Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie





télécharger 44.79 Kb.
titreCours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie
date de publication10.11.2017
taille44.79 Kb.
typeCours
m.20-bal.com > documents > Cours

Cours : Mme RIBET

PRISE EN SOIN D’UNE PERSONNE ¨POUR AMYGDALECTOMIE
I.Définition & généralités

L’amygdalectomie consiste à l’exérèse chirurgicale des amygdales

Se fait par les voies naturelles sans cicatrice apparente elle dure environ 10 minutes

Intervention courante mais qui comporte quelques risques

Effectuée en ambulatoire (enfants) ou en hospitalisation

Le plus souvent sous anesthésie générale
II. Indications :

Angines à répétition

Phlegmon des amygdales

Infections focales au départ ORL (RAA infections rénales)

Syndrome d’apnée du sommeil (chez l’enfant hypertrophie des amygdales)

Rhonchopathies

III. Contre indications


Pas de vraies mais il faut traiter :

- Les troubles de la coagulation

- En cas d’infection ORL traitement et résolution du problème avant

l’intervention

- Infection focale : traitement par antibiotiques

- Si la température est élevée reporter l’intervention

IV. Prise en soin

IV 1 Période pré-opératoire


Le patient entre la veille ou le jour même

IV 1 a) Prise en soin la veille de l’intervention

      • Vérification du dossier médical, il doit comporter :

        • L’autorisation parentale pour les mineurs

        • La consultation de pré anesthésie

      • Signifier au patient qu’il doit rester strictement à jeun (ne pas manger, ne pas boire, pas fumer, pas de bonbon, pas de chewing-gum)

      • Hygiène corporelle

        • La douche préopératoire n’est pas obligatoire mais vérifier la bonne hygiène du patient

      • Bilan biologique :

        • L’intervention sur les amygdales est une opération courante mais qui présente un risque hémorragique il faut donc prévoir au minimum

          • Un bilan de coagulation (TP TCA)

          • Un groupage Rh et RAI

          • NFS VS (si présence d’une infection)

          • Urée et créatinine pour surveiller la fonction rénale (produits d’anesthésie néphrotoxiques

Prendre en compte les demandes et l’anxiété de la personne

Répondre à ses questions

Evaluer le degré d’angoisse (transmettre au médecin)

Surveillance des paramètres vitaux

Pouls & TA : renseignent sur l’hémodynamique, base de référence en post op
IV 1 b) Prise en soins avant le transfert au bloc opératoire

Vérification ultime du dossier

Vérification des examens de labo et groupe

Vérifier que la personne soit bien à jeun

Vérification des paramètres vitaux (TA Pls et infectieux T°)

Préparation physique : CF cours DA

Hygiène corporelle

Enlever les prothèses (dentaires, auriculaires autres)

Enlever les bijoux

Pas de maquillage

Enlever le vernis à ongle

Demander à la personne d’aller aux toilettes

Mettre une blouse de bloc, des chaussons et une charlotte

Si la personne doit avoir une prémédication lui faire prendre, si orale vérifier la prise ou poser le suppo pour les enfants

Expliquer à la personne ou entourage de ne plus se lever (risque de malaise

Prendre en compte l’anxiété de la personne

IV 2 Prise en soins post opératoire


L’exérèse des amygdales est une intervention courante cependant elle comporte certains risques, il appartient à l’IDE en salle de réveil ou en service de participer à cette surveillance qui est importante pendant les 6 heures post op
1) surveillance et évaluation de la fonction respiratoire

La fonction respiratoire est a surveiller chez tous les patients qui ont eu une anesthésie générale, pour une amygdalectomie il est encore plus important de surveiller cette fonction du fait du site opératoire

Installer la personne : s’il s’agit d’un enfant positionner allongé sur le ventre la tête tournée sur le coté sans oreiller

Un adulte conscient en position ½ assise ou sur le côté PLS
2) Surveillance et évaluation de la fonction hémodynamique :

le risque hémorragique est important du fait de la situation des organes (riche vascularisation)

Mesure des paramètres vitaux (TA Pls) en référence avec les chiffres obtenus en pré-opératoire

Surveillance de l’écoulement et des crachats (quantité couleur) la présence de crachats sanguinolents est normale, inciter le patient à cracher, à ne pas avaler les sécrétions

