Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique





télécharger 99.02 Kb.
titreMaster Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique
date de publication27.07.2019
taille99.02 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > documents > Documentos











LASI

Laboratoire de psychopathologie psychanalytique des Atteintes Somatiques et Identitaires



Equipe d’accueil

CLIPSY
Psychologie Clinique

et Psychopathologie

EA 4430





Laboratoire de Psychologie

clinique

EVACLIPSY









Master Professionnel

de Psychologie

Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique



2011 - 2012











Laboratoire de Psychologie

clinique

EVACLIPSY



Responsable du parcours de

psychopathologie psychanalytique :

Pr D. Cupa

www.u-paris10.fr/lasi

Responsable du parcours de psychologie clinique :

Pr D. Petot

www.u-paris10.fr



LASI

Laboratoire de psychopathologie psychanalytique des Atteintes Somatiques et Identitaires





Cette spécialité de Master présente deux parcours appuyés sur les travaux de recherche

des deux laboratoires composant l’Equipe d’Accueil 4430 

Laboratoire de psychopathologie psychanalytique des Atteintes Somatiques et Identitaires (LASI)




Laboratoire de psychologie clinique

évaclipsy

( Évaluation clinique des troubles psychopathologiques

et des psychothérapies)





Enseignants-chercheurs titulaires :

Pr D. Cupa, L. Hounkpatin (M.C. Paris VIII),

H. Lisandre (M.C.), H. Parat (M.C.),

Pr F. Pommier, H. Riazuelo (M.C.)





Enseignants-chercheurs titulaires :

C. Bouvet (M.C.HDR), N. Camart (M. C.),

A. Csillik (M.C.), G. Dorard (M. C.)

Pr M. C. Gay, Pr D. Petot,

L. Romo (M. C. H. D. R.).


Professionnels engagés dans cette formation :

Pr Bernard Golse,( Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris), Dr I. Salem et son équipe ETAP (Etude et Traitement Analytique par le Psychodrame de la Société Parisienne d’Aide à la Santé Mentale (SPASM)), Dr Smadja et des membres de l’équipe de l’IPSO adultes, Dr G. Szwec et des membres de l’équipe de l’IPSO enfants (Institut de Psychosomatique de Paris), Mme R. Prat, AFFOBEB (Association Francophone de Formateurs à l’Observation de Bébé selon Esther Bick, CMP Compoint, Paris).

Mme A. Arnould (Hôpital Raymond Poincaré, Garches), Mme Dorinda Bernardo, Mme Girard-Dephanix (Centre Hospitalo-universitaire de Créteil), Dr Jean Cassanas (Institut Théophile Roussel, Montesson), Dr Catherine Musa, Dr Claire Vallat (Hôpital Raymond Poincaré, Garches), Dr Jean-Jacques Wittezaele (Institut Gregory Bateson de Liège).


Master PROFESSIONNEL de Psychologie 

spécialité


psychopathologie et psychologie clinique

I. Objectifs généraux et organisation de la formation



Cette formation vise à donner les connaissances et les compétences cliniques et psychopathologiques nécessaires à la compréhension des phénomènes psychopathologiques, que leurs expressions soient psychiques ou somatiques chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson.

Elle prépare à l’exercice professionnel des psychologues recrutés dans les centres de soins hospitaliers, généraux ou spécialisés en particulier dans les services de médecine (plus précisément ceux qui concernent les maladies chroniques, les urgences, et la périnatalité) et les services d’addictologie, dans les lieux d’accueil sociaux, médico-sociaux, médico-éducatifs, ainsi que dans les diverses institutions qui organisent la prise en charge des troubles psychopathologiques.

