Module pediatrie





télécharger 12.92 Kb.
titreModule pediatrie
date de publication02.10.2017
taille12.92 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
MODULE PEDIATRIE

Diarrhée aigüe du nourrisson
Dr GUIMBERT

30 Octobre 2006



  1. DEFINITION.




  • Exonération de selles trop liquides et trop fréquentes (+ 3 selles par jour).

  • Diarrhée aiguë : - 7 jours.

  • Diarrhée chronique : 3 semaines, 1 mois.



  1. DIAGNOSTIC.




    1. Début.




  • Progressif, enfants irritables, anorexie, fébricule, vomissements.

  • Brutal : selles liquides et fièvre.




    1. Période d'État.




  • Apprécier la gravité de la diarrhée :

    • nombre de selles.

    • Aspect des selles (molle, liquide, afécale, verte, sang, pus).

    • Vomissements associés (inconstant, aggrave les pertes hydroélectrolytiques).

  • Examen clinique :

    • fièvre : habituelle, 38° à 40 °C.

    • État de l'abdomen : ballonnet, gargouillement.

    • Examen clinique complet (recherche d'une otite, d'un exanthème, d'une bronchite, d'une rhinopharyngite volontiers observée en cas de diarrhée d'origine virale).




    1. Complications.




  • Déshydratation.

  • Syndrome post entérique (10 % des cas) : en général, la diarrhée n'excède pas une semaine. Si persistance prolongée de la diarrhée entraînant mal absorption, malnutrition et aggravation de la diarrhée (présence de sucre réducteur dans les selles : Clinitest*).

  • Syndrome hémolytique et urémique (thrombopénie, anémie, insuffisance rénale).


    1. Examens complémentaires.




  • Si déshydratations sévères.

  • Si non pas d'examen systématique, notamment des selles.

  • Coproculture si diarrhée invasive (selles hémorragiques ou glairosanglantes).



  1. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL.




  • Diarrhée prandiale du nourrisson au sein (molle, jaune, grumeleuse).

  • Occlusion intestinale (vomissements, abdomen météorisé, niveau à l'ASP).

  • Appendicite (fièvre, selles liquides).

  • Invagination intestinale aiguë (selles glairosanglantes, enfant très pale).



  1. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE.




    1. Diarrhées aiguës virales (80 à 90 %).




  • Très liquide, aqueuse, non sanglante, vomissements.

  • Rotavirus :

    • 80 % des cas, saison froide, transmission manu portée, crèches.

    • Le plus souvent entre six mois et deux ans, avant trois mois protection par les anticorps maternels.

    • Infecte l'intestin grêle, destruction des villosités des entérocytes, renouvellement accéléré par des cellules jeunes à capacité de digestion absorption immature, diarrhée osmotique.

    • Incubation de un à trois jours, excrétion maximale du virus au troisième jour de la diarrhée.

    • Début brutal, fièvre, douleurs abdominales et signes associées (exanthème maculo papuleux, rhinite).

    • Vaccination possible avant six semaines de vie, deux solutions buvables (prix : 120 €).

    • Adénovirus, Astrovirus, Calicirus.




    1. Diarrhées aiguës bactériennes.




  • Deux types de mécanismes :

    • invasion : destruction de la muqueuse intestinale par la bactérie = sang dans les selles. Escherichia coli antéro invasif, shigella, yersinia, campylobacter Jejunii, salmonella enteridis, Clostridium difficilae.

    • Toxine : la bactérie sécrète une toxine = abondantes sécrétions hydro électrolytique. Choléra, Escherichia coli entérotoxigène, staphylocoque.




    1. Autres agents infectieux.




  • Candida albicans.

  • Parasites (amibes, cryptosporidiose).




  1. TRAITEMENT.




  • Traiter la déshydratation (cf. cours).

  • Traitement médicamenteux :

    • Acetorphan ou Racécadotril (Tiorfan*), inhibiteurs de l'enképhalinase intestinale à une action anti sécrétoire pure, sans effets sur la motricité intestinale.

    • Les argiles ou agents absorbants, ils sont capables de fixer certains microorganisme et toxine, mais ne fait que modifier la consistance des selles sans en diminuer le débit (Diosmectite*, Smecta*).

    • Les probiotiques, mécanisme d'action qui permet de limiter l'adhésion des agents infectieux à l'épithélium intestinal (Lactèol Fort*).

    • Les antibiotiques, indications rares, liée à la virulence du germe.

  • Les contre-indications :

    • Primpéran*, Imodium* entraîne des syndromes extrapyramidaux.

similaire:

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule pediatrie

Module pediatrie iconModule : module 1- 5 Prévenir les infections sexuellement transmissibles





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com