau opérationnel, une attention particulière devra être attirée quant l’avenir de ces infrastructures qui seront réhabilitées si aucune activité de lutte anti- érosive visant à la protection des prises d’eau, des conduites d’amenée et des stations de traitement n’est pas envisagée dans le court terme.
Il est prévu que les prises d’eau de Mizingo, de Mutura, de Ntongoshori et de Yungwe ainsi que les conduites d’amenée seront réhabilités dans 2 ou 3 ans dans le cadre du renforcement de la demande en eau. AQUAVIRUNGA recommande que d’ores et déjà des activités de lutte anti-érosives sur les prises d’eau des sources d’eau et conduites d’amenées de Mizingo, de Mutura, de Ntongoshori, de Yungwe et de Mutera, doivent être menées dans le cadre des préparatifs aux travaux de leur réhabilitation.
  1. Les pistes d’accès


Les pistes d’accès sont quasiment hors usages par absence de maintenance et/ou par suite des éboulements réguliers sur des talus rendus raides par les paysans. Cette situation est de tant plus remarquable sur la piste d’accès menant de la route principale vers les 3 stations de traitement de Yungwe- Bikore,de Mizingo- Mutura et de Mutera.
Il apparaît que les moyens à mettre en œuvre pour la réhabilitation de ces pistes dépassent de loin ceux à la disposition d’AQUAVIRUNGA LTD et même des 3 districts respectifs.
Référence faite aux conditions précédentes des deux contrats CRFE et MCM, un accent devrait être mis quant aux travaux de réparations de ces dites pistes d’accès si on projette rendre viable les 3 systèmes d’AEP.

  1. L’appropriation des infrastructures par les autorités locales et les bénéficiaires


Les Contrats CRFE et MCM prévoient que les intervenants directs dans ces deux projets sont :

  • le District de Rubavu et/ou l’Association Interdistrict de Musanze et Nyabihu, propriétaires des infrastructures et Maître d’ouvrage des travaux de renouvellement et d’extension ;

  • l’Opérateur est AQUAVIRUNGA LTD et Maître d’ouvrage des travaux de réhabilitation

  • les populations bénéficiaires des projets


Depuis le démarrage des activités d’exploitation des systèmes d’AEP, AQUAVIRUNGA LTD s’est attelée à mettre place des procédures de gestion permettant de fournir un service de qualité à la population bénéficiaire des systèmes d’AEP. Aussi, ces procédures doivent tenir en compte des réalités de terrain et du respect des termes contractuels par chacune des parties concernées par les contrats.
La mise application de ces procédures de gestion implique toute une série de changements des habitudes et/ou mentalités acquises par la population pendant la période de la régie entre autres :

  • La gratuité et/ou le non payement de l’eau,

  • Les actes de vandalismes caractérisés par la destruction des ouvrages hydrauliques du réseau de distribution,

  • Les manipulations des compteurs par les abonnés particuliers et les gérants des points d’eau,

  • Le non respect de l’application du tarif 

  • Etc.


Ces actions sont de nature non seulement à nuire mais aussi à empiéter le processus de l’appropriation des ouvrages hydrauliques par les populations bénéficiaires. De principe, l’appropriation des ouvrages devrait passer par les autorités vers les bénéficiaires.
Il apparaît que des efforts des autorités du District/Interdistrict sont nécessaires et très importantes pour la protection des infrastructures réhabilitées. En tant que le Représentant des usagers du service de l’eau, le District et/ou l’Association Interdistrict doit :


  1. Inciter les Usagers à payer correctement le prix négocié et à respecter les gérants des bornes-fontaines.

  2. Assurer, selon les moyens propres dont ils disposent, la protection de l’Infrastructure contre les déprédations et les vols.

  3. Apporter son appui à AQUAVIRUNGA LTD pour garantir le meilleur niveau de Service.


Sans ce concours, AQUAVIRUNGA LTD seule ne peut rien faire et n’arrivera pas loin sans le concours des autorités pour autant que le principe d’appropriation demande tout changement de mentalités qui prendra beaucoup plus de temps.


AQUAVIRUNGA LTD

similaire:

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconRapport final préconisations et recommandations février 2011 table...
«fiscalité verte», le principe de la liberté contractuelle pour les relations donneurs d'ordres/transporteurs et les lacunes de la...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global icon1Contexte et objectifs
«besoins bioclimatiques», amélioration de l’étanchéité, réduction des ponts thermiques pour optimiser le bilan global intégrant les...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconPrésentation de la société aquavirunga ltd

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconAdresse Objet : Rendez-vous avec un travailleur social pour l’accompagnement...
«accompagnement global». Cet accompagnement est assuré par un conseiller Pôle emploi avec l’appui d’un travailleur social désigné...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconObjectifs généraux Diagnostiquer une lithiase urinaire. Argumenter...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconObjectifs généraux Devant un trouble de l’érection, argumenter les...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconSommaire paragraphe Introduction Champ d’application de cette Norme...
«Identification et évaluation des risques d’anomalies significatives par la connaissance de l’entité et de son environnement», doit...

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconAtelier 1 Changement Global et Adaptation 56

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconBarème global sur 120 points

2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global iconNote d’orientation Global local forum juin 2016





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com