Sommaire





télécharger 0.83 Mb.
titreSommaire
page14/21
date de publication21.10.2016
taille0.83 Mb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > loi > Bibliographie
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   21

Finlande


  1. Place dans la politique nationale : en développement

  2. Diffusion géographique : dans certaines villes

  3. Groupes cibles : les usagers des ‘nouvelles’ drogues (réduction de la demande)

  4. Méthodes : travail de rue, expérimental

  5. Statut : faisant partie de services socio-sanitaires ou pour les jeunes
vue d’ensemble

Des services locaux et des associations privées ont été les premiers à initier du travail de proximité en Finlande, Gunnel Eribom (Fondation A-Clinic) étant reconnu comme étant à l’origine de ces expériences. Aucun modèle particulier ou théorie n’ont joué un rôle essentiel sur l’histoire et l’évolution du travail de proximité en Finlande.

Le travail de proximité n’a pas encore une place reconnue dans la politique nationale de drogue mais il a été cité dans plusieurs documents, comme les Propositions pour une Stratégie Nationale contre les Drogues, en 1997 (sous le titre de ‘détection rapide du problème et intervention rapide’) et le Projet National de Prévention de l’Abus de Drogues chez les Jeunes, en 1993, où il est surtout fait référence au travail de proximité ‘professionnel’.

Les objectifs définis au niveau national sont les suivants :

  • développer des services adaptés ;

  • mettre en place une prévention bien ciblée et des initiatives de réduction de la demande ;

  • développer des méthodes pour entrer en contact avec les populations difficiles à joindre (principalement pour prévenir les maladies infectieuses et favoriser des méthodes d’intervention précoce).

Bien que la consommation de drogues en Finlande soit beaucoup plus faible que dans beaucoup d’autres pays – avec l’alcool qui reste la drogue la plus consommée, même chez les jeunes – l’envie de faire l’expérience d’autres drogues se développe.

On peut trouver des projets de proximité dans certaines villes où la drogue est un problème reconnu, mais la plupart des projets en sont encore au stade expérimental. A ce jour, les groupes cibles parfois contactés sont des usagers de ‘nouvelles’ drogues, dans une perspective de réduction de la demande. Les organismes qui font du travail de proximité sont le plus souvent des services socio-sanitaires ou des organisations travaillant auprès des jeunes. Il se pratique parfois du travail de rue, rarement du travail en institutions et jamais de travail au domicile des usagers. L’une des difficultés rencontrée en Finlande pour le travail de rue est le climat rude qui ne permet pas de rester facilement dehors.

On trouve deux modèles majeurs de financement du travail de proximité. Le plus important est le financement direct des organismes et projets par les pouvoirs locaux. L’autre modèle est le transfert des budgets du niveau régional vers le local puis vers les organismes. Selon ces deux modèles, des organismes publics ou privés sont financés pour des activités de proximité. La plupart des projets de proximité ont produit des rapports sur leurs activités.
un exemple d’intervention :
nuortenturvaverkko (NTV – un réseau de santé pour les jeunes)
Le cadre

Le projet de proximité NTV a été créé en 1996 par la Fondation A-Clinic, qui regroupe plusieurs organismes fournissant des services liés à l’alcool, les drogues et d’autres formes de dépendance. Environ 350 personnes de la Fondation travaillent dans des unités locales, le bureau national étant à Helsinki.
Les méthodes

NTV pratique une approche globale des jeunes qui ont des problèmes sociaux ou de dépendance, dans leur environnement naturel. Une moyenne de 10 à 20 usagers sont contactés chaque mois.

Les objectifs majeurs du projet NTV sont de favoriser et de mettre en œuvre des modèles et des méthodes de travail de proximité pour les jeunes marginaux et à risques qui ne peuvent pas ou ne veulent pas utiliser le réseau des soutiens et services sociaux existants. NTV met l’accent à la fois sur la réduction de la demande et la réduction des risques et coopère avec d’autres organismes et services. Les deux intervenants professionnels du projet jouent plusieurs rôles, comme consultants, experts et coordinateurs de projet.
Projets particuliers

  • L’expérience du centre commercial

En 1996-97, le premier travail de NTV a été d’organiser dans des centres commerciaux des activités en direction des parents d’adolescents qui ont peu de temps à consacrer à leurs enfants et qui ne participent pas à des activités comme les réunions de parents d’élèves, pour leur donner l’occasion de parler des joies et difficultés de l’éducation. Un centre commercial particulièrement fréquenté par les familles a été choisi et on y a distribué une brochure d’information sur les problèmes des adolescents.

  • Le Réseau

Le projet de réseau a ciblé des jeunes qui ont une dépendance lourde aux ordinateurs et aux contacts par Internet. Une équipe de jeunes et de professionnels a conçu un site web pour les jeunes, abordant des sujets qui les intéressent.

  • Une Chose

Ce projet a commencé fin 1997, ciblant les jeunes qui ont des problèmes sociaux ou de dépendance. C’est un public est difficile à joindre et des contacts ont été pris dans des endroits comme les rues, les salles de jeux des galeries marchandes et les boîtes de nuit. La méthode est de travailler avec des pairs qui présentent ensuite aux jeunes les intervenants de proximité.
Le financement

NTV reçoit un financement régulier tous les trois ans.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   21

similaire:

Sommaire iconSommaire des tableaux Sommaire des figures
«Exploitations familiales aux investissements limités peu, dominance élevage» 13

Sommaire iconSommaire Sommaire 1 Introduction

Sommaire iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLe journal Montpellier Notre Ville est désormais disponible en version...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com