Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012





télécharger 13.76 Kb.
titreJournée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012
date de publication23.04.2017
taille13.76 Kb.
typeAtelier
m.20-bal.com > loi > Atelier
Atelier « Examen clinique de l’épaule douloureuse »

Journée de la Médecine Générale IDF 2012 - 31 mars 2012
Rédactrice du résumé : Julie Gilles de la Londe, second semestre MG, Paris VII

Conférenciers: - JF Renard, MG à Vincennes, MCU, Paris VI

- Dominique TIRMARCHE

Objectif de l'atelier : un examen clinique de l’épaule en consultation de médecine générale, pertinent et réalisable de moins de 3 minutes, permettant un diagnostic précis et une prise en charge optimale adaptée au patient.


  1. Quelques notions clés à connaître :

    • La pathologie de l’épaule et plus particulièrement de la coiffe des rotateurs est un motif extrêmement fréquent en médecine générale. Un examen clinique rapide (moins de 3 minutes) permet un diagnostic du type de conflit (antéro supérieur ou antéro interne) et donc des muscles responsables de la douleur (rupture ou tendinite).

    • Il s’agit pour le médecin généraliste de prescrire le meilleur examen d’imagerie à savoir « Radiographie de l’épaule, bilatérale et symétrique, clichés de face (rotation interne, rotation indifférente, rotation externe) et profil de coiffe » ou une « Echographie de coiffe bilatérale et comparative » mais à condition d’envoyer le patient chez un confrère radiologue spécialisé en ostéo-articulaire !

    • La complication que le médecin doit avoir en tête et chercher à éviter absolument est la capsulite rétractile, responsable d’une impotence fonctionnelle totale, dont le traitement sera long et grand pourvoyeur d’arrêt maladie. Il faut savoir dépister les patients à risque : sexe féminin, anxiété, stress, âge avancé, dépression, diabète, soucis familiaux, prises médicamenteuses (capsulites bilatérales), traitements anti-rétroviraux… Les possibilités thérapeutiques sont l’ injection de corticoïdes et, surtout, la rééducation immédiate respectant la règle de la non douleur.

    • Les effets cliniques de la rééducation doivent être suivis de près par le médecin, lequel doit évaluer si elle est effectuée correctement et efficacement. Il s’agit aussi « d’éduquer le malade à sa rééducation ! »


  1. Une mise en situation :

Le Docteur Renard choisit une volontaire afin d’expliciter « pratiquement » l’examen clinique de l’épaule, qu’il refait devant nous, plusieurs fois d’affilée pour faciliter l’apprentissage. Cet examen de déroule comme suit :

  1. Palpation recherchant des douleurs sous-acromiales, acromio-claviculaires, et du long biceps en avant

  2. Manœuvres actives de dégagement en antepulsion (paumes de main vers le haut puis le bas) et en abduction (même séquence)

  3. Mesure de la rotation interne et de la rotation externe

  4. Manœuvre de Neer (démasquant un conflit antéro-supérieur)

  5. Manœuvre de Hawkins (conflit antéro-interne)

  6. Test de Yocum

  7. Tests isométriques de Jobe (sus-épineux), de Patte (sous-épineux) et du « Bowling » (Long Biceps)




  1. Commentaires sur l'atelier:

1- Intérêts du sujet dans la pratique du MG:

Cet atelier illustre bien le fait que la prise en charge d’une épaule douloureuse est tout à fait adaptée à la médecine générale, encore faut-il avoir ces quelques notions qui finalement suffisent à faire un diagnostic. La pathologie dégénérative de coiffe est de loin la plus fréquente et elle gagne à être maîtrisée, non seulement pour le malade qui peut donc être pris en charge par son médecin traitant, lequel le connaît et saura dépister chez lui de potentiels facteurs de risque de complications mais également pour le médecin lui-même qui gagne alors une activité intellectuelle stimulante et valorisante, riche pour sa pratique professionnelle.

La qualité de la présentation de nos deux confrères généralistes est étonnante !
2- Cinq points forts :

  • Examen clinique complet - 3mn - manœuvres actives

  • Radiographie ou échographie de spécialiste ostéo-articulaire

  • Dépister les facteurs de risque de capsulite rétractile

  • Rééducation immédiate - règle de la non douleur

  • Evaluation de l’efficacité de la kinésithérapie – éducation


3- Bibliographie, références utilisés dans le cadre de cet atelier

- « Epaule douloureuse » : recommandations HAS avril 2005

- Thèse de Cédric CLEOPHAX sur http://www.cmge-upmc.org/ rubrique « thèses de médecine générale»

similaire:

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconCalendrier du mouvement intra 2012 20 mars 2012 à 8h00 Début de saisie...

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconAbrogation par Décision d’exécution 2012/535/ue du 26/09/2012 (JOue du 02/10/2012)

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconTHÈse pour le diplôme d’État de docteur en médecine par nom : levy...
«pertinence du dosage de la vitamine d en medecine generale : etude pilote realisee entre decembre 2012 et juillet 2013»

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconLe Département de Médecine Générale et le Collège local ont uni leurs...

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconProgramme de la journée de formation à Photoshop du 28 avril 2012

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconProgramme paru au B. O. n°12 du 22 mars 2012

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconBulletin Municipal de Savigné Mars 2012 N° 16

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconAssemblée Générale du 25 Janvier 2012

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconL’essentiel de la réunion délégués du personnel du 15 mars 2012

Journée de la Médecine Générale idf 2012 31 mars 2012 iconBulletin officiel des douanes du 28 mars 2012





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com