Bibliographie Annexe





télécharger 377.41 Kb.
titreBibliographie Annexe
page1/7
date de publication19.10.2016
taille377.41 Kb.
typeBibliographie
m.20-bal.com > droit > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7
Moretti Damien

BTS Gestion Forestière

Session 2014
Bauges-Hauts-Savoyardes

Comment installer et promouvoir un marteloscope « biodiversité » en forêt privée

SOMMAIRE

Remerciements


Partie 1 : présentation du contexte

Introduction 1

1.1 Le Centre Régionale de La Propriété Forestière 2

1.2 Appel à projet de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) et Biodifor 3

1.3 La présentation du site  4

1.3.1 Le massif des Bauges 4

1.3.2 La végétation 5

1.3.3 Le climat 6

1.4 La commune de Faverges et son domaine forestier 7

1.5 Présentation des parcelles 7

Partie 2 : Mise en place du marteloscope
2.1 Présentation du marteloscope 9

2.1.1 Qu’est-ce qu’un marteloscope ? 9

2.1.2 Les objectifs d’un marteloscope avec prise en compte de la biodiversité 9

2.2 A qui le marteloscope peut-il rendre service ? 10

2.2.1 Les propriétaires forestiers et les professionnels 10

2.2.2 Les écoles forestières 10

2.3 La mise en place du protocole 11

2.3.1 La numérotation des arbres 11

2.3.2 Les différents paramètres pris en compte 11

Partie 3 : Analyse des données et vulgarisation du marteloscope 

3.1 Données synthétiques 17

3.2 Tableaux récapitulatifs 18

3.3 Document de vulgarisation du marteloscope 20

Conclusion 21

Bibliographie

Annexe
Partie 1 :

PRESENTATION DU CONTEXTE
INTRODUCTION
En France, la région Rhône-Alpes fait partie des régions les plus fractionnée en termes de parcelles forestière. Le département de la Haute-Savoie est le plus touché par ce problème de morcellement dans cette région. En effet, la forêt privée représente un total de 126 000 ha pour 100 600 propriétaires, donnant une moyenne de 1.2 ha de forêt par propriétaires, le plus souvent découpé en plusieurs parcelles.
Ce nombre important de propriétaires, auquel s’ajoute un manque de desserte dut à des reliefs escarpés, est un réel frein à la gestion forestière. Dans le but de sensibiliser et de former les propriétaires forestiers privés face à ces difficultés de gestion, le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) de Haute-Savoie a décidé de mettre en place différents sites d’apprentissage appelés marteloscope.
Un marteloscope est un outil pédagogique sur lequel le propriétaire va effectuer un martelage fictif selon des consignes précises. Le résultat de son travail, donné informatiquement, va lui permettre d’évaluer les causes et les conséquences de ses choix de martelage (par exemple s’il y a suffisamment de lumière apportée par les trouées pour assurer la régénération naturelle, si on a capitalisé ou décapitalisé le peuplement…).
A ce jour, 3 marteloscopes ont été mis en place par le CRPF de Haute-Savoie dans le massif des Bauges (un en futaie régulière, un en futaie irrégulière et un autre dans un peuplement ripisylve, formant les types de peuplements forestiers les plus présent dans le département).
Dans le cadre du Schéma National pour la Biodiversité (SNB), le Parc Naturel Régional (PNR) du Massif des Bauges propose en partenariat avec les acteurs forestiers du territoire, l’objectif d’intégrer la prise en compte de la biodiversité dans la gestion forestière à travers différentes actions.
Le CRPF de Haute-Savoie, en association avec l’Union des Forestiers Privée des Bauges Hauts-Savoyardes (UFPB 74)et le PNR du Massif des Bauges répond à cette objectif en décidant de former les propriétaires et gestionnaires forestiers publics et privés à la prise en compte des préconisations environnementales en créant un marteloscope spécial biodiversité. Cet outil permettra dans un premier temps de sensibiliser les utilisateurs à la biodiversité. Ensuite, dans le cadre d’une autre étude, le marteloscope visera à mesurer l’impact du martelage par rapport à l’Indice de Biodiversité Potentiel (IBP) de la parcelle.
J’ai décidé de répondre à cette problématique en 3 parties :
La 1ère partie traitera du contexte général du stage. J’y présenterai l’organisme d’accueil ainsi que les autres organismes en lien avec mon stage et la présentation du site d’étude.
La 2ème partie présentera la mise en place du marteloscope à travers une description de la parcelle, des différents protocoles suivis, le système de notes écologique/économique et le matériel utilisé pour l’installation du marteloscope.
La 3ème partie présentera les différentes données, leur analyse, ainsi que la vulgarisation du marteloscope



