Pas de salsepareille pour mister a





télécharger 0.94 Mb.
titrePas de salsepareille pour mister a
page29/29
date de publication20.11.2017
taille0.94 Mb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > loi > Documentos
1   ...   21   22   23   24   25   26   27   28   29

- Blumenstein ! vous êtes cinglé ! cria Van Beak.

Bérénice saisit l’engin et, comme si elle l’utilisait couramment, l’enclencha immédiatement.

- Foyez-fous, messieurs, cette jeune fille tient en mains une arme bien plus puissante que nos révolvers... ou les fôtres ! et il se troufe qu’elle a également sous l’oreille droite une betite puce électronique entièrement contrôlée par... ceci !

Et il brandit un petit boîtier.

- Et maintenant... fini de rire ! ajouta-t-il en appuyant sur un bouton.

Dans l’expectative, Luly et Carrera gardaient la pose. Quand Blumenstein appuya sur le bouton, Bérénice leva le B600 et pulvérisa le petit homme avec l’armoire qui était derrière lui. Puis elle hurla «Banzaï !» avant de déverser un déluge de feu dans le laboratoire.

EPILOGUE

Anselme regardait pour la centième fois le cahier de rendez-vous qui ne s’était guère garni depuis cinq minutes. C’était un morne lundi de février et il semblait bien que ça devait le rester. En prime, il avait un délégué en fin de matinée : le pied. Il renonça rapidement à attaquer le niveau douze de son dernier «Shoot Œem up» : il avait en prime une gueule de bois d’enfer qui ne le quittait pas depuis vingt-quatre heures.

Il fallait préciser que le samedi soir précédent avait eu lieu le mariage du siècle : Bérénice était devenue madame Couscous ou plutôt madame jean-Luc Euler. Et Jean-Luc l’avait entraîné dans une compétition de dégustation oenologique qui était perdue d’avance pour Anselme, à la fois en qualité et en quantité. Les inspecteurs Luly et Carrera étaient même passés faire un tour, avec Magnum. Ils en avaient profité pour leur donner quelques nouvelles de l’instruction de l’affaire Miraculos. Depuis leur libération, Van Beak n’avait pas sorti un mot. A vrai dire, il semblait même avoir perdu l’usage de la parole et passait son temps, dans une cellule capitonnée à rire tout seul en se tapant les fesses par terre. Bob, en revanche, allait beaucoup mieux, ce qui ne paraissait a priori pas évident lorsqu’il avait été découvert à côté des A, entièrement nu, aux commandes d’un engin d’une taille respectable qui, si l’on en croyait l’épaisse couche qui enduisait le côté droit d’Anne-Françoise, semblait inépuisable. Il n’avait manifesté aucune agressivité lorsqu’on l’avait emmené et le personnel de l’hôpital où il se trouvait ne tarissait pas d’éloges sur sa gentillesse et son amabilité.

Anne-Françoise et Anselme sortirent assez secoués et fatigués, toutefois pas suffisamment pour qu’Anne-Françoise se dispense d’un violent coup de pied entre les jambes de Van Beak lorsqu’elle passa à côté de lui. La reddition des hommes de main avait été obtenue assez facilement dès que Bérénice eut explosé une table et deux armoires et fait descendre le faux-plafond d’un étage. Il semblait bien que la morsure de De Gaulle, précisément à l’oreille droite, avait eu raison de la puce électronique du professeur Blumenstein mais il fut néanmoins décidé d’un commun accord, que c’était la puce qui avait contraint Bérénice à désintégrer son inventeur.

Bérénice était maintenant quelque part dans les Antilles, pensa Anselme avec envie avant d’avoir une vision subite de son ASV en maillot de bain ce qui le ramena manu militari dans son cabinet. La sonnette de la porte d’entrée lui signala que le délégué du laboratoire CROQMIAM venait d’arriver.

Pendant que le visiteur lui exposait, graphiques et histogrammes en couleurs à l’appui, que ses croquettes étaient nécessairement les meilleures du monde connu, Anselme sombra doucement dans une discrète somnolence. Il pensa en vrac, qu’il fallait ne pas craindre le ridicule pour porter une cravate pareille, que la couperose, ça se traitait et émit plusieurs hypothèses sur la date du dernier shampooing du délégué.

Et puis le type lui envoya :

- Voici ce que nous vous proposons, docteur. Pour cinq cents kilos de croquettes, réparties dans les vingt-deux présentations de la gamme, nous vous offrons... ceci !

Et, tout fier, il posa sur le bureau une petite niche en plastique.

- Regardez bien, docteur.

Il posa devant la niche une croquette. Un cliquetis se fit entendre ; la porte de la niche s’ouvrit, un petit chien sortit en grinçant, goba la croquette et rentra dans la niche. la porte se referma.

- Génial, non ?

Anselme se leva et commença à retrousser ses manches. A cet instant, Anne-Françoise entra et jaugea immédiatement la situation.

- Anselme ?

Anselme resta à moitié levé en la regardant. Anne-Françoise fit non de la tête. Anselme retomba sur son fauteuil.

- Bien. Est-ce qu’il y a de la salsepareille dans vos croquettes ?

L’autre ouvrit grand les yeux.

- De... de la quoi ?

- De la salsepareille. Smilax medica. Propriétés anti-inflammatoires, dépuratives, diurétiques, stimulantes y compris de la fonction sexuelle. C’est très bon pour le psoriasis, également ; je vous conseille.

- Ah bon ?

- Alors ? il y en a, ou pas ?

- Ben... euh... je ne sais pas trop, je ne pense pas.

Anselme soupira et remit ses manches.

- Alors, ça ne m’intéresse pas. Une autre fois, peut-être.

Et il se leva avant de raccompagner le délégué sous le regard amusé d’Anne-Françoise.
FIN



1   ...   21   22   23   24   25   26   27   28   29

similaire:

Pas de salsepareille pour mister a iconMister k fighting Kit

Pas de salsepareille pour mister a iconMister Devil ou Monsieur Débile ?

Pas de salsepareille pour mister a icon«Mister Pück» Synopsis de Sophie Decroisette Scénario de Bruno merle & Jean-Rémi françois

Pas de salsepareille pour mister a iconTHÈse pour le diplôme d’État
«Quand passes-tu ta thèse ?». Cette question n’a l’air de rien mais grâce à elle, j’ai avancé pas à pas dans la réalisation de celle-ci....

Pas de salsepareille pour mister a iconQuatriemes rencontres de valvert
«l’argent n’a pas d’odeur», IL n’en a/est pas moins une couleur. Et dans notre société dite de consommation, l’argent n’est-il pas...

Pas de salsepareille pour mister a icon2 Histoire naturelle du cancer
«c’est pour votre culture» ou «c’est juste pour vous». Après bon ok IL a dit les chiffres à l’oral que je n’ai pas mit en gras mais...

Pas de salsepareille pour mister a iconOrganisateur de temps de loisirs pour enfants et adolescents ayant...
«L'éducation ne se borne pas à l'enfance et à l'adolescence. L'enseignement ne se limite pas à l'école. Toute la vie, notre milieu...

Pas de salsepareille pour mister a iconAdme. Ces étapes co-existent dans le temps et ne sont pas toutes...

Pas de salsepareille pour mister a iconProgramme annulé pour raisons de sécurité
«Les Arméniens Américains ne peuvent même pas supporter qu’un Arménien parle, s’il ne soutient pas leur position»…

Pas de salsepareille pour mister a iconPourquoi ne pas saisir le prétexte de la complexité apparente du...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com