Ladakh’n’Trail 2006





télécharger 26.97 Kb.
titreLadakh’n’Trail 2006
date de publication10.11.2017
taille26.97 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos
Ladakh’n’Trail 2006


La première édition du Ladakh’n’Trail aura lieu du 15 au 31 juillet 2006. Vingt-six coureurs, dont neuf féminines, vont y participer. Des coureurs Ladakhis et peut-être Népalais devraient être également présents. L’organisation locale est chargée de les sélectionner. Le programme marcheurs réunira treize personnes, dont huit jeunes filles et femmes.
Liste des coureurs. Féminines : Pascale Fouques, Yvonne Radondy, Magali Juvenal, Christine Delangle, Brigitte Marie, Marie-Jeanne Simons, Marie-Annick Hugon-Chesseron, Géraldine Joubert et Maryse Dupré.

Masculins : Dawa Dachhiri Sherpa, Patrick Lothodé, Pascal Beaury Sherpa, Eric Jousselme, Régis Coumenges, Christian Breysse, Gilles Greffier, Hélian Soulier, François Doat, Philippe Jost, Bernard Henry, Thierry Khun, Jean-Marie Chesseron, Serge Papailhau, Roger Vinaï, Bruno Idanes et Jérémy Viglionne.
Liste des marcheuses et marcheurs : Justine Leugé Maillet, Marie Leugé Maillet, Martine Castex, Martine Juvenal, Annie Sherpa, Ghislaine Kermen, Laura Lefebvre et Isabelle Lothodé. Gildas Leugé Maillet, Jordi Leugé Maillet, Mickaël Vinaï, Bertrand Castex et Antoine Castex.
Visa pour l’Inde. ATTENTION. Vous devez en faire la demande auprès du Consulat de l’Inde à Paris. Vous pouvez le faire par courrier. Le délai d’obtention est de 15 jours. Les frais de visa sont à votre charge (56 euros). Vous pouvez télécharger la demande de visa sur le site :
http://www.amb-inde.fr/french/index_fr.html
Cliquez : services consulaires, puis services de visa.
Cette demande de visa est jointe avec le courrier postal que vous avez reçu ou que vous allez recevoir.
Vous pouvez également obtenir votre en vous rendant directement au Consulat de l’Inde à Paris, au 20 et 22 rue Albéric Magnard (75016). Ce service est ouvert tous les jours ouvrables entre 9 h 30 et 10 h 30.

Enfin, la société « Visas Express » pour vous aider à accélérer vos démarches. Contacter Pascal (Beaury Sherpa) pour en savoir plus : 06 88 94 13 68.


Équipement obligatoire des coureurs. Chaque concurrent participant au Ladakh’n’Trail doit être en possession d’un équipement obligatoire du départ jusqu’à l’arrivée. Un contrôle des sacs sera effectué à Leh et durant la course. L’absence d’un des éléments obligatoires qui doivent composer dans le sac à dos de chaque concurrent entraînera une pénalité de 2 heures avec l’obligation d’avoir un équipement au complet avant de pouvoir repartir.

Liste du matériel obligatoire pour chaque coureur : un sac à dos, une couverture de survie, une lampe frontale avec piles de rechange, un sifflet, un miroir, une pharmacie de premiers soins contenant une bande, les médicaments personnels (le coureur devra être capable de « s’auto-médicalisé » : en clair, il devra posséder ses médicaments contre les infections courantes en Asie et en montagne, les médicaments obligatoires (la liste ci-jointe est fournie par l’organisation), deux poches d’eau : une de trois litres et une de deux litres (ou cinq gourdes) pour une capacité totale pouvant contenir cinq litres d’eau et une ration de survie de 1.000 Calories.

Attention, cette ration de survie vient en complément des barres, gels et boissons énergétiques que vous emmènerez sur chaque étape avec vous dans votre sac à dos.