Cette spécialité est fortement adossée aux activités de recherche de l’équipe d’accueil 4430 CLIPSY, comportant deux axes de recherche auxquels correspondent exactement les deux options de la spécialité de master. En effet, les enseignements du tronc commun sont complétés par deux options :

OPTION A. Psychopathologie psychanalytique : Cliniques du corps et traitements psychiques

Cette option s’appuie sur les travaux de recherche du Laboratoire de psychopathologie psychanalytique des Atteintes Somatiques et Identitaires. Le paradigme de la psychanalyse est central dans le LASI qui propose une compréhension des phénomènes morbides en partant de ce modèle. Les chercheurs travaillent sur le psychisme dans son étayage sur le corps biologique et sur le groupe socioculturel. L’objectif pédagogique est de proposer :

1) une compréhension métapsychologique approfondie de la petite enfance jusqu’à l’adulte de désorganisations telles que les états limites et les conduites addictives qui sont considérées comme des formes pathologiques de l’homéostasie psychosomatique.

2) une compréhension métapsychologique approfondie de sujets ayant une atteinte somatique grave (sida, cancer, insuffisance rénale, diabète) et de patients psychosomatiques (allergie, etc.).

3) une bonne connaissance théorique et épistémologique de la prise en charge psychothérapeutique de ces patients.

OPTION B. Psychologie clinique : méthodes d’évaluation et d’intervention.

Cette option s’appuie sur les recherches du Laboratoire de Psychologie clinique EVACLIPSY (EVAluation CLInique des troubles PSYchopathologiques et des PSYchothérapies). Il propose, sur la base de la compétence psychopathologique assurée par les UE du tronc commun, une formation théorique et pratique spécialisée dans la pratique de l’évaluation dans le secteur clinique (évaluation individuelle à visée diagnostique et pronostique, évaluation des psychothérapies et des soins) et une formation aux concepts et méthodes des psychothérapies centrées sur le symptôme : psychothérapies de soutien, thérapies comportementales et cognitives, thérapies stratégiques et systémiques. L’objectif pédagogique est de former des psychologues ayant, en plus des connaissances psychopathologiques fondamentales apportées par les UE du tronc commun, la capacité de procéder dès le début de leur activité professionnelle à des évaluations individuelles approfondies et à des prises en charge psychothérapeutiques simples.

L’originalité de ces deux options tient également à l’existence, en deuxième année, d’un choix diversifié d’enseignements pratiques qui permettent à l’étudiant un approfondissement de l’étude des prises en charges psychothérapeutiques très variées (psychodrame psychanalytique, thérapies cognitivo-comportementales, thérapies stratégiques et systémiques, relaxation, soins aux nourrissons, etc.)

L’ensemble de ce dispositif permet de former des psychologues cliniciens de haut niveau aptes à se professionnaliser rapidement et à intervenir dans les secteurs spécialisés en développement rapide. La place importante accordée dans cette filière à la formation par la recherche permet aux étudiants de demander en deuxième année leur admission dans la voie recherche (Master II de Psychologie : spécialité Recherche en Psychologie) aussi bien que dans la voie professionnelle (Master II de Psychologie : spécialité professionnelle Psychopathologie et Psychologie clinique).





II. PROGRAMME ET ORGANISATION DE LA FORMATION


SEMESTRE 1

Enseignements fondamentaux communs aux deux options

PMP UD 351 :Pratique de la recherche clinique I (6 crédits).

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants-chercheurs (option A) : Mmes et MM. A. Andronikof, D. Cupa, H. Parat, F. Pommier

Enseignants –chercheurs (option B) : C. Bouvet, D. Petot, M.-C. Gay, L. Romo

Programme : L’étudiant a appris en première année de master les principes fondamentaux de la méthodologie de la recherche. Selon le cas, il poursuivra la recherche commencée en première année en l’approfondissant ou en la prolongeant (approfondissement théorique, inclusion de nouveaux cas, etc.) ou concevra un nouveau projet plus en rapport avec les problèmes et situations cliniques observables dans l’institution qui l’accueille en stage. Le semestre sera consacré à rassembler les éléments nécessaires à la rédaction du mémoire définitif.

Validation : réalisation d’une recherche bibliographique et rédaction d’une revue de la littérature débouchant sur une problématique de recherche clinique appliquée.

PMP UD 352 : Entretien et stage clinique niveau I (6 crédits).

