Objectifs de la préparation canalaire2,3





télécharger 96.94 Kb.
titreObjectifs de la préparation canalaire2,3
page1/4
date de publication15.11.2017
taille96.94 Kb.
typeDocumentos
m.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4

Les instruments de préparation canalaire



« La préparation canalaire constitue une des étapes du traitement endodontique dans laquelle l’instrumentation est très variée et omniprésente »1. La diversité de l’instrumentation endodontique, résultat d’une évolution sur plusieurs décennies, illustre la volonté d’optimiser et de simplifier la phase de mise en forme canalaire. Récemment, les instruments endodontiques ont ressuscité un intérêt particulier avec la mise sur le marché de nouveaux systèmes de préparation mécanisés en rotation alternée.

Objectifs de la préparation canalaire2,3



Ils ont été définis par Schilder4 au début des années 1970 :


  1. Eliminer les tissus vitaux / nécrosés du(des) canal(aux) principal(aux). Les canaux accessoires ne sont donc pas concernés par la préparation canalaire.

  2. Créer un espace suffisant pour l’irrigation et la médication temporaire.

  3. Faciliter la phase d’obturation canalaire.

  4. Préserver l’intégrité et la localisation de l’anatomie canalaire apicale.

  5. Eviter les dégâts iatrogènes sur les structures radiculaires.

  6. Préserver le maximum de dentine saine afin de permettre le fonctionnement de la dent non vitale sur le long terme

  7. Eviter de créer des irritations et des affections supplémentaires des tissus péri-apicaux en contrôlant fréquemment la longueur de travail durant toute la procédure endodontique.



Généralités sur les instruments endodontiques



Les instruments endodontiques peuvent être constitués dans un alliage en acier inoxydable ou en nickel-titane et ils peuvent être utilisés avec des techniques manuelles et/ou mécanisées.



Instruments en acier inoxydable, manuels



  1. Limes K

  2. Limes H = racleurs


Instruments en nickel-titane manuels ou mécanisés
Broches

  1. NiTi


Fabrication des instruments endodontiques5



Ce sont des fils métalliques vont être modifiés selon deux techniques de fabrication : les instruments peuvent être soit usinés, soit torsadés.

Le premier cas concerne les instruments NiTi ou les files de type Hedstrom. Ils sont directement usinés par meulage sur un tour dans la forme désirée.

Le deuxième technique de fabrication concerne les K files et les K reamers. Il y a initialement meulage des fils pour leur donner la forme conique et la section souhaitée à savoir carrée, triangulaire ou rhomboïde. Ils vont ensuite être torsadés ou vissés dans le sens anti-horaire afin de permettre la formation de lames coupantes.

Alliages métalliques



Le premier alliage métallique utilisé pour la fabrication des limes endodontiques fut l’acier, présentant de bonnes propriétés mécaniques. Dans le but d’accroitre les propriétés mécaniques de ces instruments, le taux de carbone fut augmenté pour obtenir du carbone acier. Cet alliage étant très sensible au phénomène de corrosion, il fut nécessaire d’y adjoindre du chrome. On obtint ainsi l’acier inoxydable, alliage toujours employé aujourd’hui. Par contre, un des désavantages de l’acier inoxydable est qu’il est peu flexible ce qui rend son utilisation difficile lors de l’instrumentation de canaux courbés. De nouveaux instruments en nickel-titane virent le jour pour répondre à cette difficulté.
Acier inoxydable6,7 :

Il s’agit d’un alliage de fer et de carbone (alliage acier), auxquels on ajoute un minimum de 10% de chrome. Le chrome, en solution, provoque la formation d'une couche protectrice d'oxyde de chrome qui confère à ces aciers leur inoxydabilité »8. Cet alliage est donc très résistant à la corrosion à la différence des alliages en carbone acier. En outre, ce matériau présente de bonnes propriétés mécaniques comme indiqué dans le tableau ci-dessous.





Ni-Ti 9,10,11:

Les alliages de Nickel-Titane sont composés à 55% de nickel (WT) et à 45% de titane (WT)12. Ce sont des alliages à mémoire de forme (AMF). L'effet mémoire de forme repose sur l'existence d'une transformation de phase réversible solide/solide entre un état austénite et un état martensite. Lorsque ces matériaux sont sollicités au-delà de leur température caractéristique (20°C), ils se déforment de façon réversible jusqu’à des niveaux de déformation pouvant atteindre 8 %. On parle de comportement superélastique. Cette propriété en fait un allié précieux dans la préparation de canaux courbés. En effet, l’instrument en NiTi va suivre la courbure du canal avec moins de déformation que son homologue en acier inoxydable. Cependant, cette flexibilité accrue peut représenter plusieurs désavantages comme une capacité de coupe réduite en comparaison aux instruments en acier. C’est pour cette raison que des équivalents mécanisés en NiTi ont été développés (voir section sur les instruments rotatifs). Enfin, les alliages en NiTi possèdent de bonnes propriétés mécaniques.

Courbe de traction caractéristique d’un alliage à mémoire de forme de type Ni-Ti

En dessous de la limite de transformation (± 500 MPa), l’alliage est dans sa forme austénitique et présente un comportement élastique. Au-dessus de cette contrainte seuil, la transformation de phase a lieu, donnant naissance à un nouveau mécanisme de déformation. Au-delà d’une déformation maximale (± 7 %), la transformation martensitique est totale et le comportement redevient purement élastique .Lors de la décharge, la transformation inverse (martensite → austénite) se met en place. On constate qu’aucune déformation résiduelle ne subsiste à la fin de la décharge.


