Sommaire





télécharger 0.83 Mb.
titreSommaire
page21/21
date de publication21.10.2016
taille0.83 Mb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > loi > Bibliographie
1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   21



PARTICIPANTS



Participants à la rencontre des experts sur


le travail de proximité, Amsterdam

29-31 mars 1998

EXPERTS INTERNATIONAUX


Kitty Enbom

A-Clinic Foundation

Satamakatu 14

SF-20100 Turku

Tél : +358 2 210 4400

Fax : +358 2 234 2785
Prof. Dr Werner Steffan

Austrasse 72A

D-90429 Nuremberg

Tél : + 49 911 263079

Fax : + 49 911 261860
Dr Ana Rodes

Hospital Universitari

Ctra. De Canyet, 5/n

E-08916 Barcelone

Tél : +34 3 465 12 00/465 88 58

Fax : +34 3 465 85 88

e-mail : arodes@ceescat.hugtip.scs.es

EMCDDA


Margareta Nilson

Rua da Cruz de Santa Apolónia, 23-25

P- 1149-045 Lisbonne

Tel : + 351 1 811 30 00

Fax : +351 1 813 17 11

e-mail : margareta.nilson@emcdda.org

EXPERTS LOCAUX


AUTRICHE
Christine Pichlhöfer

Verein Wiener Sozialprojekte

Streetwork Wien

Schönbrunner strasse 7/b/1

A-1040 Vienne

Tel : + 43 1 58 66 209

Fax : + 43 1 58 66 209 9

ALLEMAGNE
Jürgen Klee

Krisenzentrum La Strada

Mainzer Landstrasse 93

D- 60320 Frankfurt am Main

Tel : + 49 69 23 10 20

Fax : + 49 69 23 40 04
BELGIQUE
Alexis Goosdeel

Modus Vivendi

Rue Haerne, 51

B-1040 Bruxelles

Tel : + 32 2 644 22 00

Fax : + 32 2 644 21 81
GRECE
Epaminondas Prinarakis

Kethea Headquarters

24 Soevolou str.

G- 116 36 Athènes

Tel : + 30 1 38 47 700

Fax : + 30 1 33 03 903
IRLANDE
Mary O’Neill

Eastern Health Board

Womens Health Project

Baggot Street Clinic 19

Addington Road

IE-Dublin 4

Tel : + 353 1 660 2198

Fax : + 353 1 668 0050
ITALIE
Susanna Ronconi

Gruppe Abele, Centro Studi

Via Giolitti 21

I-10123 Torino

Tel : + 39 11 814 27 11

Fax : + 39 11 839 55 77

e-mail : abele@arpnet.it

NORVEGE
Christian Skattum

Uteseksjonen i Oslo

Boks 5934 Majorstua

N-0308 Oslo

Tel : + 47 22 46 39 10

Fax : + 47 22 69 86 30

PAYS-BAS
Irene Herzog

Mainline

Postbus 53803

NL-1040 HH Amsterdam

Tel : + 31 20 68 22 660

Fax : + 31 20 68 13 003

e-mail : info@mainline.org
PORTUGAL
Carlos Fugas

Cat Restelo

Avenida do Restelo

P-1400 Lisbonne

Tel : + 351 1 303 06 00

Fax : + 351 1 301 85 40
ROYAUME-UNI
Linda Reed

Cranstoun Project

SAFE CDA

132 Wandsworth High Street

UK- Londres SW18 4JP

Tel : + 44 181 944 1116

Fax : + 44 181 543 4348


L’ÉQUIPE DU PROJET


Dr Dirk J. Korf (responsable du projet)

University of Amsterdam

Faculty of Law

Bonger Institute of Criminology

Postbus 1030

NL-1000 BA Amsterdam

Tel : + 31 20 525 3930

Fax : + 31 20 525 3495

e-mail : korf@jur.uva.nl
Heleen Riper

University of Amsterdam

Faculty of Law

Bonger Institute of Criminology

Postbus 1030

NL-1000 BA Amsterdam

Tel : + 31 20 525 3930

Fax : + 31 20 525 3495

e-mail : riper@jur.uva.nl
Marielle Freeman

Bureau voor Onderzoek en Statistiek

Weesperstraat 79

NL-1018 VN Amsterdam

Tel : + 31 20 527 9527

Fax : + 31 20 527 9595
Ian Grant

Senior Research Officer

Scottish Drug Misuse Information

Strategy Team

Information and Statistics Division

Trinity Park House

South Trinity Road

UK-Edinburgh EH5 3SQ

Tel : + 44 0131 551 8652

Fax : + 44 0131 551 1392

e-mail : ian.grant@isd.csa.scot.nhs.uk
Roger Lewis

EMCDDA

Nous avons eu la tristesse d’apprendre son décès, peu après la parution de ce document. Nous rendons ici hommage à son travail et à sa présence chaleureuse dans l’équipe.
Elisabeth Jacob