Surveillance de signes de l’hémorragie : sueurs pincements des ailes du nez marbrures peau froide Evaluation de l’état de conscience la fréquence respiratoire, la situation mal/ou non maîtrisée peut évoluer vers un choc

Si présence d’un KT périphérique garder cet abord veineus jusqu’au lendemain


  1. surveillance et évaluation de la douleur :

La douleur est toujours présente, mais il est utile de l’évaluer pour évaluer l’efficacité du traitement antalgique prescrit

EVA ou autre type d’évaluation fréquente

Distribuer les médicaments antalgiques et s’assurer de la prise

Possibilité d’un KT périphérique qui permet de « passer les antalgiques par voie veineuse dans ce cas le garder jusqu’au lendemain

En cas de douleurs importantes ou persistantes transmettre les infos au médecin qui pourra augmenter les antalgiques ou ajouter des anti-inflammatoires
4) Surveillance et évaluation du risque infectieux

La douleur peut être un indicateur de l’infection le médecin vérifie localement le site opératoire

Surveillance de la température,et des pulsations
5) Surveillance de la fonction de nutrition,

  1. surveillances des nausées et vomissement l

Liées à la déglutition de sang noter l’aspect la fréquence et la quantité des vomissements

Encourager la personne à cracher
b) surveillance de la reprise alimentaire

La déglutition est très douloureuse

Reprise entre 4 et 6 heures post opératoire

Sucer des glaçons (antalgique et hémostatique)

Puis alimentation froide, liquide ou semi liquide (crème glace yaourt compote) pendant 3 jours puis alimentation de + en + consistante potages viande hachée, tiède

Jusqu’à J10 éviter les aliments durs tels que le pain car ils risquent de faire tomber prématurément l’escarre et déclancher une hémorragie

L’apport hydrique doit être d’environ 2 litres /jour mais pas de boissons acides
6) sortie

La sortie s’effectue après la visite du chirurgien

Si adulte il doit être accompagné d’une tierce personne ne pas conduire

Restituer tous les documents personnels (carnet de santé radio) ainsi que l’ordonnance du médecin concernant les antalgique, l’arrêt de travail et le rendez-vous pour la consultation de contrôle

VI Divers conseils


Doivent être donnés à la personne, commenté. l’IDE doit s’assurer qu’ils ont été compris par la personne ou la famille

  1. la convalescence une semaine

Éviction scolaire

Arrêt de travail

Arrêt des activités sportives
2) Conseils d’hygiène bucco-dentaire

Le lavage des dents s’effectue à l’aide d’une brosse souple gargariser doucement la bouche et la gorge à l’eau froide ou tiède

Possibilité d’avoir ‘’mauvaise halène ‘’pendant quelques jour car le site se recouvre d’une membrane blanchâtre nauséabonde
3) persistance de la douleur ne pas hésiter à prendre des antalgiques prescrits (5 jours environ)

En cas de mal de gorge sucer de la glace, et même mettre poche de glace isolée dans une serviette pendant 15 à 20 minutes

Surtout ne pas prendre de médicaments à base d’aspirine qui augmentent le risque de saignement
4) Conseils d’hygiène alimentaire

CF surveillance de la fonction alimentaire

Une petite perte de poids transitoire peut être notée

Normalisation de l’alimentation sous 10 jours
Compte tenu de l’utilisation d’écarteurs la personne ne devra pas s’inquiéter si : présence de petites blessures sur la langue, petites lésions des lèvres, mobilisation voire chute d’une dent de lait

Voie nasonnée pendant quelques semaines

Fébricule post opératoire pendant 2 jours

Présence d’une hypersialorrhée

Crachats sanguinolents, et vomissements contenant du sang brun, selles plus foncée pendant quelques jours

Possibilité de douleur irradiant vers l’oreille lors de la déglutition, cette douleur disparaît en une dizaine de jours

La chute de l’escarre c’est un phénomène normal

Elle se produit après la sortie au domicile c’est en quelque sorte la ‘’croûte’’ qui une fois séchée tombe elle est remplacée par la formation d’une muqueuse rosée
Phénomène devant conduire à une consultation avec le médecin :

La douleur augment et persiste au-delà de 10 jours

La fièvre est présente au-delà de 2 jours ou si elle atteint 39°

Si les saignements sont abondants c'est-à-dire si il y a émission de sang rouge ou vomissement de sang clair ceci peut être une urgence