Cette UE comprend deux éléments constitutifs :

PMP ENT 31 : Formation à l’entretien clinique dans un cadre psychothérapeutique (3 crédits)

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants (option A) : Pr. D. Cupa, Pr. H. Parat, Pr. F. Pommier

Enseignants (option B) : Mme L. Romo, M. C. Bouvet

Programme : L’étudiant, qui maîtrise maintenant les techniques de base de l’entretien, commence à s’engager dans des interventions thérapeutiques simples soutien ou travail thérapeutique centré sur le symptôme sous le double contrôle de son psychologue praticien référent et de l’enseignant d’entretien. Il passe progressivement de l’entretien d’investigation à visée diagnostique à l’entretien de soutien. Il commence à accompagner un ou plusieurs patients avec lesquels il pratique des entretiens.

Validation : assiduité (pas plus d’une absence injustifiée) au séminaire de perfectionnement à l’entretien dans un cadre psychothérapeutique.

PMP STC 31 : Groupe de régulation du stage clinique (3 crédits)

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants (option A) : Pr. D. Cupa, Pr. H. Parat, Pr. F. Pommier

Enseignants (option B) : Mmes et MM. D. Bernardo, C. Bouvet, J. Cassanas

Programme : L’étudiant stagiaire pratique des évaluations en quasi-autonomie sous la double supervision du psychologue praticien qui l’accueille en stage et de l’enseignant qui dirige le groupe de régulation du stage clinique. Il se perfectionne à l’écoute psychothérapeutique et à la pratique des entretiens de soutien.

Validation : assiduité (pas plus d’une absence injustifiée) au séminaire de perfectionnement à l’entretien dans un cadre psychothérapeutique.

PMP UD 353 : Psychopathologie clinique (6 crédits)

Cette UE comprend deux éléments constitutifs.

PMP PAT 42 : Approfondissement de certaines entités psychopathologiques de l’adulte – Psychoses et fonctionnements limites (3 crédits)

18h CM (1h30 x 12 semaines)

Enseignant : Pr. F. Pommier

Programme : La psychose sera traitée dans la perspective d’une articulation entre psychose et fonctionnement limite. Nous chercherons à interroger la psychose au singulier à partir de la communication entre le patient psychotique et nous ferons apparaître peu à peu entre fonctionnement limite et processus psychotique plusieurs figures de l’extrême que nous aurons à identifier progressivement à partir de situations cliniques.

PMP PAT 32 : Approfondissement de certaines entités psychopathologiques de l’adulte - Sexuel, sexualité, genre (3 crédits)

18h CM (1h30 x 12 semaines)

Enseignante : Pr. Cupa

Programme : selon la psychanalyse, la sexualité est un comportement. Le sexuel est un enjeu psychique, celui du plaisir/déplaisir , donc un enjeu subjectif. Cependant, il est clair qu’il n’y a de sexuel qu’en tant qu’il y a sexualité et que l’un et l’autre sont affaire d’interprétation, de conception. La notion de genre vient élargir le débat. Ces différents abords du fondement de la vie psychique seront étudiés et mis à l’épreuve de la clinique permettant d’aborder les troubles de la vie sexuelle : de la recherche addictive d’excitations jusqu’à la perversion.

Validation : un seul examen écrit pour les deux EC d’une durée de 1 h 30

OPTION A. Psychopathologie psychanalytique : cliniques du corps et traitements psychiques

PMP UD 354 : Psychopathologie psychanalytique des troubles somatiques de l’adulte (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignant (e) : Intervenants extérieurs

IPSO, 20 rue Bellier Dedouvre, 75013, Paris. Métro : Maison Blanche ou Tolbiac (voir calendrier avec le Pr. D. Cupa).

Programme : Cet enseignement permet à l’étudiant d’avoir une bonne connaissance du fonctionnement psychique de patients adultes ayant des atteintes somatiques graves et des troubles psychosomatiques. A partir de bandes vidéoscopées ou des cas écrits un travail diagnostic, d’analyse métapsychologique et d’élaboration de la relation avec le patient adulte somatisant grave ou ayant des troubles psychosomatiques est proposé.

