Bibliographie p. 52





télécharger 0.74 Mb.
titreBibliographie p. 52
page1/9
date de publication05.10.2017
taille0.74 Mb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > droit > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9
GANDOLPHE Hugo 1ère6

GRAGUEB CHATTI Ines Scientifique

TA Danise


















INTRODUCTION p.3


  1. LE SOMMEIL p.4-19

1°/ Généralités p.4

2°/ Les phases du sommeil p.5-10

3°/ Les rythmes p.10-14

4°/ Les troubles du sommeil p.15-19


  1. LA VIGILANCE p.20-23

1°/ Définition de la vigilance p.20

2°/ Comment la mesurer ? p.20

3°/ Facteurs Engendrant une baisse de la vigilance p.21

4°/ Conséquences d’une baisse de la vigilance p.21-22

5°/ Evolution de la vigilance pendant la journée p.22-23


  1. LIEN SOMMEIL-VIGILANCE : COMPTE-RENDU SCIENTIFIQUE p.24-44

1°/ Introduction du compte-rendu p.24

2°/ Matériels et méthodes p.25-28

3°/ Résultats p.29-40

4°/ Discussion p.40-43

5°/ Conclusion p.44
CONSLUSION p.45
-QUIZZ : Etes vous du soir ou du matin p.46-49

Echelle d’Epworth p.50

LEXIQUE p.51

BIBLIOGRAPHIE p.52
Introduction :

" Que se passe-t-il lorsque nous dormons ? Comment fonctionne le sommeil ? Comment bien ou mieux dormir ? Faut-il et peut-on moins dormir ? Comment combattre l'insomnie ? " Autant de questions qui nous passionnent parce qu'elles concernent notre corps durant les heures où nous ne sommes pas conscients de son fonctionnement. De nombreuses heures, puisqu'il s'agit environ d'un tiers de notre vie. La façon dont nous vivons ces heures, la quantité et, surtout, la qualité de notre sommeil conditionnent très largement notre forme physique et notre équilibre psychique. C'est sans doute en comprenant mieux comment ils se déroulent que nous pourrons tirer le plus de profit de ces moments essentiels et souvent trop négligés de notre vie.

Notre journée est marquée par de nombreuses phases et notre vigilance varie tout au long de la journée. Une baisse de la vigilance peut provoquer de nombreuses modifications plus ou moins graves dans notre vie. Ainsi il est intéressant de savoir comment varie notre vigilance mais également quels sont les facteurs qui provoquent une baisse de notre vigilance.

Voici sur quoi notre dossier va porter : LE SOMMEIL & LA VIGILANCE. Nous essayerons de répondre à notre problématique qui est « Quels effets le manque de sommeil a sur notre vigilance quotidienne ? ». Nous nous intéresserons au lien entre ces deux domaines en définissant le sommeil, en présentant ses nombreuses caractéristiques, et la vigilance. Puis nous verrons les nombreuses expériences que nous avons accompli afin de mieux comprendre comment varie notre vigilance en fonction de notre sommeil.


I / Le sommeil
Le sommeil occupe près d’un tiers de notre vie, il garantit notre bon équilibre physique et psychique. Pourtant, il renferme encore bien des secrets sur sa régulation, mais aussi sur sa raison d’être.

1°/ Généralités

Il existe des variations de la qualité et de la quantité de sommeil en fonction de l’âge. Le sommeil d’un nouveau-né se construit : il dort environ 16 heures par jour, et au fur et à mesure qu’il grandi, son temps de sommeil diminue progressivement, jusqu’à atteindre 9 heures en moyenne à l’adolescence, et 8 heures à l’âge adulte. Il existe une très grande variation dans les besoins en sommeil. Certaines personnes peuvent se contenter de quatre ou cinq heures de sommeil seulement, alors que d’autres ont besoin de dix ou onze heures de sommeil, toutes étant physiquement et mentalement parfaitement reposées. Ces différences peuvent être liées à l’activité intellectuelle de chacun, au mode de vie…




Besoins en sommeil en fonction de l'âge
Au cours de la vie, les besoins en sommeil décroissent. Le nouveau-né dort près de 18 h, d'un sommeil non continu, dont la plus grande partie se déroule en sommeil paradoxal. Le sommeil tend peu à peu à survenir en une seule fois. Un enfant de quatre ans dort encore 10 à 12 h par jour, puis, à partir de dix ans, moins de 10 h. La durée du sommeil diminue encore, au cours de l'adolescence, jusqu'à atteindre celle de l'âge adulte (environ 8 h).





Source : Peut-on prévenir les troubles du sommeil ?, par le docteur Jean-Louis Valatx.

La durée du sommeil est très différente d’un individu à l’autre. Les données du graphique sont basées sur les critères actuels d’un sommeil suffisant et reposant. Les différences entre les petits dormeurs (<6 heures) et les grands dormeurs (>9 heures) portent principalement sur la durée du sommeil lent léger. D’après ce graphique, on peut noter que la plupart des petits dormeurs sont des femmes, alors que les grands dormeurs sont essentiellement des hommes.

2°/ Les étapes du sommeil

Le cerveau connaît trois états, liés entre eux : l’état de veille, le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Ces trois états de vigilance ont été définis à l’aide de données de trois principaux instruments d’études :

-l’électroencéphalogramme, qui enregistre l’activité cérébrale ;

-l’électromyogramme, qui mesure l’activité musculaire ;

-l’électro-oculogramme, qui étudie les mouvements oculaires.


Électroencéphalogramme
Pendant le sommeil, le cerveau présente des activités électriques particulières, que l’on peut comparer à celles enregistrées pendant l’état de veille. Les phases de sommeil lent sont caractérisées par différents types d’ondes cérébrales, dont la fréquence est plus basse et l’amplitude plus grande que les ondes alpha de l’éveil. En revanche, les périodes de sommeil paradoxal, au cours desquelles on rêve, présentent des tracés très proches de ceux de l’éveil, bien que leur amplitude soit un peu moins importante.

Pour regrouper les différentes phases de notre sommeil il existe un moyen très simple pour observer comment évolue le sommeil pendant la nuit. Il s’agit du train du sommeil.

Chaque petit train correspond à un cycle de sommeil et est composé de plusieurs wagons qui représentent les différents stades de sommeil. La longueur des trains (c'est-à-dire la durée des cycles) mais aussi leur composition, varie d'âge en âge: chez le nouveau né, chaque train est constitué de 2 wagons (1 wagon de sommeil agité et un wagon de sommeil calme) alors que chez l'adulte, chaque train en comprend 5 (2 wagons de sommeil lent léger, 2 wagons de sommeil lent profond, 1 wagon de sommeil paradoxal).

  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Bibliographie p. 52 iconBibliographie la bibliographie est commune aux membres du groupe
«Nom de l’encyclopédie ou du dictionnaire», titre du volume et numéro (si encyclopédie), pages consultées

Bibliographie p. 52 iconBibliographie

Bibliographie p. 52 iconBibliographie p 4

Bibliographie p. 52 iconBibliographie : 39

Bibliographie p. 52 iconBibliographie p. 25

Bibliographie p. 52 iconBibliographie La bibliographie

Bibliographie p. 52 iconBibliographie

Bibliographie p. 52 iconBibliographie

Bibliographie p. 52 iconBibliographie

Bibliographie p. 52 iconBibliographie





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com