CONDUITE A TENIR PAR L’INFIRMIERDEVANT UNE HEMORRAGIE POST AMYGDALECTOMIE
L’infirmier doit évaluer le retentissement sur la fonction hémodynamique

Prise du pouls et de la TA

Evaluation de la conscience

Evaluation de la coloration du faciès et des téguments

Evaluation de la perte de sang attention une partie du sang peut être déglutie

Alerter d’urgence le médecin car peut évoluer vers le choc hémorragique

Assurer une voie veineuse bilan hémoglobine et hématocrite

Préparer une commande de sang

Rassurer le patient

Le nettoyer, aspirer doucement les sécrétions (la vue du sang angoisse la personne et augmente la TA ce qui favorise le saignement

En absence du médecin et en attendant sa venue enlever le caillot de la loge opératoire et tamponner avec une compresse pliée, maintenir à la pince

PRISE EN SOINS D’UNE PERSONNE POUR CHIRURGIE ENDONASALE ENDOSCOPIQUE

I Définition & généralités

Microchirurgie sous guidage endoscopique

Intervention sous AG le + souvent, durée 30 minutes à 1heure pour chaque côté

Pas de cicatrice visible effectuée par les voies naturelle à l’aide d’un endoscope

Peu douloureuse en post op
II indications

Chirurgie des cornets

Chirurgie es épistaxis

Septoplasties (déviation de la cloison)

Méatotomies
III prise en soins

III 1) période préopératoire

Le patient entre la veille ou le jour même

IV 1 a) Prise en soin la veille de l’intervention

      • Vérification du dossier médical, il doit comporter

        • Scanner des sinus :

        • L’autorisation parentale pour les mineurs

        • La consultation de pré anesthésie

      • Signifier au patient qu’il doit rester strictement à jeun (ne pas manger, ne pas boire, pas fumer, pas de bonbon, pas de chewing-gum)

      • Hygiène corporelle

        • La douche préopératoire n’est pas obligatoire mais vérifier la bonne hygiène du patient

      • Bilan biologique :

        • Toute intervention comporte un risque hémorragique il faut donc prévoir au minimum

          • Un bilan de coagulation (TP TCA)

          • Un groupage Rh et RAI

          • NFS VS (si présence d’une infection)

          • Urée et créatinine pour surveiller la fonction rénale (produits d’anesthésie néphrotoxiques

Prendre en compte les demandes et l’anxiété de la personne Répondre à ses questions

Evaluer le degré d’angoisse (transmettre au médecin)

Surveillance des paramètres vitaux

Pouls & TA : renseignent sur l’hémodynamique, base de référence en post op

Evaluer l’etat de la sphère ORL et dépister les signes d’une éventuelle infection

T° (apyrétique)

Rhinorrhée, larmoiement

S’assurer que la personne a suivi le traitement préopératoire prescrit (ATB & corticoïdes)

IV 1 b) Prise en soins avant le transfert au bloc opératoire


Vérification ultime du dossier

Vérification des examens de labo

Vérifier que la personne soit bien à jeun

Vérification des paramètres vitaux (TA Pls et infectieux T°)

Préparation physique : CF cours DA

Hygiène corporelle

Enlever les prothèses (dentaires, auriculaires autres)

Enlever les bijoux

Pas de maquillage

Enlever le vernis à ongle

Demander à la personne d’aller aux toilettes

Mettre une blouse de bloc, des chaussons et une charlotte

Si la personne doit avoir une prémédication lui faire prendre, si orale vérifier la prise ou poser le suppo pour les enfants

Expliquer à la personne ou entourage de ne plus se lever (risque de malaise

Prendre en compte l’anxiété de la personne

IV 2 Prise en soins post opératoire


1) surveillance et évaluation de la fonction respiratoire

La fonction respiratoire est a surveiller chez tous les patients qui ont eu une anesthésie générale, pour une amygdalectomie il est encore plus important de surveiller cette fonction du fait du site opératoire

Installer la personne : s’il s’agit d’un enfant positionner allongé sur le ventre la tête tournée sur le coté sans oreiller

Un adulte conscient en position ½ assise ou sur le côté PLS
2) Surveillance et évaluation de la fonction hémodynamique :

Evaluation des saignements

Extériorisé : changer régulièrement la mouchette

Postérieur examen du fond d la gorge avec un abaisse langue

Mesure des paramètres vitaux (TA Pls) en référence avec les chiffres obtenus en pré-opératoire

