Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel





télécharger 18.64 Kb.
titreNote d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel
date de publication14.11.2017
taille18.64 Kb.
typeNote
m.20-bal.com > droit > Note

Dr RASTEL Didier


30 Place Louis Jouvet

38100 Grenoble

tél. : 04 76 62 89 46 - 06 83 70 72 19


télécopie : 04 76 24 02 38

courriel : d.rastel@wanadoo.fr


NOTE D’INFORMATION MEDICALE A DESTINATION DU PATIENT SUR LE TRAITEMENT ENDOVEINEUX PAR MOUSSE DE FIBROSANT SOUS GUIDAGE ECHOGRAPHIQUE OU VISUEL

- Version 1 du 050104 - V2 du 121207 et V3 du 290508

LISEZ ATTENTIVEMENT CE DOCUMENT pour être pleinement informé sur ce type de traitement que propose votre médecin et n’hésitez pas à le joindre pour toute question.


La maladie veineuse
La consultation angiologique (examen clinique et échographie + Doppler) qui vous a été faite montre que vous avez une affection veineuse superficielle qui est responsable de dilatations veineuses anormales (varices).
Ces varices peuvent être douloureuses, devenir très apparentes avec une paroi très fines avec un risque d’hémorragie lorsqu’elles sont blessées.
Il y a aussi une forte présomption pour que les symptômes diffus tels que douleurs, lourdeurs des jambes, sensation de gonflement, de tension, fourmillements, sensations de brûlures parfois les impatiences et autres soient liés à cet état veineux.
L’évolution de cette affection peut se faire vers l’apparition d’œdèmes permanents mais aussi des lésions cutanées telles que eczémas, dermites, hypodermites ou des ulcérations.
L’insuffisance veineuse superficielle est aussi un facteur de risque heureusement rare d’obstruction de ces veines par des caillots (appelée thrombose ou phlébite).
Cette affection est due à une insuffisance de certaines de vos veines à évacuer complètement et dans certaines circonstances (station assise ou debout prolongée, piétinement,….) le sang de vos jambes. Il s’en suit une hypertension veineuse dans vos jambes.
Les veines, qui sont un réservoir naturel de sang, jouent alors un rôle de « réservoir excessif ». Le sang a alors tendance à stagner. En effet les veines ont une paroi élastique mais cette élasticité se perd progressivement avec la maladie. Les veines se dilatent sans pourvoir revenir à leur taille normale d’où les varices.
Les veines sont équipées de valvules empêchant le sang de descendre vers le bas du corps. Ces valvules deviennent inefficaces lorsque la veine est malade et le sang à tendance à refluer vers l’extrémité des membres inférieurs.


La sclérothérapie vous est proposée pour améliorer l’état veineux et tenter de ralentir l’évolution.
Il s’agit d’injecter dans la ou les veines malade(s) un produit sclérosant c’est à dire qui va provoquer une brûlure chimique puis une destruction de la paroi de la veine.

Le contact entre le produit et la paroi de la veine s’accompagne d’une inflammation puis d’une réaction fibreuse (rétraction et durcissement)
La veine se rétracte pour se transformer en un cordon fibreux. Le sang peut alors soit circuler à nouveau sans refluer ou ne plus emprunter cette veine si le cordon devient très fin.
Le sang empruntera un autre chemin à travers les centaines de veines que compte vos jambes. Il faut savoir que ces veines superficielles comptent pour très peu dans le circuit d’évacuation du sang des jambes (10%). Le sang veineux utilisant principalement les veines profondes (90%) qui ne sont pas atteintes dans l’affection dont vous souffrez.
Le produit sclérosant injecté à reçu tous les agréments nécessaires (AMM ou autorisation de mise sur le marché) pour une utilisation sous forme liquide. Les experts dans ce domaine ajoutent depuis quelques années de l’air (transformation sous forme de mousse) pour augmenter l’efficacité tout en diminuant la dose de sclérosant injecté. Cette forme bien que très largement utilisée depuis plus de 10 ans à travers le monde fait consensus entre les experts mais n’a cependant pas encore reçu les autorisations administratives françaises.
Les complications possibles sont dans la majorité des cas sans gravité
Au moment de l’injection
Il peut s'agir de réactions liées au stress, éventuellement de migraines (liées au produit injecté) se traduisant par des troubles neurologiques notamment visuels, des maux de têtes, des sensations d’oppression respiratoire avec petite toux réflexe, des picotements dans les extrémités des mains et des jambes, des jambes molles…

Un malaise général vagal est possible et oblige à rester allongé avec les jambes surélevées pendant quelques minutes.
Immédiatement à la suite de l’injection,

Les complications graves immédiates sont rarissimes.