VERSO

1 - Bauges Hauts-Savoyardes – Albanais – Salève : Christian LOMBART

2 - Bornes – Arve et Giffre : Pascal SYLVESTRE

3 - Chablais – Vallée Verte : Mireille SCHAEFFER

4 - Pays du Mont-Blanc : Freddy CONTAT

Responsable pour la Haute-Savoie : Sylvain OUGIER

Les 4 secteurs du CRPF en Haute-Savoie (forêt privée française)

Secteur du déroulement de mon stage



    1. Le Centre Régional de la Propriété Forestière :


Le CRPF de Haute-Savoie m’a apporté son appui technique pendant toute la durée du stage. La structure m’a également fournit le matériel nécessaire à l’installation du marteloscope et suivis dans l’avancement de mon travail afin de contrôler son bon déroulement. Le CRPF participe aux financements du marteloscope au niveau de la vulgarisation (personnel à disposition pour les interventions sur le terrain, éditions de fiches d’information…°) La structure se répartit sur 4 secteurs en Haute-Savoie avec un responsable à la tête de chacun d’eux :


En Haute-Savoie, le CRPF a plusieurs missions principales :


  • Favoriser le regroupement de propriétaires en créant un seul syndicat de propriétaire forestiers en diviser en plusieurs sections (nombre très élevé de propriétaires et petites surfaces des parcelles).




  • Délimiter les parcelles forestières à la condition que les propriétaires adhére au syndicat.




  • Sensibiliser et former les propriétaires et leurs gestionnaires aux techniques sylvicoles.




  • Participer à la protection de la forêt et à sa pérennité.




  • Contribuer à l’application de la sylviculture de montagnes, sylviculture en recul dont l’application en Haute-Savoie est plus que justifiée en raison des terrains montagneux (l’altitude moyenne du département se situe à 1160 mètres) en utilisant notamment le Guide de Sylviculture de Montagne.


Le CRPF Rhône-Alpes applique la norme internationale ISO 14001. Mon stage s’inscrit dans les volets « Gérer le réseau de référence de placettes de démonstration et d’expérimentation » et « Organiser et animer une réunion de vulgarisation » de la catégorie « Développement forestier » listé dans le « Répertoire des modes opératoires » de la structure.
1.2 Appel à projet de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) et Biodifor :
Dans un premier temps, la création de ce marteloscope en forêt privé s’inscrit dans l’appel à projet de la SNB 2011-2020 (mise en place par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie) sur la « prise en compte de la biodiversité dans les Stratégies Locales de Développement Forestiers » (SLDF).

Le PNR des Bauges, animateur de la Charte Forestière de Territoire (CFT) du Massif des Bauges, a répondu à cet appel et fut désigné comme structure porteuse du projet sur le territoire.

Le Parc va mettre en place différentes actions répondant à cet objectif de prise en compte de la biodiversité dans sa SLDF :

  • Compléter les connaissances sur la répartition géographique des espèces forestières d’intérêt patrimonial et les diffuser.

  • Mettre en place une procédure de consultation du PNR dans le cadre des aménagements forestiers et des projets de desserte afin de valider les volets biodiversité, préservation du paysage et accueil du public.

