Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l'économie





télécharger 182.58 Kb.
titreSciences humaines et sociales Les mille facettes de l'économie
page2/15
date de publication14.10.2019
taille182.58 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

Mécanique des fluides Un bouclier contre la colère des mers


Protéger nos côtes de l'érosion causée par la houle, voire d'éventuels tsunamis ? Mettre à l'abri de ces terribles vagues les plateformes pétrolières ? Ce sera peut-être bientôt possible grâce à un drôle de bouclier imaginé par des chercheurs : un réseau de piliers espacés de quelques dizaines de mètres et disséminés le long du rivage à sauvegarder. L'idée vient des équipes de Stefan Enoch, de l'Institut Fresnel (Laboratoire CNRS Universités Aix-Marseille1 et 3 École Centrale Marseille), à Marseille, et d'Alexander Movchan, à Liverpool, et s'inspire du concept d'invisibilité : en 2007, Sir John Pendry, professeur à l'Imperial College de Londres, avait réalisé un vieux rêve de la science-fiction en montrant qu'on pouvait rendre invisible un objet grâce à des matériaux disposés convenablement autour. Or les lois qui régissent le comportement des ondes lumineuses sont très proches, « du point de vue des équations », de celles qui s'appliquent aux ondes « matérielles » comme les vagues. Stefan Enoch et ses collègues ont donc appliqué ce principe aux milieux liquides. Leur expérience : un bassin, tenant sur une table, rempli d'un liquide et pourvu d'un disque au centre. De la taille d'une main et effleurant la surface, le disque est hérissé de petits plots. Dès que la surface du liquide est mise en mouvement, les vaguelettes sont renvoyées par les plots et s'annulent mutuellement au centre du disque. Résultat : c'est le calme plat dans cette zone. Des résultats mathématiques, obtenus par Sébastien Guenneau, un membre de l'équipe, doublés de simulations numériques, avaient déjà montré que seul l'agencement des plots compte ici pour obtenir ce résultat. « La structure fonctionne dans toute une gamme de longueurs d'ondes », souligne Stefan Enoch. Autrement dit, moyennant l'utilisation de piliers à la place des plots, le principe pourrait être appliqué aux vagues réelles. Même celles d'un tsunami. Une plateforme pétrolière encerclée d'un tel bouclier serait ainsi protégée des puissantes lames de fond, d'après Stefan Enoch. Parfaitement approprié à des zones entièrement entourées d'eau, ce principe de bouclier anti-tsunamis peut-il aussi bénéficier aux côtes ? Oui, estiment les chercheurs, à condition toutefois d'adapter la forme de la structure à la géométrie du rivage. L'agence chargée de la protection des côtes britanniques s'est montrée très intéressée et devrait débuter bientôt des tests en bassin. Outre-Manche, on ne craint pas un tsunami, mais le travail de sape de l'érosion. Sur les bords de la Manche, les vagues grignotent chaque année plus de vingt centimètres aux falaises de craie. En jalonnant une partie des côtes d'un système inspiré de celui de l'équipe française, l'agence britannique pense réduire l'effet dévastateur de la houle.

Xavier Müller

Contact Stefan Enoch, stefan.enoch@fresnel.fr

Retour

Perception Nos stéréotypes nous jouent des tours


À quelle distance suis-je du bout de la rue ? Cette route est-elle fortement en pente ? Ces questions font appel à notre perception de l'espace. Perception qui – cela a été maintes fois prouvé – peut être influencée par l'évaluation de nos propres forces : une personne âgée ou fatiguée estimera les distances plus longues et les pentes plus raides que quelqu'un de jeune et en pleine forme. Or, Michel Chambon, chercheur au Laboratoire de psychologie sociale et cognitive (Lapsco) (Laboratoire CNRS Université Clermont-Ferrand 2), à Clermont-Ferrand, démontre aujourd'hui qu'il n'est pas nécessaire d'être âgé ou fatigué pour voir sa perception de l'espace altérée. En effet, les mêmes observations ont été faites avec de jeunes adultes en parfaite santé, mais à qui on venait juste d'évoquer, très subtilement, des personnes âgées. Ce « mimétisme perceptif », comme il est appelé, a été démontré par le biais d'une expérience. Après avoir remis les mots d'une trentaine de phrases courtes dans l'ordre, des individus de 18 à 25 ans ont évalué la distance qui les séparait d'un cône de chantier et estimé la pente de plusieurs allées. Pour la moitié d'entre eux, chaque phrase comportait un mot associé aux personnes âgées (retraite, rides, etc.). Les résultats montrent que les participants ainsi « amorcés » ont jugé les pentes plus raides et les distances plus longues que les autres, sans se rendre compte qu'ils avaient été influencés. « Quand on leur a posé la question, ils ont déclaré en effet ne pas avoir imaginé un lien quelconque entre les deux études, ni même avoir reconnu le thème de la vieillesse, prouvant ainsi leur absence de conscience du phénomène. » Cette découverte s'ajoute à celle, plus ancienne, d'un autre mimétisme, cette fois comportementale. «Il a déjà été observé qu'après un exercice consistant à remettre dans l'ordre des phrases présentant des mots fortement reliés aux personnes âgées, des jeunes gens s'étaient révélés significativement plus lents dans leurs décisions comme dans leurs déplacements », explique Michel Chambon. Ils ont agi selon la manière supposée des membres d'une catégorie sociale, et ce de manière non consciente et non volontaire. En rapprochant notre vision du monde de celle des autres, de tels phénomènes mimétiques contribueraient à faciliter les interactions entre membres de différentes catégories sociales.

Claire Gouny

Contact Michel Chambon, michel.chambon@univ-bpclermont.fr

Retour

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Recrutement d’un développeur mobile (H/F)
«exactes» (sciences du vivant, sciences des matériaux ) que des sciences sociales (droit, économie, gestion ) et des sciences humaines...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Département Pluridisciplinaire de Lettres et de Sciences Humaines (dplsh)
«probatoire» qui permet aux étudiants ayant choisi les sciences humaines et sociales de vérifier si leur choix a été le bon et de...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Département Pluridisciplinaire de Lettres et de Sciences Humaines...
«probatoire» qui permet aux étudiants ayant choisi les sciences humaines et sociales de vérifier si leur choix a été le bon et de...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Sciences de l'Education Sciences Sociales – Sciences Techniques des...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Spécialité : Modélisation et Apprentissage Statistiques en Sciences Sociales
«Ingénierie de la Cognition, de la Création et des Apprentissages», avec la spécialité «Modélisation et Apprentissage Statistiques...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Le sort des créanciers munis de sûretés après la réforme des procédures...
«L’université Panthéon Assas (Paris II) Droit Economie Sciences sociales, n’entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions...

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Les sciences sociales et la place du symbolique

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Apprendre. Dossier, Sciences humaines

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\Ufr sciences Humaines Cliniques

Sciences humaines et sociales Les mille facettes de l\B. Le conflit épistémologique des sciences humaines





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com