Rappels

TRANSPORTS DES AFFAIRES PERSONNELLES. Contrairement à l’Annapurna Mandala Trail et l’Everest Sky Race, les coureurs ne portent pas leur équipement durant la course. Néanmoins, un équipement obligatoire (lire en page 1) est imposé en course. Les affaires personnelles des coureurs (sac de couchage – 10 extrême, vêtements chauds et de rechange, chaussures, compléments alimentaires, nécessaire de toilette, etc.) sont transférées de camp en camp par des véhicules. Attention, le poids du sac du coureur contenant ses effets personnels ainsi que ses compléments alimentaires (barres et boissons énergétiques, gels, fruits secs, etc.) est limité à 12 kilos. Les affaires qui ne vous seront pas utiles durant la course pourront rester à l’hôtel à Leh.
L’EAU. L’autre particularité, c’est la difficulté à trouver de l’eau. Chaque matin, l’organisation fournira donc trois litres d’eau à chaque coureur et marcheur. Et sur l’un des points de contrôle, chaque coureur recevra deux litres supplémentaires qu’il aura préalablement conditionnés le matin, au départ de l’étape, dans un autre Camel-Bak ou dans des gourdes. Ce Camel-Bak - ou les gourdes – sera transporté en véhicule au point de contrôle par l’organisation. Hormis ce ravitaillement, le déroulement de chaque étape s’effectuera en autonomie complète en lecture de carte avec un point de départ, un point d’arrivée et un ou plusieurs points de contrôle suivant les étapes. A noter que pour des raisons d’organisation, il n’y aura qu’un seul départ sur chaque étape.

Liste des médicaments pour les coureurs. Vous trouverez la liste des médicaments obligatoire. Les produits sont donnés à titre indicatif. Un autre choix de médicament est accepté.

Douleurs et fièvre simples : aspirine, paracétamol, ibuprofène (selon préférences)… Au choix : Sargépirine 500 mg à croquer, Aspirisucre, Dofalgan, Paralyoc, Nalgésix, Nurofen, Advil, etc.

Antalgique niveau II : association paracétamol-dextropropoxyfène ou codéine, tramadol… Au choix : Di-Antalvic, Propofan, Dafalgan codéiné, Topalgic, etc.

Antispasmodique : phlorogucinol, alvérine… Au choix : Spasfon, Spasmavérine, etc.

Anti-inflammatoire non stéroîdien : diclofénac, étodolac, kétoprofène, piroxicam… Au choix : Mobic, Voltarène 50, Lodine 300, Profénid, Brexin, Feldène, etc.

Antiseptique intestinal : nifuroxazide… Au choix : Ercefuryl, Panfurex, Bacifurane, etc.

Antidiarrhétique : lopéramide, association diphénoxylate-atropine sulfate… Au choix : Imodium, Diaretyl, Diarsed, etc.

Médicaments en cas de mal aigû des montagnes… Diamox 250 mg et Celestene 8 mg/2 ml injectable.

Médicaments personnels : merci de préciser aux médecins de la course si vous avez un traitement en cours.

La pharmacie de premiers soins devra au minimum comporter : une paire de ciseaux, des pansements pour les plaies (Urgo…), des compresses stériles, des bandes adhésives pour strapping (Elastoplast…), une bande pour strapping (Easifix, Nylefix, etc.), des protecteurs anti-ampoules (Compeed…), une solution antiseptique (Bétadine…) ou des lingettes antiseptiques stériles (Urgo…), une pommade cicatrisante (Biafine…), collyre protecteur solaire (Uvéline…), nécessaire de désinfection pour eau potable (Micropur…)

Nota : Cette pharmacie n’est pas obligatoire pour les marcheurs. Il est cependant conseillé aux randonneurs d’avoir une petite pharmacie personnelle. Comme c’est une première organisation, nous ne connaissons pas les moyens médicaux que possède l’agence locale ladakhi qui travaille pour Base Camp Trek & Expéditions, basée à Kathmandu, au Népal.
ATTENTION. Le participant, qu’il soit coureur ou marcheur, devra s’informer auprès de son médecin traitant afin de connaître les vaccins obligatoires en cas de voyage en Inde et si un traitement anti-paludisme est préconisé.

Les chiens du Ladakh. Outre la chaleur en journée, le froid la nuit et l’altitude à chaque instant, les chiens seront vos principaux « adversaires » dans les traversés de villages. Pascal (Beaury Sherpa) conseille à chaque coureur – et éventuellement marcheur – de se munir d’une bombe « repousse chien ». Celle au poivre fonctionne très bien. Il y a également, le sifflet à ultra son. Mais lorsque la « bête » est sur vous, il ne reste plus que le bâton de randonnée…

Il y a un exemple de produit sur le site :

http://www.eclats-antivols.fr/modules.php?name=Boutique&itm_ref = 14223
C’est un aérosol de défense gaz paralysant au poivre, mais il est interdit de transport en avion…

Il faut donc se renseigner chez un animalier ou dans une jardinerie pour trouver « l’arme fatale ». Sinon, il faudra courir plus vite que les molosses ladakhis… Se renseigner auprès de Pascal (Beaury Sherpa) pour connaître leur VMA, leur VO2 et leur taux de saturation en oxygène. Et faites un peu de « 30/30 » à 120 % de votre VMA pour remobiliser les fibres blanches qu’ils vous restent… Les rouges, c’est certains, vous en avez…
Les Horaires des vols. – La compagnie aérienne qui nous transportera est Qatar Airways.