RESSCOM

40 rue de Malte

F-75011 Paris

Tel : + 33 1 43 55 79 48

Fax : + 33 1 43 55 79 73

e-mail : resscom@wanadoo.fr
Chantal Mougin

CNRS – CESAMES

GDR Psychotropes, Politique, Société

136 rue de Bagnolet

F-75020 Paris

Tel : + 33 1 43 71 97 16

Fax : + 33 1 43 71 97 16

e-mail : mougin@ehess.fr





1 outreach work, en anglais. NDT

2 European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction

3 Exchange on Drug Demand Reduction Action

4 Traduit dans cet ouvrage par ‘travail de proximité’

5 L’expression ‘outreach work’, par exemple, s’applique parfois à des services dans lesquels les usagers doivent se présenter eux-mêmes. En Belgique, l’expression boule de neige (voir Glossaire) semble se référer à des activités de proximité, mais on n’emploie pas le terme d’‘outreach’ ou de ‘proximité’.

6 La plupart des usagers de drogues vivaient des périodes d’abstinence fréquentes et souvent brèves (en prison, par exemple) qui leur permettaient de réduire leur degré de tolérance et d’améliorer leur état général de santé ; 80-90% rechutaient ensuite.

7 Le premier programme d’échange de seringues à Amsterdam, par exemple, a été lancé en 1984 par un groupe d’autosupport, le Junkiebond, en réponse au développement de l’hépatite B parmi les usagers injecteurs. Des programmes semblables ont commencé en Suède en 1986, et en Angleterre et en Ecosse en 1987.

8 Hazekamp (1976) a défendu l’idée que dans l’ensemble, ceci n’a pas amené de changements majeurs dans les idées en cours sur les comportements déviants des jeunes de la classe ouvrière, ni dans la nature du travail de rue.

9 Les approches d’éducation de santé publique varient entre des théories qui s’appuient sur le modèle de la foi en la santé, des théories de l’action raisonnée, le modèle d’auto-efficacité de Bandura, la théorie du comportement planifié et des modèles de support social ou d’intégration.

10 Par exemple avec l’arrivée du sida, beaucoup d’usagers de drogues injecteurs en Europe ont changé spontanément, ou à l’aide de groupes modestes, leurs pratiques d’injection. La prévention du sida, y compris le travail de proximité, a eu peu d’impact sur les comportements sexuels des usagers injecteurs.

11 Les recherches sur la consommation de drogues de synthèse chez les jeunes se développent et utilisent des méthodologies diverses. Des enquêtes sur des populations de jeunes ou scolaires existent dans la plupart des pays (voir Korf et Riper (eds), 1997), ainsi qu’à l’échelle européenne (voir, par exemple, Hibell et al., 1997). Une recherche ethnographique se poursuit également dans certains pays comme la Grande-Bretagne (Ward et Pearson, 1997), l’Espagne (Roldán et al., 1997) et les Pays-Bas (Korf et al., 1991).

12 Au Danemark et en France, respectivement deux et trois informateurs ont fourni l’information. Là où les informateurs n’ont pas donné la même réponse, la réponse la plus ‘positive’ a été présentée dans le cas du Danemark, et la réponse ‘moyenne’ pour la France. Les résultats des communautés belges flamandes et francophones sont présentés séparément dans certains tableaux seulement.

13 Des unités mobiles, des ‘boutiques’ (drop-in centres), des lieux de rencontre et d’autres formes d’interventions ont été mis en place à Amsterdam, Barcelone, Berlin, Bruxelles, Edimbourg, Glasgow, Hambourg, Londres, Marseille, Milan, Paris, Utrecht et Zurich.

14 Zeitgeist

15 ‘Bleach and teach’ : ces projets répondaient à l’interdiction de distribuer des seringues stériles, en proposant de l’eau de javel aux UDVI et en leur apprenant comment stériliser les seringues usagées.

16 La vigueur avec laquelle ce point de vue est défendu peut venir de la consternation ressentie par quelques chercheurs dans certains projets anglais sur le sida vers 1990, où beaucoup d’occasions de contacts ont été perdues à cause d’un travail de proximité de rue mal conduit.

17 Trotter, Bowen et Potter (1995), à la suite de Knoke et Kulinski (1982), définissent un réseau comme 'un type spécifique de relations, un ensemble précis de personnes'. Mais bien que les intervenants de proximité puissent passer une bonne partie de leur temps à tisser des liens dans des réseaux, il est peu probable qu'ils utilisent le terme technique de networking qui a commencé à prendre les nuances légères de l'expression américaine schmoozing (‘passer du temps avec’).

18 traduit ici par proximité (NDT)

19 traduit ici par réseau communautaire (NDT)

20 traduit ici par travail de proximité (NDT)

21 traduit dans cet ouvrage par ‘travail de rue’ (NDT)

22 éducateurs de rue ou travailleurs de terrain (NDT)

23 needle exchange ou syringe exchange (NDT)

1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   21

similaire:

Sommaire iconSommaire des tableaux Sommaire des figures
«Exploitations familiales aux investissements limités peu, dominance élevage» 13

Sommaire iconSommaire Sommaire 1 Introduction

Sommaire iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLe journal Montpellier Notre Ville est désormais disponible en version...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com