Module pediatrie





télécharger 19.79 Kb.
titreModule pediatrie
date de publication02.10.2017
taille19.79 Kb.
typeDocumentos
MODULE PEDIATRIE

RGO du nourrisson et de l'enfant



Novembre 2006




  1. DEFINITION.

  • Remontée anormale du contenu gastrique dans l'oesophage, trop fréquent et/ou prolongée, sans effort avec ou sans extériorisation.



  1. GENERALITE.

  • Affection fréquente : 1/1000 nouveau-nés, 1/5 nourrissons.

  • Diagnostique le plus souvent clinique.

  • Évolution le plus souvent bénigne.

  • Deux types de RGO :

    • RGO fonctionnel +++ (bien supporté, bonne croissance, gai, disparaît souvent avec la diversification alimentaire ou l'âge de la marche avant 2 ans).

    • RGO pathologique : reflux compliqué, retentissement sur la prise alimentaire et la prise de poids.



  1. PHYSIOPATHOLOGIE.

  • RGO = faillite des systèmes anti RGO.

  • Gradient physiologique de pression abdomino-thoracique (favorise le reflux).

  • Système anti RGO anatomique et fonctionnel :

    • péristaltisme oesophagien/déglutition.

    • Zone d'hyperpression « zone inférieure de l'oesophage ».

    • Segment oesophagien intra abdominale.

    • Angle de His (grosse tubérosité de l'estomac).

    • Vidange gastrique (sa vitesse).

  • Particularités du nourrisson = immaturité fonctionnelle et anatomique des systèmes anti RGO.

  • Cercle vicieux :

RGO oesophagite

troubles fonctionnels oesophage et segments inférieurs de l'œsophage

  1. CLINIQUE.



    1. Manifestations digestives du RGO (+++ nourrisson).

  • Régurgitation/vomissements.

  • Oesophagite : douleur, hémorragie digestive.

  • Retards de croissance pondérale.

  • Anémie ferriprive.

  • Sténose peptique de l'oesophage.



    1. RGO et manifestations respiratoires (enfants > nourrisson).

  • Chronique ou récidivantes :

    • toux spasmodique +++ nocturne.

    • Inspiration sifflante (wheezing/bronchite).

    • Pneumopathie récidivante (++ lobe moyen).

    • Asthme non allergique.



    1. RGO et manifestations ORL chroniques ou récidivantes.

  • Rhinopharyngites.

  • Laryngite.



    1. RGO et malaise du nourrisson.

  • Malaise grave.

  • Apnée obstructive, cyanose, pâleur.

  • bradycardie, hypotonie (réflexe vagal).



    1. RGO et torticolis.

  • Syndrome de Sandifer (attitude antalgique au début).



    1. RGO et trouble du sommeil.

  • Malaise nocturne.

  • Douleur en décubitus.



  1. MANIFESTATIONS CLINIQUES EN FONCTION DE L’AGE.



    1. < 2-3 mois.

  • Signes digestifs +++ (régurgitation, oesophagite).

  • Malaise.



    1. 3 mois jusque 12-18 mois (marche).

  • Signes digestifs +++ (80 %).

  • Complications respiratoires (20 %).



    1. > 18 mois.

  • Manifestations digestives +.

  • Complications respiratoires.

  • Sténose peptique.



  1. EXAMENS COMPLEMENTAIRES.



    1. PH métrie de longue durée (18-24 heures) +++.

  • Possible à domicile.

  • Sonde introduite par le nez avec contrôle radiologique (tiers inférieur de l'oesophage).

  • Noter les heures de sommeil, les repas, etc...



    1. Fibroscopie oeso gastrique +++.

  • Endoscopie digestive haute.

  • Indication : suspicion d'oesophagite.

  • Appréciation de l'anomalie anatomique : béance du cardia, hernie hiatale.



    1. Autres.

  • TOGD (étude anatomique).

  • Manométrie œsophagienne (motricité de l'oesophage).

  • Scintigraphie œsophagienne (étude de la vidange gastrique).

  1. INDICATIONS DES EXAMENS COMPLEMENTAIRES.



    1. Pas d'exploration si :

  • RGO typique non compliqué.

  • Complications (différent du malaise) attribuées à un RGO typique.

  • RGO répondant aux traitements.

  • RGO spontanément guérit à l'âge de la marche.



    1. Exploration si :

  • RGO atypique (si le diagnostic n'est pas évident).

  • Oesophagite (fibroscopie en première intention).

  • Malaise.

  • RGO résistant au traitement médical.



  1. TRAITEMENT.



    1. Règles hygiéno-diététiques +++.

  • Épaissir l'alimentation (Gelopectose®, Gumilk®, lait anti régurgitation).

  • Augmentation du nombre de repas et diminutions du volume.

  • Éviter les vêtements trop serrés, limiter la surcharge pondérale.

  • Pour les enfants plus grands éviter : thé, café, épices, repas riches engraisses.



    1. Posture dorsale.

  • +/- proclive (30°).

  • Toujours sur le dos.



    1. Antiacides (Polysilane®, Maalox®) ou alginates (Gaviscon®).

  • Pansement qui l'acidité.

  • À donner après les repas.

  • Sur nagent au-dessus du bol alimentaire permettant la prévention des oesophagites.



    1. prokinétiques.

  • Dompéridone : Motilium®.

  • Cisapride : Prepulsid®.

  • Augmentation du tonus du sphincter inférieur de l'oesophage + stimulation du tractus digestif et de la vidange gastrique.

  • À donner avant le repas.



    1. Les anti sécrétoires.

  • Ranitidine : Raniplex®, Azantac®.

  • Oméprazole : Mopral®, esoméprazole : INEXIUM®.

  • En 1 à 2 prises/jours.



    1. Chirurgie (Nissen).

  • Manchon autour du bas oesophage.

  • Risque de complications.



  1. INDICATIONS THERAPEUTIQUES.

  • Règle hygiénodiététique : toujours indiqué + posture.



    1. RGO simple :

  • rassurer +++.

  • Règle hygiénodiététique.

  • +/- alginates/antiacides.

  • +/- prokinétiques.



    1. RGO pathologique ou compliqué :

  • règle hygiénodiététique.

  • + alginates/antiacides.

  • + prokinétiques.

  • +/- anti sécrétoire.



    1. Chirurgie si :

  • inefficacité du traitement médical bien conduit.

  • Hernie hiatale.

  • Sténose peptique.

similaire:

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule : module 1- 5 Prévenir les infections sexuellement transmissibles





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com