Cours ifsi uro





télécharger 83.75 Kb.
titreCours ifsi uro
date de publication19.04.2017
taille83.75 Kb.
typeCours
m.20-bal.com > documents > Cours
Infections urinaires

Cours IFSI Uro
Généralités

Pathologie très fréquente (20% de la population)

Affirmée par l'ECBU

Touche la femme +++ (30/1): urètre court

Chez l'enfant: rechercher pathologie malformative

Compliquée si: homme, post- opératoire, femme + 65 ans, enfant < 15ans, diabète, immunosuppression, femme enceinte.

Bactériologie

Eschérichia Coli 80%, entérocoque, staphylocoque, pseudomonas.

Contamination ascendante +++

Facteurs favorisants:

Obstacle, stase urinaire

Corps étranger

Altération des capacités de défense de l'organisme

Clinique

Brûlure mictionnelle,

Impériosité,

Pollakiurie,

douleur sus pubienne,

urines troubles,

Absence de fièvre +++

Pas de douleur lombaire.

Paraclinique

Un seul examen à demander:

Bandelette urinaire +++: leuco +++, sang, nitrites + (sauf staphylocoque, pseudomonas)

Si cystite récidivante:

ECBU: leucocytes, germe (antibiogramme).

Échographie réno-vésicale.

Uro TDM

Règles hygiéno- diététiques

Boissons abondantes (>2L), répartie sur 24h

Mictions régulières (>1,5L)

Acidification des urines (vitamine C)

Toilette d'avant en arrière après miction

Éviter savons irritants, toilettes intimes trop fréquentes

Miction post-coïtale

Sous vêtements en coton

Traitement

Traitement minute: monodose (Monuril, Uridoz), ou sur 3 jours (Bactrim forte)

ECBU à demander si persistance des signes urinaire, signes généraux, récidive à l'arrêt.

Si cystie récidivante (>4/an): rechercher facteur favorisant (hygiène, anomalie urétro- vaginale), ECBU, et traitement sur 7 à 10j. Si échec: traitement au long cours séquentiel, Jus de canneberge

Infections urinaires nosocomiales

Cours IFSI Uro
Définition

Apparition d'une infection au décours d'une hospitalisation.

48h après l'admission du patient en hospitalisation

Infection de site opératoire dans les 30j suivant l'acte, 1 an si prothèse.

Prolonge hospitalisation de 2,5j en moyenne.

Mortalité 0,1%.

Epidémiologie

7% des patients sont infectés à l'hopital (2001), 20% en réanimation.

Sites:

urinaire (40%),

pulmonaire (20%),

site opératoire (15%),

cahéter (15%),

batériémie (10%)

Bactériologie

E. Coli (90%), Staphylocoque aureus, Pseudomonas.

Sonde vésicale en cause dans 80% des cas

Facteur favorisant: femme, age, durée du sondage, diabète

Prévention +++

Limiter les indications de sondage urinaire.

Drainage clos (diminue de 20% les IN)

Sondage aseptique (protocole)

Respect des règles d'hygiène (lavage des mains)

Soins de sonde vésicale.

Changement de sonde à demeure (3-4 semaines).

Traitement: IUN symptomatique

Si fièvre >38°, douleur sus- pubienne, miction impérieuse.

ECBU: culture positive (moins de 2 germes), leucocyturie.

Antibiothérapie 10j (Ciflox, Fortum...)

Traitement de la porte d'entrée.

Pyélonéphrite

Cours IFSI Uro
Généralités

Infection du rein

Compliquée si: idem IU simple +obstacle sur les voies urinaires (lithiase, tumeur) +++

Rechercher des antécédants uro- néphrologique (reflux vésico- urétéral, syndrome de jonction, insuffisance rénale, polykystose rénale, patient transplanté)

Touche la femme, adulte jeune et enfant

Evolutions possibles

Par voie rétrograde +++, rarement hématogène.

Traitement correct: guérison complète.

Possible lésions cicatricielles, abcès, phlegmon péri-néphrétique, pyonéphrose.

Septicémie, choc septique, décès.

Clinique

Signes de cystite initiallement

Fièvre >38,5°, frissons

Douleur lombaire, abdominale.

Paraclinique

Biologie: NFS (hyperleucocytose), CRP élevée.