  • Inciter les propriétaires à rédiger des documents de gestion ou adhérer à des de bonnes pratiques forestières ou règlement type de gestion et dans les sites Natura 2000, les inciter à signer des chartes ou des contrats Natura 2000 et communiquer plus fortement sur les zones.

  • Former les propriétaires et gestionnaires forestiers publics et privés à la prise en compte des préconisations environnementales (arbres morts, îlots de sénescence, espèces d’intérêt patrimonial et milieux d’intérêt patrimonial).

Cette dernière action se divise en 3 volets :

  • N°1 : Réalisation d’un inventaire de l’avifaune sylvatique.

  • N°2 : Identification et prise en compte des forêts à haute valeur écologique dans des projets pilotes.

  • N°3 : Valorisation des acquis, communication et formation.

Mon stage s’inscrit directement dans ce troisième volet, avec la mise en place du marteloscope. Pour mener à bien cette action, le PNR des Bauges a fait appel à d’autres acteurs du territoire et partenaires du projet qui sont :

  • Le CRPF (ma structure d’accueil), qui coordonne les différentes actions sur la mise en place du marteloscope en forêt privée, apportant son appui technique et qui animera les différentes journées de formation à destination des propriétaires forestiers privés/public, d’autres acteurs du milieu forestiers et des étudiants sur cet outil.




  • L’UFPB 74 qui a fourni les parcelles forestières pour y installer le marteloscope.


L’ISETA (Institut des Sciences de l'Environnement et des Territoires d'Annecy) qui a fait intervenir 2 étudiants en BTS Gestion Forestière pour la réalisation du marteloscope et qui co-animera avec le CRPF les journées de formation des étudiants sur ce site d’apprentissage.

Dans un second temps, l’ISETA a répondu à l’appel à projet « Biodifor » : mobiliser l’enseignement agricole sur la biodiversité en forêt (mis en place par le ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire). En proposant la création d’un marteloscope en forêt à objectif de préservation de la biodiversité, leur candidature fut retenue, l’établissement y trouvant un triple intérêt :

  • La possibilité de former les élèves aux préconisations environnementales en forêt grâce à cet outil pédagogique innovant.

  • Le maintien des liens avec les partenaires et professionnels du milieu.

  • L’implication de l’établissement dans le territoire.

Les financements reçus par l’ISETA s’élèvent à 5000 euros dans le cadre du SNB en partenariat avec le PNR des Bauges et à 7500 euros pour le projet Biodifor. Ces financements ont servis à la mise en place et à la vulgarisation du marteloscope et pour le matériel de relevé utilisé.
1.3 La présentation du site :

Le département de la Haute-Savoie (74) se situe en région Rhône-Alpes et a pour préfecture la ville d’Annecy. C’est un département de montagne d’une surface de 4388km², avec une altitude moyenne se situant à 1160m (l’altitude maximale est atteinte par le Mont Blanc avec 4807m et l’altitude minimale est de 250m).

Voici quelques chiffres caractéristiques du département d’un point de vue forestier :

  • 38,8% de la surface totale de la Haute-Savoie est représentée par la forêt.

  • 126 000 ha de forêts privées (70% de l’ensemble de la forêt).

  • 100 600 propriétaires forestiers.

  • 1,2 ha en moyenne par propriétaires.

  • 700 forêts de plus de 10ha représentent 20% de la superficie forestière.

  • 54 000 ha de forêts domaniales, communales ou autre.

La zone d’étude se situe sur la commune de Faverges au sud-est du Lac d’Annecy, dans le massif des Bauges, que je décrirai plus en détails dans la suite de mon rapport.

1.3.1 Le massif des Bauges :

Située en région Rhône-Alpes, le territoire du massif s’étend sur 85 600ha sur les départements de la Haute-Savoie et de la Savoie. A partir de 234m jusqu’à son point culminant à 2217m d’altitude, les Bauges nous offrent un relief complexe et contrasté.

