Notice descriptive





télécharger 39.27 Kb.
titreNotice descriptive
date de publication11.10.2017
taille39.27 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
COMMUNE DE HERZEELE
Construction d’une couverture sur plateau sportif à vocation multi-activités sur la commune de HERZEELE
NOTICE DESCRIPTIVE


  1. Article 1 – Objet du présent descriptif


Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour but de définir :

- La nature des travaux

- Les caractéristiques des matériaux

- Les conditions de mise en œuvre
En vue de la construction d’un abri de type préau destiné à protéger une cour existante.

1– Travaux en entreprise générale


Les travaux sont en entreprise générale.

Le chiffrage de l’Entreprise sera considéré comme comprenant tous les ouvrages principaux et accessoires, correspondant au cadre du dpgf du DCE ainsi qu’au présent descriptif.
L’Entreprise signalera dans son offre les ouvrages qu’elle aura chiffrés qui n’auraient pas fait l’objet d’une description au présent document.

En conséquence, il demeure contractuellement convenu que, moyennant le prix porté sur l’acte d’engagement et le dpgf (les prix unitaires étant forfaitaires) servant de base au marché, les entrepreneurs devront l’intégralité des travaux nécessaires au complet et parfait achèvement des ouvrages, en conformité avec la réglementation et les normes contractuellement réputées connues.
En remettant son acte d’engagement sans observations sur le dossier d’appel d’offres, l’entreprise acte par ce fait qu’elle a eu suffisamment d’informations dans le présent dossier pour établir son offre et qu’elle est pleinement consciente de la nature des ouvrages, de leur éventuelle complexité et des difficultés qu’elle pourrait rencontrer dans les phases d’études d’exécution, de fabrication et de mise en œuvre des ouvrages.


2– Documents graphiques


Les documents graphiques suivants complètent le présent descriptif :
- Plan masse – Annexe 1

- Etude de sol ARCADIS– Annexe 2

- Etude de sol SEF – Annexe 3

- relevé topographique-réseaux Géomètre – Annexe 4

3– Lieu d’exécution des travaux


Ecole du Val d’Yser – 270, rue de Wormhout – 59470 HERZEELE



  1. Projet


Pour permettre la pratique des activités EPS scolaires, associatives, ainsi que le déroulement des manifestations culturelles quelles que soient les conditions météorologiques, la ville de Herzeele a décidé de construire un abri pour protéger les terrains existant Ecole du Val d’Yser – 270, rue de Wormhout – 59470 HERZEELE
Les prestations comprendront essentiellement :

- Elaboration du dossier de permis de construire validé par un architecte DPLG

- Les travaux préparatoires

- La réalisation des fondations

- La réalisation de la charpente support de la couverture

- La réalisation de la couverture.

- Le traitement des eaux pluviales de toiture

- Le raccordement au réseau des eaux pluviales collectées (option)

- l’éclairage (option)

- Les travaux nécessaires aux accès chantier sur le site et aux différents aménagements, type démontage de grillages existants, pour la bonne exécution des travaux (option)

4– Situation actuelle


Ecole du Val d’Yser – 270, rue de Wormhout – 59470 HERZEELE

5- Situation géographique du site


Le plan, ci-dessous, localise le site.

.




2.3 – Localisation sur le site


:


2.4 – État des lieux 



Par le seul fait de remettre son acte d’engagement, l’entreprise reconnaît qu’elle a une parfaite connaissance du projet.

L’entrepreneur est réputé, par le fait de sa soumission, avoir pris connaissance de la nature et de l’emplacement des travaux, des conditions générales et locales, particulièrement des conditions relatives aux moyens de communication et de transport, au stockage des matériaux, aux disponibilités en main d’œuvre, en eau, en énergie électrique, aux inconstances atmosphériques et climatiques, aux caractéristiques de l’équipement et des installations nécessaires au début et pendant l’exécution des travaux et à tous autres éléments pour lesquels les informations peuvent être raisonnablement obtenues, et qui peuvent, en quelque manière, influer sur les travaux et sur les prix de ceux-ci.
L’entreprise est donc parfaitement en mesure d’apprécier les difficultés qu’elle pourrait rencontrer ultérieurement, du fait de la configuration du terrain et de ses accès, de la nature du sol, des constructions voisines, de la voirie existante, etc. …

Sa proposition sera réputée tenir compte de ces diverses conditions, implicitement, si aucune mention particulière n’accompagne l’offre de l’entreprise.
Par ailleurs, l’entreprise doit proposer en temps utile au Maître d’ouvrage par écrit, toutes modifications aux dispositions du projet qui seraient de nature à améliorer la qualité des travaux de sa profession ou de l’ensemble de l’ouvrage, sans augmentation du prix forfaitaire ni du délai d’exécution.



