La maladie des membranes hyalines (mmh)





télécharger 12.51 Kb.
titreLa maladie des membranes hyalines (mmh)
date de publication10.10.2019
taille12.51 Kb.
typeDocumentos
La maladie des membranes hyalines (MMH)

Ou détresse respiratoire idiopathique

Chapitre 30




C’est la principale pathologie respiratoire du prématuré qui est inversement proportionnel à l’âge gestationnel :

  • 80% < 28 SA.

  • 60%< 28 à 29 SA.

  • 40 à 30% : 30 à 31 SA.

  • 5% au-delà des 36 SA.


La corticothérapie anténatale modifie cette fréquence. On peut trouver des MMH chez le nouveau-né à terme, en particulier après une césarienne prophylactique.
I) Facteurs favorisants


  • Sexe masculin.

  • Anorexie périnatale.

  • Diabète maternel.

  • Césarienne faite en urgence, avant une corticothérapie.


II) Pathogénie
La MMH est la conséquence d’un déficit qualitatif ou quantitatif du surfactant pulmonaire, entraînant une détresse respiratoire à début très précoce et d’intensité croissante dans les premières heures de sa vie.
III) Signes cliniques


  • Apparition très précoce, dès la naissance.

  • Polypnée.

  • Score de Sylverman > 5.

  • Cyanose majorée à la moindre manipulation de l’enfant.

  • TA.

  • Tachycardie > 160-170/min.

  • Ampliation thoracique diminuée.


IV) Signes radiologiques


  • Mauvaise expansion pulmonaire avec des bords rigides.

  • Microgranite et bronchogramme aérien au-delà de la silhouette cardiaque.

  • Diminution de la transparence du parenchyme pulmonaire.


V) Signes biologiques


  • Hypoxémie et hypercapnie au GDS.


VI) Evolution de la MMH
Elle se fait classiquement en trois phases :

  • Aggravation progressive dans les 24 premières heures.

  • Phase de stabilisation (plateau).

  • Amélioration franche et rapide au-delà de la 72ème heure.


VII) Prise en charge thérapeutique


  • Oxygénothérapie.

  • Ventilation mécanique conventionnelle (VMC) ou oscillation à haute fréquence (OHF).

  • Pression positive continue binasale (CPAP) privilégiée.

  • Instillation de surfactant en intra trachéal (systématique chez le prématuré d’âge gestationnel < 29 SA).


Curosurf * : surfactant semi-artificiel, à base de protéine de porc, et synthétique (1 dose en général suffit).
VIII) Traitement curatif
En général : intubation, instillation de surfactant, extubation puis CPAP.
IX) Traitement préventif


  • Lutte contre la prématurité (réseau AURORE).

  • Importance de la qualité et de la prise en charge du prématuré (équipe obstétricale et néo-natale en phase).

  • Accélération de la maturation pulmonaire fœtale : corticothérapie maternelle anténatale pour tout risque d’accouchement entre 24 et 35 SA.


La corticothérapie (Célestène *) diminue de 50% le risque de MMH et diminue de 60% le risque d’entérocolite nécrosante et hémorragie intra ventriculaire.
X) Evolution
Une guérison sans séquelles a lieu dans la plupart des cas, si la prise en charge en salle de naissance est de bonne qualité.

Page sur

similaire:

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconSociete africaine des membranes &

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconEffet stabilisant de membranes

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconLa maladie variqueuse en medecine generale
«faux-reflux» en une véritable maladie saphène ascendante, lorsque la lente évolution de la maladie finira par détruire la valve...

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconArrete maintenant le versement d’un demi-traitement
«maladie ordinaire» ou «longue maladie», ou «maladie de longue durée», à préciser selon le cas

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconArrete maintenant le versement d’un demi-traitement
«maladie ordinaire» ou «longue maladie», ou «maladie de longue durée», à préciser selon le cas

La maladie des membranes hyalines (mmh) icon* Maladie du nœud sinusal (maladie de l’oreillette ou maladie rythmique auriculaire)
«trop rapide, trop lent ou trop irrégulier». B / Troubles du rythme avec bradycardie

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconLa France recherche de nouvelles façons de prendre en charge la maladie d’Alzheimer
«La maladie d’Alzheimer est beaucoup plus qu'une maladie, c'est un problème de société», a déclaré Florence Lustman, inspecteur général...

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconIntestin normal Principales modifications Classifications des tumeurs
«inflammatoires» +++ qui peuvent être diffuses à l’ensemble du grêle ou localisation privilégiée au duodéno-jéjunum (maladie cœliaque)...

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconRecherche sur la prise en soin relationnel de la personne âgée atteinte...
«relancer» des recherches à partir des mots-sujets proposés en bas des notices détaillées. Pour exemple, on retrouve les mots-sujets...

La maladie des membranes hyalines (mmh) iconMaladie de Lyme et Samento®
Je suis convaincu que la maladie de Lyme est transmissible de personne à personne. Le Dr. Mattman a été en mesure de récupérer des...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com