ECBU, hémoculture

Echo/ASP: recherche obstacle ++ +, abcès

UroTDM si fièvre après 3j de traitement

Traitement

Antibiothérapie simple (Rocéphine ou ciflox) IV puis PO, pendant 15j si pyélonéphrite simple, antibiothérapie double si compliquée.

Repos

Drainage des urines en urgence si obstacle ou anurie+++ (sonde JJ, sonde néphrostomie).

prostatite

Cours IFSI Uro
Généralités

Inflammation de la glande prostatique

Prostatite aigue: infection bactérienne active, tableau franc, urgence thérapeutique (E. Coli+++, proteus, klebsielle, entérobacter, pseudomonas)

Prostatite chronique: persistance de germe dans les voies séminales, de traitement difficile.

Clinique

Tableau brutal

Fièvre >38,5°, frissons, sueurs, céphalées, douleurs musculaires et articulaire

Signes urinaires: dysurie +++, pollakiurie, impériosités mictionnelles, hématurie, rétention d'urine.

Douleur au toucher rectal, grosse prostate.

Paraclinique

ECBU : leucocytes, germes

Bilan sanguin: NFS, Hémoculture, CRP

Le PSA est souvent très élevé.

Aucun examen d'imagerie nécessaire.

Traitement

Antibiotiques (oflocet) après prélèvement, 4 à 6 semaines.

Anti-inflammatoire si dysurie sévère: 10j

Alpha-bloquant: Xatral, Josir, Omix.

Repos (6 semaines).

Si complication

Abcès prostatique: drainage chirurgical.

Rétention d'urine: dérivation des urines par cysto-cathéter sus- pubien.

Traitement de la cause si mauvaise vidange vésicale (adénome de prostate)

Hypertrophie bénigne de la prostate

Cours IFSI Uro
Epidémiologie - Physiopathologie

Très fréquente: 50% à 60ans, 90% après 80 ans.

Obstacle à la vidange de la vessie -> vessie de lutte

Rétention chronique d'urine

Insuffisance rénale chronique

Clinique

Signes obstructifs: dysurie, jet faible, miction longue

Signes irritatifs: pollakiurie, impériosité

Toucher rectal: grosse prostate, souple, homogène, lisse.

Complications:

Rétention aigue d'urine,

Miction par regorgement

Infection et lithiase vésicale

Insuffisance rénale chronique

Paraclinique

Biologique: créatininémie, PSA, ECBU.

Fonctionnel: débitmétrie.

Imagerie: échographie réno- vésicale (mesure de résidu post- mictionnel, signes de lutte, calculs, dilatation des cavité pyelocalicielles).

Traitement

Abstention thérapeutique (si pas de retentissement)

Traitement médical:

Phytothérapie (tadenan, permixon)

Alpha-bloquant (omix, xatral...)

Inhibiteur de la 5alpha réductase (chibroproscar)

Traitement chirurgical:

Résection trans-urétrale de prostate (endoscopique)

Incision cervico-prostatique

Adénomectomie (ouverte ou coeliscopique)

Sonde à demeure, endoprothèse

Andropause

Cours IFSI Uro
Andropause (déficit androgénique lié à l'âge) / Ménopause; Définition

Pas systématique

Age non définit

Ensemble des conséquences des modifications fonctionnelles gonadiques liées au vieillissement

Du à la baisse de taux de testostérone plasmatique.

Déficit testiculaire primaire et déplétion de la fonction gonadotrope.

Plus de 20% des hommes de 60 à 80 ans.

Clinique

Cerveau: baisse libido, dépression, irritabilité

SNC: bouffée de chaleur, sudation, trouble du sommeil

Muscle: diminution de la masse / force musculaire

Os: ostéoporose, fracture

Composition corporelle: augmentation graisse viscérale

Dysfonction érectile

Erythropoïèse: anémie, asthénie

Peau, phanère: diminution pilosité, sécheresse cutanée

Testicule: baisse spermatogénèse, du volume testiculaire

Paraclinique

Dosage de la testostérone biodisponible le matin * 2

NFS,

Bilan hépatique,

PSA (toucher rectal+++)

Bilan lipidique, glycémie.