Aller : Départ le samedi 15 juillet 2006 de Paris Roissy Charles-de-Gaulle à 12 h 00. Escale à Doha de 2 h 15. Arrivée à Delhi le dimanche 17 juillet 2006 à 4 h 00.

ATTENTION : Pour ceux et celles qui partent le samedi 8 juillet 2006, le départ de Paris est également à 12 h 00 et les horaires du voyage sont identiques à ceux du 15 juillet.

Retour : Départ de Delhi le lundi 31 juillet 2006 à 9 h 30. Escale à Doha de 2 h 10. Arrivée à Paris le lundi 31 juillet 2006 à 19 h 05.

Rendez-vous : Pour des raisons d’organisation et éviter d’être pris dans l’incertitude du « surbooking », il sera impératif d’être à l’aéroport de Roissy – Charles-de-Gaulle, à 10 heures, le samedi 15 juillet 2006. Rendez-vous à Roissy 1, Porte 10.

Pascal (Beaury Sherpa) aura les billets d’avion des gens qui partent le 8 juillet avec lui.

Pour le départ du 15 juillet, c’est Gildas (Leugé Maillet) qui vous remettra vos billets d’avion.
Solde du billet d’avion. Le coût définitif du billet d’avion est connu : 800 euros. Merci de nous envoyer, avant le 15 juin, le solde d’une valeur de 400 euros. Chèque à l’ordre de Club Aventure.

Club Aventure vous enverra ensuite votre facture directement à votre domicile.
Solde de l’inscription. La part Base Camp Népal pour les coureurs est de 1.320 euros. Cette part est à payer en euros et directement en Inde et en espèces, à Jérôme Edou, lors de votre arrivée à Leh (jour 3). Cette part comprend le vol New-Delhi-Leh-New-Delhi (280 euros au 1er décembre 2005).

Le chèque de caution de 300 euros, à l’ordre de Jérôme Edou Base Camp, qui est demandé pour la réservation de dossard vous sera rendu lors de votre arrivée en Inde.

La Base Camp Népal pour les marcheurs est de 1.180 euros. Cette part est à payer en euros et directement en Inde et en espèces, à Jérôme Edou, lors de votre arrivée à Leh (jour 3). Cette part comprend le vol New-Delhi-Leh-New-Delhi (280 euros au 1er décembre 2005).
Prochaines courses himalayennes. Everest Lafuma Sky Race III (3 au 20 novembre 2006) : dix coureurs et une marcheuse engagés au 1er juin 2006… Annapurna Mandala Trail VII (30 mars au 16 avril 2007) : deux coureurs engagés au 1er juin 2006… Himal Race – Kathmandu Dolpo (26 octobre au 26 novembre 2007) : COMPLET depuis septembre 2004 (40 coureurs sélectionnés).

Namasté…
Bruno.





similaire:

Ladakh’n’Trail 2006 iconPartir du 1er septembre 2006 (Journal Officiel du 25 mai 2006, décret...

Ladakh’n’Trail 2006 iconCourse pedestre 2?me Rural trail 2014 259

Ladakh’n’Trail 2006 iconN° 3 314 /drass/2006 du 8 septembre 2006

Ladakh’n’Trail 2006 icon*16* Règlement ce/1791/2006 du 20 novembre 2006

Ladakh’n’Trail 2006 iconOu vu le décret n° 2006-780 du 3 juillet 2006 portant attribution...

Ladakh’n’Trail 2006 iconCalendrier scolaire national des années 2004-2005, 2005-2006, 2006-2007

Ladakh’n’Trail 2006 iconLa loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 est...
«autres que domestiques» et doivent donc faire la démarche de demande d’autorisation auprès de la collectivité en charge de la collecte...

Ladakh’n’Trail 2006 iconThierry levy@univ-st-etienne fr; Marianne younes
«écopreneur» et «écopreneuriat» (Levy-Tadjine, Kharrouby, 2006), nous privilégierons dans ce travail, l’emploi des mots «éco-entrepreneur»...

Ladakh’n’Trail 2006 iconEn application de l’article 28 du code des marchés publics (Décret...

Ladakh’n’Trail 2006 iconBilan de sarima I maghreb-Info : 2006-2007 Bilan unifié des résultats...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com