Etant un massif calcaire du maillon des préalpes du Nord, il est principalement constitué de roches carbonatées dure (de faciès urgonien) et l’action de l’eau a entrainé une dissolution de cette roche créant ainsi d’importants reliefs karstiques. Ses chaînons calcaires sont orientés nord nord-est et sud sud-est. Sur les versants les moins accidentés on peut observer du calcaire marneux engendrent des sols bruns favorable à une bonne alimentation en eau.

Le massif se prête très bien au pastoralisme et à tout type d’activités extérieur en milieu montagnard tel que le ski, la randonnée, la chasse etc…

La Haute-Savoie et la localité de Faverges

(Conseil Général de Haute-Savoie)



Le Parc Naturel des Bauges et ses limites entre Savoie et Haute-Savoie

(Geoffroy Langlois, chargé de missions SIG / TIC)

La présence de patrimoines remarquables tant faunistique que floristique font des Bauges un site dont l’environnement est particulièrement préservé :

  • Présence d’une Réserve National de Chasse et de Faune Sauvage (pour le chamois en particulier) dans les Hautes Bauges qui s’étend sur 5205ha.

  • Présence de 7 sites Natura 2000 regroupant des milieux remarquables (forêts de montagne, habitats rocheux, pelouses d'altitude, prairies, pelouses sèches à orchidées, tourbières, bas-marais…) et hébergeant des espèces d’intérêt européen (rosalie des Alpes, tetra-lyre, aigle royal, circaète Jean-le-Blanc ; chardon bleu, potentille du Dauphiné…)

Le massif des Bauges est délimité au nord par la cluse de Faverges et le lac d’Annecy ; au nord-ouest par la plaine de l’Albanais (Rumilly, Albens, Alby-sur-Chéran), à l’ouest et au sud-ouest par le lac du Bourget et la cluse de Chambéry, la chaine de Belledonne au sud, la Combe de Savoie au sud-est et la vallée d’Arly à l’est.

1.3.2 La végétation :

L’altitude du massif se situe entre 300m et 2217m. Compte tenu de son altitude maximum, on trouve 3 grands étages de végétation au sein du massif des Bauges :
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Bibliographie Annexe iconBibliographie Annexe 1 : Code source Méthode Des Segments Annexe...
«monstres» dont on ne parlait qu’à couvert avant de les maîtriser réellement. IL en a été ainsi chez les pythagoriciens avec l’apparition...

Bibliographie Annexe iconBibliographie 16 Vie d’un strip en photos 17 Introduction Ce document...
«prestataire de services» de la dgac (Direction Générale de l’Aviation Civile)

Bibliographie Annexe iconExamens préalables à la mise en oeuvre de l'amp (annexe 5). Les couples...

Bibliographie Annexe iconRelatif à l'élevage, à la garde et à la détention des animaux
...

Bibliographie Annexe iconV. L’Association Vivre Annexe 1 : Rémunération des stagiaires Annexe...
«Travailleurs Handicapés» par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (mdph)

Bibliographie Annexe iconAnnexe 7 : Fiches par indicateur
«charte d’engagement vis-à-vis des patients», conforme au modèle figurant en annexe 3 du règlement arbitral, doit être établie par...

Bibliographie Annexe iconBibliographie la bibliographie est commune aux membres du groupe
«Nom de l’encyclopédie ou du dictionnaire», titre du volume et numéro (si encyclopédie), pages consultées

Bibliographie Annexe iconNote proposée au jury
«cop 21», grande conférence sur le climat organisée au mois de décembre 2015 à Paris. IL s’est intéressé aux «énergies renouvelables»...

Bibliographie Annexe iconÉtablissant la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits...
«Macronellicoccus hirsutus (cochenille rose de l'hibiscus) est supprimé de l'annexe A, chapitre II (département de la Guyane), point...

Bibliographie Annexe iconDes espaces publics ou d’une demarche «objectif zero pesticide» a...
«Objectif Zéro Pesticide» peut être financé (fiche 32 «Gestion alternative des espaces publics», cf annexe 1), celui-ci constituant...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com