- Le choc allergique peut mettre en jeu le pronostic vital et vous devez signaler avant la procédure toutes vos allergies médicamenteuse, alimentaires, piqûres d'insectes, ou autres….

- La nécrose (destruction ) tissulaire (peau, muscle) laisse souvent des séquelles esthétiques et fonctionnelles. Elle est le plus souvent la conséquence d'une injection accidentelles dans une artère. La nécrose cutanée ou ulcère est rarissime mais sa cicatrisation est lente et laisse parfois une cicatrice.

Dans les jours qui suivent
Dans la plus grande majorité des cas, une inflammation minime et transitoire se produira au point d'injection. Un hématome au point d’injection est habituel compte tenu de la fréquente mauvaise qualité des parois veineuses malades. Si la réaction inflammatoire est un plus importante, ce qui arrive parfois, une boule dure et sensible pourra survenir sur le trajet injecté. Cette boule est due à un caillot de sang prisonnier dans le processus de fibrose en cours. Il nécessite une évacuation lors de la visite suivante. Cette évacuation consiste à piquer la veine en regard de la boule avec une aiguille ou avec l’extrémité d’une lame de bistouri très fine afin d’évacuer le caillot de sang enclavé dans les processus de fibrose.

Ce geste évite l’apparition d’éventuelle traces définitives ou de minuscules dilatations en fin réseau appelée télangiectasies.
A distance (au delà de 8-10 jours)

Des réactions à distances sont possibles. C'est le plus souvent une induration de la veine (le mot sclérose veut dire « durcir » en grec), qui peut entraîner une simple gêne au toucher mais parfois, une douleur qui pourra être soulagée par un anti-inflammatoire appliqué localement ou par un cataplasme d’alumine et plus rarement par la prise d’un médicament contre la douleur (antalgique). Ce phénomène transitoire de durcissement est recherché et

traduit la bonne efficacité du traitement. Les ecchymoses et hématomes régresseront spontanément.
Les pigmentations (traces brunes sur le trajet des veines traitées) régressent presque toujours avec le temps. Le « matting », efflorescence de minuscules veines dilatées appelées télangiectasies, pourra être traité secondairement par des micros scléroses complémentaires.
La phlébite ou thrombose veineuse profonde (formation d'un caillot se traduisant par la douleur, le gonflement et l'augmentation de chaleur d'un membre) est rare. Sa survenue est favorisée par la sédentarité et un état prédisposant parfois méconnu appelé thrombophilie. Elle nécessite une prise en charge rapide par votre médecin.
A la suite de l’injection, une contention par pansement compressif ou bas ou les deux peut vous être appliqué, à garder selon un délai plus ou moins long, fixé par le médecin selon le cas. Il faut éviter une activité physique exagérée le jour du traitement sans diminuer l’activité quotidienne habituelle.
NE PAS HESITER A PREVENIR LE MEDECIN en cas de réaction anormale, si des phénomènes douloureux persistent ou en cas d’inquiétude, de questions complémentaires.
Pour de plus amples informations vous pouvez vous connecter sur le site suivant http//www.la-mousse.com

similaire:

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconI. Qu’est-ce que la radiologie interventionnelle ?
«La radiologie interventionnelle (RI) comprend l'ensemble des actes médicaux invasifs réalisés par les radiologues, ayant pour but...

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconSyndicat national des hypnotherapeutes
«médicale» impliquant un diagnostic, un pronostic, un traitement prescrit par un «spécialiste» à un «patient»

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconRevêtement pvc multicouche, armaturé par un voile de verre, isophonique,...

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconNote d’information au patient

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconNote d’information pour le patient

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconTransidal 2S2 Le revêtement de sol sélectionné est un revêtement...

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconChoix du Système de traitement de l’information
«boutons» avec d’éventuels sous-menus renvoyant sur autant de pages ou d’actions selon vos souhaits

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconChoix du Système de traitement de l’information
«boutons» avec d’éventuels sous-menus renvoyant sur autant de pages ou d’actions selon vos souhaits

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconTraitement endoveineux thermique

Note d’information medicale a destination du patient sur le traitement endoveineux par mousse de fibrosant sous guidage echographique ou visuel iconJournée d’information diocésaine sur la santé Jeudi 2 décembre 2004-12-04...
«relationnel» beaucoup plus fort, la nécessité de tenir compte de l’avis du patient dans le traitement lui-même





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com