Service de chirurgie gynecologique et mammaire





télécharger 19.33 Kb.
titreService de chirurgie gynecologique et mammaire
date de publication14.11.2017
taille19.33 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos

SERVICE DE CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET MAMMAIRE

Hôpital Jeanne de Flandre


FICHE D’INFORMATION PRE-OPERATOIRE AUX PATIENTES
POSE D’UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE

(PAC : Porth A Cath)

Madame,

Votre médecin vous a recommandé la pose d’une chambre implantable car votre traitement nécessite de fréquentes administrations de médicaments ou de perfusion.

Cette chambre permet :

  • de préserver les veines de vos bras,

  • de recevoir vos chimiothérapies et autres traitements avec moins de désagrément, en préservant votre confort de vie et vos activités quotidiennes.




  • LA CHAMBRE IMPLANTABLE



Un cathéter, petit tube souple et très fin en silicone, est introduit dans une veine.

L’autre extrémité du tube est connectée à la chambre qui est implantée juste sous la peau. Les médicaments peuvent être alors injectés grâce à une aiguille spéciale à travers la peau et une membrane étanche qui constitue le toit de la chambre. Les médicaments vont alors être délivrés dans la circulation sanguine. Ce procédé permet de diminuer la toxicité des médicaments et de préserver votre capital veineux (ne pas être obligé de vous piquer pour chaque traitement et d’abîmer vos veines).

Différents modèles de chambre à cathéter implantable
(laboratoire Pérouse®)

Version 1 - 03/11 - LB



  • MISE EN PLACE


Une hospitalisation de jour est habituellement suffisante. Elle se déroule dans le service de chirurgie ambulatoire, au niveau – 1 de l’hôpital Jeanne de Flandre (à côté des urgences gynécologiques).

La mise en place du site se fait en générale sous anesthésie locale au bloc opératoire.

L’intervention débute par l’injection locale d’un produit anesthésique qui peut provoquer pendant quelques instants une sensation de brûlure locale.

L’emplacement de la chambre implantable est choisi par le chirurgien en fonction de votre état, de votre mode de vie, de votre traitement, de votre anatomie.

Habituellement la cicatrice principale, sous la clavicule, fait environ 5 cm et elle est fermée par un fil résorbable invisible sous la peau. Elle permet la mise en place de la chambre en réalisant un décollement sous la peau, au contact des muscles. Il s’y associe souvent une deuxième cicatrice au niveau du cou, de moins de 1 cm qui permet la mise en place du cathéter.

Un contrôle radiologique de la position du cathéter est effectué durant l’intervention.


S
chéma de mise en place de la chambre implantable et du cathéter

  • LES CONSIGNES


1. Avant la pose, à votre domicile :

Le matin même, une douche avec savonnage soigneux (insister au niveau de la poitrine et du cou) doit être faite. Vous pouvez prendre votre repas.

En cas d’anesthésie générale, il faut être à jeun depuis minuit la veille, c’est-à-dire ne pas boire, ne pas manger et ne pas fumer).
2. A l’arrivée à l’hôpital :

Vous serez accueillie par une infirmière de l’Hôpital de Jour qui vous remettra un habillage de bloc opératoire ainsi qu’un flacon de bétadine®.

Une douche soigneuse du corps entier (y compris les cheveux) avec rasage si besoin doit être faite avant de revêtir la tenue de bloc opératoire.

Avant d’être transférée vers le bloc opératoire et en fonction du planning opératoire, un délai d’attente est nécessaire.
3. Après la pose :

Vous repartirez chez vous après environ deux heures de surveillance, en l’absence bien sûr de complications. Une personne (famille, ami(e)) devra vous accompagner car vous ne pouvez pas conduire le jour même. Les consignes de soins pour le pansement et pour les fils vous seront données par l’infirmière de l’Hôpital de Jour.

Les fils cutanés seront habituellement résorbables. Sinon ils sont retirés vers le 7ème jour postopératoire.

Habituellement les cicatrices sont recouvertes par un vernis chirurgical. Il vous permet de prendre des douches dès le lendemain de l’intervention. Ce vernis se délite 5 à 7 jours après sa pose.

Les cicatrices ne nécessitent pas de soin particulier.

Un carnet de suivi et d’informations vous sera remis. Il est important de le présenter à chaque utilisation.


  • QUELLES SONT LES PRECAUTIONS A PRENDRE ?


Signaler à l’infirmière si :

  • vous avez pris récemment de l’aspirine ou des anticoagulants (médicament pour fluidifier le sang)

  • si vous faites des hématomes ou des « bleus » importants pour des petits chocs

  • vous êtes allergique à la lidocaïne ou au produit anesthésiant injecté par le dentiste lors de soins dentaires




  • LES COMPLICATIONS EVENTUELLES


Cette chambre à cathéter implantable est un corps étranger avec des réactions variables selon les individus.
Ces évènements restent rares.
Les situations suivantes doivent vous inciter à contacter votre médecin traitant ou à nous joindre :

  • Collection locale de sang ou hématome : douleur, gonflement et rougeur de la cicatrice ou du site de la chambre

  • Infection : rougeur, douleur au niveau de la cicatrice et de la chambre voire écoulement de pus (avec ou sans fièvre)

  • Hémo-pneumothorax (saignement dans la loge du poumon ou affaissement d’un poumon) : difficulté à respirer (peut être accompagnée de pâleur)

  • Obstruction de cathéter ou retournement de la chambre : Difficulté pour piquer la chambre ou impossibilité d’injecter dans la chambre

  • Caillot de sang veineux ou phlébite : gros bras douloureux ou cou gonflé du coté de la chambre (voire fièvre ou mauvais fonctionnement de la chambre)

  • Rupture de cathéter : mauvais fonctionnement de la chambre

  • Ouverture de la peau soit au niveau de la cicatrice soit en regard de la chambre : peut être indolore avec ou sans fièvre


De manière générale, si un événement inhabituel survient après la mise en place de votre chambre à cathéter implantable (même s’il n’est pas cité dans cette lettre d’information), n’hésitez pas à nous contacter.



  • CONTACTS


Service de chirurgie ambulatoire (à appeler en priorité) :

03.20.44.59.62 poste 37501 ou 31133
Secrétariat :

Pr Vinatier : 03.20.44.66.41

Pr Collinet : 03.20.44.63.88

Dr Rubod et Dr Boulanger : 03.20.44.67.57

Chefs de Clinique / Assistants : 03.20.44.66.38
Service d’hospitalisation

03.20.44.52.45






similaire:

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconTel : 05 94 32 76 76 Fax : 05 94 32 76 00 service d ‘ obstetrique-chirurgie...
«grand public» sur la grossesse ou de consulter des sites internet spécialisés

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconAnesthesie pour chirurgie gynecologique

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconService de Chirurgie Digestive Professeur Z. Tél. 03. 20. 44. 59....

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconSelarl cdfgb chirurgie Digestive, Endocrinienne, Coelio-chirurgie

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconLa reconstruction mammaire

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconCours n°9 : gynécologie-obstétrique 08/01/2010 Pathologie mammaire

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconH. I. A begin mc p. Aubert mc L. Montagliani chirurgie Viscérale...

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconExamen gynécologique +++

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconL’examen gynécologique

Service de chirurgie gynecologique et mammaire iconL’examen gynécologique





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com