Bibliographie : Le son Musical John Pierce





télécharger 265.36 Kb.
titreBibliographie : Le son Musical John Pierce
page1/12
date de publication18.10.2016
taille265.36 Kb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > droit > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
Acoustique

Musicologie
Bibliographie :


  • Le son Musical - John Pierce

  • Acoustique et Musique - Emilie Liepp

  • La musique concrète - Pierre Schaeffer

  • Musiques, une encyclopédie pour le XXIème siècle Vol.1 - “le paradigme électroacoustique” - François Delalande



Définitions



Acoustique : Partie de la physique qui traite des sons et des ondes sonores, et donc de la nature d’un son, sa production, sa propagation et sa réception. C’est l’étude des sensations sonores et des phénomènes qui les provoquent.
Musique:
Définition de Rousseau : “La musique est la science des sons en tant qu’ils sont capable d’affecter agréablement l’oreille.”
Edgar Varese : Il remet en question la différence entre “son” et “bruit”. “Mon but a toujours été la libération du son et d’ouvrir largement à la musique tout l’univers des sons.”

Ecoute des trois premières minutes “Ionisation”. Il s’agit de la première oeuvre de la musique occidentale composée uniquement pour percussions. On entend par moments une sirène, qui rapelle que l’on ne s’arrête à aucune hauteur déterminée. La musique serait l’art de combiner les sons, qu’ils soient “son” en hauteur déterminée ou non.
John Cage : Il va introduire la notion de hasard en 1951. L’idée d’indétermination.

Ecoute de “Imaginary Landscape” (1951) qui est une oeuvre pour 12 postes de radio. Le résulta va être obtenu au hasard des fréquences et des émissions (paroles, musique, craquement, silence…), c’est ce qui fait que, la pièce sera différente à chaque fois qu’elle sera jouée. Chaque poste de radio a une “partition” pour savoir à quel moment changer de fréquence ect…
André Boucourechliev : “Système de différence qui structure le temps sous la catégorie du sonore”


Les Ondes Sonores

1- Le Son



C’est un phénomène physique (et à la fois subjectif car il appartient à la perception) qui est relié à une expérience humaine. Il est nécessaire de le qualifier d’un point de vue perceptif pour lui donner tout son sens.

Le son est également un concept : par exemple, on va parler du “son d’un groupe”

Le son est un phénomène physique d’origine mécanique. Il se propage en modifiant l’état de chaque élément du milieu, donnant ainsi une onde acoustique. Il s’agit d’une perturbation locale de pression. Le son n’existe pas dans le vide.
Le son a une hauteur (Hertz), une durée, une intensité (dB) et un timbre

La vitesse de propagation du son va dépendre du milieu.

Air : 340m/s

Eau : 1435m/s

2- La réception du son



L’oreille va capter le son et donner l’information au centre de traitement, notre cerveau.
oreille.jpgaffiche-anatomie-oreille-2009.jpg

Le pavillon canalise les ondes sonores vers le conduit auditif. Le conduit auditif agit comme un résonateur. Le son va aller “frapper” contre le tympan et les trois osselets vont reproduire les ondes sonores. Les osselets transmettent les vibrations à l’oreille interne où les vibrations sont transformées en impulsion électrique et transmise au cerveau.
Pour qualifier la force d’un son, on utilise l’échelle des décibels. Plus un son est fort, plus le nombre de décibels est important.
fleche-echelle.jpg
Les Décibels ne s’additionnent pas entre eux de façon linéaire. Par exemple, deux instruments jouant à 60 dB chacun, ne font pas un vacarme de 120 dB.

Les décibels s’additionne de façon logarithmique.
Le son le plus faible que peut détecter l’oreille est 1000 milliard de fois moins intense que le son qu’elle peut supporter, d’où l’échelle des décibels qui de façon logarithmique ramène les valeurs de 0 à 120 dB

Exemple pour l’addition des décibels (annexe non fournie en cours, cliquez sur les images pour retrouver la page de référence) :

image013.jpg
décibels.jpg
Exemples :
40Db + 40Db = 43 DB
Si il y a trois sources, on procède en cascade : on calcule la source équivalente de deux d’entre-elles puis on calcule le résultat avec la 3ème (et ainsi de suite en fonction du nombre de sources):

40Db + 42Db + 44Db =

40 + 42 (donc différence =2 donc on ajoute 2,12) = 44,1

44,1 + 44 (Différence = 0 donc on ajoute 3) = 47,1
3 fois 60Db = 60+60 = 63

63+60 = 64,75

Ecoute de “Poême Symphonique” de György Ligeti (Septembre 1963). C’est une oeuvre pour 100 métronomes. Chaque métronome est réglé différemment, ils sont lancés en même temps et s’arrêtent les uns après les autres.

Elle causera un énorme scandale lors de sa première représentation. Le public n’étant pas au courant du contenu de la pièce protestera vivement.

La pièce n’est que très rarement jouée en public en raison de la difficulté de mise en place.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconMinistère de la culture : 6 juillet 1990 : recensement et mise en...
6 juillet 1990 : recensement et mise en valeur du patrimoine musical régional : orgues et cloches

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie : 18
Vif-argent et le représentaient par le symbole de la planète Mercure d’où son nom. Son symbole Hg vient du latin hydrargyrum qui...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconIi – Arrangement musical
«notre orgue» est terminé. IL faut maintenant lui «donner à manger» des mètres de cartons perforés

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie Ciccoti S. (2004)
«Les expériences de laboratoire sont artificielles et ne permettent pas d’éclairer la vie quotidienne contrairement aux études «écologiques»...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie 15. 1
«allaitement» on entend communément «allaitement maternel», c’est-à-dire le fait pour une mère de nourrir un enfant avec son propre...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie p. 2
«pluies acides». Ce phénomène dû a des pollutions localisées peut s’étendre sur de très grandes distances (jusqu’à plusieurs milliers...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie : des bd qui font la difference…
«costaux», Chang le myope et la belle Katty, Ed va vivre de nombreuses aventures autour de son handicap et de la différence avec...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconEléments constitutifs d'un microprocesseur
«petits interrupteurs» utilisant l'effet transistor, découvert en 1947 par John Barden, Walter H. Brattain et William Shockley qui...

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconJohn a de nombreuses qualités, et de nombreux défauts, mais IL va...
«Je m’en souviens très bien, c’était inoubliable, IL s’était bien mis en évidence.»

Bibliographie : Le son Musical John Pierce iconBibliographie la bibliographie est commune aux membres du groupe
«Nom de l’encyclopédie ou du dictionnaire», titre du volume et numéro (si encyclopédie), pages consultées





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com