Traitement

Si plainte clinique + déficit testostérone

Effet positifs: tous les signes cliniques

Risques: bilan lipidique, polyglobulie, Syndrome d'apnée du sommeil

Contre-indication si cancer de prostate.

Traitement: testostérone; possible en cp (*3/j), injection IM (/2- 3sem), transdermique

Insuffisance érectile

Cours IFSI Uro
Mécanismes de l'érection

Relaxation du tissu érectile

Commande neurologique normale, neuromédiateurs efficaces

Vasodilatation et augmentation du débit artériel

Blocage du retour veineux

Etiologie

Composante psychogène (stress, anxiété de performance, érection nocturnes/matinales consevées)

Artérielle (Tabac, artériopathie)

Neurologique (trauma bassin, vessie neurologique)

Hypoandrogénie (testostérone basse)

Diabète.

Iatrogène (médicament, post chirurgie de prostate)

Paraclinique

Biologie: testostéronémie, PSA, glycémie

Imagerie: échographie des artères génitales.

Traitement

Psychothérapie,

Arrêt médicaments, équilibre diabète, arrêt tabac...

Médicaments (viagra, testostérone...)

Injections intra-caverneuses

Vacuum

Gels de prostaglandine

Chirurgie: pontage artériels, prothèse

Incontinence urinaire

Cours IFSI Uro

Definition - Epidémiologie

Perte involontaire d'urine par l'urètre

Concerne 2 millions de femmes en France

Incontinence urinaire d'effort: par insuffisance sphinctérienne, et hypermobilité urétrale.

Incontinence par instabilité (ou hyperactivité) vésicale.

Facteurs de risques: âge, après la ménopause, accouchement, troubles de la défécation, intervention chirugicales pelviennes

Clinique

Fuite d'urine: circontances, importance, évolution, retentissement.

Troubles urinaires: pollakiurie, dysurie, brûlures mictionnelles

Examen au spéculum, toucher pelviens.

Différent de miction par regorgement

Paraclinique

ECBU surtout

Parfois: echographie réno- vésicale, endoscopie.

Bilan uro-dynamique

Traitement

Instabilité: anti-cholinergique (Ditropan), rééducation, voire chirurgie (neuromodulation, botox).

Incontinence urinaire d'effort: oestrogène locaux, rééducation, chirurgie (suspension du col vesical, sphincter artificiel).

Pathologie OGE masculins

Cours IFSI Uro

Torsion du cordon spermatique

Adolescent et adulte jeune.

Douleur brutale, vive, unilatérale.

Augmentation de volume de la bourse, testicule ascensionné, tour de spire palpable.

Aucun examen nécessaire

Intervention dans les 6 heures: détorsion du cordon, et selon l'aspect, la récoloration: orchidectomie.

Evolution sans traitement: nécrose et atrophie, ou fonte purulente.

Phimosis

Anneaux fibreux de l'orifice du prépuce.

Traitement: libération des adhérences du prépuce, circoncision (posthectomie)

Paraphimosis

Blocage de l'anneau prépucial en amont du gland: oedème du prépuce et du gland.

Traitement: comprimer le gland et le prépuce, vaseline, reduction en ramenant le prépuce devant le gland.

Priapisme

Erection persistante des corps caverneux en dehors de toute stimulation sexuelle > 2h

Urgence thérapeutique: application de glace, ponction des corps cavernaux, chirurgie.

Balanite

Fréquent chez le jeune enfant

Prépuce sténosé, inflammatoire,

traitement: soins dakin + corticoïdes pendant 10j.





similaire:

Cours ifsi uro iconCours ifsi atb- chu nimes 1

Cours ifsi uro iconCours Ifsi ist sept 2007 ist ou mst 1/ Définition très large : toute...
...

Cours ifsi uro iconSemiologie en uro-nephrologie

Cours ifsi uro iconPharmaco en uro-nephro

Cours ifsi uro iconDpt Uro-Digestif

Cours ifsi uro iconBilharziose uro-genitale

Cours ifsi uro iconSÉmiologie en uro-nephrologie

Cours ifsi uro iconIfsi laval Module Pneumologie

Cours ifsi uro iconUro nephro plan 1- la douleur Coliques néphrétiques

Cours ifsi uro iconIfsi pitié Salpêtrière Promotion 2013-2016





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com