Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines





télécharger 59.42 Kb.
titreCorrection de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines
date de publication19.11.2017
taille59.42 Kb.
typeDocumentos
correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines

Bac ST2S session 2012

notation globale / 80 points

paragraphe

eléments de correction

barème

  1. DIAGNOSTIC DE LA DREPANOCYTOSE : 12 points

1.1

Résultats de l'examen hématologique





1.1.1

1- Lymphocyte

2- Polynucléaire ou granulocyte (neutrophile)

3- Hématie

1,5 point



1.1.2


Hématies sphériques sur document 1

Hématies déformées et plus allongées sur document 2

Document 1 : frottis d’une personne saine

Document 2 : frottis d’une personne atteinte de drépanocytose

1,5 point

1.1.3

Hémogramme ou Numération Formule Sanguine

Diminution du nombre d’érythrocytes = Erythropénie

Augmentation du nombre de leucocytes = (Hyper)leucocytose

Diminution du taux d’hémoglobine = Anémie ou hypo-hémoglobinémie

5,5 points

1.2.

Individu 1 synthétise uniquement HbA

Individu 2 synthétise HbA et HbS

Individu 3 synthétise HbS

Alléles A et S s’expriment en même temps puisque présence des 2 formes d’Hb. D’où allèles codominants

3,5 points

  1. CONSEQUENCES DE LA DREPANOCYTOSE SUR LA RESPIRATION: 14 points

2.1

Hypoxie : Diminution du taux de dioxygène au niveau d’un tissu ou d’un organe

Ischémie : Diminution de l’apport sanguin au niveau d’un tissu ou d’un organe

Hémolyse : Destruction des globules rouges

3 points

2.2

Hématies anucléées

Diamètre 6 à 8 µm ou autres caractéristiques (disques biconcaves, cytoplasme riche en Hb …)

1,5 point


2.3

Schéma hémoglobine et fixation O2


) = Lieu de fixation de l’O2



4,5 points


2.4


Transport du dioxygène ou des gaz respiratoires entre les poumons et les tissus

Le dioxygène se fixe sur l’Hb quand le sang passe au contact des alvéoles pulmonaires et au niveau des tissus l’Hb libère le dioxygène



3 points


2.5

Tachypnée

Plus grand apport d’O2 au niveau des alvéoles pulmonaires qui compense le manque d’hématies

2 points




3. CONSEQUENCES DE LA DREPANOCYTOSE SUR LE SYSTEME IMMUNITAIRE: 20 points

3.1

Ganglion lymphatique ou amygdale ou plaque de peyer

1 pt

3.2


1- lysosome

2- pseudopode (déformation de la membrane, invagination)

3- phagosome (vésicule d’endocytose)

4- cytoplasme

5- noyau

6- membrane plasmique

7- phagolysosome

Processus = phagocytose

  1. Ingestion ou endocytose

B - Digestion

C- Rejet et exocytose des débris bactériens


6,5 points

3.3.1


Conséquences de la thymectomie : absence de lymphocytes T

Conséquences de l'irradiation : destruction des cellules souches ou diminution des cellules sanguines et donc des leucocytes


2 points

3.3.2


  • Macrophages seuls ne permettent pas la production d’anticorps

  • LT4 seuls ne permettent pas la production d’anticorps

  • Lymphocytes B seuls assurent une faible production d’anticorps

  • LT4 +macrophage associé ne permettent pas la production d’anticorps

  • LB + macrophage associé permet une faible production d’anticorps

  • LB + LT4 production plus élevée d’anticorps

  • LB + LT4 + macrophage forte production d’anticorps

Conclusion

les macrophages en association avec les LT4 stimulent la production d’anticorps par les LB.

