Les lesions elementaires dermatologiques





télécharger 216.27 Kb.
titreLes lesions elementaires dermatologiques
page4/12
date de publication13.10.2016
taille216.27 Kb.
typeCours
m.20-bal.com > droit > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Palpation


  • Cet autre temps majeur de l'examen demande attention et délicatesse dans le doigté.

  • A main nue, ou protégée par un gant d’examen (en cas de lésion ouverte, ulcérée, infectieuse ou surinfectée (notamment si IST)). Elle permet d’apprécier le relief superficiel d’une lésion (exemple : papule) ou son infiltration (exemple : nodule).
  1. D'abord on palpe superficiellement ne passant délicatement la pulpe du doigt (index) sur la lésion. Il ne faut pas appuyer fort. On perçoit ainsi :


  • La surface lisse ou râpeuse

  • Le relief

  • La consistance dure, élastique ou molle.
  1. Ensuite on palpe la lésion entre le pouce et l'index, toujours avec douceur. On évalue mieux ainsi :


  • Le volume

  • La consistance (mou, ferme, élastique, lisse, dur…)

  • Le degré d'infiltration (apprécié en pinçant la peau)

  • Le siège en profondeur dans les couches de la peau : dermique superficiel ou plus profond, hypodermique.
  1. VITROPRESSION


  • Avec un verre de montre, ce qui est bien préférable à la simple traction entre deux doigts

  • Permet d'observer les modifications de l'aspect de la lésion tout en faisant varier la pression qu'on exerce sur elle à l'aide du verre de montre. Par exemple :

  • Une tache congestive disparaît

  • Le purpura (extravasation des GR) ne disparaît pas

  • Angiome stellaire : forme une tache rouge qui disparaît sous vitropression (appui grâce à un verre de montre par exemple). Lorsqu'on relâche la pression, il réapparaît de façon centrifuge, à partir d'un point central (témoin d'une simple vasodilatation d'un vaisseau).

  • L'infiltration dermique de la tuberculose : la vitropression fortement appuyée met en évidence en périphérie de la lésion, la lésion élémentaire : le lupome (grain jaune, translucide, sucre d'orge ou gelée de pomme, mou, dans lequel le scarificateur pénètre "comme dans du beurre"). (--- exam)

  • L'infiltrat dermique de la sarcoïdose : de teinte jaunâtre, en grains séparés. (--- exam)
  1. GRATTAGE


  • Au grattoir de VIDAL ou avec une spatule en bois (abaisse langue) ou à la curette de BROCQ à bords mousses, qu'il faut manier avec douceur.

  • Il faut "user par un frottement léger plutôt que gratter brutalement la peau". Quand il y a une croûte, souvent on aime bien la gratter pour savoir ce qu'il y a en dessous.




  • On distingue ainsi les squames:

  • Adhérentes, difficiles à détacher

  • Se détachant facilement

  • Se détachant progressivement

  • Se détachant d'un bloc.


Ex :

  • Psoriasis (dermatose très fréquente dans la population) : le "grattage méthodique" (quand on a un doute sur les lésions = aide au Dg) à fait apparaître successivement les trois signes caractéristiques (+++) :

    • Tache de bougie: lésion recouverte de squames un peu grisâtres, lisses ressemblant à du psoriasis mais doute  grattage  aspect comme une tache de bougie (comme quand on fait tomber une goutte de bougie sur une table) = tache blanchâtre parsemée de sillons.

    • Pellicule décollable : en continuant le grattage la dernière pellicule/squame part d'un seul coup

    • Rosée sanglante : exsudat en dessous de la dernière pellicule

Remarque : on n'a pas toujours besoin d'aller aussi loin dans le grattage pour faire le Dg de psoriasis


  • Pityriasis Versicolor : signe du copeau (= squames très fines, - épaisses que dans le psoriasis = squame pytiriasiforme)


Exemple : souvent en revenant des plages en été, patients ayant des petites lésions arrondies planes, finement squameuses si on gratte, jaune brun clair


  • Parapsoriasis en gouttes (--- exam) : signe du pain à cacheter.



1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Les lesions elementaires dermatologiques iconLes particules élémentaires

Les lesions elementaires dermatologiques iconLivre II : Les croyances élémentaires

Les lesions elementaires dermatologiques iconLes règles élémentaires d’un bon compostage

Les lesions elementaires dermatologiques iconLes formes éLÉmentaires de la vie religieuse

Les lesions elementaires dermatologiques iconConseils dermatologiques aux parents d’enfants atteints de

Les lesions elementaires dermatologiques iconHomme de 30ans, présente des lésions du cou, non prurigineuses, apparues...

Les lesions elementaires dermatologiques iconAgent territorial spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles
«situations concrètes habituellement rencontrées» par les atsem. L’intitulé ne mentionne plus les questions sur les notions élémentaires...

Les lesions elementaires dermatologiques iconCompétence N° 6 – "Connaissances théoriques élémentaires"

Les lesions elementaires dermatologiques iconExamen clinique lésion élémentaires

Les lesions elementaires dermatologiques iconApporter un éclairage aux enseignants des écoles maternelles et élémentaires





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com