Validation : Épreuve écrite : 1 h 30

PMP UD 355 : Évaluation et traitements psychothérapeutiques de l’adulte (6 crédits)

Cette UE comprend 2 EC

Cette UE permet à l’étudiant de très bien connaître le bilan psychologique fait dans une optique psychodynamique de l’adulte. Il donne les bases fondamentales du traitement psychothérapeutique psychanalytique.

PMP TPA 31 : Traitement psychothérapeutique de l’adulte (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme C. Baruch

Programme : A partir de l’étude approfondie de traitements d’adulte les principes fondamentaux sont enseignés à l’étudiant.

Validation : rédaction d’un bref dossier : soit adulte, soit enfant.

PMP EVA 31 : Évaluation de l’adulte (3 crédits)

36h TD (3h00 x 12 semaines)

Enseignant : M. F.-D. Camps

Programme :   Différentes méthodes d’évaluation de l’enfant sont approfondies afin que l’étudiant en ait une bonne maîtrise.

Validation : examen avec dossier sur table (3h)

PMP CX 356 : Méthodes spécialisées de psychothérapie (3 crédits).

L’étudiant choisit l’un des EC suivants :

PMP PSY 31 : Le psychodrame, une approche psychanalytique (3 crédits) :

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Sous la direction du Dr I. Salem, Médecin-chef de ETAP.Traitement avec Nadine Amar, Marc Hayat, Gérard Mitrani, Aleth Prudent-Bayle, Philippe Walon

PMP PSY 32 : Cliniques des groupes (3 crédits) :

24h TD (3h00 x 8 semaines)

Enseignant : M. W. Falla

Programme : 3 h toutes les 2 semaines environ, selon un calendrier précis.

Les axes de travail du groupe de formation proposée et son dispositif. L’entrée en groupe et en relation. La structuration d’un groupe ; climats de groupe et modes de participation. Interrogation du cadre de travail ; cadre et dispositif. Processus de groupe, relations entre processus inconscients et procédures explicites. Repérage et analyse des effets des mises en situation selon les consignes relatives à la tâche ou de la place de la séquence dans l’évolution du groupe. Ce qu’un travail groupal donne à éprouver. L’observation-participante. La problématique transférentielle en groupe, etc…

Dispositif de travail : Ce TD n’est pas un cours. Le dispositif proposé aux étudiants rend possible leur engagement dans un travail en groupe de formation par l’expérience personnelle en relation avec celle des autres. Nous nous appuierons sur ce que chacun pourra dire de ce qu’il ressent dans ce dispositif et selon les différentes et successives médiations qui seront proposées.

Validation : assiduité à l’ensemble des séances.

option b. Psychologie clinique : méthodes d’éva­luation et d’intervention 

PMP UD 357 : UE Méthodologie de l’évaluation (9 crédits)

Cette UE comprend trois éléments constitutifs.

PMP CLI 31 : Méthodes d’évaluation des psychothérapies (3 crédits)

20h CM (2h00 x 10 semaines)

(Enseignement « mutualisé » commun à la spécialité « Recherche en Psychologie » et à la spécialité professionnelle « Psychopathologie et psychologie clinique »)

Enseignants de CM : Mme Csillik, Mme Dorard, Mme Romo

Programme : Facteurs communs et spécifiques d’efficacité des psychothérapies. L’intégration/éclectisme en psychothérapie. Evolution des méthodes d’évaluation des psychothérapies. Plans expérimentaux et quasi-expérimentaux (plans à groupes « randomisé » et non « randomisés » ; plans à séries simples et multiples. Études de terrain et méta-analyses. Éthique des pratiques en psychothérapie. L’efficacité des psychothérapies pour des troubles spécifiques (ex : dépression, anorexie mentale, jeu pathologique, troubles addictifs)

PMP CLI 32 : évaluation approfondie de l’enfant (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignantes : Mmes D. Bernardo, D. Petot, R. Zebdi

Programme : Rappel des principaux troubles psychopathologiques de l’enfant et de l’adolescent. Etudes de cas cliniques à partir de dossiers complets (tests d’aptitudes, inventaires de comportement, inventaires de symptômes, échelles d’évaluation, tests projectifs, etc.)

