Bibliographie et Sitographie





télécharger 91.1 Kb.
titreBibliographie et Sitographie
page5/6
date de publication21.04.2017
taille91.1 Kb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > loi > Bibliographie
1   2   3   4   5   6

L’oubli et l’Age :


  • Dans la société actuelle, l’oubli et l’âge sont associés.

Le vieillissement fonctionne avec l’affaiblissement des facultés intellectuelles et particulièrement de la mémoire.

Si un jeune oubli, c’est qu’il est étourdi.

Si la personne est un peu plus âgée, c’est la fatigue qui est fautive.

Si la personne est âgée, c’est l’âge qui est coupable.

La perte de la mémoire avec l’âge crée l’inquiétude et l’angoisse chez la personne ce qui accentuent le processus. Il ne faut se rappeler que la mémoire, pour fonctionner, a besoin qu’on lui fasse confiance. Les préjugés sociaux sont donc un piège dans lequel il faut essayer de ne pas tomber.

Par exemple : quand une personne perd ses clés la premières réaction des personnes est « tu perds la tête » il ne faut pas se préoccuper des avis des gens puisque qu’on perd ses clés à tout âge !!!

II/ Déficiences de la mémoire

Amnésie

Amnésie rétrograde


L'amnésie rétrograde est une forme d'amnésie où la personne atteinte est incapable de se rappeler des événements qui ont eu lieu avant le développement de l’amnésie, même si elles peuvent être en mesure d'encoder et de mémoriser de nouvelles choses qui se produisent après.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/03/brocasareasmall.png/180px-brocasareasmall.png

L'amnésie rétrograde suit généralement des dégâts aux zones du cerveau autres que l'hippocampe (partie du cerveau impliquée dans le codage de nouveaux souvenirs), car les souvenirs à long terme déjà existant sont stockés dans les neurones et synapses de différentes régions cérébrales. Par exemple, des dégâts aux zones Broca ou Wernicke du cerveau, zones qui sont spécifiquement liées à la production de la parole et de l'information de langue, fait souvent perdre le mémoire liée au langage. Amnésie rétrograde résulte généralement de dommages dans les régions du cerveau les plus étroitement associés à la mémoire déclarative (et en particulier épisodique), comme le lobe temporal et le cortex préfrontal. Les dégâts peuvent résulter d'un traumatisme crânien (un coup à la tête) ou un problème cérébro-vasculaire (une artère éclatée dans le cerveau), une tumeur (s'il appuie sur la partie du cerveau), l'hypoxie (manque d'oxygène dans l' cerveau) etc.

En général, la mémoire épisodique est plus touché que la mémoire sémantique, donc le patient peut se souvenir des mots et des connaissances générales (telles que le leader de leur pays, comment les objets de tous les jours marchent, les couleurs, etc.), mais pas des événements spécifiques de leur vie. La mémoire procédurale (mémoire de compétences, les habitudes) est en général pas touché du tout.

Souvent les souvenirs éloignés sont plus facilement accessibles que les événements survenus juste avant le traumatisme (parfois connu sous le nom de la loi de Ribot d’après le psychologue du 19ème siècle Théodule -Armand Ribot), et les événements les plus proches dans le temps à l’événement qui a causé la perte de la mémoire ne sont jamais récupérés. Ceci est dû au fait que les voies neuronales de souvenirs récents ne sont pas aussi forts que les souvenir plus âgés qui ont été renforcées par des années de consolidation. Bien qu'il n'existe pas de véritable remède pour l'amnésie rétrograde, l’exposition à des articles importants de leur passé accélère souvent le taux de rappel.

Un des cas le plus sévère de l’amnésie rétrograde est le cas de Scott Bolzan. En 2008, Il est tombé dans la salle de bain et il a souffert une commotion cérébrale. Il n’avait pas de circulation

Amnésie antérograde


L'amnésie antérograde est la perte de la capacité à créer de nouveaux souvenirs, conduisant à une incapacité partielle ou totale de rappeler le passé récent, même si la mémoire à long terme d'avant l'événement qui a causé l'amnésie restent intacts. Les personnes atteintes peuvent donc répéter des commentaires ou des questions à plusieurs reprises ou ne pas reconnaître les gens qu'ils ont rencontrés quelques minutes auparavant.

Une amnésie antérograde peut être causé par des médicaments (plusieurs benzodiazépines sont connues pour avoir des effets amnésiques puissants, et l'ivresse a également un effet similaire) ou il peut suivre un traumatisme crânien ou une intervention chirurgicale dans laquelle il ya des dommages à l'hippocampe ou du lobe temporal médial de le cerveau, ou un événement aigu comme une commotion cérébrale, une crise cardiaque, la privation d'oxygène ou une crise d'épilepsie. Plus rarement, il peut aussi être causé par un choc ou un trouble émotionnel.

Les nouvelle informations sont traitées normalement, mais presque aussitôt oublié, n’atteignant jamais les régions du cerveau où les souvenirs à long terme sont stockés.

Les personnes souffrant d'amnésie antérograde perdent en général la mémoire déclarative (le souvenir des faits), mais ils conservent la mémoire non déclarative ou procédurale (l'apprentissage des compétences et des habitudes).

Un exemple d’amnésie antérograde est le cas de Henry Molaison. Il est devenu amnésique après une opération chirurgicale en 1953. Il a perdu en grande partie son hippocampe, et depuis il est incapable de former de nouveaux mémoires a long terme. Son mémoire à court terme fonctionne toujours, et il peut se rappeler parfaitement des événements qui ont eu lieu avant l’opération, mais il oublie ce qui s’est passe quelques minutes auparavant. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/c/cd/henry_gustav_1.jpg

Henry Molaison
1   2   3   4   5   6

similaire:

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie Sitographie

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie et Sitographie 2

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie/sitographie 24
«Une personne ne se résume pas uniquement à sa mémoire. L’être humain a des sentiments, de l’imagination, de l’énergie, de la volonté...

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie et Sitographie
«l’oubli est-il un élément essentiel de la mémoire ?». La précision «essentiel» est nécessaire car nous pouvons mémoriser sans oublier,...

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie et sitographie sommaires : fache jacques, «Les territoires...
«Les territoires de la haute technologie. Éléments de géographie», Rennes, P. U. R., collection Didact Géographie, 2002

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie la bibliographie est commune aux membres du groupe
«Nom de l’encyclopédie ou du dictionnaire», titre du volume et numéro (si encyclopédie), pages consultées

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie p. 52

Bibliographie et Sitographie iconBibliographie





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com