  1. Exigences et préconisations du maître d’ouvrage


Les techniques employées devront répondre aux exigences de la pratique sportive et récréative.
Les candidats doivent respecter le choix des matériaux de construction prévu par la maîtrise d’ouvrage. Une importance toute particulière sera accordée à l’insertion paysagère du projet sur le site.

Sensible aux enjeux de développement durable, le pouvoir adjudicateur exige que le bois utilisé pour la réalisation de l’équipement soit certifié issu de forêts gérées durablement (PEFC, FSC ou équivalent).

6– Description des ouvrages

      1. – Fondations


L’entreprise proposera, en fonction des études de sol et des réseaux éventuellement présents sur le site, un système de fondations adapté.

L’offre du prestataire sera accompagnée d’une note de calcul justifiant le système de fondations proposée.

      1. – Définition de la construction


La structure de couverture devra présenter au minimum les dimensions suivantes :

Longueur totale couverte : 43 m

Largeur totale couverte : 25 m

Hauteur utile minimale sur l’aire d’évolution : 5,50 m
Normes de la construction :

L’ouvrage sera conçu selon les normes réglementations et les prescriptions techniques en vigueur, notamment :

Aux cahiers des charges DTU en vigueur

Aux normes françaises NF

Aux règles techniques éditées par le CSTB

Aux règlements de sécurité contre les risques d’incendie

      1. – Matériaux


Les principaux matériaux constituant l’ouvrage seront de nature suivante :

  • Charpente : bois massif et bois lamellé-collé

  • Couverture : Matériau translucide adapté à la pratique du sport sans éblouissement

  • Fixations couverture et façade : Métalliques inoxydables en aluminium ou acier inox



      1. – Charpente



Portique en charpente bois lamellé-collé avec poteaux classe 3 et traverses traitées classe 2.

Fixation principale par assemblage métallique à mi bois.

Tous les bois sont finis par une lasure en 3 couches avec teinte au choix du maître d’ouvrage.

Traverses en lamellé-collé cintrées à section droite constante – qualité GL28h mini

L’ensemble sera calcule en 3 dimensions en tant que poutre support de la couverture translucide.

Mise en forme de la couverture avec des arceaux métalliques ou autres située entre chaque traverse.

L’ensemble des pièces métallique aura une finition par galvanisation à chaud.

Toute la boulonnerie sera en acier galvanisé à chaud.

Des pannes en bois lamellé-collé assurent la stabilité de la charpente avec des poutres au vent dont les diagonales sont réalisées avec des câbles multitorons réglables avec ridoir.

Toutes les pièces de contreventement et toutes les pièces d’accastillage sont au minimum en acier galvanisé à chaud
Toute la structure sera conçue pour être démontable et transférable sur un autre site de montage
Chaque entreprise remettra à l’appui de son offre, des plans de principe avec des carnets de détails permettant au maître d’ouvrage d’apprécier la qualité technique des solutions envisagées

      1. – Couverture


La couverture est constituée de plusieurs éléments indépendants en forme de voûte. Chaque forme de voûte correspond à une travée de charpente.

La couverture sera blanche translucide avec un taux de passage de lumière de 8 à 10 %environ.
Pour éviter l’encrassement la couverture possédera un revêtement antisalissure performant sur ses deux faces (interne et externe).

Chaque élément de couverture correspond à une travée de charpente. Les éléments de couverture peuvent être démontés facilement et rapidement en cas de dommage sans intervention en toiture.

Chaque entreprise remettra à l’appui de son offre une procédure de démontage, remontage et réparation.
Les systèmes de fixation des couvertures seront de technologie courante en matériaux inaltérables type profilé aluminium ou acier inoxydable. Aucun autre principe de fixation ne sera accepté.