PMP CLI 33 : évaluation approfondie de l’adulte (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme M. Fouré

Programme : Rappel des principaux troubles psychopathologiques de l’adulte. Etudes de cas cliniques à partir de dossiers complets (tests d’aptitudes, inventaires de troubles psychopathologiques, échelles d’évaluation, entretiens structurés pour le diagnostic des troubles de la personnalité, questionnaires de personnalité, tests projectifs, etc.)

Validation : une seule épreuve écrite d’une durée de deux heures pour l’ensemble de l’UE.

PMP CX 356 : Méthodes spécialisées de psychothérapie (3 crédits).

L’étudiant choisit l’un des EC suivants :

PMP PSY 33 : Initiation à l’approche cognitive en psychothérapie (3 crédits)

24h TD (4h00 x 6 semaines)

Enseignante : Mme N. Girard-Dephanix

Programme : Fondements théoriques de l’approche cognitive : schèmes cognitifs, processus et événements cognitifs. Le repérage des pensées automatiques négatives. Le dialogue socratique et les techniques de « restructuration cognitive ». Association de méthodes cognitives et comportementales. Indications et contre-indications des méthodes cognitives.

PMP PSY 34 : Initiation à l’approche stratégique et systémique en psychologie (3 crédits)

24h TD (6h00 x 4 semaines)

Enseignant : M. J.-J. Wittezaele

Programme : Fondements théoriques de l’approche stratégique et systémique : l’approche interactionnelle. Comportements problèmes et solutions de type I et II. L’analyse de la demande : position du patient et position du client. Paradoxes et contre-paradoxes. La prescription de tâche.

Validation : assiduité à l’ensemble des séances.

SEMESTRE 2

Enseignements communs aux deux options

PMPUD 451 : Pratique de la recherche clinique II (6 crédits)

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants-chercheurs (option A) : Mmes et MM. A. Andronikof, D. Cupa, H. Parat, F. Pommier

Enseignants-chercheurs (option B) : C. Bouvet, D. Petot, M.-C. Gay, L. Romo

Programme : L’étudiant termine le recueil des données cliniques, les analyse, les interprète, les discute et rédige le mémoire définitif.

Validation. Rédaction d’une note de recherche comportant une partie théorique, la présentation de données cliniques et une discussion théorico-clinique.

PMP UD 452 : Entretien et stage clinique II (9 crédits)

Cette UE comporte deux EC

PMP ENT 41 : Pratique de l’entretien dans un cadre psychothérapeutique II (4,5 crédits)

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants-chercheurs (option A) : Pr. D. Cupa, Pr. H. Parat, Pr. F. Pommier

Enseignants-chercheurs (option B) : Mme L. Romo, M. C. Bouvet

Programme : L’étudiant, qui maîtrise maintenant les techniques de l’entretien, commence à s’engager dans des interventions thérapeutiques simples soutien ou travail thérapeutique centré sur le symptôme sous le double contrôle de son psychologue praticien référent et de l’enseignant d’entretien. Il réalise au moins une série d’entretiens de soutien ou de thérapie, qui donnent lieu à la rédaction d’une étude de cas.

Validation : Rédaction par l’étudiant d’un document comportant la présentation et l’analyse critique d’entretiens qu’il aura conduits personnellement.

PMP STC 41 : Groupe de régulation du stage clinique II (4.5 crédits)

18h TD (1h30 x 12 semaines)

Enseignants (option A) : Pr.D. Cupa, Pr. H. Parat, Pr. F. Pommier

Enseignants (option B) : Mmes et MM. D. Bernardo, C. Bouvet, J. Cassanas

Programme : Au cours de ce dernier semestre du master, l’étudiant stagiaire accède à une quasi-autonomie sous la double supervision du psychologue praticien qui l’accueille en stage et de l’enseignant qui dirige le groupe de régulation du stage clinique. Le semestre de stage est consacré à la pratique des activités professionnelles normales des psychologues cliniciens et à la rédaction d’un rapport de stage.