3) surveillance et évaluation de la douleur :

Cette intervention est peu douloureuse, mais il est utile de l’évaluer pour évaluer

EVA ou autre type d’évaluation fréquente

Distribuer les médicaments antalgiques et s’assurer de la prise et de l’efficacité

En cas de douleurs importantes ou persistantes transmettre les infos au médecin car elle peut témoigner de complications post op


  1. Surveillance et évaluation du risque infectieux

Le risque infectieux est présent du fait du site opératoire lui-même

Surveillance de la température, et des pulsations

Mettre en place le traitement antibiotique prescrit


  1. surveillance et évaluation du risque de complications post op spécifiques

    1. hématome compressif rétro orbitaire lié à une effraction de la paroi orbitaire se manifestant par un gonflement des paupières (3 heures après l’intervention, et par la turgescence en avant de l’œil, prévenir en urgence le médecin

    2. saignement postérieur et antérieur liée à une brèche vasculaire se manifestant par du sang dans la gorge et des crachats sanglants, la mouchette imprégnée de sang rapidement après le change : prévenir le médecin, aider la personne à cracher, nettoyer et changer la mouchette, rassurer

    3. rhinorrhée claire liée à une brèche méningée per opératoire se manifestant par une fuite de LCR par le nez risque majeur de méningite : prévenir le médecin




  1. surveillance de l’évolution de l’intervention

Le méchage ablation à J1 par le chirurgien ou laissées en place 48 h suivant le type de mèches

Prévenir le patient qu’il va avoir une sensation désagréable ce geste peut être précédé d’un antalgique (sur prescription)

Installation du patient ½ assis avec une protection et un haricot

Le médecin retire doucement la mèche en tirant dessus

L’infirmière détecte l’apparition d’un malaise vagal(observation de l’aspect des sueurs, etc……)

Surveiller les saignements pendant 1H


  1. prise en soins lors de la sortie & rôle éducatif

Restituer les éléments du dossier qui appartiennent à la personne

Remettre l’ordonnance du médecin et la commenter

Donner les rendez-vous et expliquer l’utilité pour la continuité des soins , les pansements seront faits sous Anesthésie L , ils permettent d’enlever les caillots, les croûtes etc….

Vérifier l’absence de saignement

’ Si les mèches ont été enlevées, effectuer le premier lavage de nez au sérum physiologique afin de ‘’montrer ‘


PRELEVEMENT DE GORGE


I Définition
II indications

Angines de tous types :pseudo membraneuse, ulcéro -nécrotique, ,pour rechercher un portage chronique érythémateuse persistante

Inutile pour amygdalites chroniques

III Technique

Avant le repas

Avant les gargarismes ou pulvérisations

Si possible avant le traitement aux ATB

Prévenir le patient du geste , indolore, et de son utilité

Sujet assis face à l’opérateur

Ouvrir la bouche avec un abaisse-langue

Prélèvement par attouchements des amygdales avec un écouvillon stérile

Éviter : de toucher l’intérieur de la bouche (souillure)

Transport rapide vers le labo




similaire:

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconCours : Mme ribet

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconCours : Mme ribet

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconCours : Mme ribet la thermoregulation

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconRecherche sur la prise en soin relationnel de la personne âgée atteinte...
«relancer» des recherches à partir des mots-sujets proposés en bas des notices détaillées. Pour exemple, on retrouve les mots-sujets...

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconPrise en charge des symptomes des malades en fin de vie
«Soulager la douleur et les autres symptômes dont souffre le malade exige une attention profonde à la réalité de toute personne....

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconRapport annuel 2013 du service public d’élimination des déchets
«Julie» foulquier, Mme Colette piveteau, M. David neveur, Mme Perrine pignol, M. Claude devaux, M. Guy Messager, M. Pierre nivois,...

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconIl s’agit d’une lycéenne de 19 ans hospitalisée pour une amygdalectomie....

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconConseil municipal du 10 decembre 2014
«Julie» foulquier, M. Frédy melle, Mme Colette piveteau, M. David neveur, M. Claude devaux, M. Guy Messager, M. Pierre nivois, Mme...

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconUn protocole de soins est le descriptif de techniques à appliquer...
L’infirmier ou l’infirmière est habileté à pratiquer […] soit en application d’une prescription médicale […] soit en application...

Cours : Mme ribet prise en soin d’une personne ¨pour amygdalectomie iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com