Comparaison des alliages acier inoxydable et alliages NiTi








Instruments NiTi

Instruments Acier inoxydable

Procédé de fabrication

usinés

Usinés ou torsadés

Conicité

>

Conicité = 3%, 4%, 5% et 6%

Cela diminue la capacité de coupe. Flexibilité conservée grâce à un volume de métal plus important.

<

Conicité = 2%. Pour pallier le manque de souplesse. Mise en forme canalaire limitée.

Déformation élastique

>

Jusqu’à 8%.

<

Jusqu’à un1%.

Flexibilité

>

<

Module de Young est 4 à 5 fois plus élevé.

Capacité de coupe

<

A cause de leur conicité majorée et de leur plus grande flexibilité.

>


Déformation plastique par torsion

<

>

Résistance à la fracture par torsion

>

<

Respect de l’anatomie canalaire

+

-

Canaux Courbés

+

Car ils sont plus flexibles

-

Dents postérieures

-

Impossible de pré-courber les instruments lors d’une ouverture buccale limitée (flexibilité)

+


Biocompatibilité tissulaire et résistance à la corrosion

=

=

Usage mécanisé

>

<



Standardisation13,14


Elle concerne essentiellement les instruments manuels (instruments manuels NiTi non concernés).
Afin d’harmoniser l’instrumentation endodontique, l’Organisation International des Standards (ISO) en association avec l’American National Standard /American Dental Association (ANSI/ADA) et la Fédération dentaire internationale (FDI) a dès 1976, publié plusieurs spécifications visant à imposer au fabricant aussi bien qu’au praticien certaines normes dites normes ISO.

Il s’agissait d’établir des standards ISO sur des critères physiques (géométrie, taille, conicité, configuration de la pointe, code couleur) et mécaniques (nature de l’alliage, résistance à la fracture, à la corrosion).

La première ordonnance de 1976, la spécification n°28, ne concernait que les K-files et les K-reamers. La spécification n°58 de 1982 puis la spécification 101 se sont ensuite étendues aux autres instruments.

Malgré toutes les précautions mises en œuvre afin de palier à la trop grande disparité de l’époque, les instruments manuels, selon Keith V.Krell 15, « do not demonstrate reliable and consistent standardization ».

Normes ISO16,17



e:\scan011.jpg
Longueur :

La lame active présente une longueur fixe de 16 mm.

La longueur totale de l’instrument c’est-à-dire de l’ensemble tige-lame active est disponible en 5 longueurs : 19mm, 21mm, 25mm, 27mm et enfin 31mm.

Conicité :

Conicité fixe de 2%. Cela signifie qu’à chaque mm, le diamètre de l’instrument augmente de 0,02mm.
Diamètre :

Ils sont exprimés en centièmes de mm.


  • D1 ou D0 : diamètre de la transition lame active/pointe. C’est ce diamètre qui attribue son numéro à l’instrument. Le diamètre D1 s’étend de 6 centièmes à 140 centièmes de mm par incrément de 5 centièmes jusqu’au diamètre ISO 60 (0,060mm) puis de 10 centièmes jusqu’au diamètre ISO 140 (0,140mm).

  • D2 ou D16 : diamètre de la transition tige/lame active. Le long de la lame active, le diamètre de la lime croît de 0,02mm par mm de longueur. Ainsi la différence entre D1 et D2 sera toujours de 0,32 mm (0,02X 16) puisque comme énoncé précédemment la longueur de la lame active est de 16 mm.


Design de la pointe :

Initialement, l’angulation de la pointe des instruments s’élevait à 75° +/- 15° dans le but s’assurer une capacité de coupe suffisante. Afin de limiter les altérations canalaires, des pointes non actives sont désormais préférées. Dans ce but, Les nouveaux designs intègrent donc une transition entre pointe lame active moins agressive.
Code couleur :

Afin de faciliter l’identification des instruments endodontiques, la dimension D1 s’est vue associée à un code couleur reporté sur le manche de la lime.




Instruments NiTi rotatifs et manuels :

Les instruments NiTi rotatifs ne suivent pas les normes ISO. Leur conicité peut dépasser les 2% (4, 6, 8, 9%) ce qui rend ces instruments bien plus agressifs.

Leur équivalent manuel se différencient seulement par leur manche qui doit rendre leur préhension plus aisée. Ainsi ces limes manuelles ne suivront pas non plus les normes ISO.

  1   2   3   4

similaire:

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconI – Préparation Méthode de préparation de Cl2(g) au laboratoire

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconObjectifs généraux Diagnostiquer une lithiase urinaire. Argumenter...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 icon Le programme de la journée d’étude «École de Préparation des Professeurs de Français»
«perfectionnement» et de la «préparation» à ce métier, mais aussi que l’on puisse devenir chercheur dans le domaine du français-langue-étrangère...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconObjectifs généraux Devant un trouble de l’érection, argumenter les...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 icon2 Objectifs d’aquavirunga ltd 1 Objectif global
«Vision 2020» qui vise entre autre un accès à l’eau potable et l’assainissement pour tous en 2020. Cette action s’inscrit dans les...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconI cas clinique 1 Patient de 20 ans, diabète insulino dépendant depuis...
«moins bien suivi» et dont le diabète est mal équilibré. IL est donc important de se faire suivre par un diabétologue et de se fixer...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconRésumé Le présent document est le Tome «Diagnostics, Enjeux et Objectifs»
«Val d’Allier Vieille-Brioude / Langeac». IL a pour but de refaire l’état des lieux des connaissances naturalistes, de réactualiser...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconMise au point d’un modèle réaliste cadavérique humain revascularisé...
«objectifs à atteindre», et non les «objectifs à enseigner», a transformé les méthodes et les techniques de la formation pratique...

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconFiche de préparation : A. Q. T

Objectifs de la préparation canalaire2,3 iconPréparation départ en pfmp





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
m.20-bal.com