Validation : Rédaction par l’étudiant d’un bref rapport de stage comportant un compte rendu de son activité et une analyse du fonctionnement institutionnel.

Note importante : en vue de l’obtention du droit de faire usage professionnel du titre de psychologue, ce rapport de stage devra en outre être soutenu, moins de douze mois après l’obtention du master professionnel, devant un jury de trois membres. La soutenance ne pourra être organisée qu’après remise par l’étudiant de l’attestation de stage établie par le professionnel qui l’aura accueilli en stage (arrêté du 19 mai 2006).

PMP UD 453 : Psychopathologie clinique approfondie. (6 crédits).

Cette UE comprend deux éléments constitutifs.

PMP PAT 41 : Approfondissement de quelques entités psychopathologiques du nourrisson et de l’enfant  (3 crédits)

18h CM (1h30 x 12 semaines)

Enseignante : H. Riazuelo, MCU

Programme (thème à définir chaque année) : Au regard de la nosologie psychanalytique un travail sur la psychogenèse des troubles, leurs aspects métapsychologiques ainsi que leurs traitements sont travaillés afin de préparer l’étudiant à une prise en charge du nourrisson, de l’enfant. Dans le cadre de cet enseignement seront plus particulièrement abordés l’ensemble des processus psychiques précoces (intrication psychosomatique, processus d’identification, de symbolisation, de subjectivation…).

PMP PAT 31 : Approfondissement de certaines entités psychopathologiques de l’adolescent et de l’adulte (3 crédits)

18h CM (1h30 x 12 semaines)

Enseignante : N. de Kernier, MCU

Programme (thème à définir chaque année) : Au regard de la nosologie psychanalytique un travail sur la psychogénèse des troubles, leurs aspects métapsychologiques ainsi que leurs traitements sont travaillés afin de préparer l’étudiant à une prise en charge des patients adolescents et adultes. L’adolescence comme processus sera en particulier approfondie, losqu’elle ouvre l’accès à une appropriation subjective ou lorsqu’elle est entravée.

Validation : Examen écrit commun aux deux EC d’une durée de 1 h 30

OPTION A. Psychopathologie psychanalytique : cliniques du corps et traitements psychiques

PMP UD 454 : Étude théorico-clinique des atteintes somatiques et des troubles psychosomatiques du nourrisson et de l’enfant (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignant (e) : Intervenants extérieurs

Mr Szwec et coll.  Étude psychanalytique des atteintes somatiques et des troubles psychosomatiques.IPSO, 20 rue Bellier Dedouvre, 75013,

Métro : Maison Blanche ou Tolbiac (voir calendriers Mme Cupa ).

Programme : Cet enseignement permet à l’étudiant d’avoir une bonne connaissance du fonctionnement psychique de patients enfants ayant des atteintes somatiques graves et des troubles psychosomatiques. A partir de bandes vidéoscopées ou des cas écrits un travail diagnostic, d’analyse métapsychologique et d’élaboration de la relation avec le patient enfant somatisant grave ou ayant des troubles psychosomatiques est proposé.

Validation : Épreuve écrite d’une durée de 1 h 30

PMP UD 455 : Évaluation et traitements psychothérapeutiques de l’enfant (3 crédits)

Cette UE comprend deux EC

Cet enseignement permet à l’étudiant de très bien connaître le bilan psychologique fait dans une optique psychodynamique de l’enfant. Il donne les bases fondamentales du traitement psychothérapeutique psychanalytique.

PMP TPE 41 : Traitement psychothérapeutique de l’enfant (1 crédit)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme C. Baruch

Programme : A partir de l’étude approfondie de traitements d’enfant, les principes fondamentaux sont enseignés à l’étudiant.

Validation : rédaction d’un bref dossier portant soit sur un adulte, soit sur un enfant.