Chaque entreprise remettra à l’appui de son offre, des plans de principe des fixations envisagées avec des carnets de détails permettant au maître d’ouvrage d’apprécier la qualité technique des solutions envisagées.
Le principe de fixation de la couverture permettra un drainage des éventuels condensations en sous face de toiture et assurera également des ruptures thermiques avec les pièces métalliques pour éviter la formation de condensation sur ces dernières. Chaque entreprise remettra à l’appui de son offre, des plans de principe des fixations envisagées avec des carnets de détails permettant au maître d’ouvrage d’apprécier la qualité technique des solutions envisagées
La couverture sera calculée et conçue selon les DTU, avis techniques, règles professionnelles ou recommandations professionnelles, ou autres document référentiel de conception.
Chaque entreprise remettra à l’appui de son offre une note de calcul de principe de la couverture envisagée sous sollicitations climatiques en indiquant les contraintes et les déformées.
La couverture translucide sera résistante à la grêle, aux UV et aux moisissures. L’entreprise devra justifier de sa bonne résistance
Le matériau de couverture devra être entièrement recyclable selon un procédé industriel reconnu et validé. A joindre au mémoire technique

      1. – Récupération des EP :


Les eaux pluviales de toiture devront être canalisée et ramenées en pied de bâtiment par gouttières et descentes en acier galvanisé. Le raccordement au réseau devra être décrit et chiffré en option.

L’entreprise devra joindre à son offre un descriptif précis avec schéma de principe du dispositif envisagé afin de canaliser 100% des eaux pluviales de toiture.

      1. – Raccordement réseaux EP (option)



L’offre du candidat devra prévoir l’ensemble des travaux de raccordement au réseau d’eaux pluviales, selon les indications du plan masse y compris regards tampons conformément aux règles de l’art. Cette prestation optionnelle est complémentaire à la prestation due au paragraphe 3.1.6 récupération des EP.
      1. – Eclairage (option)



L’entrepreneur titulaire du marché aura à sa charge la réalisation de l’éclairage de la structure, afin de permettre une pratique en nocturne des activités de sports hors compétitions et de loisirs. Il sera demandé un niveau d’éclairement de 300 lux minimum sur les surfaces de jeux.

A l’appui de son offre, l’entrepreneur sera tenu de présenter une étude d’éclairement avec le plan photométrique prévisionnel des surfaces de jeux ainsi que la typologie des luminaires prévus.

      1. – Documents pour l’établissement du permis de construire.


Sous 15 jours à réception de la notification d’attribution du marché le titulaire sera tenu de fournir au maître d’ouvrage, l’ensemble des pièces constitutives du permis de construire.


  1. Planning – Conditions de réalisation



7– Phasage des travaux – planning


    Lors de la première réunion de chantier, l’entrepreneur titulaire devra détailler son planning, en précisant en particulier les délais de livraison des matériels et les tâches de chaque co-traitant et sous-traitant et pourront modifier éventuellement l’enchaînement ou la durée des prestations à l’intérieur du délai qui leur est imparti, en accord avec tous les participants. Le planning ainsi modifié et agréé par tous sera annexé au premier compte-rendu de chantier, établi par l’entreprise générale et deviendra ainsi contractuel.

    L’entrepreneur devra préciser dans son offre, les moyens mis en œuvre pour la réalisation des travaux dans les délais contractuels.


8– Installations de chantier – Accès

      1.  : Installation de chantier


L’entreprise titulaire devra assurer :

- la fourniture, la pose, l’entretien et la dépose des installations de chantier : clôture de chantier, signalétique et panneau de chantier.

- la signalisation routière et toutes les mesures tendant à assurer la sécurité conformément à la législation en vigueur.

- les entretiens des zones de travaux par balayages manuels ou mécaniques, lavages et toutes sujétions pour la gestion des gravats et détritus du chantier.

    L’accès au chantier s’effectuera par la déserte principale, l’entrepreneur devra maintenir les voies dans un état parfait de propreté.
      1.  : Travaux préparatoires optionnels


    Le démontage/remontage de grillages et/ou de filets de protection nécessaire à l’accessibilité du chantier et la bonne exécution des travaux devront être décrits et chiffrés en option.

    L’entreprise titulaire devra prendre en compte, dans ses prix, l’ensemble des travaux et contraintes indiquées ci-dessus.



Fait à Herzeele, le 08 juillet 2010
Le Maire
Régis LAPORTE.

similaire:

Notice descriptive iconNotice descriptive – espaces exterieurs

Notice descriptive iconFixant la notice descriptive prévue par l'article R. 261-13 du code...

Notice descriptive iconIi epidemiologie descriptive

Notice descriptive iconFiche descriptive

Notice descriptive iconFiche descriptive de fonctions

Notice descriptive iconFiche descriptive de l’activité

Notice descriptive iconFiche descriptive de la formation afpa

Notice descriptive iconRappel anatomique Anatomie descriptive

Notice descriptive icon une fiche descriptive du sujet destinée au professeur

Notice descriptive iconNotice : information de l’utilisateur





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com