5,5 points

3.3.3


Macrophage activation des LT4 par présentation des antigènes

LT4 stimulation des lymphocytes B par production d’interleukines

LB se différencient en plasmocytes cellules sécrétrices d’anticorps on parle de coopération cellulaire entre ces 3 cellules



5 points



4- ORIGINE GENETIQUE DE LA DREPANOCYTOSE : 10 points

4.1

Acide desoxyribonucléique

1 point

4.2

A, C, G et T représentent les bases azotées ou (désoxyribo)nucléotides

A = adénine ; C = cytosine ; G = guanine ; T = thymine

1 point

4.3

Adénine remplace Thymine en position 20

Mutation par substitution

2 points

4.4

Séquence d'ARN m de l'allèle A : AUG GUG CAC CUG ACU CCU GAG GAG

Séquence peptidique A : Met – Val – His – Leu – Thr - Pro- Glu - Glu

Molécule intermédiaire = ARNm

Séquence d'ARNm de l'allèle S : AUG GUG CAC CUG ACU CCU GUG GAG

Séquence peptidique S : Met – Val - His – Leu – Thr - Pro - Val- Glu



6 points




5- TRANSMISSION DE LA DREPANOCYTOSE : 16 points

5.1

Titre du document 8 : Anatomie (ou coupe frontale) de l’appareil reproducteur (génital) féminin

1- Trompe utérine (ou de Fallope)

2- Pavillon de la trompe

3- Ovaire

4- Utérus ou cavité utérine

5- Col de l'utérus

6- Vagin

Titre du document 9 : Coupe ou schéma d’ovaire

7- Corps jaune

8- Follicule primaire (ou primordial)

9- Follicule secondaire (ou plein)

10- Follicule mûr (= de De Graaf)




3,5 points

5.2.1

Division réductionnelle  phase 4

Division équationnelle  phase 5

2 points

5.2.2

Phase 1 : G1

Phase 2 : S

Phase 3 : G2

1,5 point

5.2.3

Phase 1 : 46 chromosomes à 1 chromatide

Phase 3 : 46 chromosomes à 2 chromatides

Fin de phase 4 : 23 chromosomes à 2 chromatides

Phase 6 : 23 chromosomes à 1 chromatide

2 points


5.3.1


Allèle est-il porté par le chromosome Y ?

Pas de fille atteinte de drépanocytose ou garçons atteints comme son père et tous les frères

Hypothèse non vérifiée

Allèle est-il porté par X ?

Allèles S et A codominants : Garçons atteints de la forme mineure de la maladie donc hétérozygote possédant les allèles S et A.

Conclusion : Drépanocytose maladie autosomique




4 points


5.3.2

Génotypes du couple II5/II6 sont : S//A forme mineure

25 % de risque d’avoir un enfant atteint de la forme sévère de la drépanocytose

3 points

6- TRAITEMENT DE LA DREPANOCYTOSE : 8 points

6.1

- Injection du pneumocoque provoque la mort de la souris

- Injection fragment de pneumocoque tué protège la souris

Principe de la vaccination : Injection d’un antigène non pathogène ou d’un germe tué ou inactivé qui déclenche une réponse immunitaire spécifique (ou élément immunogène)

2 points

6.2

Greffe : transfert d’un tissu ou d’une partie d’un organe d’un donneur vers un receveur


1 point

6.3

Rôle de la moelle osseuse : production de toutes cellules sanguines ou hématopoïèse

La greffe de moelle osseuse permet la production d’hématies saines.

2 points

6.4

Compatibilité tissulaire ou histocompatibilité ou compatibilité du CMH

Traitement immunosuppresseur

2 points

6.5

Meilleur donneur : Sœur saine III.1 A défaut le grand-père sain I.4

Ou individu le plus histocompatible

1point







similaire:

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconPhysiopathologie : correction bts blanc 1 (TS2d-ts2E)

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconJournée Mitochondrie sb2 (Biologie synthétique et Biologie des systèmes)...

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines icon«baccalauréat professionnel exploitation des transports» Épreuve...
«tracking» (suivi des colis) sont accessibles par toutes les agences affiliées au réseau «Trans’Messagerie»

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconDépartement Pluridisciplinaire de Lettres et de Sciences Humaines (dplsh)
«probatoire» qui permet aux étudiants ayant choisi les sciences humaines et sociales de vérifier si leur choix a été le bon et de...

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconCorrection

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconRhumatologie correction 14

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconRhumatologie correction 9

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconRhumatologie correction 3

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconStérilisation correction annales

Correction de l’epreuve de biologie et physiopathologie humaines iconMethodes de correction phonetique





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com