PMP EVE 41 : Évaluation de l’enfant (2 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme N. De Kernier

Programme : Différentes méthodes d’évaluation de l’enfant sont approfondies : entretiens cliniques, épreuves d’efficience intellectuelle WISC-IV et épreuves projectives : Rorschach, CAT et Patte Noire. L’étudiant se familiarisera avec ces outils dans une optique d’évaluation et d’orientation psychothérapeutique.

Validation : examen écrit (3 h)

PMP CX 456 : Méthodes spécialisées de psychothérapie (3 crédits)

L’étudiant doit suivre les enseignements de l’un des EC suivants :

PMP PSY 41 : L’observation du nourrisson 

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme R. Prat

PMP PSY 42 : La politique de la santé au sein de la politique sociale en France : historique ; financement ; administration ; problématique contemporaine.

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignants : M.E. Bonnet-Candé

Programme : en utilisant les outils de la science politique (droit public, politique économique, finances publiques), cet enseignement propose un panorama de la politique actuelle de santé en France : comment s’est-elle constituée progressivement comme un pan de la politique sociale : comment administre-t-elle la question de la santé mentale aujourd’hui.

option b. Psychologie clinique : méthodes d’éva­luation et d’intervention 

PMP UD 457 : Pratique de l’évaluation clinique (6 crédits)

Cette UE comprend deux éléments constitutifs (EC)

PMP CLI 41 : Pratique de l’évaluation approfondie de l’adulte (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme N. Camart

Programme : Etude de cas cliniques à partir de dossiers complets (tests d’aptitude, inventaire de troubles psychopathologiques, inventaires de personnalité, etc.). Entraînement à la rédaction de comptes rendus d’examen psychologique.

PMP CLI 42 : Neuropsychologie fondamentale et clinique (3 crédits)

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignantes : Mmes A. Arnould, C. Vallat

Travaux dirigés : 2  heures par semaine. Programme : cours d'introduction. Evaluation et rééducation. Prise en charge des patients cérébrolésés et rôle du psychologue en neuropsychologie. Syndrome frontal, traumatisme crânien et filière de soins

Troubles du comportement. Etude de cas en phase aigüe et sub-aigüe

Troubles de la mémoire syndrome. Imagerie : Etude de cas : phase chronique.

Conclusions/Questions/Révisions

PMP CX 456 : Méthodes spécialisées de psychothérapie (3 crédits)

L’étudiant doit suivre les enseignements de l’un des EC suivants :

PMP PSY 43 : Initiation à la relaxation : théorie, technique et applications psychothérapeutiques 

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme C. Musa

Programme : Fondements théoriques de la relaxation : hypnose, relaxation, sophrologie. Les bases neurophysiologiques de la réponse de relaxation. Méthodes de Jacobson et de Schulz. Apprentissage et pratique de la relaxation. Indications et contre-indications de la relaxation dans les troubles anxieux, somatoformes et douloureux.

PMP PSY 44 : Questions d’actualité en psychopathologie empirique de l’enfant et de l’adolescent 

24h TD (2h00 x 12 semaines)

Enseignante : Mme Petot

Programme : Lecture et discussion d’articles scientifiques récents sur les troubles suivants : troubles anxieux et dépressifs, trouble bipolaire (Manie pédiatrique), hyperactivité, troubles de la conduite. Devenir à l’adolescence et à l’âge adulte des troubles psychopathologiques de l’enfant.

Validation : sur la base de l’assiduité (pas plus d’une absence)

III - MODALITÉS DU CONTROLE DES CONNAISSANCES



Principes généraux

Il y a compensation entre les éléments constitutifs (EC) d’une même unité d’enseignement (UE).

Il y a compensation entre les UE auxquelles l’étudiant a obtenu une note égale ou supérieure à 9 sur 20.

Sont exclues de cette compensation les UE :

- Pratique de la recherche clinique niveau I et niveau II 

- Entretien et stage niveau I et niveau II 

Nul ne peut obtenir le master s’il a obtenu une note inférieure à 10 sur 20 à l’une de ces quatre unités d’enseignement.

