Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée





télécharger 19.03 Kb.
titreLe système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée
date de publication25.10.2016
taille19.03 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > comptabilité > Documentos
Ue 2.8
Asthme
Rappel anatomique :


Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon ; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée etc.…)





Et d’un système actif : muscles respiratoires.
Chaque pathologie est en rapport avec l’atteinte d’une structure anatomique (Asthme : anomalie au niveau des voies aériennes).
Epidémiologie de l’Asthme

Prévalence de l’asthme en France :

  • 10% chez l’enfant > 10ans

  • 6 à 7% chez l’adulte

  • Mortalité en diminution

  • 35 à 50% des asthmatiques sont non diagnostiqués

  • Age médian de décès par asthme : 78 ans

  • Mortalité : 1,3/ 100 000 H et 2,0/ 100 000 F


Facteurs de risque de mortalité

  • Antécédent asthme aigu grave dans l’année précédente

  • Mauvaise estimation de la gravité de la crise

  • Traitement insuffisant

  • Désordre psychosociaux (l’alcoolisme, la dépression)


Impact socio économique :

  • Handicap : réduction de la qualité de vie, incapacité, mort prématurée

  • Réduction de la productivité (absentéisme)

  • Augmentation des coûts pour la santé : une maladie des plus couteuses.


Facteurs de risque d’asthme :

  • Facteurs génétiques (atopie : prédisposition héréditaire à souffrir d’allergies procédant d’une réactivité immunologique.

  • Facteurs environnementaux (allergène, infection, polluant)

  • Pneumallergène (acariens, protéines animales, pollens etc.…)

  • Allergènes professionnels

  • Infections (virus  VRS  bronchiolites)

  • Pollutions


Définition :

Asthme : Dyspnée paroxystique, survenant souvent la nuit, réversible soit spontanément ou sous l’effet des traitements, et causée par une obstruction bronchique secondaire à des mécanismes immunologique ou autres.
Physiopathologie : complexité de l’inflammation bronchique :
1 : Processus inflammatoire multicellulaire restreint au niveau des voies aériennes de conduction et responsable d’une dysfonction de ces voies aériennes.
2 : Remodelage des voies aériennes : hypertrophie et hyperplasie du muscle lisse, hyperplasie des glandes muqueuses…
L’allergène va provoquer une réaction immunitaire.

Remodelage des voies aériennes :

  • Muscle lisse (hypertrophie responsable de la bronchoconstriction)


Différent types d’asthme :


  • Asthme allergique

  • Asthme intrinsèque

  • Asthme sévère

  • Entité : ABPA, syndrome de Vidal …


Diagnostic :


Histoire de symptômes et signes clinique compatibles + EFR (exploration fonctionnel respiratoire)
Comment reconnaître un asthme ?

Symptômes épisodique :

  • Début brutal / aigu : Sifflement, dyspnée, toux ou oppression thoracique

  • Aggravation : la nuit ou le matin, a l’exercice, exposition à un allergène ou au froid, après prise de médicaments (aspirine, β-), histoire d’atopie (eczéma, rhume des foins…)


Interrogatoire ++++
Inspection :

  • Malade agité, assis sur son lit, respirant mal

  • Toux ++

  • Puis expectoration : peu abondante, visqueuse, épaisse, collante, difficile à expectorer.


Auscultation pulmonaire :

Sibilant diffus (bruit aigu en rapport avec rétrécissement situé sur les petites bronches dont la paroi vibre)
Signes de gravité clinique :

  • Respiratoire :
    - difficulté à parler ou a tousser
    - FR> 30/min, orthopnée
    - Sueurs
    - Mise en jeu des muscles respiratoires accessoires
    - Cyanose
    - Silence auscultatoire

  • Hémodynamique : FC > 120

  • Neuropsychique : anxiété, agitation

  • Gaz du sang : pCO2 >40mmHg


Menace vitale immédiate

  • Trouble de la conscience

  • Pause ou arrêt respiratoire

  • Respiration paradoxale abdominale

  • paCO2 >50mmHg


Se méfier d’un diagnostic différentiel :

  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

  • Insuffisance cardiaque

  • Etc…


Définitions

  • VEMS : Vol max d’air qui peut être expiré dans la première seconde lors d’une expiration forcée.

  • CV : (capacité vitale) : volume maximum d’air qui peut être mobilisé entre une inspiration forcé et une expiration forcée

Trouble ventilatoire obstructif (tvo) : VEMS/CV< 70%
L’asthme est un TVO réversible : Administration de β2 de courte durée d’action (salbutamol ou atrovent)
Traitement :

  • Pas de traitement étiologique

  • 3 catégorie de traitement
    * Contrôler les symptômes : β2 agoniste (bronchodilatateur) : ventoline ®, bricanyl ®
    * Réduire les désordres immunologique et inflammatoires des bronches : corticoïdes Béclométasone : Becotide ®, Qvar® ; Budésonide : Symbicort ® ; Fluticasone : Sérétide ®, contrôle de l’environnement
    * Education, prévention

Conclusion :

  • Morbidité et mortalité importante

  • Complexité/ Hétérogénéité

  • Savoir reconnaître une crise d’asthme/ Critères de gravité

  • Concept de contrôle des symptômes

  • Traitement : Bronchodilatateurs + corticoïdes + Education

similaire:

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconRapport au nom d’un Groupe de travail
«passif» du à l’exposition involontaire à une atmosphère enfumée peut également atteindre le fœtus [2]. Après la naissance, IL existe...

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconA. Interaction entre système nerveux et système endocrinien

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée icon4 Les maladies du système respiratoire

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconExamen spécial et pathologies du système respiratoire des ruminants

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconIii. Différents types d’aspergillose Aspergilloses du système respiratoire

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée icon1. Nous résumerons brièvement la portée de votre précédent, et le...

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconRésumé Cet article présente l’étude et la réalisation à l’ietr d’un...

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconLe système epiflo est à usage unique pour une durée de 7 ou 15 jours....
«Marche/Arrêt» ainsi qu’un indicateur lumineux qui indique l’état de marche de l’appareil

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconLes différents types de mouvements anormaux
«système extrapyramidal» en opposition à la voire finale commune de l’exécution volontaire du mouvement qui est le système pyramidal....

Le système respiratoire est composé d’un système passif (élastique) : paroi, poumon; le système passif (résistif) : voix de conduction (bronches, trachée iconRôle du Système Neurologique Autonome Cholinergique : exagération...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com