Pour le calcul de la moyenne générale, les coefficients sont déterminés par le nombre de crédits attribué à chaque UE ou EC.

Cas particulier de la validation des stages cliniques

Le stage professionnel est d’une durée de quatre demi-journées par semaine au minimum pendant toute l’année universitaire (durée totale : au moins 500 heures). Il est complété par un séminaire de régulation de stage. La validation du stage s’effectue de deux manières distinctes :

1) le stage est validé dans le cadre de la scolarité dans le cadre des unités d’enseignement PMP UD 352 et PMP UD 452 et la note obtenue contribue à l’obtention du diplôme de master.

2) le stage est en outre validé en tout ou rien (admis ou refusé), conformément à l’arrêté du 19 mai 2006, après l’obtention du diplôme de master, en vue de l’inscription sur la liste départementale des praticiens autorisés à faire usage professionnel du titre de psychologue, sur la base :

1) de l’attestation de stage comportant une appréciation rédigée par le praticien ayant encadré le stage sur le terrain ;

2) de la soutenance du rapport de stage, devant un jury de trois membres.

Cette soutenance doit être organisée dans les douze mois suivant l’obtention du master.


IV. Thèmes des séminaires de recherche clinique

option A

Séminaires proposés par le Laboratoire LASI (EA 4430)

Pr. Dominique Cupa : Introjection, incorporation et identifications chez les patients addictés.

Pr. François Pommier : Problématique du lien et dynamique pulsionnelle.

Pr. Hélène Parat : La psychosomatique de la femme.

Séminaire proposé par le laboratoire IPSé (EA 4432)

Mme le Professeur Anne Andronikof : Soi et l'autre : le rôle de l'empathie dans l'interaction subjective.

option b

Séminaires proposés par le laboratoire de Psychologie clinique EVACLIPSY (EA 4430)

Pr. Djaouida Petot : Etude longitudinale et transversale de l’évolution des troubles psychopathologiques internalisants et externalisants de la petite enfance à l’adolescence.

Pr. Marie-Claire Gay : la personne malade et son environnement : impact de la maladie, processus psychologiques et prises en charge thérapeutiques

Mme Lucia Romo, maître de conférences habilitée à diriger des recherches (HDR) : Addictions, troubles dépressifs et anxieux. Évaluation des dimensions de personnalité et des processus psychothérapeutiques.

M. Cyrille Bouvet, maître de conférences habilité à diriger des recherches (HDR) :

Les troubles psychiques graves (schizophrénie, trouble bipolaire, autres troubles générateurs de handicap psychosocial). Évaluation des différentes facettes psychologiques de ces troubles, de leurs évolutions, de leurs conséquences et de leurs traitements.



similaire:

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconCours : Introduction à la psychologie clinique
«Psychologie clinique» évoque autant une méthode qu'un domaine qui se confond pour une part avec celui de la psychopathologie (=...

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconPsychologie clinique et psychopathologie
«Palo-Ato» → sont des gens qui pensent que certaines maladies mentales sont troublées par la communication comme la communication...

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconM 1 specialite "Psychologie des acquisitions et tice"

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconMaster de Psychologie sociale des représentations psr s73C : Informatique td n°1

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconIpc (Introduction à la Psychologie Clinique)

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconChapitre : Initiation à la méthode en psychologie clinique

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconII/ Le champ disciplinaire de la psychologie
«psychologie» provient de deux mots grecques : psyche = âme; logia = science : science de l’âme (sciences humaines)

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconJ. P. Leyens et J. L. Beauvoir (1997) L’ère de la cognition. Grenoble. Pug
«cognitive». C’est tout un courant en psychologie qui dépasse les sous disciplines. La psychologie sociale a toujours intégrée une...

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconHistoire de la psychologie clinique
«corps à corps» et une communication de «volonté à volonté». Mesmer use de massages et d’attouchements

Master Professionnel de Psychologie Spécialité Psychopathologie et Psychologie clinique iconLa psychologie sociale





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com